🚚 Jusqu'à 80€ offerts + Livraison offerte sur l'AppVoir conditions
Qui sommes-nous
Comment choisir sa cheminée ?

Comment choisir sa cheminée ?

Anne, Peintre & Décoratrice d'intérieur, Aveyron

Guide écrit par:

Anne, Peintre & Décoratrice d'intérieur, Aveyron

27 guides

L’installation d’une cheminée donne du cachet dans un salon. Et outre d’offrir un bon feu de bois à l’ancienne, une cheminée dispose de bonnes performances énergétiques. Plutôt adossée au mur et habillée de pierres pour une déco traditionnelle, et ilôt ou suspendue pour plus de modernité, voici nos conseils pour vous aider à choisir votre cheminée.
Voir les cheminées à bois

Véritable investissement, le choix d’une cheminée repose sur plusieurs critères dont :

  • son type et son style : îlot, adossé, suspendu et d’angle ;
  • ses dimensions et la taille du foyer : détermine la longueur de bûches acceptée ;
  • la puissance de chauffe fonction du volume à chauffer et de l’isolation du logement : 0,04 kW/m3 soit 100 W/m² si le logement est bien isolé ; 0,032 kW/m3 soit 80 W/m² si le logement est normé RT2005 ; 0,024 kW/m3 soit 60 W/m² si le logement est normé RT 2012 / RT 2020.
  • l’autonomie : jusqu’à 24 h en mode continu ;
  • le rendement : de 40 à plus de 80 %, plus il élevé et plus l'insert est performant ;
  • la double combustion : améliore le rendement ;
  • la compatibilité avec les granulés : rendement et autonomie améliorés, pilotage et allumage automatique (cheminée hybride) ;
  • la compatibilité avec des briquettes ;
  • le matériau de la cheminée : fonte (lourde, résistante et forte inertie) ou acier (plus léger, monte vite en température mais inertie moindre) ;
  • l’habillage de la cheminée : pierre ou acier essentiellement ;
  • les options sécuritaires et de confort : ventilation, vitre propre, porte froide, présence d'une niche à bois, système feu continu, cendrier enlevable ; 
  • les labels et performances : label Flamme verte et classe énergétique essentiellement.
Les briques réfractaires sont fabriquées en chamotte ou en vermiculite. Les deux matières offrent des propriétés équivalentes.

Insert ou foyer à bois : les différences 

Insert à bois

L'insert est un appareil de chauffage à bois équipé d'un dessus plat et destiné à être encastré dans une cheminée à foyer ouvert déjà existante. Les contraintes dimensionnelles sont à respecter impérativement. 

Foyer à bois

Le foyer à bois possède ce qu'on appelle dans le jargon un "avaloir". Un avaloir est une hotte qui coiffe le foyer ouvert de la cheminée pour diriger les fumées vers le conduit. L'avaloir comporte une partie pyramidale qui est destinée à être installée dans une cheminée lors de son montage. Le foyer à bois est ce que l'on appelle communément la cheminée.

La cheminée peut avoir un foyer à bois ouvert ou un foyer à bois fermé. Ouvert, son rendement ne dépasse guère les 15 %.

Cinq types de cheminées se distinguent : la cheminée en îlot, la cheminée suspendue, la cheminée adossée, la cheminée de coin et la cheminée d'angle

Cheminée en îlot

La cheminée en îlot est comme son nom l'indique installée en îlot dans une pièce. Résolument esthétique et moderne, la cheminée en îlot est le plus souvent en acier et de formée purée. La cheminée peut être octogonale, rectangulaire ou carrée et tous ses côtés sont vitrés.

Cheminée suspendue

Comme la cheminée en îlot, la cheminée suspendue s'installe en milieu de pièce mais ne dispose d'aucune emprise au sol.

Moderne et design, la cheminée suspendue constitue le haut de gamme des cheminées.

Cheminée adossée

La cheminée adossée est la traditionnelle cheminée installée contre un mur. En pierre ou en métal, la cheminée adossée peut être de style classique ou contemporain.

Cheminée d'angle 

La cheminée d'angle peut être symétrique ou non. Elle peut offrir une réserve de bois sous son foyer ou sur les côtés selon sa configuration.

Performance, praticité, esthétisme, comparons les propriétés des trois types de foyer à bois.

Foyer ouvert

Si le foyer ouvert  offre la vue incomparable d'un superbe feu de cheminée qui crépite, ses performances, elles, restent plutôt limitées. On atteint difficilement les 15% de rendement, ce qui classe notre cheminée à foyer ouvert dans la catégorie des cheminées « décoratives » ou de chauffage d'appoint. Toutefois, l'installation d'un insert de cheminée dans votre cheminée à foyer ouvert vous permettra instantanément de passer de 15 à plus de 70 % de rendement. Une excellente alternative pour allier le charme d'un feu de cheminée traditionnel aux performances d'un vrai chauffage, sans modifier le bâti de votre cheminée existante.

Foyer fermé

Le foyer fermé est la solution lorsque vous envisagez de faire construire une cheminée qui répond à de véritables performances de chauffage ! Généralement composé de fonte (gage de robustesse, pérennité et de bonne restitution de la chaleur) ou de briques réfractaires (moins chères que la fonte mais qui gardent et restituent assez bien la chaleur). Votre foyer fermé peut récupérer plus de 70% de la chaleur produite. Le rendement et la puissance calorifique diffèrent selon la qualité du bois, des réglages du foyer, du tirage du conduit, etc.

Inconvénient du foyer fermé : il faut poser obligatoirement un tube métallique dans le conduit (tubage), remplacer votre ancienne cheminée (vous ne pouvez pas adapter le foyer fermé sur votre cheminée existante) et  nettoyer régulièrement les cendres.

Foyer encastrable

Peu encombrant, le foyer encastrable, dit "foyer insert", permet de remplacer un foyer ouvert. La chaleur du foyer insert se diffuse par rayonnement devant le foyer et un système de ventilation réchauffe l'air qui circule dans la maison. Selon le tirage, la combustion est plus ou moins rapide. Moins performants que les inserts à bois, les foyers encastrables sont une bonne alternative si vous souhaitez conserver votre foyer ouvert en conservant son aspect visuel authentique (tout en bouchant les exfiltrations d'air de la cheminée).

Voir le catalogue ManoMano
Insert de cheminée

La puissance de chauffe ou puissance thermique

La puissance thermique est la valeur qui permet d'évaluer la capacité de chauffe d'une cheminée, elle se mesure en Watts (W) ou en Kilowatts (kW) ; 1000 W = 1 kW.

Unité de mesure normalisée, la puissance thermique est conforme aux normes européennes EN 13229 et EN 13240. La puissance d'une cheminée est donnée pour un volume mesuré en mètres cubes (m3) ou un surface en mètres carrés (m²).

Isolation du logement et volume à chauffer : 2 valeurs indispensables

La puissance d'une cheminée se détermine donc en fonction du volume à chauffer mais aussi en fonction de la qualité de l'isolation du logement. Communément, on retient pour l'estimation de la puissance d'un appareil de chauffage : 1 m² = 0.1 kW.

Ainsi, pour un logement d'une surface de 80 m², une cheminée de 8 kW est nécessaire. Cette valeur est donnée pour une température de 21°C dans le logement et pour une température extérieure de 7°C. Cependant, il est possible d'affiner le calcul en fonction de la qualité d'isolation du logement :

  1. Les habitation bien isolées
  2. Les habitations normées RT-2005
  3. Les habitations normées RT-2012

Logement bien isolé

Les logements bien isolés nécessitent une puissance de 100 W par mètre carré (m²) ou 0.04 kW par mètre cube (m3). Un logement de 80 m², soit de 200 m3 (hauteur sous plafond retenue de 2,50 m), a besoin d'une cheminée de 8 kW (80 m² x 100 W ou 200 m3 x 0.04 kW).

Logement normé RT-2005

Les logements normées RT-2005 nécessitent une puissance de 80 W / m² ou 0,032 kW par m3. Une habitation de 80 m², soit de 200 m3 (hauteur sous plafond retenue de 2,50 m), a besoin d'une cheminée de 6.4 kW (200 x 0,032 ou 80 x 0,8 kW).

Logement normé RT-2012 et RT-2020

Les logements normés RT-2012, RT-2020, et les habitations récentes nécessitent une puissance de 60 W (0,06 kW) par mètre carré (m²) ou de 0,024 kW par m3. Pour notre même exemple d'un logement de 80 m² ou de 200 m3, la puissance de la cheminée est de 4.8 kW (200 x 0,024 ou 80 x 0,6). Dans le cas où la valeur calculée ne correspond pas à une puissance disponible, il convient de se rapprocher au maximum de la puissance nécessaire par excès (soit dans notre exemple 5 kW).

Le bon dimensionnement de la puissance est absolument nécessaire pour bénéficier d'une cheminée performante. La puissance au ralenti, ou puissance minimale, est également à considérer. Bien que dimensionnée avec la capacité de la cheminée, une puissance minimale trop haute peut entraîner une surconsommation.
Voir le catalogue ManoMano

Trois critères permettent d'évaluer les performances et le confort d'un foyer à bois : le rendement et l'autonomie

Rendement

Le rendement est le rapport entre la quantité d’énergie restituée et la quantité d’énergie consommée, il est exprimé en pourcentage (%). Plus le rendement est élevé, plus le foyer à bois est économique. Lorsque vous mettez du bois dans votre foyer, l'énergie contenue dans celui-ci est restituée sous forme de chaleur lors de la combustion. S'il s'agit d'un chauffage principal, il s'avère primordial de choisir un foyer avec un fort rendement. A savoir : 70 % est considéré comme un rendement satisfaisant et 80 % comme un bon rendement.

Double combustion

La double combustion est une option qui permet de brûler les gaz de la première combustion dans une seconde chambre de combustion. La double combustion est écologique et performante car plus de gaz brûlés rime avec moins de pollution. Ce procédé améliore nettement le rendement.

Autonomie

L'autonomie est la durée de combustion du bois sans rajout pour maintenir la chaleur. L'autonomie d'un foyer peut varier de 10 à 12 heures pour un foyer fermé contre 2 à 3 heures pour un foyer ouvert. l'autonomie impacte directement le confort d'utilisation et le temps que l'on peut rester sans alimenter le foyer à bois. L'option feu continu permet à un foyer de maintenir le feu à régime réduit durant 24 heures.

Les cheminées et le label Flamme Verte

Le label Flamme Verte garantit les performances énergétiques d'un appareil de chauffage à bois. Le label Flamme Verte est décliné en plusieurs niveaux classés en nombre d'étoiles (relativement à ses performances) : Flamme Verte 5 étoiles, Flamme Verte 6 étoiles, Flamme 7 étoiles. 

Le label « Flamme Verte », créé en 2000 par l’Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie (ADEME) et les fabricants d'appareils de chauffage à bois, promeut l'utilisation du bois énergie verte avec des appareils de chauffage à bois économiques, performants et écologiques. Répondant à une charte stricte, les foyers à bois labellisés « Flamme Verte » bénéficient d'un haut rendement énergétique, d'émission de polluants moindre etc.

Voir le catalogue ManoMano
Foyer à bois

Choisir son foyer à bois est aussi une question de goût, tout dépend de la décoration que vous recherchez.

Habillage en pierre

La pierre est un matériau naturel, robuste, elle se présente sous de nombreuses formes et couleurs. Pour une décoration rustique ou traditionnelle, optez pour la pierre du Gard (en pavés éclatés) ou des rocailles de pierre. Pour une décoration design, préférez des pierres blanches, beiges ou noires, d'aspect poli. La pierre et les briques réfractaires bénéficient d'une meilleure inertie (restitution de chaleur).

Habillage en métal

Pour les amateurs de décoration moderne, optez pour la cheminée en métal ! Déclinable en plusieurs formes et couleurs, elle saura se fondre parfaitement à votre intérieur !Attention toutefois au prix qui s'envole selon les modèles !

Le foyer est constitué de briques réfractaires qui de par leurs caractéristiques ont une restitution de la chaleur et une durabilité différentes. Les briques ne se choisissent pas directement puisqu'intégrant le foyer

Vermiculite

Lavermiculite possède une inertie satisfaisante mais est légère et fragile. La vermiculite s'use rapidement et peut être recouverte de céramique. Même si la vermiculite monte vite en température, ses propriétés en font un matériau de qualité inférieure à la fonte et la chamotte.  

Chamotte

La chamotte résiste aux chocs cependant son inertie est légèrement plus faible que la vermiculite (vermiculite et chamotte se valent). La chamotte a une forte densité (lourde).

Les foyers à bois sont classés selon la longueur de leur façade ; les dimensions standards sont :

  • 67 cm ;
  • 78 cm ;
  • 89 cm ;
  • panoramique, dits "16:9" (de 90 cm à 130 cm).

Les dimensions du vitrage sont standards mais les cotes d'un foyer à bois varient selon la marque. De ce fait, chaque marque possède ces propres habillages de cheminée (ils ne sont donc pas interchangeables). Ainsi, on trouve différentes finitions de foyer à 1, 2 voire 3 faces vitrées et aux formes variées (vitres droites, cintrées, prismatiques, etc.). Les dimensions de la façade sont relatives au foyer à bois donc à la longueur des bûches et  par conséquent à leur autonomie et leur puissance.

Porte latérale

La porte latérale, comme son nom l'indique, ne permet qu'une ouverture traditionnelle vers l'avant du foyer à bois. Il faut donc prendre en compte le battement de la porte avant de poser tout son matériel de nettoyage devant la cheminée (sinon, vous êtes bon pour tout déménager chaque fois que vous voudrez remettre du bois dans la cheminée! ).

Porte guillotine

Si son nom fait froid dans le dos, la porte guillotine n'en est pas moins très pratique ! Se relevant vers le haut, la porte guillotine disparait sous l’âtre laissant le foyer ouvert. S’ouvrant sur le côté, la porte guillotine est aussi comme la porte latérale, elle est une 2 en 1 ! D'un côté, on a le charme d'un feu de bois à l'ancienne dans une cheminée à foyer ouvert (il suffit de remonter la vitre qui disparait instantanément derrière la hotte de la cheminée appelée "avaloir") et d'un autre, la performance d'un vrai chauffage (on redescend la vitre et le tour est joué ! ). La porte guillotine est une excellente réponse à ceux qui ne veulent pas choisir entre performance et charme d'un feu de bois à foyer ouvert.

Voir le catalogue ManoMano
Vitre
  • A l'instar de la production d'eau chaude sanitaire, de l'isolation thermique, de la ventilation et d'autres systèmes de chauffage, la cheminée s'inscrit dans le programme de Rénovation énergétique visant à réduire la consommation énergétique et les émissions de gaz à effet de serre des bâtiments.

    En savoir plus sur la rénovation énergétique

    En savoir plus sur les Aides à l'installation

    Et pour en savoir plus sur le bois de chauffage

    En savoir plus sur la climatisation, le traitement de l'air et le chauffage

    En savoir plus sur le chauffage de l’habitation

    Voir les cheminées à bois

    Guide écrit par:

    Anne, Peintre & Décoratrice d'intérieur, Aveyron, 27 guides

    Anne, Peintre & Décoratrice d'intérieur, Aveyron

    Après 8 ans de commerce, tournant professionnel : je me forme au métier de  Peintre en Bâtiment, option Solier Moquettiste, avec des camarades de 16 ans ! 9 mois plus tard, le CAP, mon inscription au Répertoire des Métiers et le label Artisan en poche, je créais mon  entreprise ! Et depuis, je ne décroche plus mes pinceaux ! Autodidacte, passionnée de bricolage et de décoration, j'adore chiner, restaurer des meubles, créer des éléments de décoration insolites ! Après la restauration complète de la maison de ma sœur, cet été, re-belote avec ma nièce : électricité, ragréage, carrelage, placo… On s'est essayés à tous les corps de métiers ! Et si aujourd'hui je peux vous faire partager mon expérience, j'en suis ravie ! Une blague 100% Bricolo: "Que doit toujours avoir sur lui un ancien clown, reconverti en bricoleur ? Une grosse pointe d'humour !" Bon bricolage !                                                                                   

    • Des millions de produits

    • Livraison chez vous ou en point relais

    • Des centaines d'experts en ligne