Comment choisir son gestionnaire d’énergie

Comment choisir son gestionnaire d’énergie

Jean-François, Bricoleur & développeur informatique, Les Yvelines

Guide écrit par:

Jean-François, Bricoleur & développeur informatique, Les Yvelines

59 guides

Un gestionnaire d’énergie permet de réaliser des économies en pilotant et favorisant le fonctionnement du chauffage et de la production d’eau chaude en heures creuses. Offrant la maîtrise de la dépense énergétique, il limite la consommation d’électricité via sa programmation quotidienne et hebdomadaire.  

Caractéristiques importantes

  • Programmation
  • Nombre de zones
  • Délesteur
  • Sondes d'ambiance
Voir les gestionnaires d'énergie !

Un gestionnaire d'énergie est un appareil qui permetd'optimiser la consommation électrique en fonction de vos habitudes de vie, de vos plages horaires de chauffage, de la production d'eau chaude et tout ça en jonglant avec les options tarifaires de votre contrat de fourniture d’électricité, dont le prix dépend du jour ou de l'heure.

Un bon gestionnaire d'énergie limite la consommationd'électricité lorsque celle-ci est chère ou en votre absence tout en vous garantissant un certain niveau de confort.Le gestionnaire d’énergie met à profit les périodes où l'électricité est peu chère, dites heures creuses, pour alimenter les appareils de chauffage à accumulation, radiateurs et ballons d'eau chaude.

En plafonnant la quantité d'énergie consommée à un instant donné, le gestionnaire d’énergie vous permet aussi d'économiser en choisissant un contrat d'électricité de puissance inférieure. Bien installé et associé au bon contrat, il ouvre la voie à de bien belles économies.

Voir le catalogue ManoMano
Ballons d'eau chaude

L'utilisateur interagit avec le gestionnaire d'énergie grâce à un boîtier d'ambiance. Il peut en particulier programmer le chauffage et donner une température de consigne. Ainsi, le chauffage se déclenche à heure fixe avant votre réveil, avant votre retour du travail en semaine et permet ainsi de profiter d'une maison confortable en soirée et le week-end.Il est aussi possible de prendre la main sur les programmes et passer en mode économieen diminuant la température d'un ou deux degrés ou de passer en hors gel en cas d'une absence de plusieurs jours.

C'est aussi par le boîtier d’ambiance que vous pouvez surveiller la consommation en temps réel ou sur une période donnée. C'est très appréciable pour déterminer les postes de grossesdépenses énergétiques ainsi que les mauvaises habitudes et adopter les bons gestes afin de réaliser des économies d'énergie.

Comme certains gestionnaires d'énergie mesurent la consommation en temps réel, ils sont en mesure d'arbitrer etde couper momentanément l'alimentation de certains appareils non prioritaires afin de limiter la puissance maximale du compteur. Si cela arrive, le gestionnaire d'énergie s'occupera de réalimenter ces appareils non prioritaires dès que cela est de nouveau possible. C'est ce qu'on appelle le délestage.

Gestionnaire d’énergie

Outre la programmation horaire, le gestionnaire d'énergie tient compte de l'abonnement.Un modèle avec un délesteur intégré évite de surcharger le compteur car les radiateurs électriques, les plaques vitrocéramiques, un four encastré et le chauffe-eau sont allumés en même-temps. Plus besoin de prendre un abonnement surdimensionné pour quelques jours de grand froid dans l'année.

Programmateur

Un programmateur permet de régler une température de consigneselon le jour et l'heure pour chauffer moins en votre absence ou la nuit.C'est une programmation horaire, qui peut tenir compte des différents jours de la semaine. Un programmateur ne tient pas compte des abonnements à option tarifaire. Il peut donc déclencher le chauffage à un moment où l'électricité est particulièrement chère. Il n'intègre pas non plus de délesteur.Que le chauffage s’allume en même temps que le chauffe-eau et les plaques de cuisson et voilà les plombs qui sautent ! En somme, le programmateur est une solution bon marché qui ne tient pas compte de la nature de votre abonnement. Si vous n'avez pas d'option tarifaire, c'est une possibilité à envisager, éventuellement couplé à un délesteur indépendant pour diminuer la puissance du compteur, et donc le prix de l’abonnement.

Voir le catalogue ManoMano
Délesteur

Il faut regarder le nombre de zones que le gestionnaire peut piloter. Il est courant d'avoir deux zones, mais il peut être intéressant d'en avoir plus pour une grande maison avec des pièces occupées occasionnellement.

La présence d'un délesteur permet de souscrire un abonnement de puissance moins élevée et donc moins cher. Il est bien entendu hors de question de couper l’éclairage, des équipements informatiques et électroménagers qui pourraient souffrir de coupures.Radiateurs électriques et cumulus sont de gros consommateurs et peuvent être coupés temporairement sans dégradation majeure du confort. Vous pouvez jouer sur les priorités et couper d’abord les radiateurs de pièces inoccupées, des chambres avant ceux du salon ou le chauffe-eau. Bien entendu, si votre installation est en permanence délestée, il faut songer à augmenter la puissance de votre compteur !

Le pilotage des radiateurs s'effectue soit par ce qu'on appelle les fils pilotes reliés aux radiateurs, qui leur indiquent de ne pas chauffer, soit directement au tableau par des contacteurs de puissance, qui coupent tout bonnement leur alimentation électrique. Cela se produit si la puissance consommée est trop importante (cas du délestage) ou lorsque la température de consigne est atteinte.

Les sondes d'ambianceà onde radio sont très faciles à installer et ont une portée pratique largement suffisante. Une pile lithium leur garantit une autonomie de cinq ans.

Les gestionnaires d'énergie ont besoin d'une liaison télé-information avec le compteur. C’est par elle que transitent des informations utiles à la gestion de votre maison, allant de la consommation instantanée à l'intensité maximale en passant par la période tarifaire en cours et les différents index de consommation.

Voir le catalogue ManoMano
Radiateurs électriques

Installation

Il convient d'abord de définir les différentes zones dont le gestionnaire régulera le chauffage. Une zone est un regroupement de pièces homogènes.On recommande d'avoir une zone « nuit » pour les chambres, et une zone « jour » qui comprend entre autres la cuisine et le salon. Si votre gestionnaire peut gérer plus de deux zones, libre à vous d'en profiter pour régler plus finement la température de votre intérieur. Chacune de ces zones est équipée d'une sonde d'ambiance, reliée au gestionnaire et placée à 1,50 m du sol et qui mesure la température.

Il faut aussi définir l'emplacement du panneau d'ambiance. Il doit être visible et accessible afin de consulter la consommation ou d'ajuster la température. Pas question donc de le mettre au fond d'un placard, mais plutôt par exemple dans une entrée ou un couloir.

Le gestionnaire se place dans le tableau d'abonné. Pensez donc à réserver autant de modules que nécessaire.

Il existe deux façons pour un gestionnaire d'énergie de mesurer la consommation de votre installation.

  • Soit vous disposez d'un compteur électronique et vous pouvez le relier via un câble de télé-information blindé de 6/10ème qui transmet toutes les données importantes du compteur dont l'intensité instantané, l'intensité maximale, la période tarifaire.
  • Soit vous placez une sonde autour de chaque phase pour réaliser la mesure de puissance instantanée débitée par compteur électromécanique. Plus rustique, mais ça marche.

Normes

La norme en vigueur est la norme RT 2012, pour Réglementation Thermique 2012. Elle impose une consommation maximale de 50 kWhEP par mètre carré pour les constructions individuelles neuves et les extensions de plus de 30 % de la surface initiale depuis le 1er janvier 2013.L’unité Kilowatts/Heure Equivalent Pétrole permet (kWhEP) peut sembler étrange, mais elle permet de mesurer la quantité d’énergie consommée de la production jusqu’à la consommation en tenant compte du coût énergétique de la transformation ou du transport.C’est ainsi que l’on peut comparer des sources d’énergies différentes d’un point de vue environnemental. Cela correspond à 19 kWh par m² d’électricité facturé. Cet objectif peut être atteint par une isolation performante afin de limiter le chauffage. La réglementation va même plus loin et incite la mise en place d'un outil de suivi et de contrôle des consommations. Un gestionnaire d'énergie remplit parfaitement ce rôle et permet in fine de réduire la consommation énergétique du logement.

Voir les gestionnaires d'énergie !

Guide écrit par:

Jean-François, Bricoleur & développeur informatique, Les Yvelines, 59 guides

Jean-François, Bricoleur & développeur informatique, Les Yvelines

Intéressé depuis l'enfance par le travail manuel et la technique, toujours fasciné par le bricolage et le travail du bois, j'ai profité de l'achat d'un appartement pour avoir un terrain de jeu grandeur nature. Au programme, de l'électricité, bien sûr dans le respect des normes, et quelques déplacements de cloisons ; mais aussi de la décoration avec l'aide de Madame, des meubles sur mesure et des astuces pour optimiser les mètres carrés tout en restant original. Avec l'arrivée de petit bonhomme, je me suis lancé dans la confection de petits meubles pour lui ! Faute de place, je n'ai pas d'atelier fixe et certains des outils dont je rêve n'ont pas encore rejoint ma collection. Ne vous inquiétez pas, j'en connais déjà beaucoup et j'ai un profil technique qui me permettra j'espère de vous guider dans vos choix !

Le plus grand magasin en ligne d'Europe de brico, maison & jardin

  • Des millions de produits

    62 fois plus qu'en magasin, ça en fait du choix

  • Livraison chez vous ou en point relais

    Ça, c'est vous qui voyez

  • Des centaines d'experts en ligne

    Aussi experts que Macgyver, plus dispos que votre ophtalmo