Comment choisir un gestionnaire de chauffage en rénovation énergétique

Comment choisir un gestionnaire de chauffage en rénovation énergétique

Albert, Rédacteur, Isère

Guide écrit par:

Albert, Rédacteur, Isère

Préconisé en rénovation énergétique pour réduire sa consommation électrique, un gestionnaire de chauffage pilote la température du logement et la production d’eau chaude selon ses habitudes de vie et le contrat souscrit chez le fournisseur d’électricité. Autonome et programmable, le confort apporté par un gestionnaire de chauffage est non négligeable.
Voir les gestionnaires de chauffage

L'essentiel à savoir

Comment choisir un poêle à granulés ?

Quid d’un gestionnaire de chauffage et de son impact sur la consommation d’énergie

Quid d'un gestionnaire de chauffage et de son impact dans la consommation d'énergie

Le secteur résidentiel représente 36 % de l'ensemble de l'électricité consommée en France. Sur ce volume, 27,6 % est destiné au chauffage et 12,8 % à la production d'eau chaude sanitaire (ECS). Chaque kWh génère une moyenne de 27 g d'émissions de CO2 dans l'air. Cela se traduit par un rejet annuel d'environ 1,61 millions de tonnes de CO2 dans l'atmosphère, uniquement sur ces deux postes de consommation. (Sources : Ademe, EDF).

Compte tenu de l'urgence climatique, réduire la consommation électrique est un enjeu sociétal majeur. Outre la réduction des émissions des gaz à effet de serre (GES), cela permet au passage de faire des économies sur la facture d'électricité. Un gestionnaire de chauffage s'inscrit dans cette démarche et fait partie des appareils admis en rénovation énergétique.

Réduire la consommation électrique avec un gestionnaire de chauffage

Réduire la consommation électrique avec un gestionnaire de chauffage

Le gestionnaire de chauffage, aussi appelé gestionnaire d'énergie, est un appareil permettant de réduire jusqu'à 15 % la consommation d'électricité globale de la maison. Pour ce faire, cet appareil régule l'utilisation des radiateurs et du ballon d'eau chaude en fonction des plages horaires et des zones de chauffage que vous aurez définies. Vous pouvez également signaler une absence, le gestionnaire de chauffage limite la consommation pendant cette période et la remet à la normale le jour de votre retour.

La fonction délestage

La fonction délestage vous permet de réduire la puissance électrique souscrite chez votre fournisseur d'électricité, avec des économies supplémentaires à la clé. Le délestage consiste à couper temporairement l'alimentation des appareils non prioritaires en cas de dépassement de puissance par l'utilisation simultanée de plusieurs équipements électriques. Le gestionnaire les remet en route dès qu'il est à nouveau possible.

Les heures creuses

Le gestionnaire permet aussi de mettre à profit les périodes où le prix du kWh est moins cher, appelées heures creuses. Pendant ces périodes, le gestionnaire alimente les ballons d'eau chaude, les radiateurs à accumulation, etc. Il coupe leur alimentation lorsque revient la période de plein tarif. De plus, sur certains modèles, vous pouvez suivre votre consommation d'électricité à la loupe : par jour, par heure, par zone, voire par appareil électrique.

Quelle température pour quelle pièce de la maison

Quelle température pour quelle pièce de la maison

L'ADEME (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie) établit la bonne conduite à tenir en matière de chauffage. Dans ce contexte, les températures qu'elle préconise pour chaque pièce d'un logement sont les suivantes :

  • 19°C à 21°C dans les pièces de vie (16°C si inoccupée) ;

  • 16°C dans les chambres ;

  • 17°C dans la salle de bains non utilisée, et 22°C en cas d’utilisation.

En cas d'une absence de 24 h, l'ADEME recommande de baisser la température à 16°C. Au-delà, elle doit se situer entre 12°C et 14°C.

Voir le catalogue ManoMano
Gestionnaire d'énergie

Quels sont les systèmes de chauffage pilotables par un gestionnaire d'énergie

Le gestionnaire de chauffage ou d'énergie commande de manière générale l'alimentation du chauffage électrique :

Radiateurs électriques

Radiateurs électriques

Qu'il s'agisse de radiateurs à convection (bien que déconseillés car énergivores), à accumulation, à inertie ou des panneaux rayonnants, le gestionnaire de chauffage régule en permanence leur fonctionnement. Les radiateurs démarrent dès que la température de la pièce descend par rapport à la température de consigne et s'arrêtent dès que celle-ci est atteinte.

Chauffage central

Chauffage central

Selon les modèles, le gestionnaire de chauffage est compatible avec une chaudière, une pompe à chaleur (PAC), un poêle à granulés ou encore un plancher rayonnant. Le gestionnaire de chauffage régule le fonctionnement du chauffage central en fonction de la température souhaitée. L'ajout d'une sonde extérieure permet d'optimiser davantage la performance de l'équipement concerné.

Chauffe-eau à accumulation

Ballon d'eau chaude

Le gestionnaire de chauffage régule la production d'eau chaude sanitaire en fonction de la plage tarifaire. Il maintient en marche le chauffe-eau pendant les heures creuses pour ensuite l'arrêter pendant les heures pleines. Vous pouvez faire ainsi des économies sans avoir besoin d'installer un contacteur jour-nuit. Assurez-vous d'avoir souscrit le double tarif (heures creuses / heures pleines) chez votre fournisseur d'électricité.

Voir le catalogue ManoMano
Radiateur électrique

Eléments constitutifs d'un gestionnaire de chauffage

Quelles sont les fonctions d'un gestionnaire de chauffage

Un gestionnaire de chauffage se compose de plusieurs éléments interdépendants :

  • Boîtier technique : à fixer dans le tableau électrique. Il assure l'alimentation des différents chauffages reliés par fil pilote ou par CPL (courant porteur en ligne).

  • Boîtier modulaire : relié au boîtier technique, il permet de programmer l'installation, de la modifier et de contrôler la consommation électrique.

  • Boîtiers d'ambiance : à fixer dans la pièce de référence, ils contrôlent la température ambiante et il est possible de programmer le gestionnaire de chauffage à partir de celui-ci.

  • Sondes d'ambiance : fonctionnant à onde radio, elles captent la température ambiante et transmettent l'information au gestionnaire de chauffage.

La programmation du gestionnaire se réalise depuis le boîtier modulaire ou d'un boîtier d'ambiance selon les modèles. Il faut d'abord définir les zones et les plages horaires de température (confort, mode nuit, etc.). Il est possible également de déroger à la programmation sur une période donnée, en passant la consigne en mode hors gel en cas d'absence prolongée par exemple.

Le boîtier technique assure le pilotage de l'alimentation des différents appareils connectés au circuit électrique. Grâce à une liaison de télé-information avec le compteur, il est possible de voir affichées les informations concernant la consommation électrique ainsi que la période tarifaire en cours.

Les fonctions du gestionnaire de chauffage

Les fonctions du gestionnaire de chauffage

Les gestionnaires de chauffage se choisissent selon le nombre de zones à prévoir et les fonctionnalités souhaitées. Voici les principaux types de gestionnaire et leurs caractéristiques :

La gestion par zones

Gestionnaire de chauffage 1 et 2 zones

La plupart des gestionnaires peuvent prendre en charge une ou deux zones de chauffage. Une zone regroupe un ou plusieurs équipements. Par exemple, le gestionnaire à une zone peut commander un chauffage central. Ainsi la chaudière, la PAC ou le plancher chauffant sont régulés en fonction de la corrélation entre la température de consigne et la température ambiante.

La gestion de deux zones permet généralement de prévoir une zone pour les chambres et l’autre pour les pièces de jour. Ces deux zones sont à régler différemment, la température de consigne préconisée pour les chambres est de 16°C. Quant aux pièces de vie, la température idéale est de 19°C ou 20°C si occupées, et de 16°C si inoccupées.

Les gestionnaires permettant la programmation de 3 zones de chauffage et plus sont parfaits pour les maisons ayant un grand nombre de chambres. Il est possible ainsi de réduire au minimum le chauffage des chambres d’amis lorsqu’elles sont inoccupées.

Dans tous les cas, choisissez un gestionnaire disposant de fonctions adaptées à votre logement et à vos besoins.

Le délestage

Gestionnaire de chauffage avec délestage

Comme vu plus haut, la fonction délestage consiste à couper l'alimentation d'un circuit électrique en cas de surconsommation et de la remettre lorsque la consommation redevient normale. En effet, ce type de gestionnaire permet d’opter pour une puissance souscrite inférieure à celle en place avant son installation.

Cela permet de faire des économies supplémentaires grâce à un abonnement moins cher souscrit auprès de votre fournisseur d’électricité.

En effet, inutile de surdimensionner la puissance souscrite pour juste quelques jours par an de grosse consommation électrique.

Suivi de la consommation électrique

Grâce à un dispositif de liaison de télé-information, le gestionnaire de chauffage vous permet le suivi de la consommation électrique instantanée, par période tarifaire, par zone et tranche de temps. Cette fonction vous permet de savoir à tout moment où vous en êtes et quelle dépense représente chacun des équipements de chauffage. Vous pouvez adapter vos habitudes en conséquence afin d'éviter les mauvaises surprises au moment de recevoir votre facture d'électricité.

La gestion quotidienne du chauffage

La gestion quotidienne du chauffage

Le gestionnaire d'énergie gère le chauffage en fonction des paramètres renseignés via le boîtier d'ambiance ou modulaire :

  • Température de consigne : à programmer par zone et plage horaire. Ainsi, vous aurez la bonne température à l'heure du réveil et au retour du travail en semaine. Vous pouvez aussi profiter d'une maison confortable en soirée et le week-end.

  • Dérogation : ce paramètre permet de passer en mode économie en diminuant la température d'un ou deux degrés pour ajuster votre consommation.

  • Absence : cette fonction permet de signaler une période d’inoccupation sur une période donnée et d'en modifier la température de consigne en conséquence.

  • Retour anticipé : inversement à la fonction précédente, elle permet de réactiver les paramètres dérogés après une absence.

  • Relance de la production d’eau chaude : en cas d’augmentation du nombre d’occupants, vous pouvez mettre le cumulus en marche forcée.

Le gestionnaire de chauffage en rénovation énergétique

A l'instar de la production d'eau chaude sanitaire, de l'isolation thermique, de la ventilation et d'autres systèmes de chauffage, le gestionnaire de chauffage s'inscrit dans le programme de Rénovation énergétique visant à réduire la consommation énergétique et les émissions de gaz à effet de serre des bâtiments.

En savoir plus sur la rénovation énergétique

Le poêle à granulés en rénovation énergétique

En savoir plus sur les Aides à l'installation

 
Voir les gestionnaires de chauffage

Guide écrit par:

Albert, Rédacteur, Isère

Albert, Rédacteur, Isère

Rédacteur spécialisé dans la construction, le bâtiment, l’aménagement extérieur et l’outillage après une carrière sur le terrain, j’ai à mon actif plusieurs années dans la rénovation de logements, la gestion technique de bâtiments et la création d’espaces verts. Attentif aux enjeux liés à la transition énergétique, à l’emploi de techniques respectueuses de l’environnement, aux évolutions de la réglementation, des techniques et des matériaux, je me suis spécialisé au fil des années dans le secteur du BTP. Passionné d’habitat durable, je suis ravi de pouvoir vous apporter des informations utiles et de vous conseiller dans la réalisation de vos travaux et le choix de vos matériels.

  • Des millions de produits

  • Livraison chez vous ou en point relais

  • Des centaines d'experts en ligne