Comment installer un délesteur

Comment installer un délesteur

Alain, Formateur en électrotechnique, Haute-Vienne

Guide écrit par:

Alain, Formateur en électrotechnique, Haute-Vienne

12 guides

Le contrat établi avec le fournisseur d’énergie fixe le prix de l’abonnement en fonction d’une puissance maximum (exprimée en kVA). En cas de dépassement, le disjoncteur ou le compteur Linky coupe l’électricité. On doit alors augmenter la puissance et donc payer plus mais on peut également installer un délesteur.

Caractéristiques importantes

  • Choisir un délesteur
  • Installer un délesteur
  • Raccorder un délesteur
Voir les délesteurs pour tableau électrique

Le rôle du délesteur est de couper et de remettre automatiquement des circuits non prioritaires afin de ne pas dépasser la puissance maximum de l’abonnement souscrit. Pour ce faire, cet appareil mesure l’intensité du courant électrique, reflet de la puissance consommée.

En cas de dépassement, il « déleste » (déclenche) les circuits de chauffage électrique de façon cyclique pour que cela n’ait pas d’incidence sur le confort du logement. Il « releste » automatiquement (ré-enclenche) dès que l’intensité du courant électrique le permet. Son installation est relativement simple et les économies réalisées permettent un retour sur investissement en quelques années.

Avant l’installation des compteurs Linky, c’est le déclencheur thermique du disjoncteur de branchement qui coupait lors d’un dépassement de puissance. Ce déclenchement se produisait en cas de dépassement d’une durée d’environ un quart d’heure. Avec le Linky, c’est ce dernier qui déclenche très rapidement en cas de dépassement. L’installation d’un délesteur est alors tout à fait conseillée afin d’éviter de souscrire un abonnement plus onéreux.

Etapes de réalisation

  1. Choisir un délesteur
  2. Installer un délesteur
  3. Raccorder un délesteur

Même si le principe de fonctionnement est similaire pour tous les modèles, des critères de choix peuvent être déclinés pour un délesteur :

  • installation triphasé ou monophasé ;
  • mesure d’intensité par :
  1. bus raccordé sur la téléinformation du compteur électronique : à privilégier,
  2. sonde positionnée sur le fil d’alimentation du tableau : si la téléinformation n’est pas accessible,
  3. entrée directe raccordée immédiatement en sortie du disjoncteur de branchement : en dernier recours ;
  • action du délesteur sur les circuits de chauffage par :
  1. fil pilote : à privilégier si les fils pilotes sont accessibles au niveau du tableau électrique,
  2. ajout de contacteurs : si les fils pilotes ne sont pas accessibles.

Le délesteur s’installe dans le tableau électrique, il est relativement encombrant.

Si la place n’est pas suffisante dans le tableau existant, il y a la possibilité d’installer un tableau additionnel « collé » au tableau existant.

Pour installer le délesteur, procéder comme suit :

  1. Déclencher le disjoncteur de branchement.
  2. S’équiper de gants isolants.
  3. Oter le capot du tableau électrique en dévissant les vis plastiques de fixation.
  4. Vérifier l’absence de tension à l’aide du multimètre réglé sur Volts Alternatifs calibre supérieur à 230 V.
  5. Monter le délesteur sur le rail DIN.
  6. Monter à côté, le cas échéant, le disjoncteur uni + N2A d’alimentation du délesteur.
  7. Monter, le cas échéant, les contacteurs 2 x 20 A si possible à proximité des disjoncteurs de chauffage.

Ces raccordements, réalisés en fil souple, nécessitent impérativement le sertissage d’embouts de câblage à chaque extrémité des fils.

Le câblage du délesteur consiste à raccorder selon le type d’appareil (nous ne traitons que les délesteurs monophasés) :

1. La partie alimentation du délesteur (si nécessaire selon l’appareil)

Alimenter le disjoncteur uni+N 2A à l’aide des peignes électriques (noir ou brun pour la phase, bleu pour le neutre. Relier les bornes de sortie du disjoncteur aux bornes d’alimentation du délesteur à l’aide de fils H07VK 1mm2 : un fil rouge pour la phase et un fil bleu pour le neutre.

2. La partie prise de mesure d’intensité

1. Délesteur raccordé sur la sortie téléinfo du compteur :

Raccorder les 2 bornes « téléinfo » du délesteur sur les bornes « téléinfo client » du compteur électronique repérées « I1 – I2 ». Utiliser un câble blindé une paire 6/10. Le blindage du câble devra être relié à la terre côté tableau uniquement.

2. Délesteur équipé d’une sonde de mesure :

Cette sonde, appelée « tore magnétique » est à « enfiler » sur le fil de phase venant du disjoncteur de branchement. Il est capital pour le bon fonctionnement du délesteur que la totalité du courant électrique consommé par l’installation circule dans le fil équipé de cette sonde. Relier la sonde précâblée sur les 2 bornes dédiées du délesteur. Cette opération doit se faire obligatoirement hors tension => risque de choc électrique grave.

3. Délesteur branché à la sortie du disjoncteur de branchement :

Repérer l’aboutissant du fil de phase d’alimentation du tableau venant du disjoncteur de branchement. Débrancher ce fil et le brancher sur la borne d’entrée puissance du délesteur.

A l’aide d’un fil H07VK 16 mm2 rouge muni d’embouts de câblage, relier la borne de sortie puissance du délesteur à la borne de l’aboutissant précédemment décâblée. Cette alimentation sert pour les départs prioritaires non délestés (éclairage, prises, alimentation directe gros électroménager).

3. La partie action du délesteur sur les circuits de chauffage

1. Délesteur avec gestion des fils pilotes

Relier chaque sortie « fil pilote » du délesteur à une zone de chauffage du logement : zone jour, zone nuit, zone confort éventuellement. Pour ce faire, ponter à l’aide d’une borne type « wago » tous les fils pilotes des appareils de chauffage d’une même zone et relier cette borne à une sortie fil pilote du délesteur.

Répéter cette opération pour chaque zone de chauffage (2 ou 3 habituellement). Contrairement à ce qui est dit dans la vidéo, la norme NF C 15-100 interdit formellement d’utiliser le fil vert/jaune comme fil pilote.

2. Délesteur avec sortie TOR (tout ou rien) et ajout de contacteurs

Il convient de prévoir un contacteur par sortie TOR du délesteur.

Partie commande : le délesteur possède 2 ou 3 contacts « secs » qu’il convient de polariser, pour cela :

  1. Relier chaque 1ère borne des contacts à la phase à l’aide d’un fil H07VK 1mm2 rouge. Si un disjoncteur uni + N a été précédemment installé, prendre la phase à sa sortie. Sinon installer un disjoncteur uni + neutre 2 A comme décrit dans le 3.1.
  2. Relier la 2ème borne des contacts à la borne A1 d’un contacteur avec du fil H07VK 1 mm2 violet.
  3. Relier la borne A2 du contacteur à la sortie neutre du disjoncteur uni + N 2 A à l’aide d’un fil H07VK 1mm2 bleu.

Procéder ainsi pour chaque sortie.

Partie puissance :

  1. Déconnecter le circuit de chauffage à la sortie du disjoncteur (2 fils).
  2. Raccorder le circuit chauffage à la sortie du contacteur : fil de phase sur la borne 4, fil de neutre bleu sur la borne 2.
  3. Relier la borne de sortie phase (à droite) du disjoncteur chauffage à la borne 3 du contacteur avec du fil H07VK 2,5mm2 rouge.
  4. Relier la borne de sortie neutre (à gauche) du disjoncteur chauffage à la borne 1 du contacteur avec du fil H07VK 2,5mm2 bleu.

Procéder ainsi pour chaque contacteur.

S’il existe plus de circuits de chauffage que de sorties sur le délesteur, il convient de prévoir un contacteur par circuit de chauffage. La partie puissance est câblée comme décrit ci-dessus. Pour la partie commande, il convient de câbler les bobines A1/A2 de deux contacteurs en parallèle : relier le premier contacteur comme décrit ci-dessus et ponter le A1 du 2ème contacteur sur le A1 du 1er et le A2 du 2ème contacteur sur le A2 du 1er.

Si le délesteur permet de paramétrer des sorties pour contacteur à ouverture (contact NF), il est préférable de choisir des contacteurs normalement fermés (ou à ouverture). Dans le cas contraire (contacts NO), choisir des contacteurs normalement ouverts (ou à fermeture).

Si le délesteur n’est pas relié à la téléinformation du compteur, il est nécessaire de régler la puissance ou l’intensité de délestage. Cette information est disponible sur l’écran digital du compteur ou sur une facture. Pour le calcul de l’intensité, si besoin, il suffit de diviser la puissance souscrite par 200. Par exemple, une puissance de 9 kVA => I = 9000 VA / 200 = 45 A.

Savoir-faire

Gestes professionnels simples : poser du matériel modulaire ; savoir couper, dénuder et raccorder un fil électrique.

Temps de réalisation

2 heures

Nombre de personnes conseillé

1 personne

Outils et consommables

Equipements de protection individuelle

La liste ci-dessus est non exhaustive. Les équipements de protection individuelle sont à adapter à chaque situation de travail.

Voir le catalogue ManoMano
Equipements de protection individuelle

Voir les délesteurs pour tableau électrique

Guide écrit par:

Alain, Formateur en électrotechnique, Haute-Vienne, 12 guides

Alain, Formateur en électrotechnique, Haute-Vienne

Technicien supérieur en électrotechnique depuis bientôt 35 ans, j’ai toujours travaillé dans le domaine de l’électricité. J’ai tout d’abord exercé pendant 10 ans le métier de projeteur au sein d’une grande entreprise d’équipement électrique. J’ai ensuite évolué vers le métier de formateur pour adulte, toujours dans la même spécialité ; j’ai notamment mis en place et animé des formations qualifiantes d’électricien et de dessinateur. Je maîtrise les normes électriques les plus usuelles notamment la NF C 15-100 qui règlemente les installations électriques basse tension (jusqu’à 1000 V) et qui est considérée comme « la bible » des électriciens. J’anime également des formations sur le risque électrique ; je suis particulièrement sensibilisé à la protection des personnes et des biens. Le bricolage est un de mes loisirs favoris, j’ai notamment refait intégralement l’installation électrique d’une maison de montagne. C’est tout naturellement et avec plaisir que je souhaite faire partager mes connaissances en rédigeant des guides techniques pour ManoMano.

Le plus grand magasin en ligne d'Europe de brico, maison & jardin

  • Des millions de produits

    62 fois plus qu'en magasin, ça en fait du choix

  • Livraison chez vous ou en point relais

    Ça, c'est vous qui voyez

  • Des centaines d'experts en ligne

    Aussi experts que Macgyver, plus dispos que votre ophtalmo