Comment réaliser un collet battu sur tube cuivre

Comment réaliser un collet battu sur tube cuivre

Jérémy Renove, Plombier passionné, Auxerre

Guide écrit par:

Jérémy Renove, Plombier passionné, Auxerre

42 guides

Vous avez choisi de vous initier au travail du tube cuivre et souhaitez apprendre à réaliser des collets battus ? Très bien, cette opération de façonnage du tube cuivre est relativement simple à maîtriser à condition de respecter toutes les étapes pour sa réalisation. Pour réaliser un collet battu, suivez le guide !

Caractéristiques importantes

  • Déterminer où couper le tube
  • Déterminer la cote h
  • Couper le tube
  • Ébavurer le tube
  • Recuire le tube
  • Refroidir le tube
  • Positionner le tube dans la matrice
  • Frapper la toupie sur le tube
  • Retourner le tube et aplatir le bord évasé
Voir les tubes cuivres !

Réaliser un collet battu sur tube cuivre consiste à aplatir l'extrémité d'un tube pour créer une portée plate qui emprisonne un écrou tournant librement autour du tube. Cette portée plate permet aussi de recevoir un joint plat qui appuie sur l'équipement raccordé et crée l'étanchéité. Le collet battu maintient prisonnier l'écrou avec la portée plate créée sur le tube. Cela permet à l'écrou de tourner librement autour du tube et là est tout l'intérêt de ce raccord. En effet, lorsque nous serrons un équipement qui comporte un filetage fixe mâle dans un autre équipement comportant un filetage fixe femelle, il faut faire tourner l'un des deux appareils par rapport à l'autre pour effectuer le serrage.

Imaginons que le dispositif soit fixé contre un mur, le manque d'espace risque de poser problème pour effectuer le serrage. Le collet battu et son écrou qui tourne librement trouve alors tout son intérêt dans cette situation. De même, sur une installation de plomberie ou de chauffage, il est important de prévoir des points pour effectuer un démontage facile de l'installation. Le collet battu permet cela. En effet, en cas de fuite sur un joint filasse ou un joint téflon, pour réparer, il faut pouvoir démonter facilement la panoplie de pièces assemblées pour faire un nouveau joint. 

Enfin, la technique du collet battu peut permettre de faire une installation de plomberie en tube cuivre sans réaliser aucune soudure (brasure) et sans utiliser de raccords olive ou de raccord gripp dont le prix fait augmenter le coût d'une installation. En effet, en utilisant le tube cuivre avec à chaque extrémité un collet battu qui se raccorde sur un coude à visser en laiton lors d'un changement de direction et sur un té à visser lorsqu'un piquage est nécessaire, il est possible de réaliser une installation complète. 

Étapes de réalisation

  1. Déterminer où couper le tube.
  2. Déterminer la cote h.
  3. Couper le tube.
  4. Ébavurer le tube.
  5. Recuire le tube.
  6. Refroidir le tube.
  7. Positionner le tube dans la matrice.
  8. Frapper la toupie sur le tube.
  9. Retourner le tube et aplatir le bord évasé.

Voir le catalogue ManoMano
Tube cuivre

Il s'agit là d'une étape importante car un collet battu trop court fait que le joint n'appuie pas sur la portée plate et cela entraîne une fuite. Un collet battu positionné sur un tube trop long empêche de pouvoir insérer le joint plat entre le collet battu et le bord du raccord mâle de l'équipement. La cote où sera coupé le tube doit donc prendre en compte un millimètre de marge pour l'épaisseur du joint plat ainsi qu'une sur-longueur correspondante à la partie du tube qui sera aplatie. Cette sur-longueur s'appelle la cote h et il nous faut déterminer sa valeur.

Voir le catalogue ManoMano
Raccord cuivre

La cote h correspond à la longueur du tube qui sera aplatie pour bloquer l'écrou libre en laiton. Elle dépend de deux facteurs : 

  1. Le diamètre de l'écrou en laiton.
  2. Le diamètre du tube cuivre.

Un joint plat en diamètre 3/4 est plus large qu'un joint en diamètre 1/2, il faut donc une portée plate correspondante. Également, le diamètre du tube compte car, pour un tube cuivre de 14 mm, il faut aplatir une plus grande partie du tube que si celui-ci est de diamètre 16 millimètres. La cote h se détermine avec la formule suivante : 

  • h = (Diamètre intérieur de l'écrou - Diamètre extérieur du tube) / 2

À noter :

  • h est la hauteur du tube à aplatir exprimée en millimètres. 
  • Le diamètre intérieur de l'écrou libre en millimètres. 
  • Le diamètre extérieur du tube cuivre en millimètres.

Voir le catalogue ManoMano
Pied à coulisse

La valeur de la cote h déterminée et l'endroit où couper le tube tracé avec le réglet et le crayon, munissez-vous du coupe-tube cuivre, serrez la molette sur votre trait de coupe et faites tourner l'outil autour du tube cuivre en resserrant la molette d'un quart de tour pour chaque tour de l'outil fait autour du tube jusqu'à ce que le tube se sectionne.

Voir le catalogue ManoMano
Coupe-tube

Il s'agit de la partie intérieure du tube à aplatir qui va constituer la portée plate accueillant le joint de plomberie. Cette partie ne doit donc présenter aucune aspérité. Le coupe-tube lors de la coupe génère une collerette (aussi appelée bavure) qu'il faut éliminer. Munissez-vous d’un ébavureur (également appelé alésoir) et tournez la lame de l'outil dans la partie intérieure du tube. Contrôlez ensuite en passant votre doigt que la surface est bien nettoyée.

Le tube cuivre est un métal dur qu'il faut assouplir pour cette opération. Le chauffer jusqu'à ce qu'il rougisse permet de "dégrader la fibre du métal" et de l'assouplir pour le rendre malléable. Cette opération s'appelle recuire le cuivre. Munissez-vous de votre chalumeau (une simple lampe à souder peut faire l'affaire) et chauffez l'extrémité du tube jusqu'à rougissement de celle-ci.

Voir le catalogue ManoMano
Soudure à la flamme

Votre cuivre est maintenant brûlant, ce qui n'est pas très pratique pour le travailler. Vous pouvez le laisser refroidir de manière naturelle, le serrer dans un étau et l'asperger d'eau à l'aide d'un pulvérisateur, ou encore le plonger dans un seau d'eau froide. Mais attention, le cuivre est un métal conducteur. Et il conduit également très bien la chaleur. En le plongeant dans l'eau froide, la chaleur va se déplacer vers votre main. D'où l'importance de porter les équipements de protection individuelle.

Ouvrez la matrice à collet battu et observez celle-ci. Il y a différentes empreintes, une pour chaque diamètre de tube cuivre. Et sur chaque empreinte, il y a d'un côté un des bords qui est plat et l'autre qui est évasé à 45 degrés. Glissez l'écrou libre autour de votre tube et positionnez-le dans la matrice avec le bord du tube là où il y a l'évasement à 45 degrés. La cote h doit se trouver dans la matrice là où débute l'évasement à 45 degrés. Refermez la matrice et serrez-la sur le tube.

Voir le catalogue ManoMano
Outil de serrage

Munissez-vous de la toupie (dans le coffret à collet battu, l'outil à frapper qui possède une forme évasée à 45 degrés). Positionnez-la dans le tube. La toupie doit être bien perpendiculaire par rapport à la matrice. Puis munissez-vous du marteau à garnir et frappez sur la toupie jusqu'à ce que le tube épouse parfaitement la forme conique de la matrice.

Déverrouillez la matrice et ouvrez-la puis positionnez le tube évasé de l'autre côté, avec l'empreinte dont le bord est plat. Refermez-la et serrez.

Munissez-vous du mandrin adapté à votre tube (outil fourni dans le coffret ressemblant à la toupie mais dont le bord est plat), introduisez-le dans le tube, toujours en étant bien perpendiculaire à la matrice. Puis frappez sur le mandrin avec le marteau à garnir jusqu'à ce que le bord du tube soit aplati. Ouvrez la matrice et libérez votre tube. Votre collet battu est réalisé.

Il ne vous reste plus qu'à positionner un joint sur la portée plate et serrer l'écrou libre sur le filetage mâle du raccord. 
Voir le catalogue ManoMano
Marteau à garnir

Savoir-faire

Pour réussir un collet battu, il est nécessaire de :

  • connaitre les postulats de la plomberie ;
  • savoir utiliser un coupe tube ;
  • savoir utiliser un coupe tube cuivre ; savoir se servir d'un chalumeau en toute sécurité
  • savoir détecter une fuite d'eau ;
  • savoir prendre des mesures ;
  • savoir serrer un raccord de plomberie ;
  • savoir utiliser des outils à main tels des tournevis, des clés de serrage etc.

Temps de réalisation

10 à 30 minutes

Nombre de personnes

1 personne

Outils et consommables

Equipements de protection individuelle

Cette liste est non exhaustive, les équipements de protection individuelle sont à adapter à chaque situation de travail.

Voir le catalogue ManoMano
Equipements de protection individuelle
Voir les tubes cuivres !

Guide écrit par:

Jérémy Renove, Plombier passionné, Auxerre, 42 guides

Jérémy Renove, Plombier passionné, Auxerre

Je m'appelle Jérémy et je suis un plombier passionné par son métier au point de penser plomberie même pendant son temps libre. Cette passion m’a conduit à faire des vidéos tutoriels YouTube afin de partager toutes les bonnes pratiques de la plomberie. J'ai également écrit un livre sur le sujet qui explique toutes les méthodes pour le travail du cuivre : “Quand on aime, on ne compte pas !”  De manière plus générale et comme vous l’avez sans doute compris, j’adore faire les choses moi-même et j’aime partager mes connaissances, mon expérience. C'est donc avec le plus grand plaisir que je vous donnerai mes meilleurs tuyaux, tant en plomberie que dans le bâtiment, pour vous aider dans vos travaux.

Le plus grand magasin en ligne d'Europe de brico, maison & jardin

  • Des millions de produits

    62 fois plus qu'en magasin, ça en fait du choix

  • Livraison chez vous ou en point relais

    Ça, c'est vous qui voyez

  • Des centaines d'experts en ligne

    Aussi experts que Macgyver, plus dispos que votre ophtalmo