Comment faire une installation en cuivre

Comment faire une installation en cuivre

Michel, Soudeur professionnel passionné, Vendée

Guide écrit par:

Michel, Soudeur professionnel passionné, Vendée

200 guides

Que ce soit pour le réseau de distribution d’eau d’une maison individuelle ou d’une résidence à étages, les installations en cuivre sont parfaites. Cependant, chaque type de tube présente des spécificités propres. Le choix dépend ainsi des équipements à alimenter et de la consommation moyenne journalière du foyer.

Caractéristiques importantes

  • Plan d’installation et identification des besoins d’eau
  • Matériaux, fournitures et outils pour l’installation cuivre
  • Mise en place de l’installation
  • Réseau secondaire à partir d’une source d’eau indépendante
  • Pression d’eau de service domestique
Découvrez nos raccords en cuivre !

Le choix du matériau d'installation dépend du mode de pose, cachée ou apparente, de vos compétences en soudure et du coût de revient. Aussi bien pour l'eau chaude ou froide que pour le chauffage, le cuivre reste le matériau le plus employé par les plombiers et les bons bricoleurs.Les outils modernes, lampe à souder à gaz, chalumeau bi-gaz ou oxyacétylénique, associés à des métaux d'apport de plus en plus performants, cuivre-phosphore ou cuivre-argent, permettent aux derniers récalcitrants de la soudure de se lancer dans le bain… de fusion !À vos mètres rubans, niveaux et crayons, nous allons définir le bon tracé du cuivre pour fournir aux éviers, chasses d'eau, lave-vaisselle et machines à laver les bons diamètres de tube et assurer ainsi un débit idéal pour une utilisation optimisée.

S'il s'agit de réaliser une installation complète de distribution d'eau potable, il faut déterminer la position et le nombre de points de puisaged'eau chaude et froide. Comme les deux tuyauteries se suivront, sur la base d'un modèle classique, réalisez un schéma de distribution pour définir le diamètre des tuyaux qui vont desservir chaque point d'eau.

Vous êtes responsable de l'étanchéité de votre circuit dès la sortie du compteur. En général, une pression de 3 à 4 bars est obtenue grâce à un diamètre de tube cuivre ou PER de 32 mm.

On en distingue deux parties sur le réseau :

  • le collecteur principal ;
  • les antennes qui alimentent chaque équipement.

Le collecteur principalchemine depuis le compteur jusqu'au dernier équipement à raccorder. Si vous démarrez par exemple en 18/20 mm après le compteur, vous pouvez réduire progressivementle diamètre au fur et à mesure que vous arrivez à un point de puisage. On peut ainsi passer de 18/20 mm à 16/18 mm, puis 14/16 mm pour arriver à 12/14 ou 10/12 mm au niveau du dernier élément afin de maintenir une pression satisfaisante à chaque point de distribution de la maison.

Il est évident que chaque prélèvement d'eau sera effectué à l’aide d’une antenne (tube de cuivre) en rapport avec le débit nécessaire. En général, un diamètre de 12 à 14 mm intérieur suffit pour un évier, un lavabo ou une douche.

Ne surdimensionnez pas vos installations, cela coûte cher en matériel et en consommation d'eau.

Voir le catalogue ManoMano
Compteur

En référence au DTU plomberie 60.11, voici une indication des consommations moyennes des équipements raccordés.

Équipement

Volume nécessaire (litres)

Diamètre tube de cuivre

Lavabo

6

10/12 mm

Lave-mains

2

8/10 mm

Douche

60 à 80

14 mm

Baignoire

150 à 200

14 mm

Chasse d'eau double commande

3 à 6

10/12 mm

Évier (vaisselle à la main)

15

12 mm

Lave-vaisselle

25 à 40

14 mm

Lave-linge

70 à 120

14 mm

Lavage sols

25 à 50

14 mm

Lavage voiture

150 à 200

14 mm

Arrosage jardin

15 à 20 /m²

14 mm

Consommation journalière moyenne pour un adulte : 160 litres, dont 50 litres d'eau chaude.

Seuls 7 % de cette eau concernent l'alimentation. Il faut donc économiser l'eau destinée à l'hygiène et aux divers nettoyages. Pour cette raison, il est important de maintenir les réseaux en bon état et de surveiller les fuites éventuelles.

Les principaux matériaux

  • Nourrice de départ enlaiton.
  • Tubes cuivre écroui (barres rigides pour les parties apparentes) et couronne (pour les parties dissimulées/encastrées).
  • Raccords à souder : manchons, coudes, tés, chapeaux de gendarme.
  • Raccords mixtes à souder et filetés en laiton.
  • Colliers de fixation, chevilles et pattes à vis.
  • Téflon, filasse de chanvre et pâte à joint.

Les tubes de cuivre 

Marquage d'un tube cuivre

Les raccords de plomberie à braser

Les raccords de plomberie mixtes

Les raccords de plomberie à sertir

 Les principaux outils du plombier

Voir le catalogue ManoMano
Baguettes de brasure

La première phase consiste à mettre en place les éléments à alimenter (éviers, lavabos, etc.).

Placez ensuite les tuyauteries principales en position basse juste au-dessus de la plinthe. En présence de plaques de plâtre, il est facile de loger le tube recuit dans l'épaisseur de l'isolation.

Pensez à créer une légère pente pour vidanger les tuyauteries, surtout si elles sont parfois soumises à des températures négatives. Au point le plus bas, placez un purgeur qui permet de vidanger l'ensemble en cas de risque de gel et d'absence prolongée.

Après avoir tracé le cheminement des tuyauteries, implantez les colliers supports. Pour les tubes de cuivre de 10 à 22 mm, le DTU 60.5 recommande :

  • entre 30 et 60 cm sur les parties horizontales ;
  • entre 80 et 100 cm pour les tubes verticaux.

Comme une installation doit être agréable à voir, il faut donc aligner les colliers ou les décaler de manière régulière. Les chapeaux de gendarme sont nécessaires en cas de croisement de tuyauteries horizontales et verticales.

  • Placez d'abord les tuyauteries verticales (en légère surlongueur) destinées aux équipements. Cela vous donne la position du té du collecteur principal.
  • Montez à blanc l'ensemble du réseau pour vérifier les niveaux. Procédez ensuite au démontage étape par étape, du point le plus éloigné vers le point le plus proche du compteur. Décapez chaque raccordement le plus soigneusement possible.
  • Privilégiez toujours le cintrage du cuivre à la mise en place de raccord cuivre à braser. Effectuez un maximum de soudures à l'établi, puis remontez les tronçons préalablement préparés à leur emplacement. Pour les soudures à réaliser près des murs, vous avez besoin d'un écran de soudure pour ne pas brûler les peintures et cloisons.
  • Raccordez définitivement les joints filetés avec du téflon ou de la filasse et de la pâte à joint.
  • Procédez au test d'étanchéité en pression. En cas de fuite, vidangez l'installation (purgeur) avant de réparer les défauts.
  • Une fois le réseau vérifié, éliminez les excédents de brasure et nettoyez les traces noires des soudures avec une solution d'acide sulfurique dilué.
  • Vérifiez la bonne tenue de l'ensemble et serrez au maximum les colliers de serrage.

Vous avez un puits et vous souhaitez, à l'aide d'une pompe immergée ou une pompe de surface alimenter les WC, la machine à laver et les robinets du jardin. Vous pouvez réaliser un double réseau pour économiser l'eau potable.

Il est très important de savoir que vous ne pouvez pas renvoyer "votre eau" dans le réseau public.

Si à la sortie de votre compteur, il n'y a ni clapet ni douille de purge, vous devez obligatoirement installer un disconnecteur avec purge à l'égout qui interdit le retour de l'eau du puits vers l'eau de ville.

Il est préférable de mettre en place un système de filtration à cartouche à la sortie de votre pompe d'eau de puits. Un remplacement fréquent de ces cartouches lavables vous évite la présence d'impuretés dans la machine à laver ou dans les WC.

Dans le cas d'une installation destinée à alimenter plusieurs étages, il est préférable de mettre en place un surpresseur pour obtenir une pression satisfaisante au dernier étage, surtout si une cabine de douche hydromassante ou une baignoire balnéothérapie y est présente. La pression de 3 bars est souvent présentée comme minimum admissible pour alimenter un lavabo ou un évier.

Dans le cas contraire, si la pression de ville est trop élevée, il est conseillé de mettre en place un détendeur spécial eau potable ou réducteur de pression à la sortie du compteur pour protéger certains appareils comme les chauffe-eau à accumulation (cumulus) ou les chaudières.

Tout ne va pas "aller comme sur des roulettes" et des problèmes surgiront certainement là où vous ne les attendez pas. Comme vous avez plus d'un tour dans votre sac, si une soudure n'est pas possible sur un raccord mal placé, vous pouvez utiliser les raccords automatiques ou les raccords bicônes (raccord laiton sans soudure) pour solutionner les connexions difficiles et le tour est joué !

Découvrez nos raccords en cuivre !

Guide écrit par:

Michel, Soudeur professionnel passionné, Vendée, 200 guides

Michel, Soudeur professionnel passionné, Vendée

J’ai acquis une formation de tôlier, de tuyauteur/soudeur et après avoir parcouru pendant trente cinq ans les chantiers de France et du Benelux, je suis devenu responsable d’une chaudronnerie puis projeteur, ingénieur de projets pour finir chef d’établissement ingénierie. Retraité, j’ai aménagé et équipé un atelier où je réalise des sculptures métalliques : j’ai réussi à combiner et aménager un coin de paradis ou j’aime laisser libre cours à mon imagination. Les casses et les vide-greniers n’ont plus de secrets pour moi. J’y trouve des objets insolites et des vieux outils que je collectionne ou que je transforme en objet d’art.J’aime aussi la décoration, la peinture sur toile et le jardinage. Je suis l’évolution des nouvelles technologies concernant les outils. Faire partager ma passion et vous conseiller humblement dans vos choix de matériel est un réel plaisir.

Le plus grand magasin en ligne d'Europe de brico, maison & jardin

  • Des millions de produits

    62 fois plus qu'en magasin, ça en fait du choix

  • Livraison chez vous ou en point relais

    Ça, c'est vous qui voyez

  • Des centaines d'experts en ligne

    Aussi experts que Macgyver, plus dispos que votre ophtalmo