Comment choisir  un oreiller

Comment choisir un oreiller

Sylvie, Ecrivain & journaliste brico/déco, Essonne

Guide écrit par:

Sylvie, Ecrivain & journaliste brico/déco, Essonne

259 guides

Essentiel à la qualité du sommeil, l’oreiller se choisit en fonction de votre position de sommeil, de votre morphologie, de vos goûts en matière de confort et de soutien. Entre oreiller naturel ou synthétique, ergonomique, à mémoire de forme ou encore anti-acariens, suivez le guide pour dormir sur vos deux oreilles !

Caractéristiques importantes

  • Taille et forme
  • Enveloppe et garnissage
  • Les matières
  • L’oreiller en latex
  • L’oreiller à mémoire de forme
  • Les traitements
Découvrez nos oreillers !

Pour garantir un soutien et un confort optimal, votre oreiller doit être changé environ tous les deux ans. La question du choix reviendra donc fréquemment. Alors quel oreiller choisir ? Tout dépend de vos habitudes de sommeil et de confort, ainsi que de votre budget.

Vous aurez d’abord à vous préoccuper de sa taille et de sa forme, sachant que bien que les oreillers carrés soient les plus utilisés, ce sont pourtant ceux de forme rectangulaire qui sont conseillés pour un bon sommeil.

Puis vient le choix de l’enveloppe de l’oreiller, entre le classique coton, le polyester particulièrement facile à entretenir, ou encore le bambou aux propriétés naturellement hypoallergéniques et antibactériennes.

Et enfin celui du garnissage, entre matières naturelles, plus onéreuses mais au gonflant inégalé, et matières synthétiques, plus faciles à entretenir et offrant une grande diversité de confort. Sans oublier bien sûr les fameux oreillers à mémoire de forme, particulièrement recommandés aux personnes souffrant de mal de dos. Et l’oreiller ergonomique, qui peut également être en mousse à mémoire de forme en latex, et prend une forme comblant la cambrure de la nuque. Idéal donc si vous dormez sur de côté ou sur le dos.

Voir le catalogue ManoMano
Oreillers

Oreiller carré ou oreiller rectangulaire : focus sur la forme 

L’oreiller peut être de forme carrée ou rectangulaire :

  • L'oreiller carré est le plus utilisé mais, si ce type d’oreiller est idéal pour se détendre (lecture, télévision, etc.) dans votre lit, il est moins recommandé pour le sommeil.
  • L'oreiller rectangulaire est parfait quel que soit votre position pour dormir. De plus, sa longueur vous permet de garder en permanence la tête en contact avec l’oreiller pour la soutenir, et de la maintenir dans l’alignement de la colonne vertébrale, même si vous bougez beaucoup. 

Les tailles d’oreiller : zoom sur les dimensions 

Il existe plusieurs tailles d’oreiller, mais les plus courantes sont :

  • en format carré, 60 x 60 cm et 65 x 65 cm ;
  • en format rectangulaire, 50 x 70 cm et 40 x 60 cm, cette dernière taille étant idéale pour les enfants.

L’enveloppe de l’oreiller contient son garnissage et doit donc être d’une qualité suffisante pour ne pas laisser s’échapper les fibres synthétiques ou les plumes et duvet qui le compose. Vous aurez le choix entre plusieurs matières.

  • Une enveloppe en coton, qui est absorbante et offre une excellente circulation de l’air.
  • Une enveloppe en polyester, qui est confortable et facile à entretenir.
  • Une enveloppe en bambou, de plus en plus prisée aujourd’hui. Souvent garnie d’une mousse à mémoire de forme, elle est naturellement antibactérienne, hypoallergénique, tout en absorbant l’humidité et en offrant une très bonne circulation de l’air.

Le garnissage de l’oreiller est la matière que contient son enveloppe et qui lui donne plus ou moins de gonflant. Vous aurez le choix entre garnissage naturel ou synthétique.

Oreiller à garnissage naturel

Ce type de garnissage est comme son nom l’indique composé de matières naturelles, le plus souvent d’un mélange de duvet, de canard ou d’oie, et de plumes. Le duvet étant plus moelleux que les plumes, choisissez un garnissage au pourcentage plus élevé de l’un ou de l’autre en fonction de vos préférences.

Enveloppant et gonflant, l’oreiller au garnissage naturel garantit également une excellente aération et thermorégulation. Il est par contre plus difficile à entretenir et son prix plus élevé qu’un modèle au garnissage synthétique.

Il existe également des oreillers en laine, naturellement anti-acariens, qui régulent l’humidité et la température, tout en assurant un maintien ferme, parfois un peu trop pour certains.

Oreiller à garnissage synthétique

Le garnissage synthétique est comme son nom l’indique composé de différentes fibres synthétiques faciles à entretenir, respirantes, le tout pour un prix moins élevé qu’un oreiller au garnissage naturel. Sa durée de vie est cependant moins importante.

Souvent recommandés aux personnes allergiques, les oreillers au garnissage synthétique offrent une grande diversité de confort, à choisir en fonction de vos goûts et besoins.

Parmi les oreillers au garnissage synthétique, on notera :

Oreiller à garnissage en latex synthétique 

Ce type de garnissage offre une excellente aération grâce à sa structure alvéolaire, parfaite pour réduire les risques d’allergie. Il propose aussi, grâce à son élasticité, un excellent maintien de la nuque et de la tête.A noter que certains garnissages contiennent un mélange de latex d’origine naturelle et de latex synthétique.

    Oreiller à garnissage à mémoire de forme

Thermosensible, elle a la capacité de réagir à votre chaleur pour épouser la forme de votre tête et de votre cou, puis de reprendre sa forme initiale à chaque mouvement. La mousse à mémoire de forme (une mousse polyuréthane très haute densité) soutient ainsi parfaitement les cervicales et la nuque.

Bien que ce type d’oreiller soit recommandé aux personnes souffrant de problèmes de dos, il est en revanche déconseillé à celles qui transpirent beaucoup car il est moins bien ventilé qu’un modèle en latex par exemple.

Les traitements anti-acariens et antibactériens d’un oreiller

S’ils ne le sont pas naturellement, certains oreillers sont spécifiquement traités antibactériens et/ou anti-acariens pour prévenir par exemple les problèmes d’allergie. Ces traitements peuvent concerner l’enveloppe, le garnissage, ou les deux.

Il peut s’agir de traitements chimiques ou à base d’huiles essentielles (lavande, eucalyptus, citron) encapsulées dans leurs fibres.

Opter pour un oreiller adapté à la position pour dormir

De la position que vous adoptez le plus souvent pour dormir dépendra votre choix entre un oreiller ferme ou un autre plus moelleux, tout comme le type de garnissage.

Oreiller pour dormir sur le dos 

Si vous dormez sur le dos, préférez un oreiller au confort ferme ou médium, ou encore un oreiller ergonomique, lequel assurera un parfait maintien de la tête et de la nuque.Attention cependant à ce qu’il ne soit pas trop rembourré pour ne pas créer de cambrure au niveau de la nuque.

Oreiller pour dormir sur le côté

Dans cette position, l’alignement tête, cou et colonne vertébrale doit être assuré par un oreiller au confort médium ou ergonomique.

Oreiller pour dormir sur le ventre

Si cette position n’est pas considérée idéale pour un bon sommeil, mieux vaut quoi qu’il en soit privilégier un oreiller moelleux qui évitera toute cambrure.Un garnissage naturel en duvet et plumes est particulièrement conseillé.

Découvrez nos oreillers !

Guide écrit par:

Sylvie, Ecrivain & journaliste brico/déco, Essonne, 259 guides

Sylvie, Ecrivain & journaliste brico/déco, Essonne

Après avoir travaillé au service de presse de France 2 et de la Cinq, j’ai choisi de laisser parler ma plume en m’orientant vers le journalisme et l’édition. Aussi éclectique dans mes goûts que dans mes écrits, passionnée de décoration et de bricolage comme d’histoire et de sciences, j’écris depuis plus de vingt ans sur ces thématiques. À mon actif : des ouvrages didactiques, romans et nouvelles, et de très nombreux articles brico déco regorgeant de conseils et d’astuces, expérimentés dans la vieille maison que je rénove peu à peu.