Comment choisir la fermeté d’un matelas ?

Comment choisir la fermeté d’un matelas ?

Sylvie, Ecrivain & journaliste brico/déco, Essonne

Guide écrit par:

Sylvie, Ecrivain & journaliste brico/déco, Essonne

259 guides

Choisir entre matelas souple, matelas équilibré et matelas ferme est question de morphologie, mais aussi d’habitudes du dormeur. Le soutien du matelas se définit aussi par la suspension, à choisir entre mousse, mémoire de forme, ressorts ou latex ; et par le type de sommier, soit à lattes, plots ou ressorts.

Caractéristiques importantes

  • Fermeté du matelas
  • Densité du matelas
  • Accueil et suspension du matelas
  • Choix du sommier
Voir les matelas

La fermeté ou soutien d'un matelas : définition

La fermeté d’un matelas est à ne pas confondre avec l’accueil, c’est-à-dire la première impression ressentie lorsque vous vous allongez sur le matelas. La fermeté d’un matelas est une notion relative, qui peut être définie comme l’intensité avec laquelle le matelas réagit aux pressions du ou des corps des dormeurs. C’est pourquoi la fermeté du matelas, ou soutien, doit être choisie en fonction de votre taille, de votre poids et de vos préférences de sommeil. Si deux personnes partagent le même lit, et qu’il existe trop de différences de morphologie, mieux vaut alors opter pour deux matelas de densité différentes réunis par une fermeture ou des clips, surmontés éventuellement d’un surmatelas. Ou bien sûr pour un matelas double fermeté. 

Les 3 niveaux de fermeté d'un matelas

Il existe trois grands niveaux de fermeté :

  1. Matelas souple
  2. Matelas équilibré ou médium
  3. Matelas ferme

Mais vous trouverez également en achetant votre matelas des modèles très souples ou très fermes, ou encore mi-fermes. Comme il n’y a pas de normes législatives fixant précisément les degrés de fermeté, ceux-ci peuvent varier d’un fabricant à l’autre. Il existe également de nombreux matelas dits universels, et donc susceptibles de convenir à une majorité de dormeurs. Ils présentent généralement un indice de fermeté équilibré. 

Même s’il n’existe pas de règles absolues et qu’il convient de vous fier également à vos préférences, votre morphologie et vos habitudes de sommeil sont à prendre en compte au moment de choisir un matelas, le meilleur matelas étant celui qui répondra précisément à vos besoins. 

La morphologie du dormeur

Très succinctement, plus la taille et le poids du dormeur sont importants, plus le matelas choisi devra être ferme. Ainsi une personne à l’indice de masse corporelle (IMC) bas pourra opter pour un matelas plus souple, tandis que pour une personne de grand gabarit mieux vaut s’orienter vers un matelas ferme, voire très ferme.   

Les habitudes de sommeil

Si vos habitudes de sommeil influencent le choix du degré de fermeté du matelas, ce choix est toujours à nuancer avec votre morphologie.

  • Si vous dormez sur le côté, vous aurez besoin d’une certaine profondeur d’enfoncement. Mieux vaut donc opter pour un matelas au soutien suffisamment souple pour envelopper les contours de votre corps.
  • Si vous dormez sur le dos, un matelas medium, voire ferme sera parfait pour éviter des douleurs au niveau de la nuque ou des lombaires.
  • Si vous dormez sur le ventre, mieux vaut éviter les matelas trop souples sous peine de maux de dos et de cervicales. Choisissez un matelas au soutien équilibré ou ferme qui répartira les points de pression et gardera la colonne vertébrale bien alignée. 

Un matelas doit maintenir la colonne vertébrale dans le bon alignement durant votre sommeil, encore plus si vous souffrez du dos. Mais un matelas très ferme n’est pas forcément à recommander dans ce cas, contrairement aux idées reçues. Là encore, tout dépend bien évidemment de votre morphologie et de vos habitudes de sommeil, mais il est souvent conseillé d’opter pour un matelas soutien médium, mi-ferme voire ferme en fonction de votre ratio poids/taille. 

Pour vérifier si la fermeté du matelas vous convient, il vous suffit une fois allongé d’essayer de passer la main dans votre dos. Si vous y parvenez, c’est que votre matelas est trop ferme. À l’inverse, si vos coudes s’y enfoncent, c’est qu’il est trop mou !

Plus la densité de votre matelas est élevée, plus il aura tendance à avoir un soutien ferme. La densité, exprimée en kg/m3, correspond à la masse de matière sur une surface donnée. Cette densité varie en fonction de la suspension du matelas : matelas mousse, matelas à mémoire de forme, matelas à ressorts, matelas latex. 

Densité de matelas et morphologie

Généralement, on peut considérer qu’à partir de 70 kg/m3, le matelas est ferme ou mi-ferme. Mais pensez également à adapter cette densité à votre gabarit, sachant que plus votre poids et/ou taille est important, plus la densité doit l’être également. D’autant que plus la densité du matelas est élevée, meilleure sera sa résistance dans le temps. 

À moins d’opter pour deux matelas, les nuits peuvent être difficiles pour un couple aux morphologies différentes, que l’un ait tendance à s’enfoncer dans le matelas, ou que l’autre le juge trop dur. 

C’est pourquoi il existe désormais des matelas double fermeté. L’astuce ? Ils sont composés de deux moitiés de mousse offrant des degrés de fermetés différentes, l’un ferme et l’autre très ferme, le premier étant indiqué par le bandeau du matelas.

Fabriqués par le groupe Thiriez, spécialiste de la literie, les matelas à double fermeté mesurent 22 cm d’épaisseur, dont un cœur de mousse de 16 cm et un garnissage de mousse confort et de ouate.    

Choisir entre un matelas médium ou un matelas ferme est avant tout affaire de goût et de morphologie, sachant donc que plus votre poids et/ou taille sont élevés, plus le matelas devra être ferme. Le tout étant à nuancer avec vos habitudes de sommeil, le matelas ferme ou très ferme étant alors plutôt à réserver à ceux qui dorment sur le ventre, voire sur le côté. 

Et si vous dormez en duo et que vos morphologies diffèrent, mieux vaut opter pour un matelas médium, plus universel, qu’un matelas trop ferme pour le dormeur à la morphologie moins importante. 

La suspension d’un matelas peut être en mousse, à mémoire de forme, à ressorts ou encore en latex. Et la fermeté du matelas dépendra de la densité du matériau utilisé. Plus la densité est élevée, plus le matelas sera ferme. La densité minimale étant liée au matériau, elle ne sera pas toujours identique pour obtenir la même fermeté. Ainsi, à résultat égal, un matelas en latex aura besoin d’une densité plus importante qu’un matelas en mousse polyuréthane par exemple. 

Enfin, sachez que plus la suspension de votre matelas sera résistante et durable, plus vous serez assuré que votre matelas garde toute sa fermeté dans la temps. 

Qu'est-ce que l'accueil d'un matelas ?

L’accueil du matelas n’a rien à voir avec sa fermeté puisqu’il s’agit de la première impression ressentie lorsque vous vous allongez sur le matelas. Il peut être tonique ou au contraire moelleux en fonction de vos goûts. Un matelas peut ainsi être ferme, tout en offrant un accueil moelleux. Un surmatelas peut également pallier à un matelas trop ferme en y ajoutant un accueil plus confortable.  

Les 3 critères définissant l'accueil d'un matelas

L’accueil du matelas dépend de trois principaux critères :

  1. Le type de matelas : les matelas à ressorts, par exemple, ont le plus souvent un accueil tonique, tandis que les matelas en latex offrent un accueil moelleux. 
  2. Le garnissage : situé entre la mousse et l'enveloppe du matelas appelée coutil, impacte également l’accueil. Plus ce garnissage est épais et composé de matières de qualité, plus votre matelas sera moelleux. 
  3. Le piquage du plateau : plus ou moins serré, qui a pour mission de maintenir le garnissage en place. Plus ce piquage est serré, plus l'accueil sera tonique. 

Le sommier joue également un rôle dans la fermeté du matelas, raffermissant l’ensemble à hauteur de 20 à 25 % environ. 

Sommier à lattes

Le sommier à lattes, qu'il soit électrique ou non, est celui qui raffermira le plus votre matelas en offrant un soutien ferme et homogène. Autre atout, il se marie avec tous les types de matelas, exception faite du matelas à ressorts s’il est électrique. 

Sommier à plots

Le sommier à plots, électrique ou non, permet grâce à des curseurs de fermeté situés au niveau de certaines zones du corps (nuque, lombaires, etc.) d’ajuster précisément celle-ci en fonction de vos besoins. Le sommier à plots peut être associé à tous les types de matelas, exception faite du matelas à ressorts s’il est électrique.

Sommier à ressorts

Le sommier à ressorts est àassocier à un matelas à ressorts, offrira plutôt un confort moelleux. S’il peut être associé à tous les types de matelas à ressorts, le modèle à ressorts ensachés y ajoutera un peu de fermeté. Sachant plus le nombre de ressorts augmente, plus le matelas sera ferme et offrira une meilleure indépendance de couchage. 

Voir les matelas

Guide écrit par:

Sylvie, Ecrivain & journaliste brico/déco, Essonne, 259 guides

Sylvie, Ecrivain & journaliste brico/déco, Essonne

Après avoir travaillé au service de presse de France 2 et de la Cinq, j’ai choisi de laisser parler ma plume en m’orientant vers le journalisme et l’édition. Aussi éclectique dans mes goûts que dans mes écrits, passionnée de décoration et de bricolage comme d’histoire et de sciences, j’écris depuis plus de vingt ans sur ces thématiques. À mon actif : des ouvrages didactiques, romans et nouvelles, et de très nombreux articles brico déco regorgeant de conseils et d’astuces, expérimentés dans la vieille maison que je rénove peu à peu.

Le plus grand magasin en ligne d'Europe de brico, maison & jardin

  • Des millions de produits

    62 fois plus qu'en magasin, ça en fait du choix

  • Livraison chez vous ou en point relais

    Ça, c'est vous qui voyez

  • Des centaines d'experts en ligne

    Aussi experts que Macgyver, plus dispos que votre ophtalmo