EPI maçon :  les équipements de protection individuelle indispensables

EPI maçon : les équipements de protection individuelle indispensables

Pauline, Rédactrice, Essones

Guide écrit par:

Pauline, Rédactrice, Essones

172 guides

Le maçon travaille principalement dehors sur des projets de construction, de rénovation, sur des maisons individuelles ou des immeubles. Il réalise les fondations, monte des murs de parpaings, travaille sur échafaudage et par tous les temps. Que comprend ses EPI pour l’exercice de son métier ? Nos réponses.

Caractéristiques importantes

  • Protection de la tête
  • Protection des yeux
  • Protections auditives
  • Protection des voies respiratoires
  • Vêtements de travail
  • Gants de protection
  • Chaussures de sécurité
Découvrez nos équipements de protection individuelle !

Limiter la gravité des chocs divers à la tête

Sur un chantier, le maçon est exposé à des chutes d’outils ou de matériaux potentiels, ainsi qu’à des chocs lors de la manipulation des outils, de plaques de placoplâtre ou de tiges en fer. Il faut donc que son employeur lui fournisse un casque de travail NF EN 397/A1 pour protéger sa tête des accidents qui pourraient survenir.

Il est primordial que le maçon puisse choisir son casque de chantier à la bonne taille pour garantir un port optimal en respectant les consignes de sécurité. En fonction de ses habitudes et de ses préférences, il peut demander d’ajouter des parties amovibles (visière, foulard intérieur, nombre de fixations pour la mentonnière, etc.). La durée de vie de l’équipement va jusqu’à 5 ans.

Bon à savoir : les rayons UV ont une action néfaste sur la qualité de la dureté du plastique du casque de chantier. Pour le travail en extérieur du maçon, la protection de tête doit répondre au traitement anti-UV, il n’est pas forcé d’avoir un matériel isolant comme l’électricien.

Voir le catalogue ManoMano
Casque de chantier

Limiter toute irritation ou accident par projection d’un corps étranger

Bien moins exposé aux accidents au niveau des yeux que d’autres professions comme c’est le cas pour le soudeur, le maçon doit néanmoins protéger sa vue d’éventuels dommages : irritation de la cornée, brûlure de la paupière, éclat de bois, etc. Il est vivement recommandé de porter au choix des lunettes de protection ou des sur-lunettes avec protection latérale NF EN 166.

Cette précaution évitera que des projections de sable, de brique de construction ou encore d’éclats en tout genre ne viennent au contact des yeux.

Conserver la capacité auditive du maçon sur les chantiers 

Bruits de chocs, bruits de meuleuse, de perforateur, déplacement de gravats, les bruits sur un chantier sont monnaie courante et atteignent un fort niveau sonore. Pour ne pas provoquer de lésions au niveau de l’oreille, déclencher l’apparition d’un acouphène ou un traumatisme du tympan en cas de bruit violent, l’EPI du maçon comprend au moins un dispositif de protection auditive. On retrouve 3 options pour la protection de l’ouïe sur un chantier :

  • bouchons d’oreille, soit jetables, soit réutilisables NF EN 352-2 ;
  • casque antibruit ou serre-tête antibruit : NF EN 352-1 ;
  • casque antibruit avec atténuation activeousemi-active NF EN352-4 et EN352-5 qui produit des ondes sonores protectrices.

Nb : les bouchons d’oreilles sur-mesure ont une meilleure protection que les casques antibruit.

Voir le catalogue ManoMano
Casque antibruit

Empêcher l’inhalation de poussières, résidus, et produits chimiques

Afin d’éviter tout développement d’affection respiratoire découlant du contact avec la silice, l’amiante, et n’importe quel type de poussière, le maçon doit protéger assidûment la zone ORL. En fonction de ses préférences personnelles, cet expert du bâtiment peut choisir parmi les protections respiratoires suivantes :

  • demi-masque P3jetable EN 149 : 2001 +A1 : 2009 ;
  • demi-masque réutilisable P3 (avec cartouches jetables filtrantes) EN 405 ou EN 140.

Se protéger des intempéries et des risques de blessure sur le chantier

Seules les conditions météorologiques extrêmes (canicule et grands froids) peuvent stopper un chantier. Le maçon doit pouvoir travailler dans diverses conditions dès lors que la réalisation du chantier n’est pas rendue impossible. Il faut privilégier des vêtements de travail à base de matières bien couvrantes mais respirantes (ISO 13688 et NF EN 340).

Afin de faciliter la réalisation des missions en position à genoux ou accroupie, le maçon peut être équipé de pantalons à genouillères intégrées. Le système de plaques en mousse ou en plastique amovibles est le plus adapté pour le maçon qui peut choisir de les retirer dans d’autres positions de travail.Contre les intempéries, les vêtements portent la norme spécifique NF EN 343, et la norme NF EN 342 spécifique au froid.

Protéger les doigts et la paume de la main du maçon des accidents mécaniques ou chimiques

Habitué à porter de lourdes charges, à couper, à préparer du ciment, le maçon met ses mains à rudes épreuves. Dans le cadre de ses missions sur un chantier, il s’expose principalement au risque mécanique (écrasement ou coupure). Cependant, il peut bénéficier de différents types de gants de protection dans son EPI :

  • gants qui protègent du risque mécanique NF EN 388 ;
  • gants qui protègent du risque chimique NF EN 374-1 par leur étanchéité.

Porter des gants de sécurité aide aussi à préserver la peau des nettoyages intempestifs qui fragilisent la peau des mains et limite également le risque de chocs importants au niveau des ongles.

Voir le catalogue ManoMano
Gants de sécurité

Limiter au maximum les accidents du travail au niveau des pieds

Les chaussures de sécuritésont réalisées avec des matériaux renforcés et un embout de protection du bout du pied. Selon le type de surfaces du sol et les conditions météorologiques rencontrées, certains modèles de chaussures de travail pour maçon peuvent avoir une norme spécifique relative à l’adhérence (norme additionnelle SRC). Quels sont les impératifs de la chaussure de chantier en maçonnerie ?

  • EN ISO 20345 ;
  • spécification P (anti perforation) : protège des tiges en métal, scies, etc. ;
  • spécification S (embout de protection) : protège de la chute d’objets lourds.

Important : la coquille qui protège les orteils doit absolument être souple afin de ne pas comprimer les ongles en position accroupie. Idéalement, le maçon doit essayer ses chaussures de sécurité avant le démarrage du chantier pour évaluer son confort en position de travail. En prime, ses chaussures de sécurité peuvent avoir la norme additionnelle S3 pour un environnement de travail sec et humide et l’adhérence sur les surfaces potentiellement recouvertes d’huiles minérales ou hydrocarbures.

En savoir plus sur les équipements de protection individuelle par métier

Voir le catalogue ManoMano
Chaussures de sécurité

Découvrez nos équipements de protection individuelle !

Guide écrit par:

Pauline, Rédactrice, Essones, 172 guides

Pauline, Rédactrice, Essones

Bricoleuse le week-end et éducateur canin du lundi au vendredi, j’aime apprendre, comprendre et faire comprendre à qui a deux jambes ou quatre pattes !   Bricoleuse passionnée, j’ai grandi au doux son de la ponceuse et du marteau le week-end. Aussi manuelle que cérébrale (oui, c’est possible !), j’ai appris les rudiments du bricolage, de la déco et de la customisation de meubles par passion. L’esprit récup’ et DIY est un véritable mode de vie qui m’a permis d’apprendre comment utiliser nombre d’outils. Éducateur canin comportementaliste de métier, amoureuse des chiens et des chats depuis toujours, je délivre à présent des conseils pour bien vivre avec nos compagnons à poils et mieux les comprendre. Mon objectif ? Bien orienter les propriétaires d’animaux dans leur équipement et dans leurs activités avec leurs poilus ! Les présentations faites, je ferai de mon mieux pour vous aiguiller dans vos choix !

Le plus grand magasin en ligne d'Europe de brico, maison & jardin

  • Des millions de produits

    62 fois plus qu'en magasin, ça en fait du choix

  • Livraison chez vous ou en point relais

    Ça, c'est vous qui voyez

  • Des centaines d'experts en ligne

    Aussi experts que Macgyver, plus dispos que votre ophtalmo