Tout savoir sur le béton et le mortier

Tout savoir sur le béton et le mortier

Albert, Rédacteur, Isère

Guide écrit par:

Albert, Rédacteur, Isère

Béton et mortier sont des composants de base pour les travaux de maçonnerie. Cependant, il s’agit de deux préparations distinctes dont les usages diffèrent sensiblement. Tandis que l’un constitue un élément structurel, l’autre accomplit diverses fonctions. Pour tout savoir sur le mortier et le béton, suivez le guide !

Caractéristiques importantes

  • Similitudes et différences
  • Composition
  • Utilisations
  • Dosage
  • Gâchage
Voir les bétons, chaux et ciments en poudre

Quelle est la différence entre béton et mortier

2020-08-mortier-béton

Souvent, les bricoleurs débutants et parfois même les plus expérimentés, ont du mal à différencier le béton du mortier. En effet, il faut admettre que ces deux matériaux peuvent aisément prêter à confusion ! Surtout si l’on considère le grand nombre de mortiers et bétons prêts à l’emploi disponibles sur le marché. Et ce, pour les utilisations les plus diverses. Il convient donc de connaître leur composition respective. Ensuite, il faut savoir quelles sont leurs caractéristiques. Pour finir, il faut s’informer sur leurs usages respectifs en maçonnerie.

Pour ne pas s’emmêler les truelles et pour aller au plus simple, béton et mortier ont du sable, du ciment et de l'eau, mais le béton a en plus du gravier contrairement au mortier qui n'en a pas.

Voir le catalogue ManoMano
Béton

Comment on fait du mortier

1478718_1

Le mortier est un mélange réalisé à base d’un ou plusieurs liants et de sable auquel on ajoute de l’eau. D’autres composants peuvent aussi être incorporés afin de lui conférer des propriétés additionnelles. 

Comment on fait du béton

36523419_1

Le béton est réalisé à base d’un liant exclusif : le ciment. Du sable et du gravier (aussi appelés mélange béton) sont ajoutés au ciment. Pour compléter la préparation et réaliser le gâchage, il faut incorporer de l’eau. Comme pour le mortier, des additifs peuvent être ajoutés pour obtenir des propriétés spécifiques.

Voir le catalogue ManoMano
Béton, chaux et ciments en poudre

Les différents types de mortiers et leurs caractéristiques

Il existe plusieurs sortes de mortier aux caractéristiques différentes. Tout dépend du ou des liants utilisés et des différents ingrédients employés. On retrouve principalement :

  • Les liants pour mortier

  • Les mortiers à base de ciment

  • Les mortiers à base de chaux

  • Les mortiers à base de chaux hydraulique et de ciment

Voir le catalogue ManoMano
Chaux

Les liants pour mortier

Il existe deux principaux liants pour réaliser du mortier :

La chaux

La chaux, hydraulique ou aérienne, ce liant durcit au contact avec l’eau dans le premier cas, avec l’air dans le deuxième. La chaux est un produit souple et perspirant, c’est-à-dire qu’il laisse passer l’air et la vapeur grâce à sa porosité.

Le ciment

Le ciment, blanc, gris ou encore Portland, est divisé en plusieurs classes qui déterminent son usage (intérieur, extérieur, plus ou moins rigide, etc.). Contrairement à la chaux, il est peu souple, peu poreux mais offre une grande résistance à la compression.

Les mortiers sont réalisés à base de ciment, de chaux ou des deux liants.

Les mortiers à base de ciment

36524156_1

Les mortiers à base de ciment ont plusieurs propriétés qui les caractérisent :

  • résistance à la compression, sous réserve de réaliser une couche superficielle mince ;

  • forte adhérence, qui permet de liaisonner divers matériaux entre eux ;

  • bonne résistance aux intempéries, sous réserve de la présence d'additifs hydrofuges et d'un ciment approprié ;

  • stabilité, permettant de rester compact et rigide après séchage et pendant longtemps. 

Ces différentes propriétés peuvent être renforcées en incorporant des composants additionnels : résines, poudres minérales, etc. D’autres propriétés peuvent ainsi être obtenues. Parmi ces additifs, en voici quelques-uns :

  • pigments : avec leur incorporation, les mortiers peuvent présenter diverses couleurs et tonalités ;

  • résines : selon leur nature, celles-ci confèrent une bonne résistance à l’humidité (mortier hydrofuge), une capacité de déformation (élasticité), une adhérence renforcée, etc.

  • fibres : naturelles ou synthétiques, elles augmentent la résistance mécanique des mortiers notamment.  

Les mortiers à base de chaux

24789845_1

Comme leur nom l’indique, il s'agit de mortier dont le liant est la chaux. En fonction de la nature de celle-ci, hydraulique ou aérienne, on obtient deux sortes de mortiers :

  • mortier à la chaux hydraulique, le liant sèche au contact avec l’eau. Ce mortier se caractérise par sa perspirance (laisse passer l’air et la vapeur) et sa résistance aux intempéries ;

  • mortier à la chaux aérienne, le liant sèche au contact avec l’air, il est perspirant mais s’applique à l’intérieur dans les pièces sèches (généralement inadapté à l’humidité et aux intempéries) ;

Les mortiers à base de chaux hydraulique et de ciment

32156344_1

Les mortiers réalisés avec ces deux liants (chaux hydraulique et ciment) sont appelés mortiers bâtards. Ils conjuguent les propriétés de l’un et de l’autre et se caractérisent par :

  • une bonne résistance mécanique et aux intempéries ;

  • une porosité suffisante pour laisser passer l’air et la vapeur.

Notez que le dosage de la chaux et du ciment peut varier, ce qui fait renforcer les propriétés de l’un sur celles de l’autre.

Quand utiliser le mortier

2019-11-Mur-en-parpaings

Comme vu plus haut, les utilisations des mortiers sont nombreuses. De par leurs caractéristiques et propriétés, pour chaque usage il y a un mortier. Voici quelques exemples :

  • Enduire ou crépir, les mortiers peuvent être à base de ciment, de chaux ou bâtards (mélange chaux/ciment), à choisir adaptés au support. Consultez la fiche technique du produit pour le savoir.

  • Réaliser des chapes et ragréages, un mortier à base de ciment est préconisé. Il faut le choisir adapté à une utilisation en intérieur ou extérieur.

  • Monter des murs en briques ou parpaings, pour cette utilisation, il est préconisé d’utiliser des mortiers de ciment. La mention "montage" figure généralement sur l'emballage.

  • Sceller des matériaux au sol, les mortiers de ciment de classe 2 sont à utiliser, car plus élastiques.

  • Coller des matériaux au sol ou aux murs, utilisez les mortiers-colles, ils sont réalisés à base de ciment avec adjonction d’additifs pour plus d’adhérence.

  • Réaliser les joints entre matériaux dans un assemblage, utilisez les mortiers-joints. Ils sont conçus pour cette fonction, et hydrofuges pour une utilisation en extérieur ou dans une pièce humide.

Comment préparer le béton

2020-05-terrasse-dalle-béton-scaled

Comme indiqué précédemment, le béton est un mélange de ciment, sable, graviers et eau. La proportion généralement admise est exprimée par la formule :

3-2-1-0,5. Soit : trois volumes de gravier, deux volumes de sable, un volume de ciment et un demi volume d’eau.

Attention cependant, cette formulation est purement indicative, ces proportions pouvant varier selon l’ouvrage à réaliser et la configuration des lieux. Il en est de même pour les adjuvants, qui peuvent être ajoutés afin de renforcer ou d’obtenir certaines propriétés.

Principales caractéristiques du béton

Dans tous les cas, le béton est un matériau robuste et résistant à la compression. Néanmoins, il est peu résistant à la traction et au cisaillement.

Pour pallier ces faiblesses, le béton est coulé sur une armature constituée de treillis, chaînages verticaux, horizontaux ou encore des semelles filantes. On parle alors de béton armé.

Quand utiliser le béton armé

Celui-ci est utilisé en tant qu’élément structurel du gros œuvre. De la même manière, il est utilisé en maçonnerie paysagère. Voici les principaux ouvrages réalisés en béton armé :

  • planchers ;

  • fondations ;

  • piliers ;

  • murs et parois.

Il est en outre utilisé pour former des pièces préfabriquées telles que poutrelles, linteaux, appuis, etc. En maçonnerie paysagère, il constitue des dalles béton, semelles de piliers, fondations de murs, etc. Il peut être utilisé en tant que revêtement de terrasse, et présenter divers aspects :

  • balayé, possède des fines stries en surface ;

  • ciré, aspect très lisse grâce à l’utilisation de graviers de faible granulométrie ;

  • désactivé, aspect gravillonné par suppression de la couche supérieure de ciment ;

  • imprimé, différents dessins en surface sont obtenus grâce à la pose de moules avant séchage.

  • coloré, par l’utilisation de colorants, le béton est teinté au couleur de votre choix.

Comment préparer les mortiers et bétons

2019-10-mélangeur-en-action

Les mortiers et les bétons s’obtiennent par gâchage (mélange) de leurs composants avec adjonction d’eau. Cependant, ils sont aussi disponibles en des préparations prêtes à l’emploi. Pour les obtenir, il suffit d’ajouter de l’eau selon le dosage indiqué par le fabricant et de procéder au gâchage.

Celui-ci se fait à l'aide d'une auge et une truelle pour les petites quantités. Vous pouvez également utiliser un malaxeur ou un mélangeur à monter sur une perceuse.

L’avantage des mortiers et bétons prêts à l’emploi est un dosage précis réalisé en usine. Il est garanti identique pour tous les sacs d’un même produit.

Voir le catalogue ManoMano
Malaxeur

Quand utiliser une bétonnière ou un camion toupie

2020-08-Choix-du-coffrage-beton-macon

Vous aurez besoin d'une bétonnière pour un chantier de taille moyenne. Lors de son utilisation, commencez par ajouter l’eau, à la bonne dose, avant d’incorporer les autres composants.

Pour les gros chantiers, le camion toupie reste la solution idéale. Il permet un coulage rapide du béton pour les ouvrages en général, et parfois du mortier, pour réaliser des chapes.

Voir le catalogue ManoMano
Bétonnière

En savoir plus sur la maçonnerie

 
Voir les bétons, chaux et ciments en poudre

Guide écrit par:

Albert, Rédacteur, Isère

Albert, Rédacteur, Isère

Rédacteur spécialisé dans la construction, le bâtiment, l’aménagement extérieur et l’outillage après une carrière sur le terrain, j’ai à mon actif plusieurs années dans la rénovation de logements, la gestion technique de bâtiments et la création d’espaces verts. Attentif aux enjeux liés à la transition énergétique, à l’emploi de techniques respectueuses de l’environnement, aux évolutions de la réglementation, des techniques et des matériaux, je me suis spécialisé au fil des années dans le secteur du BTP. Passionné d’habitat durable, je suis ravi de pouvoir vous apporter des informations utiles et de vous conseiller dans la réalisation de vos travaux et le choix de vos matériels.

  • Des millions de produits

  • Livraison chez vous ou en point relais

  • Des centaines d'experts en ligne