Comment poser du carrelage à l’extérieur

Comment poser du carrelage à l’extérieur

Katerine, Spécialiste des revêtements de sol, Oise

Guide écrit par:

Katerine, Spécialiste des revêtements de sol, Oise

100 guides

Recouvrir une terrasse de carrelage est une manière simple de finir un sol extérieur. Revêtement de sol durable et d’entretien facile, la pose d’un carrelage extérieur se réalise en plusieurs étapes. De la préparation de la chape au nettoyage de la laitance, voici nos conseils pour faire une terrasse carrelée.

Caractéristiques importantes

  • Préparer la dalle à la pose des carreaux
  • Poser les carreaux de carrelage
  • Jointoyer les carreaux
  • Nettoyer les traces de laitance de ciment
Voir les carrelages de sol extérieur

Nous verrons dans ce tutoriel la pose collée d’un carrelage à l’extérieur sur une dalle béton existante, la configuration la plus courante. Vous devrez de préférence choisir un carrelage anti-dérapant pour éviter les chutes quand la terrasse est mouillée. Aussi, ne négligez pas l’imperméabilisation de la dalle. A moins d'être recouverte d'un appentis, une terrasse est confrontée aux aléas climatiques, il faut ainsi une préparation irréprochable du support. Lorsque les carreaux seront jointoyés, vous devrez nettoyer avant le séchage des joints les traces de laitance de ciment.

À noter : vérifier les conditions météo avant de commencer votre chantier.

Étapes de réalisation

  1. Préparer la dalle à la pose des carreaux
  2. Poser les carreaux de carrelage
  3. Jointoyer les carreaux
  4. Nettoyer les traces de laitance de ciment

Pour éviter tout problème d’infiltration d’eau et de décollement de carreaux, il faut réaliser une pente de 1.5 % minimum vers l’extérieur pour l’évacuation de l’eau. À moins que la dalle de béton en place soit pentue, créer une nouvelle chape est nécessaire.

  • Préparez le coffrage en prévoyant une pente de 1.5 cm par mètre. Pour cela, utilisez des planches, des piquets, le marteau et des pointes, la règle, le niveau à bulle et le mètre. La réalisation d'un coffrage est fonction de la surface à carreler, les chapes de petites surfaces pouvant se réaliser simplement à la règle et au niveau.
  • Posez une bande de désolidarisation entre la chape et le ou les murs pour la dilatation.
  • Préparez la résine d'accrochage en la mélangeant à de l'eau selon les proportions indiquées par le fabricant.
  • En parallèle, mélangez le mortier de chape dans unebétonnière. Les deux préparations doivent être prêtes pour une utilisation simultanée. Si vous ne disposez pas de bétonnière, préparez le mortier dans une gâche à la pelle.
  • Étalez à la brosse à encoller et de manière homogène la résine d’accrochage sur le support.
  • Passez ensuite le mortier de chape directement sur la résine fraîche de manière à créer une barbotine. Le mortier va absorber et se mélanger à la résine.
  • Répartissez au-dessus et à la pelle le reste de mortier de chape.
  • Tirez la pente à la règle et de niveau en suivant les planches du coffrage ou uniquement à la règle et au niveau à bulle si vous n'avez pas coffré.
  • Talochez proprement le mortier de chape pour terminer.

Réalisation de l’imperméabilisation

L’imperméabilisation de ce nouveau support est impérative en terre-plein extérieur. Votre terrasse résistera mieux et le risque de décollement des carreaux est moindre.

  • Mélangez le mortier d’imperméabilisation avec de l’eau dans les bonnes proportions.
  • Étalez la première couche de ce mortier à l’aide d’un peigne adapté.
  • Laissez sécher quelques heures (selon les préconisations du fabricant) et appliquez la seconde couche.
  • Laissez sécher 24 h avant la pose des carreaux.

À noter : traitez également la tranche de la chape avec le mortier d’imperméabilisation.

Après la préparation du support, la pose des carreaux s’effectue collée et avec les mêmes consignes que pour l’intérieur. Lacolle à carrelage doit être choisie pour une utilisation extérieure. Pour être sûr de l’aspect de votre carrelage et optimiser les découpes à réaliser, préférez une pose à blanc avant l’encollage définitif.

  • Préparez le mortier colle dans un seau dédié en mélangeant la poudre et l’eau dans les proportions indiquées. Le mélange doit être homogène, le mélangeur électrique est un parfait allié, mais vous pouvez tout à fait réaliser le mélange manuellement, à l’huile de coude, ou grâce à un mélangeur monté sur une perceuse.
  • Étalez la colle sur le support à l’aide d’une taloche crantée. Les crans vont vous permettre d’utiliser la quantité précise de colle.
  • Encollez ensuite l’envers du premier carreau. Un double encollage est nécessaire.
  • Posez les carreaux comme souhaité en les espaçant à l’aide de croisillons.
  • Vérifiez toujours que les carreaux sont au même niveau.
  • Aidez-vous d’un maillet en caoutchouc pour fixer les carreaux.
  • Retirez les croisillons et nettoyez les traces éventuelles de colle à l’éponge.
  • Laissez sécher 24 heures.

Découpe de carrelage

La pose de carrelage extérieur ou sur terrasse nécessite peu de coupes et le plus souvent, ces dernières sont rectilignes. Pour couper vos carreaux de carrelage, vous pourrez au choix utiliser une carrelette ou un coupe-carreaux électrique.

En cas de coupe arrondie, vous pouvez utiliser :

  • une pince perroquet, appelé également pince de carreleur, surtout adaptée pour le grignotage ou de petits arrondis ;
  • la scie à lame fil de carbure, qui convient pour les carreaux peu épais et pour quelques coupes ;
  • la scie sauteuse avec une lame spéciale carrelage, très maniable ;
  • la meuleuse avec un disque diamant, offre le meilleur débit, mais la coupe réalisée sera selon la finition souhaitée à terminer avec la pince perroquet.

À noter : selon leur diamètre, les trous ronds en milieu de carreau seront réalisés avec une scie cloche diamant.

Voir le catalogue ManoMano
Voir les outils du carreleur

Les joints de carrelage sont obligatoires et se réalisent après séchage des carreaux environ 24 heures après la pose.

  • Utilisez un kit de jointoiement qui comprend tout l’outillage nécessaire à l’opération.
  • Préparez le joint en mélangeant la poudre et l’eau dans les quantités indiquées pour obtenir une pâte homogène.
  • Avec un platoir à joints, étalez le joint pour boucher tous les espaces laissés entre les carreaux. N’hésitez pas à passer plusieurs fois pour éviter les trous.
  • Effectuez des mouvements diagonaux comme le montre le tutoriel.

Il ne faut jamais négliger cette étape. Il faut la réaliser immédiatement après la pose et avant le séchage. En effet, la laitance de ciment se nettoie facilement lorsqu'elle n'est pas sèche mais difficilement après séchage.

  • Nettoyez avec la taloche éponge fréquemment essorée pour retirer tout l’excédent de joints et les traces de laitance.
  • Nettoyez à l’eau claire dans un premier temps puis utilisez un nettoyant laitance de ciment qui éliminera tous les résidus parfois invisibles sur l’instant.
  • Laissez sécher au moins 24 h.

Savoir-faire

Chantier accessible à tout bricoleur, il est nécessaire de savoir couler une chape, contrôler un niveau, prendre des mesures, suivre des consignes, travailler à genoux, couper du carrelage avec un outil à main ou électrique.

Temps de réalisation

Selon la surface à carreler et la préparation, d'une journée à plusieurs jours.

Nombre de personnes conseillé

2 personnes

Outils et consommables

Équipements de protection individuelle

La liste ci-dessus est non exhaustive. Les équipements de protection individuelle sont à adapter à chaque situation de travail.

Voir le catalogue ManoMano
Voir les Equipements de protection individuelle

Voir les carrelages de sol extérieur

Guide écrit par:

Katerine, Spécialiste des revêtements de sol, Oise, 100 guides

Katerine, Spécialiste des revêtements de sol, Oise

Baignant dans le monde du revêtement de sol depuis de nombreuses années, je connais bien techniquement tous les produits, du stratifié au parquet, du linoléum au PVC en passant par la moquette et le carrelage. Comment ils sont fabriqués, avec quoi ils sont composés, quelles sont leurs performances, comment doit-on les poser et les entretenir, sont mes sujets quotidiens. J’ai pu voir beaucoup d’erreurs sur des chantiers du fait d’un manque d’information ou de compréhension du produit. Les produits évoluent techniquement en permanence et même les professionnels ont du mal à suivre. C’est pourquoi j’ai eu envie de transmettre ce que je sais, de manière claire et ludique, pour tout le monde. Les industriels sont parfois très techniques et leur jargon est souvent peu accessible au commun des mortels. Les vendeurs ont souvent pour objectif de vendre coûte que coûte et peuvent agir de manière orientée. Je souhaite avant tout expliquer ce qu’est le produit, expliquer pour expliquer uniquement, de manière complètement décomplexée.

Le plus grand magasin en ligne d'Europe de brico, maison & jardin

  • Des millions de produits

    62 fois plus qu'en magasin, ça en fait du choix

  • Livraison chez vous ou en point relais

    Ça, c'est vous qui voyez

  • Des centaines d'experts en ligne

    Aussi experts que Macgyver, plus dispos que votre ophtalmo