Quoi planter en février

Quoi planter en février

Jean-Marie, Jardinier passionné & auteur, Auvergne

Guide écrit par:

Jean-Marie, Jardinier passionné & auteur, Auvergne

169 guides

Le froid est toujours présent et limite les travaux au jardin. Cependant, les jours rallongent et la nature sort peu à peu de sa léthargie, d'autant plus que les belles journées ensoleillées qui apparaissent dans la deuxième quinzaine autorisent à faire quelques timides semis sous abri, surtout en régions méridionales.

Caractéristiques importantes

  • Semis
  • Préparation du sol
  • Fabrication d'une couche chaude
  • Taille
  • Nettoyage
  • Entretien du verger
Voir les plantes

Après le 15 février, les plus impatients sèmeront sous serre ou sous châssis (avec quelques risques) :

  • poireaux d'été ;
  • laitues ;
  • choux pommés ;
  • choux-fleurs ;
  • radis ;
  • navets.

Vous pouvez semer aussi en pleine terre les fèves, les petits pois à grains lisses, et le persil. Couvrez d'un voile de forçage car l'hiver n'est pas fini. A la fin du mois, si les températures le permettent, vous pouvez planter en place les échalotes, les oignons et l'ail rose.

Dans le Sud, le jardin démarre plus tôt : semez en pleine terre, les carottes (variétés courtes), les chicorées d'été, les épinards, les fèves, la mâche, les poireaux, les pois, les oignons rouges et jaunes.

Voir le catalogue ManoMano
Voile de forçage

A la fin du mois, commencez les semis en caissette, mini serre chauffante ou en godet, en les gardant au moins à 20 °C, des melons, tomates, poivrons, aubergines, concombres. La chaleur ne suffit pas : il faut aussi beaucoup de lumière pour que les plantules ne s'étiolent pas.

N'oubliez pas non plus de mettre les pommes de terre à la lumière dans une pièce tiède pour qu'elles produisent de beaux germes : préférez les semences de pommes de terre bio, plus résistantes au mildiou.

Voir le catalogue ManoMano
Voile de forçage

En fin d'hiver ou au tout début du printemps, la couche chaude permet de gagner quelques semaines sur vos semis. Elle est principalement destinée à produire des plants à repiquer plus tard. Parmi lesquels :

  • batavia dorée de printemps ;
  • laitue 'Appia' ;
  • laitue 'Reine de mai' ;
  • choux cabus ;
  • choux-fleurs d'été ;
  • mesclun ;
  • persil commun, persil frisé ;
  • poivron ;
  • tomates.

Réaliser une couche chaude en 4 étapes 

  1. Construisez un cadre en bois avec quelques planches.
  2. Déposez au fond une couche de fumier frais de cheval ou de bovin (30 cm au minimum) en la tassant bien. C'est elle qui chauffera le châssis par sa fermentation. Vous pouvez mélanger le fumier à du compost, de la paille ou des feuilles mortes. La température de chauffe dépendra des matériaux apportés et pourra atteindre de 15 à 20°C pendant plusieurs semaines.
  3. Couvrez d'une couche de terreau de semis ou de terreau universel tamisé sur 20 cm.
  4. Disposez de la paille à l’extérieur du cadre, pour éviter les pertes de chaleur et couvrez avec des châssis transparents, soit en verre, soit en polycarbonate. 

Les beaux jours, aérez légèrement vos châssis. En revanche, fermez très tôt vos châssis en soirée.

Voir le catalogue ManoMano
Terreau

Que planter au jardin d'ornement en février

Il est toujours temps de planter les arbres ou les arbustes caducs à racines nues, ainsi que les rosiers. Continuez de planter les vivaces et les bisannuelles :

  • asters ;
  • ancolies ;
  • campanules ;
  • rubdeckias ;
  • roses de noël (Helleborus niger) ;
  • anémones du Japon.

Vous pouvez également planter les plantes de terre de bruyère

  • rhododendrons ;
  • azalées ;
  • camélias ;
  • hortensias ;
  • érables du japon ;
  • magnolias.

Quels soins faut-il apporter aux plantes 

Coupez les rameaux desséchés de vos hortensias, ainsi que les branches âgées.

Rabattez les clématites à floraison estivale à 30 ou 40 cm du sol, pour favoriser la pousse des nouvelles tiges depuis la base.

Enlevez les feuilles sèches ou qui pourrissent au pied des plantes.

Semer, diviser et rempoter les plantes 

Semez au chaud en caissette le bégonia tubéreux, les rudbeckias, ainsi que les annuelles et bisannuelles:  œillets d'Inde, pétunias, mufliers, giroflées, verveines, calcéolaires, pélargoniums, agératums...

Après la floraison des perce-neiges, divisez-les. Vous pouvez également diviser les corêtes du japon, herbes de la pampa, ou encore les bananiers dans les régions à climat doux.

Les narcisses, crocus et jacinthes que vous aviez mis à forcer en pots et qui ont fini de fleurir peuvent être plantés au jardin.

Rempotezles plantes qui se trouvent un peu à l'étroit dans leur pot, ou surfacez celles qui sont devenues trop grandes.

A la fin du mois, apportez une fumure aux arbres. Les fumiers déshydratés, la corne broyée, les poudres diverses ou les amendements comme le calcaire broyé sont enfouis superficiellement au râteau ou au croc. En revanche, si vous apportez du compost, épandez-le simplement à la surface du sol.

Taillez pommiers et poiriers, cognassier, ainsi que la vigne. C'est le bon moment pour tailler les cassissiers et les groseilliers, ou bien plantez-les car il est encore temps de le faire.

Continuez d'élaguer les arbres, couper les branches mortes, ou celles qui sont mal orientées. Traitez les pêchers à la bouillie bordelaise ou au purin de prêle au moment exact où les écailles des bourgeons s'écartent, signe qu'ils vont bientôt émettre des feuilles. Ce traitement limitera l'apparition de maladies telles que la tavelure, la moniliose ou encore la cloque du pêcher.

Voir le catalogue ManoMano
Compost

Tout jardinier le sait : la réussite d’un potager,d’une plantation de légumes ou de fleurs dans le jardin ou sur une terrasse repose surle rythme des saisons. Pour ne pas s’y perdre, suivez les conseils d'expert en jardinage. Vous y trouverez, saison après saison, tous les travaux à apporter à votre jardin potager, jardin d’ornement, bordure… Ne manquez pas nos meilleurs conseils !

Et pour mieux jardiner encore, n'hésitez pas à consulter nos guides conseils :

Voir les plantes

Guide écrit par:

Jean-Marie, Jardinier passionné & auteur, Auvergne, 169 guides

Jean-Marie, Jardinier passionné & auteur, Auvergne

Haut comme trois pommes, je travaillais déjà au jardin familial. C'est peut-être de là qu'est né mon intérêt pour les plantes et le jardinage. Il était donc logique pour moi de suivre des études à la fois en biologie végétale et en agronomie.   Accédant à la demande de divers éditeurs, j'ai écrit en 25 ans de nombreux livres sur la thématique des plantes, des champignons (un sujet qui me tient à cœur), essentiellement des guides d'identification dans un premier temps, mais très vite aussi par la suite, sur le jardinage, renouant ainsi avec la première passion de mon enfance.   J'ai aussi collaboré régulièrement à plusieurs magazines spécialisés dans le domaine du jardinage ou plus généralement de la nature. Comme il n'y a pas de jardinier sans jardin, c'est dans un petit coin de l'Auvergne que je cultive le mien depuis 30 ans et où je mets en pratique les méthodes de culture que je vous conseille.

Le plus grand magasin en ligne d'Europe de brico, maison & jardin

  • Des millions de produits

    62 fois plus qu'en magasin, ça en fait du choix

  • Livraison chez vous ou en point relais

    Ça, c'est vous qui voyez

  • Des centaines d'experts en ligne

    Aussi experts que Macgyver, plus dispos que votre ophtalmo