Les saisons  au jardin

Les saisons au jardin

Jean-Marie, Jardinier passionné & auteur, Auvergne

Guide écrit par:

Jean-Marie, Jardinier passionné & auteur, Auvergne

169 guides

Les saisons rythment la vie du jardin, que ce soit au potager, au jardin d'ornement, dans le coin verger ou la pelouse. Sans détailler chaque mois, ces quelques pense-bêtes vous indiqueront les principales tâches à accomplir dans l'année : travail du sol, fertilisation, taille, et bien sûr, semis et plantations.
Découvrez nos plantes de potager !

Au potager

En début de printemps, préparez les planches de culture. Ameublissez le sol à la griffe et incorporez un engrais organique, compost ou corne broyée ou torréfiée.

Semez en pleine terre : cardes, carottes, choux, pois, radis, laitues, betteraves rouges, fèves en mars, poireau, navet de printemps...parmi les aromatiques, persil ciboulette, cerfeuil...

Semez en godet ou en jardinière au chaud, au tout début du printemps, les aubergines, tomates, poivrons, céleri branche, céleri-rave, concombres, melons, courges, basilic...

Plantez l'ail de printemps, les échalottes, les laitues semées quelques semaines auparavant, ainsi que les pommes de terre.

A partir de début mai, mettez en place en pleine terre les légumes nécessitant une certaine chaleur : tomates, poivrons, aubergines, concombres et cornichons, courges, melons...

Au jardin d'ornement

Semez en pleine terre les espèces annuelles rustiques : cosmos, muflier, souci...mais semez en godet ou à exposition chaude, les espèces frileuses : capucine, ipomée, Mina lobata...

Fertilisez avec un engrais liquide bio ou un engrais organique à action rapide comme le guano.

Taillez les arbustes à floraison printanière (lilas, forsythia), après que les fleurs aient fané.

Sortez progressivement sans les exposer au soleil direct ni aux courants d'air les plantes en pot qui ont passé l'hiver sous abri : fuchsia, géranium, laurier-rose...

Plantez les arbustes de terre de bruyère, rhododendron et azalées,  ainsi que les conifères.

Supprimez les hampes florales sur les plantes bulbeuses de printemps qui ont fini de fleurir.

Plantez les bulbes fleurissant en été : freezia, glaïeul, dahlia...

Au verger

Apportez un engrais organique ou du compost au pied des arbres.

Plantez les fraisiers si vous ne l'avez pas fait en automne.

Commencez à mettre en place des pièges contre les ravageurs : bandes chromatiques, pièges à phéromones...

La pelouse

Dans la plupart des régions, avril est le meilleur mois pour installer et semer une pelouse.

Au début du printemps, scarifiez la pelouseet épandez une mince couche de compost en surface pour favoriser la reprise ; regarnissez aussi les parties qui sont dénudées.

L'herbe ne demande qu'à pousser : à vos tondeuses !

Au potager

Semez ou plantez les légumes pour l'automne et l'hiver : carottes, navets, radis noirs, choux, mâche….

Afin d'économiser l'eau paillez toutes les parcelles qui peuvent être couvertes. Pensez aussi à ombrer vos semis pour maintenir le sol humide en surface.

Surveillez l'état sanitaire de vos plantes. Les ravageurs sont nombreux : mouche de la carotte, du poireau, mouches blanches, pucerons, chenilles...traitez avec un insecticide à base de pyrèthre naturel, ou un autre produit à base de plantes. Les maladies sont également à redouter : mildiou, oidium...

Eliminez sans hésiter les feuilles qui présentent des signes d'anomalie.

Au jardin d'agrément

Continuez de supprimer les fleurs fanées pour conserver au jardin un bel aspect.

Semez les bisannuelles et les vivaces (campanule, pâquerette, digitale, lupin...) à l'ombre en gardant le sol humide ; en les semant tôt vous obtiendrez des plants suffisamment développés pour affronter l'hiver. Vous les repiquerez en fin d'été.

Taillez les haies. Le début de l'été est préférable car le bois ne s'est pas encore lignifié : il est donc moins dur à couper.

Tout comme pour le potager, paillez vos massifs pour éviter d'avoir à les arroser trop souvent. Employez un matériau décoratif (écorces ou graviers par exemple).

Au verger

Posez des pièges à guêpes et laissez en place les pièges à phéromones (contre carpocapse notamment).

Eliminez les fruits en surnombre, afin que ceux qui restent puissent grossir convenablement.

Pratiquez la taille en vert sur les pommiers et les poiriers palissés

Effectuez des traitements au purin de prêle, ou une solution au cuivre à dose modérée, si vos arbres sont sujets aux maladies (mildiou, tavelure, moniliose...).

La pelouse

Tondez 1 ou 2 fois par semaine, et arrosez votre gazon si nécessaire.

Au potager

Nettoyez votre potager ; arrachez tous les plants flétris, ainsi que les tuteurs. Arrachez les mauvaises herbes que vous utiliserez en paillis ou que vous composterez.

Si votre sol est argileux, vous pouvez le bêcher à grosses mottes (ou le labourer) mais pas à plus de 15 cm de profondeur pour ne pas bouleverser les couches du sol, ce qui est néfaste aux micro-organismes.

Arrachez les légumes racines avant les grands froids et conservez-les en cave ou un local hors-gel.

Buttez ou couvrez d'une bonne couche de paille, voire de feuilles mortes, les plantes qui restent en place pendant l'hiver.

En pleine terre, en début d'automne, semez la mâche et les épinards.

Sous châssis, semez les choux-fleurs de printemps, les choux pommés et la laitue d'hiver.

Forcez vos racines d'endives.

Divisez vos plantes aromatiques, ciboulette, menthe, oseille..

Semez  des engrais verts (moutarde, seigle, vesce ) que vous faucherez ou enfouirez au printemps prochain.

Au jardin d'agrément

Arrachez les bulbes des fleurs d'été : glaïeul, dahlias, bégonia tubéreux...

Plantez les bulbeuses à floraison printanière : crocus, narcisse, tulipe...

Remplacez les annuelles dans vos massifs par des plants de bisannuelles : pensée, giroflée, pâquerette, myosotis...si vous redoutez le froid, placez-les en pépinière sous abri.

Divisez les touffes de vivaces devenues trop importantes.

Plantez les arbustes et les rosiers à racines nues.

Au verger

En novembre et pendant le début de l'hiver, c'est le bon moment pour planter les arbres et arbustes à racines nues.

Ramassez et détruisez les feuilles des arbres fruitiers, souvent porteuses de maladies, ainsi que les fruits tombés au sol.

Pulvérisez une bouillie au cuivre juste après la fin de la chute des feuilles pour protéger les arbres contres diverses maladies, (moniliose, tavelure...)

Apportez du compost ou de la corne broyée au pied des arbustes à petits fruits lors des travaux de nettoyage.

La pelouse

Nettoyez votre gazon pour passer l'hiver ; ramassez les feuilles mortes.

Semez une nouvelle pelouse en début d'automne.

Scarifiez les pelouses déjà installées et qui nécessitent un toilettage.

Voir le catalogue ManoMano
Tuteurs

Au potager

Ameublissez le sol en surface en fin d'hiver sauf les terres trop argileuses.

Aérer châssis et serres par beau temps.

A partir de mi-février, vous pouvez commencer les travaux de semis.

  • Semez les tomates et les aubergines au chaud dans la maison, en bac ou en godet.
  • Dans le midi, semez les pois à grains ronds en pleine terre et sous châssis ou serre tunnel, vous pouvez tenter les premiers semis de radis, poireaux, choux-fleurs, laitues...
  • Plantez l'ail, l'oignon jaune et l'échalotte.

Au jardin d'agrément

Plantez arbres et arbustes à feuilles caduques ainsi que les rosiers.

En fin d'hiver, semez en caissettes au chaud les bégonias tubéreux pétunias, coleus, sauges... que vous repiquerez en mai, et mettez en végétation les bulbes de cannas, bégonias tubéreux, polianthes.

Vérifiez l'état des bulbes et tubercules conservés à l'abri.

Par période de temps doux, enlevez les protections contre le froid.

Au verger

Continuez les plantations des petits fruits et des arbres fruitiers à racines nues.

Apportez un engrais organique (tourteau de ricin, corne broyée) aux arbres.

Taillez les groseilliers et les cassissiers en supprimant les vieux rameaux à la base ; rabattez les framboisiers à 30 cm du sol.

Taillez les arbres fruitiers à pépins.

Éliminez la mousse et le lichen sur les arbres à l'aide d'une brosse en chiendent.Badigeonnez le tronc au blanc arboricole, ou traitez-le à l'huile minérale contre les parasites.

Pulvériser la bouillie bordelaise sur les pêchers juste avant l'éclosion des bourgeons.

Voir le catalogue ManoMano
Bac

  • Selon le vieux diction “un binage vaut 2 arrosages” : sarcler les plants permet de réduire les pertes en eau. 
  • Arrosez localement au pied du plant plutôt que par aspersion pour éviter des déperditions importantes en eau. 
  • Pour obtenir un sol meuble et éviter de bêcher au printemps, couvrez-le à l'automne d'un paillis végétal que vous laisserez tout l'hiver.
  • Réalisez un semis régulier en mélangeant les semences très fines à du sable fin, du marc de café bien sec, de la semoule de blé ou de maïs. 
  • Faites germer les graines de carottes et le persil plus rapidement en les entreposant pendant un jour ou deux dans le congélateur, puis en les laissant tremper une journée dans de l'eau avant de semer. 
  • Pour avoir des récoltes échelonnées… échelonnez vos semis ! Semez peu mais plus souvent. 
  • En terrain trop humide ou trop argileux semez ou plantez sur billon
  • Ajoutez une cuillerée à soupe de savon noir dans votre pulvérisateur : il facilite l'adhérence du produit de traitement sur les végétaux
  • Placer un voile de forçage sur vos légumes au printemps vous permettra de gagner 2 à 4° C, soit environ une dizaine de jours. 
  • Au jardin, diviser c'est multiplier. Réduisez le nombre de plants des touffes des plantes vivaces ou des plantes à bulbes et replantez-les ailleurs. C'est simple et gratuit !

Découvrez nos plantes de potager !

Guide écrit par:

Jean-Marie, Jardinier passionné & auteur, Auvergne, 169 guides

Jean-Marie, Jardinier passionné & auteur, Auvergne

Haut comme trois pommes, je travaillais déjà au jardin familial. C'est peut-être de là qu'est né mon intérêt pour les plantes et le jardinage. Il était donc logique pour moi de suivre des études à la fois en biologie végétale et en agronomie.   Accédant à la demande de divers éditeurs, j'ai écrit en 25 ans de nombreux livres sur la thématique des plantes, des champignons (un sujet qui me tient à cœur), essentiellement des guides d'identification dans un premier temps, mais très vite aussi par la suite, sur le jardinage, renouant ainsi avec la première passion de mon enfance.   J'ai aussi collaboré régulièrement à plusieurs magazines spécialisés dans le domaine du jardinage ou plus généralement de la nature. Comme il n'y a pas de jardinier sans jardin, c'est dans un petit coin de l'Auvergne que je cultive le mien depuis 30 ans et où je mets en pratique les méthodes de culture que je vous conseille.

Le plus grand magasin en ligne d'Europe de brico, maison & jardin

  • Des millions de produits

    62 fois plus qu'en magasin, ça en fait du choix

  • Livraison chez vous ou en point relais

    Ça, c'est vous qui voyez

  • Des centaines d'experts en ligne

    Aussi experts que Macgyver, plus dispos que votre ophtalmo