Professionnel RGE : quels sont les métiers concernés ?

Professionnel RGE : quels sont les métiers concernés ?

Albert, Rédacteur, Isère

Guide écrit par:

Albert, Rédacteur, Isère

Le professionnel RGE réalise des travaux de rénovation énergétique et fait bénéficier ses clients des aides financières. La certification RGE lui procure un carnet client rempli et des chantiers qualitatifs. Mais quels sont les corps de métier concernés ? Pour quelles certifications RGE ? Nos réponses dans ce guide.
Aller sur ManoManoPro

Pro RGE : principaux métiers et travaux concernés

Quels métiers sont concernés et pour quels travaux

Les pros RGE réalisent des travaux dans le cadre de la rénovation énergétique des bâtiments. Ils ont pour but d'améliorer l'efficience énergétique des logements et de réduire les émissions de gaz à effet de serre. Ils s’inscrivent dans une démarche de préservation de l’environnement et de lutte contre le changement climatique. Voici un tableau des métiers et des travaux concernés.

Métier RGE concerné

Travaux de rénovation énergétique

Plombier / Chauffagiste

Pompe à chaleur, chauffe-eau thermodynamique et chauffe-eau solaire. 

Plaquiste / Menuisier

Isolation des murs intérieurs, combles, planchers bas et planchers intermédiaires. Remplacement de fenêtres simple vitrage en double vitrage.

Couvreur / Charpentier

Isolation de combles aménageables, combles perdus, isolation de la toiture par l’extérieur. 

Maçon

Pose de planchers chauffants, isolation par l’extérieur, pose de planchers isolants.

Installateur chaudière bois / Pompe à chaleur / Panneaux solaires

Installation de chaudières et équipements de chauffage biomasse, pompes à chaleur, panneaux photovoltaïques, échangeurs thermiques PAC géothermiques.

Electricien

Installation de radiateurs électriques normés NF Electricité-performance 3* œil, dispositifs solaires photovoltaïques, système de régulation de température, radiateurs électriques.

Les qualifications et les certifications RGE sont liées à des travaux spécifiques. Pour cette raison, elles sont à choisir avec soin, selon la nature des travaux.

Conditions requises pour l’attribution du label RGE

Vous réalisez des travaux de rénovation énergétique ou installez des systèmes utilisant des énergies renouvelables ou à haute performance énergétique ? Si c’est le cas, vous avez tout intérêt à obtenir le label RGE et ce, quel que soit votre métier dans le domaine du bâtiment. Pour cela, un certain nombre de conditions sont requises :

  • Conditions légales, administratives et comptables : être déclaré en tant qu'entreprise ou professionnel indépendant, être à jour avec les cotisations sociales, être solvable, etc.

  • Conditions de régularité et de compétences : disposer de la qualification correspondant à l'activité exercée (diplômes et expérience).

  • Conditions de qualité des travaux : avoir les connaissances requises pour faire les travaux de rénovation énergétique dans les règles de l'art.

Vous devez également suivre une formation, obtenir la validation de votre dossier par un comité technique indépendant. Enfin, un audit de chantier est organisé dans les 24 mois suivant l’attribution de la qualification RGE. Le chantier validé, vous recevez la certification RGE.

Certification électricien RGE

Certification électricien RGE

La certification RGE pour les électriciens est relative :

  • aux travaux d’installation d’équipements utilisant les énergies renouvelables ;

  • pose de radiateurs électriques basse consommation (NF 3 étoiles œil) ;

  • installation de dispositifs de régulation : programmateurs, gestionnaires d'énergie, etc.

Pour obtenir la certification RGE lorsque vous êtes électricien, vous devez suivre plusieurs étapes. La première consiste à identifier un signe de qualité RGE qui correspond aux travaux de rénovation énergétique que vous réalisez. Vous devez ensuite constituer un dossier, suivre une formation avant de vous voir attribuer la qualification RGE pour les travaux d’électricien choisis. Enfin, un audit de chantier à faire dans les deux ans suivant l’attribution de la qualification vous permet d’obtenir la certification RGE.

Comment devenir électricien RGE ?

Certification plombier chauffagiste RGE

Certification plombier chauffagiste RGE

La certification RGE pour les plombiers chauffagistes concerne principalement l’installation d’appareils de chauffage. Il peut s’agir de systèmes fonctionnant aux énergies renouvelables tels qu’une pompe à chaleur, un chauffe-eau thermodynamique ou encore un chauffe-eau solaire.

La certification RGE pour un chauffagiste est obtenue en suivant plusieurs étapes. La première consiste à choisir le ou les signes de qualité RGE dans le cadre de la rénovation énergétique, ainsi que l’organisme certificateur RGE. Un dossier doit être constitué par la suite et Il faut passer une formation en lien avec la qualification choisie. Un comité technique évalue votre dossier et vous attribue la qualification RGE s’il le juge recevable. Un audit de chantier intervient dans les deux ans suivant l’attribution de la qualification en vue de la certification RGE.

Comment devenir plombier chauffagiste RGE ?

Certification menuisier RGE

Certification menuisier RGE

La certification RGE destinée aux menuisiers est relative aux travaux d’installation de fenêtres à double ou triple vitrage, portes et fenêtres et autres menuiseries extérieures en vue d'améliorer l'isolation thermique d'un logement. Elle concerne aussi les travaux d’isolation thermique des parois opaques, selon le domaine de compétences du menuisier. Le tout dans le cadre de la rénovation énergétique du logement.

Pour obtenir la certification RGE lorsque vous êtes menuisier, vous devez suivre plusieurs étapes. La première consiste à identifier un ou plusieurs signes de qualité RGE qui correspondent aux travaux que vous réalisez dans le cadre de la rénovation énergétique. Vous devez ensuite remettre les documents demandés par l’organisme certificateur de votre choix, suivre une formation avant de vous voir attribuer la qualification RGE après avis favorable d’un comité technique. Un audit de chantier est organisé dans les deux ans suivant l’attribution de la qualification vous permettant d’obtenir la certification RGE.

Comment devenir menuisier RGE ?

Certification plaquiste RGE

Certification Plaquiste RGE

La certification RGE concernant les plaquistes est relative aux différents travaux d’isolation thermique réalisés dans le cadre d’une rénovation thermique du logement ou d’un bâtiment. Ces travaux concernent la pose d’une enveloppe isolante des murs donnant sur l’extérieur, les planchers bas, les combles perdus et aménageables, etc.

Pour obtenir la certification RGE lorsque vous êtes plaquiste, vous devez commencer par identifier le label RGE qui correspond à votre activité. Vous devez ensuite choisir un organisme certificateur, constituer un dossier avec les documents demandés et suivre une formation en lien avec la qualification de votre choix. Un comité technique chargé de statuer sur la recevabilité de votre dossier vous attribue, le cas échéant, la qualification RGE demandée. Dans les deux ans suivant l’attribution de la qualification, un audit de chantier est organisé et vous permet d’obtenir la certification RGE.

Comment devenir plaquiste RGE ?

Certification RGE pour isolation

Certification RGE pour isolation

La certification RGE pour les travaux d’isolation concerne plaquistes, menuisiers et tout autre professionnel du bâtiment ayant les compétences requises. Les travaux doivent être réalisés dans le cadre de la rénovation énergétique des bâtiments. Ils concernent la pose d’une enveloppe isolante sur les murs donnant sur l’extérieur, les combles perdus et aménageables et les planchers bas. Ils concernent aussi l’ITE (isolation thermique par l’extérieur) soit sur les murs extérieurs ou la toiture.

Pour obtenir la certification RGE pour les travaux d’isolation vous devez avoir une expertise en la matière et réaliser quelques démarches. La première consiste à identifier un signe de qualité RGE qui correspond précisément aux travaux que vous réalisez dans le cadre de la rénovation énergétique. Vous devez ensuite constituer un dossier, suivre une formation avant de vous voir attribuer la qualification RGE visée. Un audit de chantier est organisé dans les deux ans suivant l’attribution de la qualification et vous permet d’obtenir la certification RGE.

Comment devenir RGE pour l’isolation ?

En savoir plus sur la labellisation RGE

Si vous souhaitez obtenir plus d'informations à propos du label Reconnu garant de l'environnement, n'hésitez pas à parcourir nos guides dédiés.

 
Aller sur ManoManoPro

Guide écrit par:

Albert, Rédacteur, Isère

Albert, Rédacteur, Isère

Rédacteur spécialisé dans la construction, le bâtiment, l’aménagement extérieur et l’outillage après une carrière sur le terrain, j’ai à mon actif plusieurs années dans la rénovation de logements, la gestion technique de bâtiments et la création d’espaces verts. Attentif aux enjeux liés à la transition énergétique, à l’emploi de techniques respectueuses de l’environnement, aux évolutions de la réglementation, des techniques et des matériaux, je me suis spécialisé au fil des années dans le secteur du BTP. Passionné d’habitat durable, je suis ravi de pouvoir vous apporter des informations utiles et de vous conseiller dans la réalisation de vos travaux et le choix de vos matériels.

  • Des millions de produits

  • Livraison chez vous ou en point relais

  • Des centaines d'experts en ligne