Comment choisir une sous-couche pour parquet et revêtements de sol stratifiés ?

Comment choisir une sous-couche pour parquet et revêtements de sol stratifiés ?

Katerine, Spécialiste des revêtements de sol, Oise

Guide écrit par:

Katerine, Spécialiste des revêtements de sol, Oise

100 guides

Les parquets et sols stratifiés doivent être protégés contre l’humidité et comporter une isolation acoustique. Préconisée par le DTU, la pose d’une sous-couche assure ces deux fonctions et sa présence est souvent exigée pour que le revêtement de sol soit garanti. Zoom sur les sous-couches parquets et sols stratifiés.

Caractéristiques importantes

  • Sous-couches parquets contrecollés et sols stratifiés
  • Pare-vapeur
  • Isolation acoustique et thermique
  • Sous-couches parquets massifs
  • Sous-couches et chauffage au sol
Voir les sous-couches parquets et stratifiés !

Les sous-couches sont les accessoires incontournables des parquets et sols stratifiés. Elles peuvent être obligatoires, pour se conformer au DTU du revêtement de sol à poser et des préconisations du fabricant, ou recommandées seulement.

Les sous-couches permettent de préserver les sols de certains problèmes ou tout simplement d’apporter un confort thermique ou acoustique. Il est très rare de ne pas les utiliser lorsque l’on pose un parquet flottant ou un parquet contrecollé.

Les parquets contrecollés et les revêtements de sols stratifiés sont la plupart du temps des sols que l’on pose flottants. Les lames sont clipsées ou collées entre elles, sans être solidaires du support. La pose flottante est plus rapide que la pose collée, mais attention : la pose d’une sous-couche est obligatoire, et elle est mentionnée dans le DTU 51.11 (pose flottante), le document de référence du poseur.

Si vous ne respectez pas cette règle, votre sol n’est plus garanti par le fabricant. Et, à la question récurrente de savoir si l'on peut poser un parquet ou stratifié sur une moquette déjà en place, la réponse est non, c’est à proscrire, on retire la moquette impérativement.

Voici les 4 principaux types de sous-couches disponibles pour parquet et revêtements de sol stratifiés :

  1. Les sous-couches basiques
  2. Les sous-couches pare-vapeur
  3. Les sous-couches acoustiques
  4. Les sous couches pour parquet massif

Vous trouverez des sous-couches très économiques, généralement en mousse polyéthylène blanche, en rouleaux, d’une épaisseur de 2 mm. Ces sous-couches sont suffisantes pour respecter le caractère obligatoire du DTU (Document technique unique).

En revanche, la pose d’un film polyane en dessous est également obligatoire, imposée par le DTU. Donc attention : faites bien le calcul car vous devrez acheter du polyane, le poser, le scotcher et ensuite poser la sous-couche par-dessus.

Les sous-couches équipées d’un pare vapeur sont de très bons compromis. Elles se présentent sous forme de rouleaux et permettent d’éviter la pose du film polyane mentionnée plus haut. Elles assurent ainsi non seulement l'étanchéité contre des remontées éventuelles d’humidité du support comme l’impose le DTU, mais la plupart du temps, elles ont également de bons résultats acoustiques (entre 18 dB et 20 dB).

Les sous-couches sont des éléments essentiels pour le traitement des bruits de transmission des parquets contrecollés et sols stratifiés. En effet, ces sols étant posés flottants, le transfert des bruits de marche est important d’un étage à un autre. Si vous ne souhaitez pas vous fâcher avec vos voisins du dessous, prenez en compte cette donnée impérativement.

Dans certaines copropriétés, un nombre de dB (décibels) est imposé. Il s’agit de la mesure des bruits de transmission. Une sous-couche standard présente généralement 18 dB. Plus cette valeur est élevée, meilleur est l’affaiblissement acoustique, pensez-y.

Pour limiter les nuisances acoustiques, de nombreux modèles de sous-couches sont disponibles sur le marché, en rouleaux ou en dalles. Sachez néanmoins que les fabricants de sols ont développé leurs propres sous-couches et ont testé leurs sols avec celles-ci, pour obtenir les meilleurs résultats possibles et surtout garantis. L’idéal est donc de privilégier la sous-couche proposée par le fabricant de sols, pour des raisons de garantie. Sauf dans le cas où le fabricant garantit ses résultats avec tous les revêtements de sols.

Voir le catalogue ManoMano
Sols stratifiés

Les sous-couches sont fabriquées avec plusieurs matériaux. Leurs performances phoniques et thermiques diffèrent en fonction de ces derniers. Voici les 4 principales matières qui entrent dans la composition des sous-couches des parquets et sols stratifiés.

1. Polystyrène extrudé, pour plus de performance

Les sous-couches en polystyrène extrudé sont les plus appréciées en rénovation. Elles son déclinées en rouleaux ou dalles. Leur épaisseur peut atteindre 10 mm pour compenser les irrégularités du sol.

Le polystyrène est un matériau résistant aux impacts et à l'humidité. De plus, il offre d'excellentes performances thermiques et acoustiques. Par contre, il est sensible au feu et dégage des fumées toxiques en cas d'incendie.

2; La fibre de bois : le choix écologique

La fibre de bois est un matériau à la fois résistant à la compression et à l'humidité. De plus, il a un bon indice d'affaiblissement du bruit et un excellent niveau d'isolation thermique.

Il est également apprécié car il s'agit d'un matériau durable et écologique. Son empreinte carbone est quasiment nulle et il est recyclable.

3. La mousse polyéthylène : l'efficacité à petit prix

Les mousses en mousse polyéthylène sont les moins chères. Cela ne les empêche pas d'avoir de bonnes performances thermiques. De plus, leur indice d'affaiblissement acoustique est assez correct.

Une sous-couche en polyéthylène est très facile à découper et à poser. Disponible en rouleau, son épaisseur va jusqu'à 2mm. En revanche, ce matériau offre peu de résistance au feu et en cas d'incendie, il dégage des fumées toxiques.

4. Le liège : un matériau performant et écologique

Les sous-couches en liège sont les plus utilisées sous les parquets massifs, pour une pose collée. Cependant, elles sont aussi compatibles avec une pose flottante. Il est donc possible de l'utiliser pour vos sols stratifiés.

Ce matériau est apprécié par son excellente performance en isolation thermique et acoustique. De plus, le liège est une matière écologique et recyclable. Les sous-couches en liège se présentent en dalles de 2 ou 4 mm d’épaisseur.

Attention : le liège peut se présenter sous forme de rouleaux mais ce type de sous-couches n’est pas mentionné dans le DTU de pose des parquets.

La pose flottante est souvent appréciée car elle limite les travaux de préparation du sol. Les sous-couches facilitent la tâche en ce sens. Elles permettent en effet de parer aux petites imperfections du support.

Cette tolérance diffère selon le produit. Tout dépend du matériau qui compose la sous-couche et de l’épaisseur de celle-ci. Certaines n’autorisent que 0,5 mm, tandis que d’autres tolèrent jusqu’à 5 mm d’écart de planéité.

Voici la tolérance de planéité admise par la sous-couche selon ses matériaux constitutifs :

  • liège : tolérance très faible, pas plus de 0,5 mm ;
  • polystyrène extrudé : excellente tolérance allant jusqu’à 5 mm ;
  • fibre de bois : bonne tolérance, jusqu’à 3 mm ;
  • polyéthylène : faible tolérance, jusqu’à 1 mm.
Si les irrégularités du sol dépassent le niveau de tolérance de la sous-couche, faites un ragréage du sol.

Contrairement aux parquets contrecollés et aux sols stratifiés, la pose d’une sous-couche n’est pas obligatoire sous les parquets massifs. En effet, les parquets massifs doivent être posés collés ou cloués, donc solidaires du support. Si le support est correct (selon les tolérances imposées dans le DTU de la pose collée ou clouée), rien n’oblige la pose d’une sous-couche.

Ainsi, vous pouvez coller directement le parquet au support. Si vous êtes dans un pavillon au rez-de-chaussée, pourquoi pas. Cependant, la pose d’une sous-couche pour apporter un confort thermique ou acoustique est fortement recommandée.

Les sous-couches pleines ou perforées

Il existe des sous-couches acoustiques pour parquets massifs pleines ou perforées qui permettent de bons résultats thermiques et acoustiques. Si perforée, il suffit d’utiliser une colle adaptée qu’on applique dans chaque alvéole de la sous-couche. La pose du parquet massif sera garantie collée sans utiliser autant de colle que pour un liège. L’isolation thermique et acoustique sera ainsi meilleure. Si la sous-couche est pleine, vous devrez coller la sous-couche au support, puis le parquet massif à la sous-couche. Soit deux encollages à faire.

Les sous-couches anti-humidité

Il faut éviter toute exposition du parquet massif à l’eau. Il est donc important d’isoler toute humidité dans le support pour qu’il n’y ait pas transfert dans le bois, au risque d’une déformation irréversible. Des sous-couches spéciales ont été conçues pour le protéger contre ce risque.

Si votre support présente un taux d'humidité supérieur à 3 %, il faudra impérativement poser une sous-couche adaptée ou attendre le séchage complet.

Ces sous-couches semblent onéreuses au départ mais permettent d’éviter de très gros dommages, bien plus coûteux. Elles restent également plus abordables que les résines de sol qui sont proposées pour le traitement de l’humidité dans les supports.

Il y a de plus en plus de foyers équipés de chauffage par le sol. Si c’est votre cas, pensez à bien vérifier que la sous-couche est bien adaptée à cette configuration. Dans ce cas, la mention compatible plancher chauffant ou chauffage au sol doit figurer sur la fiche produit. Ce type de sous-couche présente un indice de conductivité thermique élevé, ce qui permet d'éviter toute perte de chaleur.

Voir les sous-couches parquets et stratifiés !

Guide écrit par:

Katerine, Spécialiste des revêtements de sol, Oise, 100 guides

Katerine, Spécialiste des revêtements de sol, Oise

Baignant dans le monde du revêtement de sol depuis de nombreuses années, je connais bien techniquement tous les produits, du stratifié au parquet, du linoléum au PVC en passant par la moquette et le carrelage. Comment ils sont fabriqués, avec quoi ils sont composés, quelles sont leurs performances, comment doit-on les poser et les entretenir, sont mes sujets quotidiens. J’ai pu voir beaucoup d’erreurs sur des chantiers du fait d’un manque d’information ou de compréhension du produit. Les produits évoluent techniquement en permanence et même les professionnels ont du mal à suivre. C’est pourquoi j’ai eu envie de transmettre ce que je sais, de manière claire et ludique, pour tout le monde. Les industriels sont parfois très techniques et leur jargon est souvent peu accessible au commun des mortels. Les vendeurs ont souvent pour objectif de vendre coûte que coûte et peuvent agir de manière orientée. Je souhaite avant tout expliquer ce qu’est le produit, expliquer pour expliquer uniquement, de manière complètement décomplexée.

Le plus grand magasin en ligne d'Europe de brico, maison & jardin

  • Des millions de produits

    62 fois plus qu'en magasin, ça en fait du choix

  • Livraison chez vous ou en point relais

    Ça, c'est vous qui voyez

  • Des centaines d'experts en ligne

    Aussi experts que Macgyver, plus dispos que votre ophtalmo