Comment monter une cloison en plaque de plâtre sur une ossature métallique

Comment monter une cloison en plaque de plâtre sur une ossature métallique

Sylvie, Ecrivain & journaliste brico/déco, Essonne

Guide écrit par:

Sylvie, Ecrivain & journaliste brico/déco, Essonne

259 guides

Des plaques de plâtre fixées sur une ossature métallique permettent de monter rapidement une simple cloison de séparation ou carrément de créer une pièce. Mais si c’est une solution pratique et polyvalente, elle demande une certaine technique de pose pour garantir un résultat optimal. Découvrez chaque étape avec nous.

Caractéristiques importantes

  • Préparer le montage
  • Déterminer l’emplacement de la cloison
  • Fixer l’ossature métallique au sol
  • Fixer les montants de l’ossature métallique
  • Découper les plaques de plâtre
  • Poser les plaques de plâtre sur une face de la cloison
  • Placer les gaines électriques et l’isolant dans l’ossature
  • Poser les plaques de plâtre sur l’autre face de la cloison
  • Jointer les plaques de plâtre
Voir les outils du plaquiste

Légères et rapides à mettre en œuvre, les plaques de plâtre, du plâtre coulé entre 2 épaisseurs de carton recyclé, s’adaptent à toutes les configurations, dans des combles comme dans une salle de bain ou une cuisine par exemple. Souvent appelées Placo, une marque déposée, ou BA 13 en raison de leur épaisseur de 13 mm, elles se déclinent en 2 largeurs (90 et 120 cm), différentes hauteurs, et doivent être hydrofuges si installées dans une pièce humide (cuisine et salle de bains)..

Fixées sur une ossature métallique, ces plaques de plâtre permettent de glisser un isolant dans le vide créé entre les deux rangées pour améliorer l’isolation phonique et thermique. Quant à l’ossature métallique elle-même, elle est idéale en rénovation puisque légère, facile à monter et résistante à l’humidité comme aux insectes et autres parasites, contrairement à une ossature bois.

Étapes de réalisation

  1. Préparer le montage
  2. Déterminer l’emplacement de la cloison
  3. Fixer l’ossature métallique au sol
  4. Fixer les montants de l’ossature métallique
  5. Découper les plaques de plâtre
  6. Poser les plaques de plâtre sur une face de la cloison
  7. Placer les gaines électriques et l’isolant dans l’ossature
  8. Poser les plaques de plâtre sur l’autre face de la cloison
  9. Jointer les plaques de plâtre

Le sol de la pièce doit être propre, sec et parfaitement plan.

Veillez également à entreposer les plaques de plâtre plusieurs jours avant le chantier dans la pièce où la cloison sera montée. Vous éviterez ainsi tout choc thermique ou hygrométrique susceptible de les endommager.

Vérifiez enfin que vous avez tout le matériel à disposition.

À l’aide du mètre et du crayon (ou du bleu à tracer), tracez au sol le départ de la future cloison en plaques de plâtre.

À l’aide du laser à lignes optique, visualisez toute la longueur de la cloison.

Utilisez ensuite le cordeau pour la tracer au sol.

Utilisez un rail pour tracer toute l’épaisseur de la cloison au crayon ou au bleu à tracer.

Attention à bien repérer les points de fixation des rails, tous les 60 cm environ.

Le rail est fixé au sol à l’aide de chevilles à frapper aux bonnes dimensions et adaptées à la nature du sol.

Au besoin, découpez le rail à la longueur souhaitée à l’aide de la cisaille ou de la grignoteuse.

Puis, percez au niveau des repères de fixation.

Posez les chevilles à frapper, puis enfoncez les vis au marteau, et fixez le rail sur toute la longueur du sol.

À l’aide du mètre, mesurez la hauteur de la cloison.

Au besoin, recoupez le rail à la dimension souhaitée à l’aide de la cisaille ou de la grignoteuse.

Percez, chevillez et vissez le premier montant le long du mur à l’aide de chevilles et de vis aux bonnes dimensions et adaptées à la nature du support.

Repérez tout au long du rail fixé au sol l’emplacement de chaque montant interne. Ils seront le plus souvent espacés de 60 cm. Mais cet entraxe peut être réduit (à 50 cm, voire 40 cm) si vous souhaitez améliorer la rigidité de la cloison.

Emboîtez les montants entre le rail fixé au sol et celui fixé au plafond en les tournant d’environ un quart de tour.

Vérifiez leur verticalité à l’aide du niveau à bulle.

Veillez également à bien aligner les trous prépercés dans les montants, puisqu’ils sont destinés à permettre le passage des gaines électriques.

Si des découpes sont nécessaires, installez la plaque de plâtre à plat et découpez-la à l’aide d’un cutter ou d’une scie égoïne (en fonction de son épaisseur) et en vous guidant avec une règle de maçon.

Attention, la hauteur des plaques de plâtre doit correspondre à celle du sol au plafond, moins 1 cm.

Une fois la plaque découpée, rabotez légèrement ses bords à l’aide d’un rabot pour plaque de plâtre. Puis, utilisez une scie cloche pour y découper les emplacements des boîtiers électriques.

Disposez des cales de 1 cm d’épaisseur sur toute la longueur de l’ossature fixée au sol.

Puis posez la première plaque à l’angle du mur. Elle doit reposer sur les cales.

Vissez la plaque de plâtre aux montants de l’ossature, environ tous les 30 cm et à 1 cm des bords.

Utilisez des vis pour plaques de plâtre et un embout adapté.

Vous pouvez utiliser une visseuse à plaque de plâtre ou une visseuse avec embout de vissage.

Vissez de la même manière des plaques de plâtre sur toute la largeur de la cloison, mais sur une seule face.

Faîtes passer les gaines électriques dans les trous prépercés dans les montants de l’ossature métallique et attachez-les au besoin.

Mesurez la largeur entre deux montants et découpez l’isolant à cette dimension.

Puis placez l’isolant dans l’épaisseur de l’ossature, entre chaque montant.

Posez les plaques de plâtre de la même façon que sur l’autre face de la cloison, mais en veillant à décaler les joints par rapport à l’autre côté.

Décalez également les vis afin qu’elles ne soient pas en face et ne risquent pas de toucher celles des plaques fixées de l’autre côté.

N’oubliez pas d’installer les boîtiers d’encastrement pour appareils électriques.

Si vous utilisez un enduit en poudre, mélangez-le avec de l’eau et malaxez soigneusement à l’aide d’un embout mélangeur monté sur une perceuse.

Il existe également des enduits prêts à l’emploi.

À l’aide du platoir et de la spatule, recouvrez d’enduit les joints entre les plaques.

Puis appliquez la bande à joint, du haut vers le bas, en respectant son sens s’il y en a un, c’est-à-dire face imprimée contre la cloison.

Marouflez la bande de joint avec la spatule pour chasser l’air et un éventuel excédent d’enduit.

Une autre couche d’enduit devra être appliquée de 6 heures à plusieurs jours plus tard, en fonction des indications du fabricant.

Recouvrez également d’enduit toutes les têtes de vis. Une fois tous les joints traités, appliquez un enduit de finition.

Lorsqu’il est sec, poncez légèrement et dépoussiérez.

N’oubliez pas de jointer le vide entre les plaques et le sol, mais aussi au niveau du plafond et du ou des murs, au pistolet extrudeur muni d’une cartouche de mastic acrylique.

Veillez à bien lisser le joint.

Savoir-faire

  • Savoir prendre une mesure
  • Savoir vérifier un niveau
  • Savoir choisir des chevilles et des vis
  • Savoir utiliser une perceuse
  • Savoir utiliser une scie cloche
  • Savoir utiliser une visseuse
  • Appliquer de l’enduit
  • Poncer et dépoussiérer l’enduit
  • Utiliser des outils à main type marteau, cutter, cisaille, etc.
  • Être en bonne forme physique
  • Travailler en position accroupie
  • Travailler en hauteur

Durée du chantier

2 jours, selon la surface de la cloison

Nombre de personnes conseillé

1 à 2 personnes

Outils et consommables

Voir le catalogue ManoMano
Outils du plaquiste

Équipements de protection individuelle

Cette liste est non exhaustive, les équipements de protection individuelle sont à adapter à chaque situation de travail.

Voir le catalogue ManoMano
Equipements de protection individuelle

Voir les outils du plaquiste

Guide écrit par:

Sylvie, Ecrivain & journaliste brico/déco, Essonne, 259 guides

Sylvie, Ecrivain & journaliste brico/déco, Essonne

Après avoir travaillé au service de presse de France 2 et de la Cinq, j’ai choisi de laisser parler ma plume en m’orientant vers le journalisme et l’édition. Aussi éclectique dans mes goûts que dans mes écrits, passionnée de décoration et de bricolage comme d’histoire et de sciences, j’écris depuis plus de vingt ans sur ces thématiques. À mon actif : des ouvrages didactiques, romans et nouvelles, et de très nombreux articles brico déco regorgeant de conseils et d’astuces, expérimentés dans la vieille maison que je rénove peu à peu.

Le plus grand magasin en ligne d'Europe de brico, maison & jardin

  • Des millions de produits

    62 fois plus qu'en magasin, ça en fait du choix

  • Livraison chez vous ou en point relais

    Ça, c'est vous qui voyez

  • Des centaines d'experts en ligne

    Aussi experts que Macgyver, plus dispos que votre ophtalmo