Comment choisir un éclairage d'un aquarium ?

Comment choisir un éclairage d'un aquarium ?

Jean-Marie, Jardinier passionné & auteur, Auvergne

Guide écrit par:

Jean-Marie, Jardinier passionné & auteur, Auvergne

169 guides

Le choix d’un éclairage d’aquarium repose sur plusieurs critères, notamment la technologie de l’ampoule, tube fluorescent ou leds le plus souvent, l’indice de rendu des couleurs, le nombre de lumens, le volume d’eau, la température de couleur en degrés Kelvin et la végétation se trouvant dans l’aquarium.

Caractéristiques importantes

  • Type d'éclairage
  • Intensité
  • Température de lumière
  • Indice de rendu des couleurs (IRC)
  • Coût (achat et utilisation)
Voir les éclairages pour aquarium

Le type d'éclairage

L'éclairage peut être assuré par tubes fluorescents, par LED, par lampes HQI ou par lampes fluocompactes. Chacun des ces types possèdent des caractéristiques qui vont motiver votre choix : 

  • efficacité lumineuse ;
  • coût à l'achat ;
  • consommation électrique ;
  • durée de vie ;
  • type d'aquarium à équiper.

L'intensité de l'éclairage

L'éclairage doit être d'autant plus intense que la végétation plantée dans l'aquarium est dense.

La température de couleur et l'indice de rendu des couleurs

La température de couleur doit se rapprocher le plus possible de celle la lumière du jour, mais on peut la faire varier un peu suivant le type d'aquarium. L'indice de rendu des couleurs (IRC) n'est pas un critère primordial, mais plutôt d'ordre esthétique.

Voir le catalogue ManoMano
Aquarium

Deux bonnes raisons se distinguent pour éclairer un aquarium :

  1. Reproduire les conditions naturelles du milieu d'origine, important à la fois pour les poissons et pour que les plantes puissent assurer correctement la photosynthèse.
  2. Améliorer l'esthétique, pour mettre en valeur son aquarium et mieux apprécier ce décor vivant, qui reste après tout le but de l'aquariophilie. 

Quatre types d'éclairage sont disponibles pour éclairer les aquariums :

  1. Les tubes fluorescents, appelés tubes néon.
  2. Les éclairages LED
  3. Les lampes HQL / HQI
  4. Les lampes fluocompactes.

Les tubes fluorescents

Les tubes fluorescents représentent l'éclairage le plus répandu, l'éclairage traditionnel des aquariums, celui qui équipe le plus largement les aquariums vendus de nos jours. Les tubes sont de 2 types :

  • Les tubes fluorescents T8 : ce sont des tubes anciens, de gros diamètre (26 mm), au rendement assez faible. On n'en trouve que sur de vieux aquariums. Ils chauffent beaucoup car une partie importante de l'énergie électrique est perdue en chaleur, ce qui peut poser problème pour certaines poissons.
  • Les tubes fluorescents T5 : ce sont des tubes de technologie plus récente, plus fins (diamètre de 16 mm) et de meilleur rendement.

Les tubes fluorescents sont disponibles en plusieurs températures de couleur, pouvant convenir aux plantes aquatiques ou aux coraux. Quelques inconvénients leurs sont toutefois attribués :

  • Leur consommation électrique assez élevée.
  • Le flux lumineux (intensité de l'éclairement) baisse au bout d'un certain temps.
  • Ils nécessitent des réflecteurs pour renvoyer la lumière vers le bas autrement une partie de la lumière part vers le haut.
  • La dérive de leur spectre lumineux requiert (selon l'avis des fabricants) qu'ils soient changés tous les ans. 

Les LED

L'éclairage par LED, qui s'impose de plus en plus dans notre vie quotidienne, a fini par envahir le monde de l'aquariophilie. 

Bien que l'éclairage par LED ne soit pas parfait, et qu'il soit plus coûteux à l'achat, il est plus intéressant que l'éclairage par tube fluorescent en terme de consommation d'énergie. La durée de vie des LED est bien meilleure et sans perte de rendement lumineux.  

Les lampes HQL et HQI

Parmi les autres types d'éclairage disponible en aquariophilie, il y a les lampes à vapeur de mercure haute pression (HQL) et les lampes aux halogénures métalliques (HQI). ces lampes nécessitent un aquarium ouvert, et ne sont presque plus utilisées aujourd'hui en raison de leur coût à l'achat, de leur consommation importante en électricité et de leur manque de facilité d'installation.

Les ampoules fluocompactes

Elles sont destinées aux aquariums de petite taille et aux nano aquariums. Elle sont souvent incorporées dans une rampe au bord de l'aquarium. Chaque marque de fabricant possède ses propres types de culot, ce qui entraîne qu'elles ne sont pas interchangeables. Elles ont tendance à être remplacées par un éclairage LED.

Tableau comparatif des éclairages d'aquarium

Type de l'éclairage

Coût à l'achat

Consommation énergétique

Durée de vie

Efficacité de l'éclairage

Observations

Tube T8

€€

1 an

+

Pour aquarium sans végétaux

Tube T5

€€

1 an

++

Système le plus employé

Led

€€€

Plusieurs années

+++

Produisent peu de chaleur

HQI / HQL

€€€

€€€

2 ans

+++

Très peu utilisé

Fluocompacte

1 an

++

Pour petits aquariums

L'intensité de l'éclairage

En aquariophilie, on déterminait autrefois la quantité de lumière nécessaire par le nombre de watts pour 1 litre d'eau (w / L). Cette mesure, qui avait été établie avec les tubes T8, n'est plus d'actualité avec les autres types d'éclairage (tubes T 5, lampes HQI, LED) bien qu'elle soit encore utilisée. On préfère employer le terme de lumen (lm) qui désigne le rapport entre l'énergie nécessaire à produire la lumière et la quantité de lumière produite. 

Il faut que l'intensité de l'éclairage soit adaptée à l'intensité de la plantation. Si vous avez trop de lumière pour vos plantes, il y aura un explosion d'algues ; en revanche si vous avez un éclairage trop faible par rapport à la densité de vos plantes, celles-ci vont dépérir.

Les poissons n'ont pas forcément le même besoin de lumière que les plantes. Dans la nature, ils peuvent s'abriter. Dans votre aquarium, aménagez-leur des zones d'ombre, avec des rochers, des racines, des niches. Ils pourront ainsi se mettre à l'abri une partie de la journée. 

Éclairage 

Puissance de l'éclairage par néon 

Puissance de l'éclairage par LED

Exemple d'aquarium

Intense

1 W pour  1 litre  d'eau

Plus de 35 lumens par litre

- Aquarium à végétation dense

- Aquarium d'eau de mer avec végétaux ou coraux

Fort

1 W pour 2 litres d'eau 

Entre 20 et 30 lumens par litre

- Aquarium d'eau de mer sans végétaux ni coraux 

 - Aquarium à végétation moyenne

Moyen

1 W pour 3 litres d'eau

Moins de 20 lumens par litre

- Aquarium d'eau douce sans végétaux

Faible

1 W pour 4 l d'eau 

Moins de 20 lumens par litre

- Aquarium d'eau douce sans végétaux

Voir le catalogue ManoMano
Fluocompactes

Une lumière est caractérisée par un spectre de couleurs qui la compose. 

Les éclairages délivrent des lumières différentes suivant la teinte dominante ; chaque couleur est caractérisée par une certaine température mesurée en degrés Kelvin. La lumière qui se rapproche le plus de celle du soleil va de 6000 K à 7000 K.

  • 5000 K : lumière rose
  • 6500 K :  lumière jaune (soleil)
  • 10000 K : lumière blanc pur

En aquariophilie, la plage des températures s'échelonne de 4 000 Kelvin, qui est un blanc plutôt chaud, qui émet dans le rouge et plutôt réservé aux plantes, à 14 000 Kelvin, qui est un blanc froid, émettant dans le bleu et qui rehausse les couleurs.

Les tubes « blanc industrie » ou « blanc froid », que l'on trouve souvent dans le commerce ne conviennent pas pour un aquarium. Les tubes rosés émettent des rayons bleus et rouges, très utiles pour la photosynthèse. Ils mettent aussi en valeur les couleurs des poissons . On peut leur reprocher cependant de ne pas offrir un éclairage bien naturel. Les tubes bleus sont principalement utilisés pour les aquariums d'eau de mer. Ils favorisent la croissance des coraux. 

l'IRC est l'indice de rendu des couleurs, cet indice, qui va de 0 à 100, permet d'évaluer la faculté d'un éclairage à restituer plus ou moins bien la couleur des objets. Quelle que soit la température de couleur, on essaiera de se rapprocher le plus possible de 100 pour un rendu optimal. 

Située au dessus du bac, la galerie d'éclairage est le dispositif qui supporte les lampes, ampoules ou tubes d'éclairage. Il est conseillé de la protéger des éclaboussures par une plaque de verre placée au dessus du bac. Elle est souvent vendue tout équipée avec des tubes fluorescents. Cependant, cet éclairage standard n'est peut être pas adapté au type d'aquarium que vous souhaitez, en particulier s'il renferme beaucoup de plantes, car il est  souvent sous-dimensionné. 

Voir les éclairages pour aquarium

Guide écrit par:

Jean-Marie, Jardinier passionné & auteur, Auvergne, 169 guides

Jean-Marie, Jardinier passionné & auteur, Auvergne

Haut comme trois pommes, je travaillais déjà au jardin familial. C'est peut-être de là qu'est né mon intérêt pour les plantes et le jardinage. Il était donc logique pour moi de suivre des études à la fois en biologie végétale et en agronomie.   Accédant à la demande de divers éditeurs, j'ai écrit en 25 ans de nombreux livres sur la thématique des plantes, des champignons (un sujet qui me tient à cœur), essentiellement des guides d'identification dans un premier temps, mais très vite aussi par la suite, sur le jardinage, renouant ainsi avec la première passion de mon enfance.   J'ai aussi collaboré régulièrement à plusieurs magazines spécialisés dans le domaine du jardinage ou plus généralement de la nature. Comme il n'y a pas de jardinier sans jardin, c'est dans un petit coin de l'Auvergne que je cultive le mien depuis 30 ans et où je mets en pratique les méthodes de culture que je vous conseille.

Le plus grand magasin en ligne d'Europe de brico, maison & jardin

  • Des millions de produits

    62 fois plus qu'en magasin, ça en fait du choix

  • Livraison chez vous ou en point relais

    Ça, c'est vous qui voyez

  • Des centaines d'experts en ligne

    Aussi experts que Macgyver, plus dispos que votre ophtalmo