Tout savoir sur l’entretien du spa

Tout savoir sur l’entretien du spa

Albert, Rédacteur, Isère

Guide écrit par:

Albert, Rédacteur, Isère

109 guides

Le spa est synonyme de détente et bien-être. Afin d’assurer un confort d’utilisation optimal, il est essentiel d’entretenir ces équipements. Pour cela, quelques gestes simples et réguliers suffisent. De la désinfection à la vidange, en passant par le nettoyage et le contrôle du pH, nos conseils pour un entretien au top.

Caractéristiques importantes

  • Nettoyage de l'eau et parois
  • Nettoyage du filtre
  • Désinfection
  • Contrôle de l'équilibre de l'eau
  • Vidange et hivernage
Voir les traitements pour spa

A l’instar de la piscine, le spa, aussi appelé jacuzzi ou encore bain à remous, est un équipement de baignade qu'il faut entretenir. Il y en existe de deux types : le spa gonflable et le spa à poser. A quelques détails près, l'entretien de l'un ou de l'autre reste le même. A noter qu'un bassin bien entretenu est l'assurance de se baigner dans une eau saine et cristalline. Pour y parvenir, quelques tâches sont à réaliser quotidiennement et d'autres régulièrement.

Certaines de ces opérations d'entretien se font automatiquement par l'action de la pompe et par celle du désinfectant ajoutée à l'eau. En revanche, d'autres nécessitent votre intervention, mais rien de compliqué, rassurez-vous !

Voir le catalogue ManoMano
Spa à poser

Pour maintenir votre spa en bon état de fonctionnement et l'eau propre et belle, voici les 8 principales opérations d'entretien.

  1. Filtration de l'eau de baignade
  2. Désinfection avec un produit adapté
  3. Enlèvement de débris présents dans l'eau
  4. Nettoyage des parois et de la ligne d'eau
  5. Contrôle des paramètres de l'eau du spa
  6. Ajustement du pH et du taux d'alcalinité
  7. Vidange du bassin et nettoyage complet
  8. Hivernage du spa

Une fois votre bassin en fonctionnement, la première chose à faire est d'incorporer un désinfectant à l'eau. La filtration est alors assurée par la pompe et le filtre et la désinfection par le produit dédié. Par la suite, vous devrez assurer des tâches plus ou moins fréquentes en fonction de l'utilisation du bain à remous.

Voir le catalogue ManoMano
La pompe et le filtre

La filtration d'un spa la plus couramment utilisée est le filtre à cartouche. Et pour cause, il est performant et occupe très peu de place. De même, son entretien et remplacement est très facile.

Par contre, il faut lui prévoir un nettoyage régulier. Pour ce faire, rien de plus simple : il suffit de retirer, généralement par dévissage, le bloc filtrant. Vous dévisserez ensuite le couvercle protecteur pour extraire la cartouche.

Il faudra ensuite laver la cartouche avec un jet d'eau modéré, en ouvrant chacune des ailettes pour bien enlever les impuretés. Une fois nettoyée, replacez la cartouche, remettez le couvercle et revissez l'ensemble dans son emplacement dédié.

Quant à la fréquence, la cartouche du filtre est à nettoyer :

  • pour un usage quotidien, une fois par semaine ;
  • pour un usage fréquent, une fois toutes les deux semaines ;
  • pour un usage occasionnel, une fois par mois.

Bien sûr, ces valeurs sont indicatives, car cela dépendra aussi d'autres facteurs : nombre de personnes, présence de plantes à proximité, etc.

Sachez également qu'au bout de quelques lavages, la cartouche devra être remplacée.
Voir le catalogue ManoMano
Pompe et filtre de spa

Pour la désinfection, le traitement d'un spa ou jacuzzi se fait majoritairement au chlore ou au brome. Cependant le PHMB, l'oxygène actif ou encore l'ozone peuvent être utilisés.

Attention cependant à l'heure du choix du produit, celui-ci doit porter la mention "pour spa". Il s'agit de produits adaptés aux spas.

Bon à savoir, l'eau du spa, chauffée entre 36 et 40°C, favorise le développement de microorganismes. Pour cette raison, le dosage de désinfectant d'un spa est légèrement supérieur à celui d'une piscine.

La désinfection au chlore

Le chlore est un désinfectant efficace et pas cher. Il est présenté sous forme de galets ou de pastilles. Quant à son utilisation, rien de plus simple : posez-le dans un skimmer ou dans un doseur flottant et le tour est joué !

Attention néanmoins à ne jamais le mélanger à d'autres produits, du gaz chloré -un gaz toxique- peut se dégager. Il faudra aussi respecter les recommandations de dosage du fabricant. Pour un spa la teneur en désinfectant est légèrement supérieur à celle d'une piscine. Et pour cause, la température élevée favorise le développement rapide des microorganismes.

Le chlore étant un produit irritant des muqueuses, attention à la sensibilité de certaines personnes. Dans ce cas, mieux vaut opter pour du brome.

Le brome et les autres désinfectants

Un peu plus cher à l'achat que le chlore, le brome a l'avantage d'être inodore et non irritant des muqueuses. Il s'applique comme le chlore : vous le placez soit dans le panier du skimmer soit dans le doseur flottant.

Le brome et le chlore sont les désinfectants les plus répandus. Cependant vous pouvez opter pour d'autres moyens de désinfection : le PHMB ou l'oxygène actif. Plus chers à l'achat ou à l'usage (c'est le cas de l'oxygène actif qui se consomme rapidement), ils sont inodores et efficaces.

Attention cependant aux incompatibilités entre produits, évitez de les mélanger à moins d'être sûr qu'ils sont compatibles. Consultez les indications du fabricant pour vous en informer.

L'ozone quant à lui est le top en matière de désinfection. Par contre, il requiert l'installation d'un ozonateur, un appareil complexe et cher à l'achat.
Voir le catalogue ManoMano
Traitement pour spa

Le nettoyage de la cuve du spa est la tâche manuelle de base à effectuer quotidiennement. Comme pour la piscine, elle consiste à passer l'épuisette en surface et au fond de la cuve de baignade.

Bien que d'apparence anodine, cette opération préserve non seulement la propreté de l'eau mais aussi le filtre. En effet, le filtre est ainsi soulagé et vous permet d'espacer un peu plus son nettoyage.

Si votre spa est situé en plein air, pensez à le protéger avec une bâche de protection adaptée. Pendant les périodes de non utilisation, il est conseillé de couvrir le spa avec la bâche. Vous préservez ainsi l'eau contre les poussières et les débris végétaux.

Voir le catalogue ManoMano
Accessoire de spa

En complément de l'utilisation de l'épuisette, prévoyez de nettoyer les parois et la ligne d'eau. Cette opération est à faire idéalement une fois par semaine ou toutes les deux semaines. Elle est à réaliser aussi lors de la vidange de la cuve.

Pour cela, utilisez une éponge non abrasive et un savon neutre ou un savon spécifique pour spa. Les détergents et les produits abrasifs (javel, crème à récurer, cristaux de soude, etc.) sont à proscrire.

Voir le catalogue ManoMano
Épuisette

Contrôler la qualité de l'eau de votre spa est incontournable pour assurer l'équilibre de l'eau. Cette action garantit également le confort d'utilisation et la santé des baigneurs. Sa fréquence est fonction de l'utilisation du bain à remous. A l'aide d'un testeur d'eau, faites un contrôle quotidien si utilisation intensive, deux fois par semaine si fréquente, et une fois par semaine si occasionnelle.

Les 4 points de contrôle de l'eau d'un spa

Le contrôle de qualité de l'eau détermine :

  1. La concentration de désinfectant dans l'eau. Vérifiez dans la notice la teneur en désinfectant préconisée. Pour le chlore par exemple, elle se situe entre 0,3 et 0,5 mg/litres.
  2. Le pH de l'eau. Quelle que soit la méthode de désinfection choisie, le pH d'un spa doit être compris entre 7,2 et 7,6. Il est légèrement supérieur (moins acide) que celui d'une piscine.
  3. Le taux d'alcalinité de l'eau (TAC). Une eau équilibrée a une alcalinité et un pH stables. Le TAC doit se situer entre 100 et 300 mg/litre (ou ppm), soit entre 10 et 30°f.
  4. La dureté de l'eau. Ce taux indique la teneur de l'eau en calcium et magnésium. Une eau dure est une eau chargée en sels minéraux pouvant endommager les équipements de votre spa. La concentration admise en sels minéraux va de 100 à 200 mg/litre, soit de 10 à 20°f.

Les moyens de contrôle de la qualité de l'eau

Pour réaliser le contrôle, plusieurs testeurs d'eau sont disponibles. Vous avez le choix entre :

  • les bandelettes : méthode très répandue, elle est d'une grande simplicité. Il suffit de plonger une bandelette, la ressortir, attendre quelques instants et comparer sa couleur avec celles d'un tableau fourni.
  • les comprimés : comme la précédente, cette technique est simple mais prend un peu plus de temps. Il faut extraire de l'eau et la disposer dans un ou plusieurs tubes en fonction de l'analyse à faire.
  • le testeur électronique : c'est la méthode sans doute la plus simple et la plus fiable. Elle consiste à plonger le testeur dans l'eau et de lire ensuite les mesures qui s'affichent à l'écran.
Voir le catalogue ManoMano
Équipements de votre spa

Le taux de pH est sans doute le paramètre le plus important de l'eau de baignade. En cas d'anomalie, l'ajout d'un régulateur de pH s'avère nécessaire. Et pour cause, le pH représente à lui tout seul l'équilibre de l'eau du spa.

Par exemple, s'il y a une trop grande concentration de désinfectant, le pH sera acide (en dessous de 7). Si au contraire, il en manque ou l'eau est dure, le pH est alors basique (plus de 7,8). Une eau équilibrée a un pH égal à 7. Pour un spa, où l'eau est chaude (entre 36°C et 40°C) le pH est légèrement plus basique, donc, supérieur à celui d'une piscine. Pour rappel :

  • pH idéal de l'eau d'un spa = entre 7,2 et 7,6.

Si lorsque vous contrôlez le pH, celui-ci est au-dessus ou en dessous de ces valeurs, il faudra :

  • Ajouter un pH minus, si le pH est trop haut.
  • Ajouter un pH plus, si le pH est trop bas.
A noter que ces produits doivent être spécifiques au spa et ils sont à manier avec précaution. Le bassin doit être inoccupé et ne peut être réutilisé qu'après un certain laps de temps. Suivez attentivement les instructions du fabricant.
Voir le catalogue ManoMano
Spa

Il est conseillé de faire régulièrement la vidange du spa. En effet, cet équipement fonctionne avec de l'eau chaude et présente, par conséquent, un risque élevé de développement de microorganismes. La fréquence est de l'ordre d'une fois par mois pour un usage régulier.

Faire la vidange du spa en quatre étapes

La vidange du spa se fait en suivant ces quatre étapes principales :

  1. Mettre la pompe à l'arrêt et vider la cuve.
  2. Nettoyer le filtre, les skimmers, les buses de refoulement et désencrasser les tuyaux.
  3. Laver l'intérieur du bassin et la ligne d'eau. Pour cela utilisez une éponge non abrasive et un produit de lavage de spa ou un savon neutre.
  4. Remonter les différents éléments, remplir la cuve et remettre la pompe en fonctionnement.
La vidange régulière du spa permet d'avoir un équipement en parfait état de fonctionnement et de propreté. L'hygiène du spa et la cristallinité de l'eau sont ainsi assurées.
Voir le catalogue ManoMano
Skimmers

Comme pour une piscine, un spa est susceptible d'hiverner, surtout lorsqu'il est à l'extérieur. Il est également possible d'utiliser cet équipement en hiver et c'est tout son charme !

Les utilisateurs des pays nordiques estiment que s'offrir un bain chaud à l'extérieur en plein hiver est bon pour la santé ! Il faut certes être en bonne forme physique, mais cet usage séduit de plus en plus.

Les 4 tâches à faire pour mettre son spa en mode hivernage

Pour mettre son spa en mode hivernage, il faudra procéder comme suit.

  1. Mettre le spa à l'arrêt, vider la cuve et la nettoyer intégralement ainsi que la ligne d'eau.
  2. Démonter et nettoyer les skimmers, les buses de refoulement et souffler les tuyaux pour enlever les saletés.
  3. Désinstaller et mettre la pompe à l'abri ou la protéger avec un isolant adapté et une bâche étanche si non démontable.
  4. Bâcher le jacuzzi avec une bâche pour spa adaptée si rigide. Si gonflable, le plier et le mettre à l'abri en ayant pris soin de bien le sécher.
Si votre spa est en plein air et que vous optez pour le laisser en fonctionnement, prenez en compte les préconisations du fabricant. Il s'agira pour l'essentiel de le bâcher, d'éviter de l'arrêter lorsque les températures baissent et de protéger la pompe contre le froid.
Voir le catalogue ManoMano
Accessoire de spa

Voir les traitements pour spa

Guide écrit par:

Albert, Rédacteur, Isère, 109 guides

Albert, Rédacteur, Isère

Le jardinage et le bricolage font partie de mon quotidien depuis longtemps. Aussi bien sur le plan personnel que professionnel. En effet, après des études dans le commerce, j’ai évolué vers les métiers du bâtiment et du paysage : technicien, paysagiste et responsable d’activité. De la maintenance technique d’immeubles à la création des espaces paysagers, en passant par la rénovation de logements, mon expérience m’a permis d’être polyvalent. Les conseils à mes interlocuteurs, particuliers et professionnels, m’ont orienté logiquement vers le métier de rédacteur. C’est donc avec plaisir que je vous apporte mes conseils dans le jardinage et le bricolage. Je sais combien il est utile de savoir choisir ses équipements et de faire ses travaux soi-même. Cela vous permet d’améliorer votre confort à la maison et au jardin, la fierté et les économies en plus !

Le plus grand magasin en ligne d'Europe de brico, maison & jardin

  • Des millions de produits

    62 fois plus qu'en magasin, ça en fait du choix

  • Livraison chez vous ou en point relais

    Ça, c'est vous qui voyez

  • Des centaines d'experts en ligne

    Aussi experts que Macgyver, plus dispos que votre ophtalmo