Quels sont les principaux  accidents du travail

Quels sont les principaux accidents du travail

Albert, Rédacteur, Isère

Guide écrit par:

Albert, Rédacteur, Isère

109 guides

Les accidents du travail sont encore trop fréquents et souvent, la manutention, la chute, la mauvaise utilisation d’outils et sans équipements de protection individuelle sont les responsables de blessures et traumatismes. Sensibilisation, prévention, CHSCT : la santé au travail est un enjeu public.

Caractéristiques importantes

  • Manutention
  • Chute de plain-pied
  • Chute de hauteur
  • Utilisation d'outil
  • Masse mouvement
Voir les éléments de sécurité

Le nombre d’accidents du travail en France tend à se stabiliser, voire à diminuer dans la plupart des secteurs d’activité. Ceci s’explique par la sensibilisation croissante de la plupart des acteurs économiques à la problématique de la sécurité au travail.

C’est dans le secteur du BTP (bâtiment et travaux publics) où la baisse est la plus significative. A contrario, le secteur des services enregistre une augmentation inquiétante. Globalement, le nombre d’accidents du travail reste élevé, avec plus de six cent mille cas en 2015 ; avec une fréquence de 33,9 accidents par 1 000 salariés, selon les chiffres officiels de la sécurité sociale.

Il y a de très nombreuses causes d’accidents, mais certaines sont plus fréquentes que d’autres et concernent tous les secteurs d’activité. Beaucoup de progrès restent à faire, d’autant plus que, pour la seule année 2015, 545 accidents du travail mortels sont à déplorer.

Les principales causes d’accidents du travail, dans l’ensemble des secteurs d’activité sont les suivantes :

  • la manutention ;
  • les chutes de plain-pied ;
  • les chutes de hauteur ;
  • l’utilisation d’outils ;
  • les masses en mouvement.

La manutention est la principale cause d’accident du travail avec plus de 300 000 cas recensés chaque année. Les secteurs les plus concernés sont le BTP et les services. Ceci s’explique, d’une part, par la nature des tâches effectuées, telles que la manipulation répétitive de charges lourdes et, d’autre part, par un manque de connaissances en matière de gestes et postures à adopter.Des cadences de travail de plus en plus importantes, n’arrangent pas les choses.

Actuellement, 20% des arrêts suite à un accident de travail concernent des lombalgies.Malgré la sensibilisation en augmentation des entreprises, ce chiffre montre qu’il reste encore beaucoup de chemin à faire en termes de prévention au travail.

Les chutes représentent un quart des accidents du travail. Les chutes de plain-pied sont souvent considérées, à tort, sans gravité. Pourtant, elles constituent une part importante du nombre d’accidents et provoquent parfois des affections entraînant un handicap.

Les chutes à partir d’une échelle ou d’un escabeau sont tout aussi dangereuses, il faut savoir que leur utilisation doit être ponctuelle. En effet, les échelles et escabeaux ne sont pas des postes de travail.

L’accès en hauteur à l’aide d’engins de levage, de type nacelle ou grue reste, elle aussi, une activité à risque. Le fait de se trouver dans un engin donne souvent un faux sentiment de sécurité. Comme dans toutes les situations au travail, toutes les précautions en termes de sécurité doivent être respectées.

Les tâches réalisées sur échafaudage sont tout aussi à risque, une chute, dans ce cas, est synonyme d’accident grave. Toutes les recommandations du fabricant doivent être appliquées, les garde-corps doivent être systématiquement installés et l’ensemble sécurisé.

Le travail sur toiture est également à haut risque, l’utilisation d’un harnais de sécurité est obligatoire, un excès de confiance par le non-respect de cette obligation est souvent la cause de chutes mortelles. L’utilisation d’équipements adaptés est tout aussi obligatoire pour les travaux d’élagage. Comme le dit l’adage : « travail en hauteur, pas de droit à l’erreur » !

Voir le catalogue ManoMano
Garde-corps

Travailler à la chaîne, utiliser un chariot élévateur, conduire un véhicule, se trouver dans un environnement avec des particules en suspension, manier une meuleuse ; autant de situations qui nous exposent au risque d’entrer en contact avec des éléments externes de façon violente ou insidieuse.

Tous ces risques représentent plus de 15% de l’ensemble des accidents du travail. Cela nous rappelle à quel point des activités d’apparence banale sont potentiellement dangereuses. Avant d’utiliser une machine quelconque, il est indispensable de prendre le temps de lire le mode d’emploi, même si cette action peut s’apparenter à une perte de temps, elle est, bien au contraire, un gage non seulement  de sécurité mais aussi d’efficacité.

A titre d’exemple, l’utilisation inadaptée d’une meuleuse peut entraîner un éclatement du disque avec des conséquences souvent dramatiques pour celui qui l’utilise. De nombreux accidents de ce type sont à déplorer chaque année.

La vigilance reste un facteur primordial dans la manipulation des machines, une baisse de celle-ci provoque une augmentation importante du risque d’accident.

Voir le catalogue ManoMano
Disque

L’assurance maladie préconise que les entreprises soient vertueuses afin d’éviter au maximum les accidents du travail. Des idées nouvelles sont à l’étude, comme celle de l’instauration d’un système de « bonus-malus » principalement dans les TPE, très petites entreprises, afin de les inciter à davantage de prévention des risques professionnels.

Ce genre de mesures fait partie des améliorations constatées en matière de prévention depuis plusieurs années. Des avancées telles que la mise en place des CHSCT, Comités d’Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail, en font partie.

Néanmoins, la sécurité au travail est l’affaire de tous. Il ne faut pas attendre que les entreprises prennent, à elles seules, des initiatives en la matière. Certes, c’est leur obligation, mais une implication à titre individuel est nécessaire pour diminuer les risques d’accident du travail.

Par extension, ces initiatives sont à transposer dans la vie privée. En France, les accidents domestiques demeurent trop élevés. Le respect des consignes, la précaution et la vigilance sont des alliées  de la sécurité, aussi bien au travail, que dans la vie de tous les jours.

Voir les éléments de sécurité

Guide écrit par:

Albert, Rédacteur, Isère, 109 guides

Albert, Rédacteur, Isère

Le jardinage et le bricolage font partie de mon quotidien depuis longtemps. Aussi bien sur le plan personnel que professionnel. En effet, après des études dans le commerce, j’ai évolué vers les métiers du bâtiment et du paysage : technicien, paysagiste et responsable d’activité. De la maintenance technique d’immeubles à la création des espaces paysagers, en passant par la rénovation de logements, mon expérience m’a permis d’être polyvalent. Les conseils à mes interlocuteurs, particuliers et professionnels, m’ont orienté logiquement vers le métier de rédacteur. C’est donc avec plaisir que je vous apporte mes conseils dans le jardinage et le bricolage. Je sais combien il est utile de savoir choisir ses équipements et de faire ses travaux soi-même. Cela vous permet d’améliorer votre confort à la maison et au jardin, la fierté et les économies en plus !

Le plus grand magasin en ligne d'Europe de brico, maison & jardin

  • Des millions de produits

    62 fois plus qu'en magasin, ça en fait du choix

  • Livraison chez vous ou en point relais

    Ça, c'est vous qui voyez

  • Des centaines d'experts en ligne

    Aussi experts que Macgyver, plus dispos que votre ophtalmo