Risques professionnels  des principaux métiers

Risques professionnels des principaux métiers

Jérôme, Artisan, Haute Savoie

Guide écrit par:

Jérôme, Artisan, Haute Savoie

201 guides

Tous les métiers comportent des risques d’accidents et de maladies professionnelles et pour se prémunir de tels risques, l’usage d’équipements de protection individuelle comme l’adoption des bons gestes et postures est indispensable. Réduire les risques d’accidents professionnels est une question de santé publique.

Caractéristiques importantes

  • Risques respiratoires
  • Traumatisme
  • Exposition au bruit
  • Protection des yeux
Découvrez nos équipements de protection

Tous les métiers présentent potentiellement des risques spécifiques. En cas de problème ou d'accident, il faut savoir que la responsabilité incombe à l'employeur ou à défaut, à l'entrepreneur s'il intervient seul. Conformément au Code du Travail, tout intervenant (employeur ou entrepreneur) se doit :

  • d'évaluer les risques liés à l'activité ;
  • d'informer et prévenir ces risques ;
  • de mettre à disposition tous les EPI nécessaires (Equipements de Protection Individuelle).

Une fois cela fait, le travail à réaliser est donc connu de tous dans les moindres détails et aussi bien la réalisation que l'utilisation d'outils ou d'engins spécifiques. Chaque opérateur doit être équipé en conséquence. En fonction des risques (suite à l'évaluation), le Code du Travail impose également des formations aux intervenants (comme l'utilisation d'engins, la manutention de charges lourdes ou encore l'intervention sur voie de circulation).

L'employeur ou l'entrepreneur qui remplit tous ces objectifs travaille donc dans les règles imposées et en sécurité. En cas d'accident, sa responsabilité ne peut être engagée si tous ces points ont été remplis. A contrario, si les ouvriers ne portent pas les bons EPI ou n'ont pas suivi de formations spécifiques et qu'un accident survient, c'est l'employeur qui est tenu pour responsable. Pour finir, sachez que l'évaluation des risques est censée être décrite dans le document unique et ratifiée par la médecine du travail comme par l'ensemble des employés.

Si vous travaillez chez vous, il s’agit d’un cas particulier qui n'est pas réglementé par le Code du Travail. Vous n'avez aucune obligation (en ce qui concerne les trois points réglementaires ci-dessus) mais vous devez tout faire pour vous protéger au mieux (EPI), signaler les travaux, protéger les autres personnes (balisage) et limiter au maximum les risques. En cas d'accident, dans ce cas précis, c'est votre assurance multirisque habitation qui généralement prend le relais.

Rares sont les métiers qui ne nécessitent aucun équipement de protection individuelle. Les EPI sont bien évidemment indispensables et préservent les utilisateurs de maladies professionnelles et d’accidents.

Les protections auditives, de tête, des yeux, des voies respiratoires etc. sont à utiliser dès lors qu’un opérateur utilise un outil présentant un risque d’accident : le bon sens suffit le plus souvent à juger s’il est nécessaire ou non d’utiliser des EPI et le cas échéant, les notices d’utilisation d’outils préconisent les équipements de protection individuelle à utiliser.

Les bons gestes et postures sont à observer au quotidien pour ne pas développer de traumatismes et/ou de problèmes articulaires et tous les métiers sont concernés.

Menuisier et métiers du bois

Que ce soit en atelier (menuiserie, scierie etc) ou en pleine nature (abattage, élagage), les métiers du bois sont très dangereux. L'utilisation d'outils, portatifs ou non, demande une certaine expérience et de grandes précautions d'emploi. Des EPI spécifiques comme des protections contre le bruit, contre les poussières (masque de protection de voies respiratoires), contre les coupures ou les projections sont indispensables pour travailler en toute sécurité.En extérieur, en cas de travail en hauteur les dispositifs anti-chute sont impératifs. De même, en présence d'engins, les vêtements haute visibilité sont obligatoires.

En intérieur, les poussières de bois sont nocives ; elles représentent une part non négligeable des problèmes respiratoires des ouvriers. Il faut donc veiller à travailler dans un local bien ventiléet propre (risque de chute ou de glissade).Dans tous les cas de figure, l'environnement immédiat d'un opérateur utilisant une machine ou un outil portatif doit être dégagé, signalé et protégé. Le cas particulier de l'environnement forestier est source de nombreux accidents, aussi bien pour les ouvriers que pour les personnes aux alentours (chute de branches, de troncs etc.). Soyez donc très vigilant, c'est l'environnement le plus dangereux pour les métiers du bois.

Charpentiers, couvreurs, zingueurs et ramoneurs

Les couvreurs, zingueurs, ramoneurs et charpentiers travaillent par définition en hauteur. Les risques y sont nombreux, et bien évidemment le plus dangereux est la chute. Des précautions particulières doivent donc être mises en œuvre aussi bien pour l'accès (plateformes, échafaudages fixes ou mobiles, nacelles, échelles etc.) que pour le travail en lui-même (dispositifsanti-chute).

L'environnement doit absolument être sécurisé à l'aide de filet anti-chute ou de garde-corps. Chaque intervenant doit aussi être personnellement sécurisé par un système anti-chute (raccordé à une ligne de vie ou une barre d'ancrage). Si un engin de levage est utilisé (pour monter du matériel ou des tuiles sur le toit), l'opérateur doit absolument être formé, et tous ces collègues avertis des risques liés à la manutention et au levage de charges.

Les couvreurs zingueurs ayant recours au soudage du zinc, au découpage/démontage de matériau (amiante etc.), des protections de voies respiratoires sont primordiales. L’utilisation d’outils de découpe rend indispensable l’utilisation de gants de protection, de lunettes, de chaussures de sécurité etc. Les charpentiers cumulent les risques du travail en hauteur avec ceux des métiers du bois et les ramoneurs doivent aussi porter un masque de protection, des lunettes et des chaussures de sécurité.

Électriciens 

Quelqu'un qui n'est pas, ou n'a pas reçu de formation d'électricien ne doit en aucun cas intervenir sur une installation (cela se traduit par l'obtention d'une habilitation). Les risques sont tellement différents et nombreux qu'une formation est impérative. L'électrisation est source de brûlures dans le meilleur des cas, mais peut aussi engendrer des problèmes cardio-respiratoires, neurologiques, etc. L'électrocution, elle, entraîne la mort.

Il faut donc savoir ce que l'on fait et où on met les doigts ! Des EPI spécifiques existent comme des gants isolants, des tapis isolants, des tabliers isolants, des visières etc. Les outils d’électriciens sont aussi spéciaux, ils disposent de manches ou de poignées isolantes.

L'idéal, lorsque c'est possible, est de ne pas intervenir sur une installation sous tension. Pour accroître la sécurité et pour limiter les contacts indirects, aucun bijou ni aucune pièce métallique ne doit être porté. Un multimètre ou dans une moindre mesure un VAT, Vérificateur d'Absence de Tension, est bien sûr impératif pour s'assurer d'avoir coupé la bonne ligne ou pour réaliser des mesures

Peintres 

La peinture, contrairement à ce que l'on peut croire est un métier qui présente des risques. En fonction de la configuration des travaux (sur plateforme, échelle, échafaudage etc.), il peut y avoir des risques de chutes (aussi bien pour l'intervenant que pour le matériel). Il faut donc sécuriser la zone de travaux ets'équiper de dispositif anti-chute à l'image des métiers au travail en hauteur.

Ensuite, les peintures en elles-mêmes peuvent être nocives, tout comme les solvants ou les diluants employés (même les peintures en phase aqueuse dites à l'eau présentent de nombreux risques). Il convient donc en intérieur de se protéger (combinaison, gants, masque etc.) et de travailler dans un local bien ventilé. Les risques respiratoires sont nombreux et l'inhalation répétitive des COV, Composés Organiques Volatiles, contenus dans les peintures ou solvants très dangereuse.En extérieurs, les risques sont différents (par définition l'environnement est ventilé) mais il convient tout de même de se prémunir des contacts avec les produits utilisés (combinaison, gants, masque etc.).

Plombiers et chauffagistes

Les plombiers chauffagistes interviennent aussi bien sur des installations d'eau, que de gaz ou de carburant (type chaudière à fuel). Les risques sont donc multiples et nombreux. En fonction de l'intervention, les précautions à prendre seront différentes. Appareils de détection de fuite (notamment pour le gaz), EPI (masques, lunettes, combinaison, gants etc.), et outils spécifiques sont indispensables.

A l'image des électriciens, les plombiers chauffagistes doivent avoir suivi une formation spécifique liée aussi bien au métier en lui-même qu'aux risques qu’il présente - inondation, fuite de gaz, fuite de carburant, mise en sécurité des installations etc.).

Le plombier est également amené à réaliser des soudures. Il doit donc être en mesure de régler et de se servir de son matériel en toute sécurité et d'être équipé en conséquence (lunettes de soudure, protections respiratoires,  gants etc.). Le plombier chauffagiste intervient sur des installations complètement différentes (chauffage, chaudières, climatisations…). Il doit donc disposer de tout un panel d'EPI spécifiques et être au fait des mesures de sécurité à prendre.

Maçons, personnel de travaux publics

Ces métiers comptent de nombreux risques : risque de chutes, d’écrasement, de traumatismes suite à un choc ou un coup etc. Des vêtements à haute visibilité aux chaussures de sécurité en passant par les lunettes de protections et les gants, tous les EPI y passent.De plus, comme ces travaux sont souvent sur voirie ou à proximité de voirie, une législation spécifique les contraint à sécuriser le chantier pour les piétons.

Voir le catalogue ManoMano
échafaudage

Découvrez nos équipements de protection

Guide écrit par:

Jérôme, Artisan, Haute Savoie, 201 guides

Jérôme, Artisan, Haute Savoie

Électrotechnicien de formation, j'ai tout d'abord travaillé dans l'industrie où j'ai installé, câblé et dépanné bon nombre d'installations. Par la suite, j'ai encadré les équipes qui réalisaient ces travaux. Depuis quelques années je vole de mes propres ailes et suis artisan électricien. Avec plusieurs centaines de chantiers à mon actif, un travail bien fait et la satisfaction de mes clients sont mes priorités.Depuis 6 ans, je restaure et agrandis un chalet au cœur de la Haute Savoie. Mon expérience en travaux et mes connaissances me rendent un fier service. Terrassement, aménagement intérieur, toiture, plomberie, électricité, tout y passe ! Nous avons, ma fille ma femme et moi, presque tout fait nous-même ! Alors répondre à vos questions, et vous orienter ou vous conseiller pour choisir vos outils ? Facile !

Le plus grand magasin en ligne d'Europe de brico, maison & jardin

  • Des millions de produits

    62 fois plus qu'en magasin, ça en fait du choix

  • Livraison chez vous ou en point relais

    Ça, c'est vous qui voyez

  • Des centaines d'experts en ligne

    Aussi experts que Macgyver, plus dispos que votre ophtalmo