Quand et comment tailler une haie de thuyas

Quand et comment tailler une haie de thuyas

Jean-Marie, Jardinier passionné & auteur, Auvergne

Guide écrit par:

Jean-Marie, Jardinier passionné & auteur, Auvergne

169 guides

Bien qu'il ait perdu un peu de son panache d'antan, le thuya reste néanmoins un des conifères les plus plantés en haie. Cependant, pour lui conserver son aspect esthétique et aussi pour limiter sa croissance à la fois en hauteur et en largeur, une haie de thuyas doit être taillée régulièrement et aux bonnes périodes.

Caractéristiques importantes

  • Périodes de taille
  • Outils nécessaires
  • Equipements de protection individuelle
  • Techniques de taille
Voir les plantes de haie

Pour avoir une belle haie, et notamment que sa base soit aussi garnie que la partie haute, tout en limitant son développement en hauteur mais aussi en épaisseur, les thuyas doivent être taillés au moins deux fois par an :

  • une première fois en mai ;
  • une seconde fois à la fin de l'été, entre fin août et fin septembre.

En dehors de ces deux tailles principales, vous pouvez tailler la haie plus souvent au cours de l'année sauf en période de gel et de fortes chaleurs.

Ces deux interventions ont des effets différents sur le développement de l'arbre :

  • la taille de printemps est surtout profitable aux jeunes thuyas, ils remettent alors rapidement de jeunes rameaux et la haie s'étoffe plus vite ;
  • la taille de fin d'été, pratiquée donc au moment où la sève descend, elle n'a pas d'effet stimulant sur la croissance de l'arbre mais elle préserve l'aspect esthétique de l'arbre.

Il convient de tailler les jeunes thuyas avant même qu’ils arrivent à la hauteur souhaitée. Faites-le le plus tôt possible après la plantation des arbres ; il sera plus facile d'avoir une haie bien fournie et bien dense en son centre.

Lorsque la haie a atteint la dimension voulue et que vous désirez ralentir son développement, réalisez une taille plus sévère au printemps. La haie est moins belle pendant quelque temps mais les jeunes pousses dont la croissance est rapide s’étoffent et font disparaître cet aspect peu esthétique.
Voir le catalogue ManoMano
Cordeau

En période de sécheresse, pensez à arroser les arbres un ou deux jours avant la taille de la haie. Cette humidité favorise la cicatrisation et la pousse de nouveaux rameaux. Après chaque taille, n'oubliez pas d'arroser à nouveau et d'apporter de l'engrais pour stimuler la croissance des feuilles.

Tailler les côtés

Commencez par tailler les côtés verticaux de la haie. Il est préférable d'adopter la technique de la taille en léger biais, c'est à dire en laissant un peu plus d'épaisseur vers la base de la haie que vers son sommet. De cette manière, le feuillage reçoit un peu plus de lumière et se développe dans de bonnes conditions.

Taillez de préférence de bas en haut. Si vous faites l'inverse, les branches taillées en hauteur se perchent sur les rameaux de la base. Enlevez jusqu'à 2/3 de la longueur des nouvelles pousses.

La coupe à la cisaille demande une certaine dextérité, mais elle permet une coupe de précision. La grande longueur de coupe du taille-haieprocure une coupe plus régulière et évite les trous. Il faut veiller à garder la lame bien parallèle à la haie.

Pensez à vous arrêter de temps en temps pour vérifier la régularité de la coupe en reculant de quelques pas.

Tailler le sommet

Une fois les côtés taillés, on passe à la coupe du sommet de la haie. Pour cela, il faut d'abord délimiter la hauteur de coupe. Pour marquer cette limite, il convient de planter deux piquets à chaque extrémité de la haie et tendre un cordeau entre les deux. Si la haie comporte un angle, planter un troisième piquet à son niveau s’avère nécessaire.

Vérifiez l'horizontalité à vue d'œil, mais vous pouvez aussi le faire en marchant le long de la haie avec le bras levé contre le fil : ce dernier doit toujours être au même niveau du bras (ou de la main). Rappelons qu'une haie en bordure d'une propriété voisine ne peut pas dépasser 2 m de haut selon la réglementation.

Il est à la fois plus prudent et plus pratique d'utiliser un échafaudage de jardin plutôt qu'une échelle ou un escabeau. Souvent montés sur roues, ces échafaudages se déplacent aisément ; ils sont réglables et stables.

En général, on taille environ 30 cm de longueur. On peut effectuer une coupe horizontale, mais dans les régions où la neige tombe en abondance en hiver, on peut donner une forme arrondie au sommet pour empêcher la neige de s'accumuler, ce qui peut provoquer quelques dégâts aux végétaux.

Se faciliter la taille...

Pour faciliter le travail, l'utilisation d'un taille-haie sur perche permet de tailler les parties hautes sans avoir toujours besoin de monter sur une échelle ou un échafaudage. En effet, sur ces équipements le jardinier n'a pas une assise aussi bonne que lorsqu'il a les deux pieds sur la terre ferme. En orientant la barre de coupe, vous pouvez aussi atteindre le dessus de la haie.

Voir le catalogue ManoMano
échafaudages

La taille d'une haie produit une quantité importante de déchets. Plusieurs possibilités existent pour vous en débarrasser :

  • les étaler en paillis au pied de la haie, ou s'en servir, après séchage, de paillage pour une autre haie ou d'autres arbres. Ils se décomposent lentement et maintiendront l'humidité du sol ;
  • les broyer dans un broyeur à végétaux, et vous en servir pour pailler des cultures ou des massifs de fleurs ;
  • les apporter dans une déchetterie.

Attention néanmoins à l'acidité de ces déchets, en effet, ils conviennent plutôt à des plantes de bruyère ou celles se développant sur des sols légèrement acides comme les agrumes.

C'est le principal problème des thuyas et des haies en général quand elles ne sont pas taillées assez régulièrement. Le mal peut être réparé en partie si vous intervenez assez tôt.

En l’absence de taille pendant longtemps, une taille sévère est à éviter car cela génère des trous de végétation qui ne repoussent pas ou très peu. En effet, les conifères supportent mal les tailles trop sévères, excepté les ifs. Si vous êtes contraint de le faire, il faut savoir qu'aux mieux l'allure de la haie reste inchangée après la taille. Au pire, les branches sèchent et les thuyas dépérissent. La solution la plus radicale étant d'abattre les végétaux et de prévoir la plantation d'autres plantes de haie à leur place. A noter, dans ce dernier cas, qu'il n'est pas nécessaire de supprimer les souches car celles-ci ne repoussent pas et des arbustes peuvent être plantés entre ces dernières.

Outils et consommables

Equipements de protection individuelle

La liste ci-dessus est non exhaustive. Les équipements de protection individuelle sont à adapter à chaque situation de travail.
Voir le catalogue ManoMano
Cordeau

Voir les plantes de haie

Guide écrit par:

Jean-Marie, Jardinier passionné & auteur, Auvergne, 169 guides

Jean-Marie, Jardinier passionné & auteur, Auvergne

Haut comme trois pommes, je travaillais déjà au jardin familial. C'est peut-être de là qu'est né mon intérêt pour les plantes et le jardinage. Il était donc logique pour moi de suivre des études à la fois en biologie végétale et en agronomie.   Accédant à la demande de divers éditeurs, j'ai écrit en 25 ans de nombreux livres sur la thématique des plantes, des champignons (un sujet qui me tient à cœur), essentiellement des guides d'identification dans un premier temps, mais très vite aussi par la suite, sur le jardinage, renouant ainsi avec la première passion de mon enfance.   J'ai aussi collaboré régulièrement à plusieurs magazines spécialisés dans le domaine du jardinage ou plus généralement de la nature. Comme il n'y a pas de jardinier sans jardin, c'est dans un petit coin de l'Auvergne que je cultive le mien depuis 30 ans et où je mets en pratique les méthodes de culture que je vous conseille.

Le plus grand magasin en ligne d'Europe de brico, maison & jardin

  • Des millions de produits

    62 fois plus qu'en magasin, ça en fait du choix

  • Livraison chez vous ou en point relais

    Ça, c'est vous qui voyez

  • Des centaines d'experts en ligne

    Aussi experts que Macgyver, plus dispos que votre ophtalmo