Quand et comment démarrer un poulailler

Quand et comment démarrer un poulailler

Jean-Marie, Jardinier passionné & auteur, Auvergne

Guide écrit par:

Jean-Marie, Jardinier passionné & auteur, Auvergne

169 guides

Les poules se choisissent en fonction de ce que l’on attend d’elles. Animaux de compagnie, auxiliaires du jardin, poules d’ornement ou pondeuses, poussins ou jeunes poules, il s’agit de déterminer votre choix en fonction de vos attentes. Pour vous aider à démarrer votre poulailler, retrouvez nos conseils dans ce guide.

Caractéristiques importantes

  • Réglementation
  • Emplacement et choix du poulailler
  • Race de poule
  • Alimentation
Voir les poulaillers

A moins d'habiter dans une zone sans aucun voisin à la ronde, vous devez, avant toute autre démarche, vous assurer dans quelle mesure l'élevage des poules est toléré auprès de la mairie ou en consultant le règlement du lotissement. 

Il arrive souvent en effet, surtout si vous résidez en zone urbaine, que vous soyez contraints de vous soumettre à la loi car l'élevage de poules ou d'autres volailles est réglementé.

Pourquoi élever des poules ? La réponse à cette question va conditionner le choix des races. La principale raison est bien sûr la production d'œufs, en ayant de plus la certitude que les œufs que vous consommerez seront sains, ultra frais, et pondus par des animaux ayant reçu également une alimentation saine voire même biologique. 

Mais on peut élever aussi des poules et poulets pour leur chair. Voici pour le volet alimentaire. On peut aussi choisir d'élever des poules pour leur beauté, comme on élèverait un paon par exemple (mais avec moins de contraintes). Certaines poules ont en effet un plumage particulièrement décoratif.

Voir le catalogue ManoMano
Élever des poules

L'élevage de poules ne requiert pas de connaissances particulières mais une fois le poulailler construit, ou acheté en kit ou encore tout monté, il faudra consacrer tous les jours quelques minutes pour nourrir ces animaux de basse-cour. 

Un nettoyage régulier du poulailler sera aussi nécessaire pour assurer une bonne hygiène, et il faudra prévoir un lieu de stockage du fumier suffisamment éloigné des habitations.

Vous trouverez facilement à acheter des poules sur les marchés, dans le commerce ou chez des éleveurs. Si vous êtes novice en la matière, il est judicieux de vous rendre dans une foire avicole où vous pourrez vous faire une idée des diverses races, de leurs caractéristiques et faire votre choix.

Choisir des poules pondeuses

Les bonnes poules de ferme sont les plus réputées en tant que poules pondeuses, elles proviennent de races locales sélectionnées pour leur rusticité, et leur productivité. On les différencie principalement à leur couleur

  • la poule rousse ;
  • la poule noire ;
  • la poule blanche ;
  • la poule grise cendrée ;
  • la poule coucou.

Elles pondent dès l'âge de 5 mois. Les poules naines offrent les mêmes caractéristiques que les grandes races, mais elles pondent des œufs plus petits et autre avantage, elles se contentent de moins d'espace. Pour un débutant qui veut produire de œufs, le meilleur choix est la poule rousse qui pond beaucoup et qui ne pose pas de problème.

Une fois que vous serez familiarisé avec cet élevage, vous pourrez envisager d'élever des poules un peu plus originales si vous le désirez.

Choisir des poules d'ornement

Les manifestations avicoles vous seront utiles pour choisir entre les nombreuses  poules d'ornement. 

Par exemple, les poules Bantam et la poule Soie sont des poules très dociles et très familières. Elles grattent peu le sol, et conviennent bien dans une petit espace ou un petit jardin, et elles existent en plusieurs couleurs de plumage !

Les poules de races mixtes

Les poules d'ornement pondent aussi des œufs. Ainsi vous pourrez joindre l'utile à l'agréable en adoptant de races d'ornement qui sont aussi de bonnes pondeuses, comme la poule soie ou la padoue.

A combien de semaines doit-on acheter des poules ou des poussins

Achetez de préférence des jeunes poulettes, âgées de 6 semaines. Les poussins sont fragiles et demandent beaucoup d'attention. De plus, en achetant des poulettes de cet âge en vue de la production d'œufs, vous n'aurez pas la désagréable surprise d'avoir acheté des poussins mâles à la place de poussins femelles. En effet, la reconnaissance des sexes est très difficile chez les poussins.

Suivant les régions, vous pouvez avoir aussi l'opportunité de vous procurer, pour un prix très modique (1€ parfois) des poules âgées de 1 an provenant d'éleveurs qui veulent se débarrasser de poules pondeuses devenues moins productives, mais qui peuvent très bien vous convenir en pondant encore des œufs pendant de longs mois.

On peut acheter des poules à toute époque de l'année, mais la période idéale est le printemps. Vous pourrez opter pour de jeunes poules de 6 semaines ou des poules plus âgées, de 4 mois qui se mettront à pondre au bout de quelques semaines.

Acheter sur internet est une solution, mais évitez de le faire en période de fortes chaleurs ou au contraire de froid, car les poules risquent de pâtir des températures durant leur voyage. 

Pour la production d'œufs, un élevage de 2  poules pour commencer semble être une bonne solution pour démarrer, ce qui vous procurera environ 500 œufs par an et elles se contenteront d'une superficie de 20 m².

Il n'est pas inutile de préciser qu'un coq n'est pas nécessaire pour qu'une poule ponde. Il sera cependant indispensable pour féconder les œufs dans le but d'obtenir des poussins.

Comment choisir le poulailler

Plusieurs critères conditionnent le choix du poulailler

  • le nombre de poules à élever ;
  • le type de poulailler soit fixe ou mobile voire grillagé pour les élevages plus importants ;
  • les dimensions, en partie relatives au  nombre de poules élevée ;
  • les options comme un tiroir à déjection et/ou un toit amovible, une ouverture automatique ou une rampe d’accès.

A noter qu’il faut ajouter au poulailler des accessoires :

A défaut de choisir un poulailler parmi l’offre marchande, les bricoleurs peuvent bien entendu construire le poulailler à partir de voliges, bois de palettes, etc. 

Voir le catalogue ManoMano
Abreuvoir et une mangeoire

Le poulailler est indispensable pour que vos poules se sentent en sécurité, et qu'elles soient ainsi à l'abri des prédateurs. Encore faut-il que les poules prennent l'habitude de rentrer dans leur abri.

Pour habituer les poules à leur poulailler et les inciter à y rentrer d'elles-mêmes tous les soirs, certains éleveurs ont adopté une pratique qui consiste à enfermer les poules pendant quelques jours dans le poulailler, avant de les laisser sortir ; elles ne devraient pas faire de difficultés pour rentrer le soir venu. 

Les poules que vous achèterez auront probablement été nourries à l'aliment en granulés. Continuez cette alimentation en la mélangeant à un peu de céréales concassées, et augmentez progressivement la part de ces dernières jusqu'à ce qu'elles deviennent leur alimentation principale. 

Les aliments pour poules pondeuses sont facilement identifiables chez les marchands. Vous pouvez ajouter à leur régime alimentaire des vers de farine et autres vers séchés, riches en protéine,  des coquilles d'huître concassées, riches en calcium et utile si vous voyez que vos poules se déplument entre elles. Les poules sont friandes des restes de repas mais attention, certains aliments leurs sont interdits. Bien nourrir ses poules peut être plus complexe qu’il ne paraît !

Voir le catalogue ManoMano
Aliments pour poules pondeuses

La clôture extérieure qui délimite le parcours herbeux doit également être mise en place avant l'arrivée des occupantes. Pour les poules moyennes à grosses, plus lourdes, un grillage de 1,50 m de haut devrait suffire. En revanche, pour des petits poules plus agiles, mieux vaut  prévoir  une hauteur de 2 mètres. 

Il peut être utile d’enterrer le grillage sur 20 cm si vous vivez en campagne, car le renard est friand de leur chair et il n’a aucun mal à passer sous une clôture pour passer au dîner ! 
Voir le catalogue ManoMano
Grillage  de 1,50 m

Voir les poulaillers

Guide écrit par:

Jean-Marie, Jardinier passionné & auteur, Auvergne, 169 guides

Jean-Marie, Jardinier passionné & auteur, Auvergne

Haut comme trois pommes, je travaillais déjà au jardin familial. C'est peut-être de là qu'est né mon intérêt pour les plantes et le jardinage. Il était donc logique pour moi de suivre des études à la fois en biologie végétale et en agronomie.   Accédant à la demande de divers éditeurs, j'ai écrit en 25 ans de nombreux livres sur la thématique des plantes, des champignons (un sujet qui me tient à cœur), essentiellement des guides d'identification dans un premier temps, mais très vite aussi par la suite, sur le jardinage, renouant ainsi avec la première passion de mon enfance.   J'ai aussi collaboré régulièrement à plusieurs magazines spécialisés dans le domaine du jardinage ou plus généralement de la nature. Comme il n'y a pas de jardinier sans jardin, c'est dans un petit coin de l'Auvergne que je cultive le mien depuis 30 ans et où je mets en pratique les méthodes de culture que je vous conseille.

Le plus grand magasin en ligne d'Europe de brico, maison & jardin

  • Des millions de produits

    62 fois plus qu'en magasin, ça en fait du choix

  • Livraison chez vous ou en point relais

    Ça, c'est vous qui voyez

  • Des centaines d'experts en ligne

    Aussi experts que Macgyver, plus dispos que votre ophtalmo