Comment bien nourrir ses poules

Comment bien nourrir ses poules

Jean-Marie, Jardinier passionné & auteur, Auvergne

Guide écrit par:

Jean-Marie, Jardinier passionné & auteur, Auvergne

169 guides

L'alimentation des poules doit être variée et équilibrée. Les céréales constituant leur nourriture principale, il ne faut pas négliger les apports variés. Végétaux et petits animaux qu'elles ingurgitent, déchets de cuisine qu'on leur distribue et apport d’eau et de minéraux, leur assurent un nourrissage riche et varié.

Caractéristiques importantes

  • Alimentation de poules pondeuses
  • Déchets de cuisine
  • Aliments complets
  • Nourrir les poussins
Voir les aliments pour volatiles

Le vieil adage : « une poule pond par le bec », illustre bien le fait que la production des œufs est directement liée à la qualité de la nourriture des poules. La poule, c'est bien connu, n'a pas de dents, mais cela ne l'empêche pas d'être omnivore ! Elle mange, en plus du blé et autres céréales, des insectes, des vers, des escargots, de la verdure, de l'herbe... Ce régime varié correspond à un besoin pour que les gallinacées soient en bonne santé et demeure particulièrement important pour les poules pondeuses.

Une poule consomme chaque jour environ 150 g d'aliments, selon la taille, les saisons et les races, certaines étant plus sobres que d'autres. La ration alimentaire des poules doit être constituée à 70 % de denrées destinées à leur apporter l'énergie (essentiellement les céréales) et à 30 % d'aliments apportant des protéines. Cette alimentation doit aussi leur fournir vitamines et oligo-éléments.

Les protéines animales sont indispensables pour leur bonne santé, et elles sont mieux assimilées que les protéines d'origine végétale. Il est préférable de donner à manger à des heures fixes, 2 fois par jour, par exemple, le matin, au sortir du poulailler, et le soir pour les inciter à rentrer. Il n'est pas indispensable de donner à manger dans une mangeoire.

La poule adore picorer : vous pouvez donc disperser les graines sur le sol à condition qu'il ne soit pas boueux ou souillé par leurs déjections.
Voir le catalogue ManoMano
Nourriture des poules

Les aliments complets

Les aliments complets pour poules sont à distribuer seuls, car ils renferment tous les nutriments dont la poule a besoin. Ils sont adaptés à l'âge et à la destination de la volaille (poules pondeuse, poulet de chair, poule d'ornement). Ils sont un mélange de céréales, de minéraux de vitamines, d'oligo-éléments et d'additifs divers.

Ces aliments apportés à raison de 130 g environ par jour sont adaptés pour des volatiles en poulailler dont c’est le seul apport alimentaire. Un aliment complet spécial poules pondeuses sera donné à partir de 4 à 5 mois.

Les céréales et autres graines

Les céréales sont la principale source d'alimentation pour les poules. En effet, l'énergie leur est fournie essentiellement par les graines de céréales : blé, maïs, orge, avoine… et les graines oléagineuses : tournesol, lin, colza... Les protéines végétales étant apportées par des graines de protéagineux : pois, féverole, soja, entre autres.

Qu'elles soient entières ou concassées, elles sont généralement présentées sous forme de sacs de 5 Kg et plus. De par leur composition riche en calcium, certains mélanges de céréales sont destinés aux poules pondeuses. Dans tous les cas, veillez à ce que les poules aient du sable grossier ou de petits gravillons à leur disposition car la poule a besoin d'avaler de petits cailloux pour que leur gésier puisse broyer les graines.

Les insectes soufflés, séchés ou déshydratés

De par leur régime omnivore, les poules sont friandes de petits insectes et de toute bestiole qui rampe ou se faufile dans la terre. Ainsi, vos gallinacées se régalent de vers de terre, vers blancs, cloportes, fourmis, araignées, limaces, etc. Cette alimentation leur apporte un complément en protéines indispensable à leur bien-être et santé.

Vous pouvez aussi leur offrir des insectes et vers soufflés, séchés ou déshydratées tels que des vers de farine déshydratés ou encore des larves d'insectes divers. C'est non seulement un complément nutritionnel pour les poules mais aussi une friandise dont elles raffolent !

Gammares déshydratés et coquilles broyés

Parmi les différents apports nutritifs à offrir à vos volailles, des gammares (des mini crevettes), sont une bonne option. Véritables gourmandises pour les poules, les gammares constituent un excellent apport nutritionnel pour bien les nourrir.

Il en est de même pour les compléments minéraux pour volailles. Ils constituent un apport en calcium et en minéraux indispensable à la ponte et à la croissance. Ils sont composés de coquillages et coquilles d'huîtres broyées. Ces aliments sont riches en calcium, sodium et phosphore.

Les déchets de cuisine

Les poules sont des championnes du recyclage. Vous pouvez leur donner à volonté la plupart des déchets de cuisine :

  • les épluchures ;
  • les feuilles de salade ;
  • de la viande et du poisson cuits ;
  • la charcuterie ;
  • les croûtes de fromage ;
  • elles adorent les restes des crustacées et notamment de crevettes, ainsi que les coquilles d'œufs broyées;
  • elles apprécient généralement les aliments cuits comme les légumes, les pâtes, le riz ou les pommes de terre ;
  • la viande rouge est à donner avec modération, notamment si les poules ont l'occasion de trouver des petits animaux sur leur parcours.

Avec un peu de pratique et d'observation, vous arriverez à savoir ce que les poules mangent, et les déchets de cuisine qu'il est inutile de leur donner, car délaissés. Certains aliments ne doivent pas figurer dans leur ration, soit parce que les poules n'en veulent pas, soit parce qu'ils sont toxiques pour elles.

Aliments toxiques pour les poules

Voici des exemples d’aliments à proscrire de l’alimentation des poules :

  • plats trop salées, trop sucrés ou trop épicés;
  • dessert au chocolat ;
  • feuilles de poireau ;
  • épluchures d'oignons, de bananes, d'agrumes, de kiwis ;
  • pommes de terre crues ;
  • avocats ;
  • rhubarbe.

Les autres apports complémentaires

Comme vu plus haut, des coquilles broyées, surtout les huîtres, sont aussi les bienvenues par leur apport de calcium, indispensable pour la coquille des œufs, ainsi que d'autres éléments minéraux. Certains aliments pour poules du commerce comportent déjà des coquillages concassés, d'où l'intérêt de bien lire la composition de l'aliment.

Il n'est pas utile de distribuer des compléments alimentaires pour des poules élevées dans un parcours herbeux. Cependant, en hiver, on peut leur distribuer des compléments alimentaires ou des rations un peu plus généreuses, les poules ayant besoin de davantage de calories pour lutter contre le froid et l'humidité auxquels elles sont très sensibles.

Bon à savoir, certains éleveurs leur préparent des soupes avec des pommes de terre ou du pain sec dans un bouillon.
Voir le catalogue ManoMano
Aliment pour poule

Une poule boit, et boit beaucoup : jusqu'à un litre par jour en été ! Mais attention, par temps chaud, l'eau devient rapidement un nid à microbes !

Changez l'eau tous les jours, d'autant plus que la poule boudera une eau sale et trouble. Elle doit être fraîche et placée à l'ombre en été.

Les poussins sont parfaitement autonomes et peuvent se débrouiller pour trouver leur  nourriture dès leur naissance. Cependant, il convient de les nourrir, pendant la première semaine, avec des aliments spécial poussins en granulés ou en miettes ("miettes pour poussins").

Déposez ces aliments à même le sol, plus tard, vous les verserez dans des mangeoires. Vous pouvez aussi confectionner une pâtée à base de mie de pain trempée dans du lait écrémé.

Vous pourrez rajouter de petits brins d'herbe dans la nourriture à partir d'une semaine. Au terme de 6 semaines environ,  passez progressivement à un aliment pour poules. Durant les 2 ou 3 premiers mois de sa vie, le poussin doit avoir une alimentation riche en protéines pour favoriser sa croissance. L'eau  doit  toujours être propre, pas trop froide (15 à 20°C) et distribuée dans un abreuvoir adapté, ce qui évite les noyades.

Voir les aliments pour volatiles

Guide écrit par:

Jean-Marie, Jardinier passionné & auteur, Auvergne, 169 guides

Jean-Marie, Jardinier passionné & auteur, Auvergne

Haut comme trois pommes, je travaillais déjà au jardin familial. C'est peut-être de là qu'est né mon intérêt pour les plantes et le jardinage. Il était donc logique pour moi de suivre des études à la fois en biologie végétale et en agronomie.   Accédant à la demande de divers éditeurs, j'ai écrit en 25 ans de nombreux livres sur la thématique des plantes, des champignons (un sujet qui me tient à cœur), essentiellement des guides d'identification dans un premier temps, mais très vite aussi par la suite, sur le jardinage, renouant ainsi avec la première passion de mon enfance.   J'ai aussi collaboré régulièrement à plusieurs magazines spécialisés dans le domaine du jardinage ou plus généralement de la nature. Comme il n'y a pas de jardinier sans jardin, c'est dans un petit coin de l'Auvergne que je cultive le mien depuis 30 ans et où je mets en pratique les méthodes de culture que je vous conseille.

Le plus grand magasin en ligne d'Europe de brico, maison & jardin

  • Des millions de produits

    62 fois plus qu'en magasin, ça en fait du choix

  • Livraison chez vous ou en point relais

    Ça, c'est vous qui voyez

  • Des centaines d'experts en ligne

    Aussi experts que Macgyver, plus dispos que votre ophtalmo