La faïence ou carrelage mural : zoom

La faïence ou carrelage mural : zoom

Katerine, Spécialiste des revêtements de sol, Oise

Guide écrit par:

Katerine, Spécialiste des revêtements de sol, Oise

100 guides

Revêtement destiné exclusivement aux murs, il se décline en une multitude de motifs et couleurs. Classique ou moderne, il existe un modèle adapté à chaque style. Il en va de même côté format et structure. Quant à la pose, elle est facile, mais quelques règles sont à respecter. Zoom sur la faïence ou carrelage mural.

Caractéristiques importantes

  • Composition
  • Usage
  • Formats
  • Aspects et structures
  • Pose
Voir le carrelage mural

La faïence est un mélange d’argile et de feldspath, un minéral à l’aspect vitreux. Ce mélange est pressé dans des moules et cuit à très haute température (plus de 1000 degrés), deux fois. On parle alors de carreaux à bi-cuisson. Ensuite, l’émail peut être utilisé pour créer la couleur ou le décor sur sa couche supérieure. La faïence fait partie, depuis des dizaines d’années, de nos intérieurs. Rares sont les maisons qui en sont dépourvues, elles disposent ne serait-ce que d'une petite crédence de cuisine ou un mur de salle de bains autour d’un lavabo ou d’une baignoire.

Ce carrelage mural, même si on l’utilise sur des petites surfaces, est très demandé et l'offre est très importante en conséquence. Il existe en de nombreux formats, couleurs et aspects. Vous pouvez mixer les couleurs et également ajouter des listels pour frises décoratives et autres carreaux décoratifs.

Voir le catalogue ManoMano
Voir les frises décoratives

Les deux revêtements appartiennent à la famille des carreaux céramiques mais diffèrent en termes de composition et de résistance. La faïence, aussi appelée carrelage mural, est composée de céramique avec adjonction d'une couche d'émail en surface.

Le carrelage est quant à lui fabriqué en grès cérame, un matériau plus résistant. Il peut disposer ou non d'une couche d'émail. Il peut être posé aussi bien au sol que sur les murs.

Contrairement au carrelage de sol, la faïence est un matériau qui ne s’utilise qu'en revêtement mural. Il faut éviter de la poser au sol, car la faïence est beaucoup plus fragile que des carreaux céramiques en grés.

C’est également un matériau extrêmement poreux, entre 10 et 20% d’humidité, il est donc inadapté à nos sols. L’inverse est en revanche souvent possible : rien ne vous empêche d’utiliser vos carreaux de sols pour les poser aux murs.

Les faïences anciennes étaient majoritairement de petits formats de 10 x 10 cm ou 15 x 15 cm. Ces formats tendent à disparaître aujourd’hui. Vous en trouverez encore du 15 x 15 cm ou du 20 x 20 cm, simples, lisses et de toutes les couleurs.

Ce sont les faïences les moins chères. Les fabricants proposent actuellement des formats plus grands et rectangulaires, pour s’harmoniser avec les carreaux de sol, aux dimensions de plus en plus importantes.

Exemples de formats :

  • 30 cm x 60 cm ;
  • 20 cm x 40 cm ;
  • 25 cm x 50 cm ;
  • 25 cm x 75 cm ;
  • 30 cm x 90 cm.

Les faïences sont déclinées en plusieurs aspects et structures à choisir adaptés au style décoratif de la pièce de destination.

Voici le top 3 des critères esthétiques à prendre en compte pour sublimer votre intérieur :

  1. Les couleurs et motifs
  2. Les différentes structures
  3. Les finitions des carreaux de faïence

Bien que l'esthétique soit avant tout une affaire de goût, certains pièges sont à éviter. Il faut par exemple éviter les couleurs sombres pour une petite pièce, car elles rétrécissent l'espace visuellement.

Il en est de même pour ce qui concerne la structure et les finitions des carreaux, souvent négligés, à tort, à l'heure du choix.

En plus de l’utilisation de l’émail pour faire toutes les couleurs ou motifs, la faïence, tout comme le carrelage mural, bénéficie des nouvelles technologies de l’industrie. D'importants procédés industriels permettent d’imprimer n’importe quel motif ou couleur sur les carreaux, en haute définition.

Vous pouvez même, moyennant finances, imprimer une photo personnelle sur vos carreaux et en recouvrir votre mur. Toutes les couleurs sont disponibles, sur des finitions mates ou brillantes, à vous de choisir.

Beaucoup de motifs sont également présentés, en général pour des incrustations partielles au mur, comme des frises ou des carreaux dispersés de manière aléatoire.

A l'instar du carrelage mural, la faïence reste un carrelage pas cher et les structures très travaillées sont assez rares, contrairement au carrelage de sol. Il en existe néanmoins qui présentent des structures bosselées.

Pour une touche déco très moderne, vous trouverez également des carreaux de faïence « à vague », très à la mode. Vous pouvez ainsi les mixer avec des carreaux lisses traditionnels et vous en servir comme frise, ou bien les utiliser pour revêtir complètement vos murs, c’est à vous de choisir.

Vous trouverez de plus en plus de faïences dites « rectifiées ».

Pour un aspect plus moderne, une coupe droite des carreaux est réalisée sur les bords en usine. Cela vous permet de réaliser des joints beaucoup plus fins qu’avec des carreaux traditionnels soit d’environ 2 mm.

Comme mentionné plus haut, les carreaux de faïence se posent au mur et uniquement au mur. La pose n’est pas très différente d’un carrelage pour le sol et les règles de base sont plus ou moins les mêmes. Comme pour la pose de n’importe quel matériau ou peinture, le support doit être sain et préparé à la recevoir. On rebouche donc les trous et fissures et on s’assure de sa planéité.

Assurer l'étanchéité des carreaux à l'humidité

La faïence est généralement posée dans les environnements humides de nos cuisines et salles de bains. Il est donc opportun de créer une barrière contre l’humidité pour éviter la moisissure prématurée du mur. Des systèmes d'étanchéité à l'eau sont disponibles. Ils sont impératifs en cas de pose dans la douche. L’association avec des colles et des joints spéciaux anti-humidité est également impérative.

Technique de pose d'un carrelage mural ou faïence

En ce qui concerne la technique de pose, on commence par le milieu du mur et non pas par un coin. Les coupes doivent être moins visibles et se situer ainsi uniquement en périphérie de vos murs. On procède généralement par double encollage, c’est-à-dire qu’on encolle le support et le carreau. On finit ensuite par le jointoiement, de la couleur souhaitée.

Il faut plusieurs jours car il faut respecter les temps de séchage de la colle de carrelage et des joints. N’oubliez pas de bien nettoyer sans attendre avec les produits spéciaux de fin de chantier, pour éviter toute trace de laitance (taches blanches laissées par les excès de joints non enlevés).

Les surfaces à carreler en faïence ou en carrelage sont souvent petites. Vous pouvez donc opter pour les colles prêtes à l’emploi plutôt que les sacs de poudre à mélanger avec de l’eau, vous gagnerez du temps, même si elles sont plus chères à l’achat.

Quelques astuces avant la pose de la faïence

Si vous vous lancez dans la pose de votre faïence sans l’aide d’un professionnel, vérifiez bien sur tous les colis que le numéro de bain est bien le même.

En effet, il ne faut pas mélanger les lots de fabrication, au risque d’avoir des variations de nuances importantes entre les carreaux. Dans tous les cas, prévoyez environ 10% de faïence en plus.
Voir le carrelage mural

Guide écrit par:

Katerine, Spécialiste des revêtements de sol, Oise, 100 guides

Katerine, Spécialiste des revêtements de sol, Oise

Baignant dans le monde du revêtement de sol depuis de nombreuses années, je connais bien techniquement tous les produits, du stratifié au parquet, du linoléum au PVC en passant par la moquette et le carrelage. Comment ils sont fabriqués, avec quoi ils sont composés, quelles sont leurs performances, comment doit-on les poser et les entretenir, sont mes sujets quotidiens. J’ai pu voir beaucoup d’erreurs sur des chantiers du fait d’un manque d’information ou de compréhension du produit. Les produits évoluent techniquement en permanence et même les professionnels ont du mal à suivre. C’est pourquoi j’ai eu envie de transmettre ce que je sais, de manière claire et ludique, pour tout le monde. Les industriels sont parfois très techniques et leur jargon est souvent peu accessible au commun des mortels. Les vendeurs ont souvent pour objectif de vendre coûte que coûte et peuvent agir de manière orientée. Je souhaite avant tout expliquer ce qu’est le produit, expliquer pour expliquer uniquement, de manière complètement décomplexée.

Le plus grand magasin en ligne d'Europe de brico, maison & jardin

  • Des millions de produits

    62 fois plus qu'en magasin, ça en fait du choix

  • Livraison chez vous ou en point relais

    Ça, c'est vous qui voyez

  • Des centaines d'experts en ligne

    Aussi experts que Macgyver, plus dispos que votre ophtalmo