Insecticide et traitement pour plantes : les produits phytosanitaires

Insecticide et traitement pour plantes : les produits phytosanitaires

Albert, Rédacteur, Isère

Guide écrit par:

Albert, Rédacteur, Isère

109 guides

Insecticides et fongicides protègent les végétaux des parasites nuisibles à leur développement. En poudre, granulés ou liquide, les produits phytosanitaires sont épandus ou pulvérisés. Les herbicides non bio, sélectifs ou total, sont à utiliser avec précaution car le glyphosate est dangereux pour l’environnement.

Caractéristiques importantes

  • Insecticide
  • Fongicide
  • Herbicide
  • Repulsif
  • Parasitoïde
  • Lutte biologique
  • Purin
Voir les insecticides et traitements pour plante

Un traitement consiste en l’application d’un produit phytosanitaire, en général par pulvérisation, sur une plante ou un groupe de plantes dans le but d’éliminer les nuisibles, c’est-à-dire les insectes, larves, champignons, ou plantes qui représentent un danger pour les cultures ou les plantes du jardin.  Le produit utilisé cible un ou plusieurs ravageurs, possède une matière active et agit de manière différente. La présentation est, elle aussi, différente selon le produit.

Les produits phytosanitaires

Comme son nom l’indique (phyto : plante ; sanitaire : santé),  un produit phytosanitaire est destiné à protéger la santé des plantes. Les produits phytosanitaires sont également connus sous l’appellation générale de pesticides, et classés selon leur cible, c’est-à-dire selon les ravageurs qu’ils doivent détruire, en :

  • insecticides, pour éliminer les insectes, ils visent souvent une ou plusieurs espèces en particulier ;
  • fongicides, contre les champignons ;
  • herbicides, pour éliminer des plantes indésirables (désherbant).

Il existe d’autres familles de produits phytosanitaires, tellement les cibles sont nombreuses et les modes d’actions différents. En voici quelques-uns :

  • répulsifs, comme leur nom l’indique, ils ne détruisent pas leurs cibles mais les éloignent des plantes, leur principal avantage est leur faible toxicité pour l’homme et les animaux domestiques et leur efficacité est largement prouvé, d’origine généralement biologique, on peut aisément les utiliser sans craindre des effets négatifs pour l’environnement. Le nom commercial des répulsifs désigne leur action : répulsif serpents, répulsif fourmis, répulsif chiens, répulsif chats, etc. ;
  • parasitoïdes, connus sous le nom d’insecticides biologiques, ils font partie des produits utilisés en agriculture biologique : un parasitoïde est un parasite qui détruit le parasite ciblé. C’est le cas des nématodes, des organismes microscopiques qui détruisent les vers blancs ou encore les bacillus thuringiensis, qui détruisent, eux, la pyrale du buis ;
  • lutte biologique, comme dans le cas précédent, il s’agit d’un être vivant qui détruit le nuisible ciblé, le champion de cette catégorie est la larve de coccinelle, très efficace contre les pucerons ;
  • les purins, obtenus par la macération des plantes et utilisés en agriculture biologique, sont d’excellents répulsifs et leur toxicité est faible.
Voir le catalogue ManoMano
Répulsifs

A l’instar des engrais, les produits phytosanitaires se présentent sous forme liquide, en granulés ou en poudre. Ils s’appliquent de différentes manières et il convient de suivre attentivement le mode d’emploi fourni par le fabricant.Le produit peut être prêt à l’emploi ou à mélanger avec de l’eau, dans ce dernier cas, on parle de préparer une bouillie.On doit se munir, selon la bouillie à préparer, d’un pulvérisateur ou d’un arrosoir qu’il convient de réserver exclusivement aux traitements.

Largement utilisés pour protéger les plantes d’ornement et les cultures en général, les insecticides visent des catégories d’insectes différents et agissent de manière différente selon leur mode d’action, dont voici les principaux :

  • systémique, à la dissémination lente mais efficace sur le long terme, c’est le cas de la plupart des produits contre les fourmis ;
  • foudroyant, avec un résultat immédiat mais de persistance faible ou nulle, comme dans certains produits contre les pucerons ou les guêpes.

La majorité de ces produits sont fabriqués à partir d’une substance active de synthèse. Ils présentent une toxicité moyenne ou élevée. Leur utilisation doit répondre à un dosage spécifique, indiqué par le fabricant et qu’il convient de respecter scrupuleusement.

D’autre part, les produits pour bouillie doivent être manipulés avec précaution, en prenant soin de s’équiper de gants et d’autres équipements de protection individuelle selon le produit tel un masque ou des lunettes de protection. Le contact avec la peau et les yeux sont à éviter, tout comme l’inhalation.

Voir le catalogue ManoMano
Plantes d’ornement

Utilisés dans le traitement contre les maladies cryptogamiques, c’est-à-dire les maladies causées par la présence de champignons parasites,  les fongicides assurent une excellente protection contre leur propagation et favorisent la bonne santé des plantes.

Il existe deux principaux types de fongicides : minéraux et organiques, parmi les premiers, la bouillie bordelaise est le plus répandu par sa simplicité d’utilisation et son efficacité.

Les herbicides, eux, sont destinés à éliminer les plantes indésirables. Ils peuvent avoir une action totale, c’est-à-dire agir sur toutes les plantes ou de manière sélective, pour préserver les gazons, en détruisant les plantes envahissantes.

A noter que leur utilisation est de plus en plus limitée. Chaque année, des herbicides sont retirés du marché à cause de leur impact négatif sur l’environnement.

Voir les insecticides et traitements pour plante

Guide écrit par:

Albert, Rédacteur, Isère, 109 guides

Albert, Rédacteur, Isère

Le jardinage et le bricolage font partie de mon quotidien depuis longtemps. Aussi bien sur le plan personnel que professionnel. En effet, après des études dans le commerce, j’ai évolué vers les métiers du bâtiment et du paysage : technicien, paysagiste et responsable d’activité. De la maintenance technique d’immeubles à la création des espaces paysagers, en passant par la rénovation de logements, mon expérience m’a permis d’être polyvalent. Les conseils à mes interlocuteurs, particuliers et professionnels, m’ont orienté logiquement vers le métier de rédacteur. C’est donc avec plaisir que je vous apporte mes conseils dans le jardinage et le bricolage. Je sais combien il est utile de savoir choisir ses équipements et de faire ses travaux soi-même. Cela vous permet d’améliorer votre confort à la maison et au jardin, la fierté et les économies en plus !