Comment choisir une terrasse en bois ?

Comment choisir une terrasse en bois ?

Sylvie, Ecrivain & journaliste brico/déco, Essonne

Guide écrit par:

Sylvie, Ecrivain & journaliste brico/déco, Essonne

259 guides

Esthétique et chaleureuse, la terrasse en bois séduit par ses nombreux atouts. Mais quelle essence et classe de bois choisir ? Sous forme de lames ou de dalles ? Striées ou lisses ? Sans oublier la certification et bien sûr, comment la poser et l’entretenir. Pour tout savoir sur la terrasse en bois, suivez le guide !

Caractéristiques importantes

  • Essences de bois
  • Le bois composite
  • Les certifications
  • Les classes d’emploi du bois
  • Les dalles ou lames pour terrasse en bois
  • Les couleurs et aspects
  • Pose et entretien
Voir les lames bois et caillebotis bois pour terrasse et jardin !

La terrasse en bois est un véritable atout de charme au jardin. Encore faut-il en connaître toutes les possibilités et éventuelles contraintes. Voici 4 caractéristiques à prendre en compte pour bien choisir :

  1. Choisir l'essence : il vous faut d’abord trancher entre les essences de bois européen, qui doivent être traitées pour résister aux agressions extérieures ; les essences de bois exotiques, plus durables mais aussi plus onéreuses ; et le bois composite, mélange de particules de bois recyclées et de résine. Le tout en tenant compte de leur classe d’emploi indiquant leur résistance à l’humidité (au minimum 3, idéalement 4) et de leur certification.
  2. Déterminer le format : il faut déterminer ensuite quel format choisir : en lames ou en dalles, déclinées en différents aspects, couleurs et dimensions.
  3. La pose : elle varie en fonction du type de bois choisi (massif ou composite, dalles ou lames), de la nature de votre terrain et de vos envies.
  4. L'entretien : moins complexe que l’on se l’imagine, consiste en un simple brossage pour une terrasse en bois composite, à l’application d’un saturateur pour une terrasse en bois massif.

En matière de terrasse, vous aurez le choix entre bois européen, bois exotique et bois composite.

Les essences de bois européen pour terrasse

Les résineux

Parmi les bois européens, les résineux comme le pin sylvestre, le pin maritime ou l’épicéa sont des essences appréciées pour leur prix très raisonnable et leur couleur claire. Mais ces essences étant peu résistantes aux agressions extérieures, elles doivent impérativement être traitées.

Il peut s’agir d’un traitement autoclave ou thermique, qui les protège des intempéries, ainsi que des insectes xylophages et des champignons. Dans le premier cas, le bois est traité par imprégnation en profondeur. Dans le second, le bois, appelé rétifié ou THT (Traité Haute Température), est chauffé à plus de 200 degrés, ce qui confère une teinte légèrement caramel à l’essence ainsi traitée.

Les feuillus

Une autre possibilité de choix concerne des bois plus résistants : les feuillus, dont le chêne, le châtaignier ou le robinier, qui sont naturellement durables, mais plus onéreux. Attention, d’éventuelles remontées tanniques sont possibles, un entretien régulier pour éviter ce phénomène est à prévoir.

Les essences de bois exotique pour terrasse

Les essences de bois exotique sont naturellement imputrescibles et affichent des couleurs profondes. Cependant, leur prix grimpe en fonction et un traitement s’impose pour leur éviter le grisaillement.

Vous avez le choix entre de nombreuses essences, parmi lesquelles :

  • le teck, dont la couleur varie du brun au jaune ;
  • l’ipé, aux nuances orangées ;
  • le bangkirai, à la couleur brune ;
  • le merbau, à la teinte rouge ;
  • l’itauba, de couleur brune ;
  • le massaranduba, de couleur orange/rouge ;
  • l’eucalyptus, de couleur blanche, rose ou jaune ;
  • l’acacia, de teinte blanche ;
  • l’iroko, à la couleur orange.

Les bois exotiques n'étant pas traités, l'application d'un saturateur est recommandé pour son entretien.

La terrasse en bois composite

Le bois composite est composé de particules de bois recyclées, mélangées à une résine plastique. Décliné en un large choix de couleurs, et imitant pour certains parfaitement des essences de bois naturel, il est imputrescible, résistant aux UV comme au gel, ne se fendille pas, ne produit pas d’échardes et ne se patine pas avec le temps. Il est également moins onéreux que le bois exotique et particulièrement facile à entretenir. Mais si le bois composite imite le bois naturel, il n’en a pas l’authenticité. De plus, comme il a une bonne conductivité thermique, la terrasse chauffe au soleil.

Les certifications PEFS et FSC

Pour une terrasse en bois respectueuse de l’environnement, deux certifications sont à privilégier.

La certification PEFC

La certification PEFC, Programme Européen des Forêts Certifiées, garantit que le bois utilisé pour la terrasse est issu de forêts gérées durablement, dans le respect de l’environnement et de certains aspects sociétales et économiques. Tous les intervenants doivent ainsi répondre à de nombreuses exigences, tel le renouvellement et la régénération de la forêt ou le respect de la faune et de la flore.

La certification FSC

La certification FSC, Forest Stewardship Council, atteste que le bois de la terrasse provient d’une forêt gérée de façon responsable. Il est ainsi contrôlé dès son origine jusqu'à sa distribution en passant par sa fabrication. Cette certification du bois est cependant moins courante que la PEFC.

La classe d’emploi du bois est un indicateur de sa résistance à l’humidité. Pour être utilisable en terrasse, le bois à choisir doit être au minimum de classe 3, pour une terrasse abritée par exemple, et de classe 4 si votre terrasse est exposée aux intempéries et/ou en contact direct avec le sol.

Classes d’emploi du bois

Classe d'emploi
Conditions d'environnement

Classe 1

Bois utilisé en intérieur, soumis à une humidité toujours inférieure à 20 %.

Classe 2

Bois utilisé en intérieur ou en extérieur sous abri, soumis à une humidité occasionnellement supérieure à 20 %.

Classe 3

Bois utilisé en extérieur, sans contact avec le sol, et faiblement exposé aux intempéries (humidité fréquemment supérieure à 20 %).

Classe 4

Bois utilisé en extérieur, en contact avec le sol ou l’eau douce.

Classe 5

Bois utilisé en extérieur, en contact permanent avec de l’eau de mer.

Pour votre terrasse en bois, vous avez le choix entre des dalles ou des lames, avec chacune leurs spécificités.

Les caillebotis ou dalles pour terrasse en bois 

Souvent privilégiées sur des terrasses de faible superficie, les dalles en bois, ou caillebotis, sont le plus souvent de forme carrée. Elles se déclinent en différentes dimensions. Voici les principales :

  • 40 x 40 cm ;
  • 50 x 50 cm ;
  • 100 x 100 cm.

Elles permettent d’associer le sens des lames, les motifs et les matières pour créer une terrasse en bois originale.

Les lames pour terrasse en bois

Pour s’adapter à toutes les configurations, les lames pour terrasse en bois se déclinent en différentes longueurs, le plus souvent comprises entre 210 et 240 mm, même si les plus longues peuvent atteindre 400 mm. Un choix à faire en fonction de la superficie de la terrasse afin de minimiser les découpes et les raccords. La largeur des lames varie quant à elle de 90 mm à 200 mm, pour une épaisseur de 21 à 28 mm.

Différents types de pose sont possibles en fonction de vos envies : pose en longueur, en largeur, en diagonale, en V, en pointe de diamant, etc.

Les dalles et lames pour terrasse en bois se déclinent en une large gamme de teintes en fonction de leur essence, mais aussi de leur vieillissement, le bois exotique ayant tendance à grisailler au fil du temps. Côté aspect, dalles et lames pour terrasse en bois peuvent être striées ou lisses, certaines lames pouvant même être striées sur une face, lisses sur l’autre.

Vous pouvez choisir l’un ou l’autre, ou même alterner les deux, sachant que si la face striée est souvent considérée comme antidérapante, ce serait plutôt l’inverse. En effet, les stries ont tendance à retenir l’eau et donc à favoriser l’aquaplaning ainsi que le développement de mousses, elles-mêmes glissantes. Un entretien régulier est donc indispensable pour les éviter.

Les lames de terrasse en bois composite offrent une alternative plus économique par rapport aux lames de terrasse en bois massif. Avec des avantages non négligeables comme l’absence d’entretien et la durabilité, la pose des lames alvéolaires nécessitent obligatoirement des clips de fixation, souvent propre au fabricant et au modèle de lame.

Le bois composite est un matériau constitué de : 

  • fibre de bois (sciure, farine de bois) ;
  • résine polymère (polyéthylène, polypropylène ou PVC : définit les caractéristiques mécaniques) ;
  • pigments (définition de la couleur) ;
  • additifs (antifongiques, durcisseurs etc.) ; 
  • stabilisateurs UV.

Les lames de terrasse en bois composite présentent plusieurs avantages :

  • moins chères que les lames de terrasse en bois exotique ;
  • non glissantes même mouillées ;
  • aspect bois sans nœud ;
  • grand nombre de coloris, brun, gris, sable etc. ;
  • imputrescibles ;
  • aucun entretien structurel, juste un lessivage au balai brosse et au savon noir ;
  • durée de vie élevée, jusqu’à 30 ans selon les modèles.
Le bois composite a une inertie plus élevée que le bois, il conduit et diffuse la chaleur.

Plusieurs points de vigilance permettent de choisir des lames de terrasse en bois composite de qualité :

  1. Le taux de bois : préférer un taux faible car trop élevé il peut générer une reprise d’humidité source de déformation et gonflement.
  2. La densité : la préférer élevée.
  3. L’aspect : la surface ne doit pas être mouchetée.
  4. Une garantie de longue durée.
Un faible taux de dilatation est préférable toutefois, il est rarement renseigné par les fabricants et marchands.

Quid des lames de terrasse en bois composite alvéolaire

Les lames de terrasse en bois composite alvéolaire sont moins chères, elles sont en revanche plus cassantes et coupées. Leur profil laisse apparaître leur structure alvéolaire et elles ne permettent pas une fixation à travers les lames (fragilisation voire casse). Elles sont souvent associées aux lames de terrasse de bois composite d’entrée gamme pour ces raisons.

Quid des lames de terrasse en bois composite plein

Les lames de terrasse en bois composite plein ont une apparence plus proche du bois car leur profil est plein une fois coupé. Elles sont plus résistantes face aux chocs, offrent une meilleure longévité mais elles sont plus chères. Elles permettent une fixation à travers les lames. Elles sont souvent associées aux lames de terrasse de bois composite haut de gamme pour leurs qualités.

Quid des lames de terrasse en bois composite semi plein

Les lames de terrasse en bois composite semi plein offrent une résistance comparable aux lames pleines mais avec une économie de l’ordre de 25 % environ. Leur chant en extrémité reste toutefois peu esthétique, leur longévité se situe entre celle des lames pleines et alvéolaires et elles peuvent supporter une fixation à travers les lames. 

A date, les pourcentages de fibre de bois sont relativement similaires quelle que soit la structure des lames de terrasse de bois composite.

Bien que le bois composite soit à caractère non glissant, les lames de terrasse lisses le seraient moins que les rainurées. L’entretien des lames lisses est aussi plus facile du fait qu’aucune rainure n’accumule les saletés. En cas de fixation à travers les lames, les lames lisses offriront un meilleur rendu car les têtes de vis pourront être mieux dissimulées avec de la pâte à bois de même teinte que la lame. 

Lame lisse ou lame rainurée, c’est surtout une question de goût.

Les lames de terrasses en bois composite offrent une multitude de dimensions : 

  • leur longueur maximale avoisine les 4 mètres ;
  • leur largeur va jusqu’à 300 mm.

Les caillebottis en bois composite sont disponibles jusqu'à des formats atteignant 100 x 100 cm.

Entretenir une terrasse en bois composite

Pour les terrasses en bois composite, l’entretien est extrêmement facile puisqu’il suffit de le brosser régulièrement avec un peu d’eau savonneuse. Un nettoyeur haute pression pourra être utilisé, avec précaution cependant, pour le grand nettoyage de printemps.

Entretenir une terrasse en bois massif

Entretien bois exotique

Pour les terrasses en bois exotique, l’entretien courant se fait également par brossage au savon noir. Mais pour éviter que le bois ne grisaille, il vous faudra en outre appliquer une à deux fois par an un saturateur spécifiquement prévu à cet effet.

Certains sont teintés pour redonner de la profondeur et de la couleur au bois. Un dégriseur pourra être utilisé si votre terrasse a déjà viré au gris. Quant au nettoyeur haute pression, il peut là aussi être employé, mais toujours avec précaution.

Différence entre huile et saturateur

Huile et saturateur sont identiques, certains fabricants usent même de l'appellation huile saturateur. Ces deux produits s'appliquent de la même manière, ils sont non-filmogènes, ils nourrissent et imprègnent le bois en profondeur jusqu'à saturation, ils sont proposés sous différentes teintes et leur séchage est rapide. La différence résiderait dans leur composition où l'huile serait censée être plus écologique que le saturateur. A vérifier toutefois sur l'emballage de chaque produit. 

Entretien bois européen 

L'entretien courant des terrasses en bois européen se fait aussi par lessivage au savon noir. Si les lames ou les caillebotis ne sont pas traités auclave ou THT, le bois doit être lasuré ou verni. A noter que le vernis est non microporeux et filmogène et que la lasure est microporeuse et fongicide. Les deux offrent une protection contre les UV et peuvent être utilisés en conditions extrêmes. Toutefois, à choisir entre lasure et vernis pour une terrasse, il est conseillé d'appliquer une lasure du fait de ses propriétés. Appliquer de la lasure sur un bois traité améliore sa résistance aux intempéries et sa teinte.

Pose de lames de terrasse en bois sur plots

Les dalles en bois peuvent être simplement posées ou clipsées entre elles directement sur une surface dure ou sur des plots en PVC ou béton spécifiquement conçus pour cet usage. L’avantage de ces plots étant de permettre de rattraper d’éventuels défauts de planéité.

Les lames en bois sont à visser ou clipser sur des lambourdes en bois, fixées perpendiculairement sur une dalle en béton ou, là aussi, sur des plots en PVC ou béton. Plus les lames sont épaisses, plus ces lambourdes peuvent être espacées. La pose d’une terrasse en bois massif est encadrée par le DTU 51.4 (Document Technique Unifié) qui pourra vous fournir de précieux conseils.

La pose de lames ou dalles en bois composite n’étant pas encadrée par un DTU, mieux vaut se référer aux indications du fabricant. Elles peuvent en effet varier d’un modèle à l’autre en fonction, entre autres, de leur coefficient de dilatation.

Voir les lames bois et caillebotis bois pour terrasse et jardin !

Guide écrit par:

Sylvie, Ecrivain & journaliste brico/déco, Essonne, 259 guides

Sylvie, Ecrivain & journaliste brico/déco, Essonne

Après avoir travaillé au service de presse de France 2 et de la Cinq, j’ai choisi de laisser parler ma plume en m’orientant vers le journalisme et l’édition. Aussi éclectique dans mes goûts que dans mes écrits, passionnée de décoration et de bricolage comme d’histoire et de sciences, j’écris depuis plus de vingt ans sur ces thématiques. À mon actif : des ouvrages didactiques, romans et nouvelles, et de très nombreux articles brico déco regorgeant de conseils et d’astuces, expérimentés dans la vieille maison que je rénove peu à peu.

Le plus grand magasin en ligne d'Europe de brico, maison & jardin

  • Des millions de produits

    62 fois plus qu'en magasin, ça en fait du choix

  • Livraison chez vous ou en point relais

    Ça, c'est vous qui voyez

  • Des centaines d'experts en ligne

    Aussi experts que Macgyver, plus dispos que votre ophtalmo