Comment nourrir les abeilles

Comment nourrir les abeilles

Albert, Rédacteur, Isère

Guide écrit par:

Albert, Rédacteur, Isère

109 guides

Les abeilles ont besoin d’être nourries au bon moment. Candi ou sirop, nourrisseur d’entrée, nourrisseur-cadre nuclei ou encore couvre-cadre nourrisseur, autant de choix qu’il convient de connaître lorsque l’on débute en apiculture et que l’on souhaite récolter du miel dans son rucher.

Caractéristiques importantes

  • Nourrisseur couvre-cadres
  • Nourrisseur en plastique
  • Nourrisseur d'entrée
Voir les nécessaires pour nourrir les abeilles

Les abeilles subissent les aléas climatiques qui mettent à rude épreuve leur capacité de survie. En pleine saison, leur instinct de conservation les pousse à stocker des quantités importantes de miel. Ce nutriment essentiel est destiné non seulement à nourrir les larves à l’intérieur du couvain mais à leur propre consommation pendant l’hiver. Avant d’en arriver là, elles consomment du nectar, du miellat ou encore du pollen et puis bien sûr de l’eau ! Par la récolte du miel, les abeilles sont privées de cette réserve hivernale de dernier recours.

Nourrir les abeilles est donc une nécessité. Et pas seulement pendant l’hiver. Pendant le printemps, les périodes de sécheresse ou de fortes pluies les sources d’aliments diminuent ou sont inaccessibles. Cette période coïncide avec le moment où elles s’activent pour nourrir le couvain ce qui implique une dépense d’énergie très importante. Si la nourriture ou l’eau sont insuffisantes, la mortalité au sein de la colonie d’abeilles augmente de manière très significative. Il y a donc des périodes clés pour le nourrissement des abeilles : l’hiver, le printemps, et d’autres liées à des phénomènes climatiques extrêmes.

La première des mesures à prendre est de faire le bon choix de l’emplacement de la ruche. En effet, si à proximité de celle-ci les abeilles y trouvent des fleurs variées  tout au long de l’année, l’apport de nourriture par l’apiculteur sera moindre et la santé du rucher meilleure.

A éviter, dans la mesure du possible, la monoculture. Il convient aussi de tenir compte du rayon d’action des abeilles butineuses, lequel n’excède pas de 3 km. Un maximum de plantes à fleurs doivent s’y trouver.

Voir le catalogue ManoMano
Nourriture

Le nourrisseur couvre-cadres est largement utilisé car il présente plusieurs avantages. Il joue un rôle d’isolant pouvant rester en permanence sur la ruche.D’autre part, il se maintient à la température de la colonie. L’accès à la nourriture complémentaire est facilité par la présence d’un ou plusieurs trous communiquant avec la ruche.

Certains nourrisseurs en plastique sont placés sur une hausse vide, ils sont adaptés au sirop et conviennent aux nourrissements répétés à faibles doses.Le nourrisseur cadre ou nourrisseurcadre nuclei est très intéressant pour apporter des nutriments aux ruches éleveuses de cellules royales.

Les nourrisseurs d’entrée, comme leur nom l’indique sont à placer à l’entrée de la ruche.Très pratiques d’utilisation, l’apiculteur peut voir le niveau de sirop sans ouvrir la ruche. Néanmoins, en cas de chaleur intense et de faible consommation, le sirop peut fermenter. Pour éviter ceci, il faut l’administrer à petites doses.

Voir le catalogue ManoMano
Ruche

Il existe essentiellement deux types de nourrissement : solide et liquide. Le nourrissement solide est à prévoir essentiellement pendant l’automne et l’hiver, en tant que réserves de nourriture. Le candi, appelé aussi pain candi, pain de sucre pour abeilles ou encore fondant de pâtissier, répond bien à leurs besoins en nutriments pendant l’hiver.

En revanche, au printemps et en été, c’est le sirop de sucre qui doit être utilisé. Il est obtenu par le mélange eau chaude/sucre à raison de 1 kg de sucre pour 1 litre d’eau. Dans le cas d’une administration à faible dose répétée, le pourcentage de sucre peut être diminué jusqu’à de moitié.

Il existe des sirops prêts à l’emploi, très pratiques d’utilisation, il convient de bien suivre les instructions du fournisseur, notamment en ce qui concerne la température d’administration et leurs spécificités : simples compléments nutritionnels ou stimulateurs de la ponte de la reine, entre autres. A noter qu’il faut penser également à fournir de l’eau aux abeilles à l’aide d’abreuvoirs.

Voir les nécessaires pour nourrir les abeilles

Guide écrit par:

Albert, Rédacteur, Isère, 109 guides

Albert, Rédacteur, Isère

Le jardinage et le bricolage font partie de mon quotidien depuis longtemps. Aussi bien sur le plan personnel que professionnel. En effet, après des études dans le commerce, j’ai évolué vers les métiers du bâtiment et du paysage : technicien, paysagiste et responsable d’activité. De la maintenance technique d’immeubles à la création des espaces paysagers, en passant par la rénovation de logements, mon expérience m’a permis d’être polyvalent. Les conseils à mes interlocuteurs, particuliers et professionnels, m’ont orienté logiquement vers le métier de rédacteur. C’est donc avec plaisir que je vous apporte mes conseils dans le jardinage et le bricolage. Je sais combien il est utile de savoir choisir ses équipements et de faire ses travaux soi-même. Cela vous permet d’améliorer votre confort à la maison et au jardin, la fierté et les économies en plus !

Le plus grand magasin en ligne d'Europe de brico, maison & jardin

  • Des millions de produits

    62 fois plus qu'en magasin, ça en fait du choix

  • Livraison chez vous ou en point relais

    Ça, c'est vous qui voyez

  • Des centaines d'experts en ligne

    Aussi experts que Macgyver, plus dispos que votre ophtalmo