Briderie, mors et enrênement  : comment choisir

Briderie, mors et enrênement : comment choisir

Albert, Rédacteur, Isère

Guide écrit par:

Albert, Rédacteur, Isère

109 guides

Briderie, mors et enrênement sont les équipements nécessaires à la conduite du cheval. Les choisir adaptés à l’activité et à la morphologie du cheval est nécessaire pour optimiser performances et confort. Il en va de même pour ce qui est du cavalier : un équipement approprié favorise une conduite souple et agréable.

Caractéristiques importantes

  • Briderie et enrênement
  • Bride, Bridon ou filet
  • Ennasure, licol et bridons sans mors
  • Utilisation et taille
Découvrez nos brideries, mors et enrênements !

Bride, bridon, filet, ennasure, rênes sont des équipements conçus pour le harnachement de la tête du cheval. Il en existe un très grand nombre de modèles.  Pour bien choisir, il convient de connaître leurs caractéristiques principales et  leurs utilisations.

La bride

La bride est un équipement destiné principalement au dressage du cheval. Elle est constituée d’une embouchure avecmors, d’une gourmette, d’une muserolle, des montants et d’une têtière. Sa caractéristique principale est de posséder deux mors appelés mors de bride et mors de filet. Le mors de bride a un effet releveur et abaisseur, le mors de filet est directionnel.L’utilisation de la bride est réservée aux cavaliers expérimentés. En effet, elle comporte quatre rênes, ce qui exige une certaine dextérité dans leur maniement. Le cavalier doit « avoir la main » pour doser très précisément la contrainte exercé sur son cheval afin d’obtenir l’action recherchée.

Pour être efficace et assurer un confort optimal à votre cheval, la bride doit être bien ajustée. D’autre part, il faut savoir que plus la muserolle est étroite, plus la contrainte exercée sur le cheval est sévère. Inversement, une muserolle large est plus confortable et moins contraignante.

Bridon ou filet

Si vous envisagez une utilisation courante en dehors du dressage, optez pour le bridon ou filet. Il s’agit d’un harnais équipé d’un seul mors qui exerce une contrainte moins sévère sur le cheval et procure un maniement plus facile au cavalier. Il comporte seulement deux rênes.

Tout comme la bride, il convient de bien ajuster son bridon ou filet. La muserolle est moins contraignante lorsqu’elle est large, si le cheval est impétueux ou « chaud » une muserolle étroite peut améliorer sa conduite.

Le mors est tout aussi important et doit être parfaitement adapté au caractère du cheval et aux compétences du cavalier. Enfin, la matière, c’est un autre critère tout aussi important à prendre en compte pour choisir son équipement.

Les rênes

Les rênes sont des lanières accrochées aux anneaux des mors et servant à la conduite de la monture. Elles peuvent être simples ou doubles et avoir une longueur différente selon le niveau du cavalier. Leur matière constitutive est bien souvent le cuir naturel ou synthétique, mais on retrouve des modèles en nylon, en polyester ou encore en coton.

Pour les débutants il existe des modèles pédagogiques très pratiques, multicolores, indiquant des utilisations et fonctions spécifiques. Pour les cavaliers expérimentés, les modèles à deux paires de rênes en cuir offrent un excellent niveau de confort.

Certains modèles de rênes offrent une bonne prise en main grâce à la présence de gripsen caoutchouc dans leur extrémité, d’autres, plus performants, disposent d’un grip biothane, d’une souplesse et douceur exceptionnels. En termes générales, le cuir reste la matière la plus performante mais son prix est élevé.

Voir le catalogue ManoMano
Bride, bridon, filet, ennasure, rênes

Ce type de harnachement est destiné à la conduite à main du cheval, à la randonnée, à la tenue au repos pour soins ou encore à l’équitation éthologique, discipline naturelle basée sur l’interaction et le comportement du cheval.

La caractéristique principale de ce type de briderie est la contrainte exercée par le nez du cheval. En termes générales, l’ennasure est un bridon sans mors. Cependant, certains modèles permettent d’en incorporer un.

Les licols en cuir, en nylon, éthologiques et les bridons de randonnée, sont les modèles les plus courants. Les licols éthologiques possèdent des nœuds qui servent à exercer une contrainte rapide, contrairement aux autres, équipés de simples anneaux.

A noter que les licols éthologiques sont réservés aux cavaliers expérimentés et que leur utilisation entraîne de très sérieux risques. Il ne faut surtout pas attacher un cheval avec un licol éthologique, et encore moins le laisser seul et surtout pas avec une longe, risque d’accident !

Pour savoir celle qui correspond à votre cheval, procédez à la mesure de sa tête. Pour la réaliser, munissez-vous d’un mètre ruban, partez de l’une des commissures des lèvres, passez le ruban derrière les deux oreilles et placez l’autre extrémité sur la commissure du côté opposé.

Mesure de tête

Taille – abréviation

85 à 95 cm

Shetland – SHT

90 à 105 cm

Poney – PS

95 à 115 cm

Petit cheval / Cob – CS

115 cm et plus

Cheval – FS

Pour connaître la taille d’un licol pour l’enrênement, il faut connaître la hauteur au garrot. Pour cela, mesurez la distance entre le sol jusqu’au sommet du garrot.

Hauteur au garrot

Taille

Poulain moins de six mois

Foal

< 90 cm

Shetland

90 à 145 cm

Poney

145 à 158 cm

Petit cheval / Cob

158 à 180 cm

Cheval

180 cm et plus

Cheval de trait

Les tailles pour l’enrênement

Hauteur au garrot

Taille

Jusqu’à 108 cm

Shetland

130 à 148 cm

Poney

149 à 160 cm

Petit cheval / Cob

160 à 170 cm

Cheval / Full size

Il existe une très grande variété de mors disponibles sur le marché. Pour choisir le plus adapté à votre cheval, il convient de connaître les principaux types, caractéristiques, utilisations, tout comme les matières constitutives. Pour vous simplifier la tâche, il est utile de connaître leur constitution et le type de contrainte qu’ils opèrent sur le cheval, les moins contraignants étant conseillés aux débutants, et les plus sévères réservés aux cavaliers les plus expérimentés.

Le mors est constitué principalement de deux anneaux ou plus, avec ou sans levier,  à un ou deux canons, une ou deux brisures.  Voici leur mode d’action :

  • le mors droit n’a pas de brisure et exerce une faible contrainte sur les barres du cheval ;
  • les mors à simple ou double brisure agissent sur les barres, la langue et parfois le palais du cheval, ils sont plus sévères, principalement ceux à simple brisure et à canons fins par un effet de pincement ;
  • les mors à levier et les mors de bride agissent aussi bien sur les barres que sur les commissures des lèvres et sont particulièrement sévères, surtout s’ils sont équipés d’une gourmette qui vient écraser un nerf très sensible sous le menton du cheval. Ce sont des mors réservés aux cavaliers expérimentés.

La taille du mors est indiquée en centimètres. Il faut savoir que celle-ci doit être légèrement supérieure à la largeur de la bouche du cheval. En effet, un mors trop serré ou trop large peut le blesser.  A titre d’exemple, si la largeur de la bouche de votre cheval fait 13 cm, choisissez un mors de 13,5 cm.

Pour mesurer la largeur de la bouche, prenez une ficelle à foin munie d’un nœud, placez-la, tendue, à la manière d’un mors, dans la bouche du cheval, le nœud appuyé contre l’une des commissures des lèvres, ensuite, avec vos doigts pincez la ficelle contre l’autre commissure, faites un nœud à cet endroit précis et mesurez la distance entre les deux nœuds.

L’équitation est associée à l’élégance. La briderie et l’enrênement n’échappent pas à cette règle. Bien sûr, l’ergonomie est dans le centre de la qualité des équipements, mais le design l’accompagne.

La matière généralement la plus appréciée reste le cuir, souvent associée à une matelassure moutonnée ou en nylon, les montants en cuir rond sont le sommet du raffinement, des têtières avec des  pierres incrustées ou des motifs en reliefs offrent une touche de beauté supplémentaire.

Malgré cette prédominance du cuir, les matières synthétiques montent en puissance et offrent des modèles très originaux et élégants. Dans tous les cas, pensez toujours au confort du cheval avant tout.

En ce qui concerne les mors, la matière prépondérante reste le métal, mais de nombreux modèles proposent de la résine souple ou encore du caoutchouc sur la gamme débutants. Ces nouvelles matières sont souvent agréables pour le cheval, à tel point qu’il peut jouer avec elles à la manière d’une sorte de chewing-gum.

Une autre matière intéressante présente dans certains modèles est le cuivre. En effet, le cuivre a la particularité de stimuler la salivation, donc de détendre le cheval.

En termes de solidité et de longévité, les alliages en inox chromé sont à privilégier ou tout au moins l’acier inoxydable. L’acier ordinaire, moins cher mais moins résistant à l’usure et sur le long terme, s’il n’est pas remplacé à temps peut blesser votre cheval.

Découvrez nos brideries, mors et enrênements !

Guide écrit par:

Albert, Rédacteur, Isère, 109 guides

Albert, Rédacteur, Isère

Le jardinage et le bricolage font partie de mon quotidien depuis longtemps. Aussi bien sur le plan personnel que professionnel. En effet, après des études dans le commerce, j’ai évolué vers les métiers du bâtiment et du paysage : technicien, paysagiste et responsable d’activité. De la maintenance technique d’immeubles à la création des espaces paysagers, en passant par la rénovation de logements, mon expérience m’a permis d’être polyvalent. Les conseils à mes interlocuteurs, particuliers et professionnels, m’ont orienté logiquement vers le métier de rédacteur. C’est donc avec plaisir que je vous apporte mes conseils dans le jardinage et le bricolage. Je sais combien il est utile de savoir choisir ses équipements et de faire ses travaux soi-même. Cela vous permet d’améliorer votre confort à la maison et au jardin, la fierté et les économies en plus !

Le plus grand magasin en ligne d'Europe de brico, maison & jardin

  • Des millions de produits

    62 fois plus qu'en magasin, ça en fait du choix

  • Livraison chez vous ou en point relais

    Ça, c'est vous qui voyez

  • Des centaines d'experts en ligne

    Aussi experts que Macgyver, plus dispos que votre ophtalmo