Tout savoir sur le médium, l'OSB et les autres bois

Tout savoir sur le médium, l'OSB et les autres bois

Albert, Rédacteur, Isère

Guide écrit par:

Albert, Rédacteur, Isère

109 guides

Le médium et l’OSB sont prisés en menuiserie et bricolage pour faire des aménagements. Tout comme eux, mélaminé, aggloméré, contreplaqué, sont autant de matériaux issus du bois, sous forme de panneaux. Mais, comment sont-ils faits exactement ? Et lequel d’entre eux choisir pour quel usage ? Nos réponses dans ce guide.

Caractéristiques importantes

  • Utilisations
  • Aggloméré et mélaminé
  • MDF et OSB
  • Contreplaqué et stratifié
Voir les panneaux de bois

Il est courant, en menuiserie et en bricolage, de réaliser plusieurs sortes d’aménagements, intérieurs et extérieurs :

  • étagères ;
  • rangements ;
  • cloisons ;
  • décoration ;
  • meubles ;
  • plan de travail ;
  • dressing.

Pour pouvoir les faire, il est indispensable de disposer de panneaux de bois. En effet, le bois est un matériau idéal pour l’agencement et la fabrication de mobilier : il est résistant, maniable et esthétique, pour ne citer que quelques-unes de ses qualités. Cependant, il n’en reste pas moins un matériau cher.

Panneaux de bois : une alternative au bois massif à moindre coût

En raison du prix relativement élevé du bois, les industriels ont développé des solutions à moindre coût. A partir de découpes, de fibres ou de particules de bois et moyennant l’incorporation de liants, des matériaux dérivés du bois ont fait leur apparition. Ils sont largement utilisés actuellement. Il s’agit principalement de panneaux en :

  • MDF, (Medium density fiberboard) ce sont des fibres à densité moyenne ;
  • OSB, (Oriented strand board) il s’agit de fibres orientées ; 
  • Aggloméré, constitué de particules pressées à chaud ;
  • Mélaminé, de l’aggloméré avec des feuilles décoratives ;
  • Stratifié, formé par plusieurs couches de papier kraft ; 
  • Contreplaqué, issu du placage de fines couches croisées de bois plein.

Dimensions, utilisations et prix des panneaux de bois

Matériau du panneau

Dimensions en cm

Epaisseur en mm

Utilisations

Classes des panneaux

Prix

OSB

169 x 63, 1200 x 600, 1200 x 400, 800 x 600, 800 x 400, 500 x 125, 500 x 250, 280 x 120, 250 x 125, 250 x 60, 244 x 120, 200 x 90.

6, 8, 10, 12, 15, 18, 22.

Construction, agencement et isolation, cloisons, planchers, éléments de structure, 

Isolation, construction, cloisonnement intérieur. 

OSB 1 et OSB 2 : Utilisation en milieu sec (Bois de classe 1) OSB 3 et OSB 4 (bois de classe 2) Utilisation en milieu humide intérieur, pour le premier, usage intérieur/extérieur sous abri pour le deuxième.

€€

Médium (MDF)

120 x 60, 80 x 60, 80 x 40, 60 x 60.

25, 16, 10, 3

Fabrication de meubles (fonds de meuble, partie inférieure des tiroirs), aménagement et menuiserie intérieure.

Classe de bois 1 pour milieu sec, classe de bois 2, hydrofuge, pour milieux humides en intérieur (MDF-H).

€€€

Mélaminé

250 x 60, 250 x 50, 250 x 40, 250 x 30, 120 x 80, 120 x 60, 120 x 50, 120 x 40

22, 20, 18, 16 

Réalisation de meubles, étagères, habillage de murs, dressings.

Classement P1 à P7 selon s’il est travaillant (structurel) ou non et selon sa résistance à l’humidité, hydrofuge si P3, P5, P7 ou CTBH, peut être ignifugé (M1 ou M2).

€€

Aggloméré

250 x 60, 250 x 50, 250 x 40, 250 x 30, 120 x 80, 120 x 60, 120 x 50, 120 x 40

22, 20, 18, 16

Agencement fonctionnel, étagères, rangements, intérieur de meubles.

Classement P1 à P7 selon s’il est structurel ou non et selon sa résistance à l’humidité, hydrofuge si P3, P5, P7 ou CTBH, peut être ignifugé (M1 ou M2).

Contreplaqué

250 x 120, 220 x 120, 120 x 60, 120 x 40, 80 x 60, 80 x 40

3, 5, 8, 10, 15, 18, 20, 25

Fabrication de meubles, aménagement et menuiserie intérieure.

Classe de bois 1 à 5 (résistant à l'humidité à partir de la classe 2) , contreplaqué Okoumé : classe 3 à classe 5, classement qualitatif (solidité et esthétique) du contreplaqué en bouleau : B/B pour la plus haute qualité, BB/B, une face haute qualité, l'autre de bonne qualité, BB/BB : bonne qualité deux faces, les classes suivantes (BB/C, CP,CP CP/C, C/C) sont robustes mais peu esthétiques.

€€€

Stratifié

305 x 153, 305 x 130, 255 x 86, 

6, 8, 10, 13, 20

Plan de travail, fabrication de meubles, revêtement sol et murs.

Panneau hydrofuge (classe 2).

€€€

Ces panneaux de bois sont diversement résistants et ont des aspects différents. Ils s’adaptent à certains assemblages et utilisations en fonction de leurs caractéristiques.

Ainsi, selon l’aménagement à réaliser, certains rempliront leur mission à merveille, tandis que d’autres peuvent rapidement se montrer inadaptés. Tout est question de connaître leurs qualités et leurs défauts pour les utiliser à bon escient.
Voir le catalogue ManoMano
Bois

Les panneaux peuvent recevoir l’adjonction de traitements en usine pour devenir hydrofuges, c'est-à-dire résistants à l'humidité. Certains d'entre eux sont conçus pour recevoir un revêtement de type carrelage ou autre. Les panneaux hydrofuges sont conseillés pour les pièces humides. Ils peuvent en outre être utilisés en extérieur, mais sous abri.

Cependant, il y a quelques exceptions. En effet, certains panneaux peuvent rester en contact permanent avec l'eau. C'est le cas des panneaux contreplaqués en okoumé, aussi appelés panneaux marins. Pour être sûr des propriétés hydrofuges des panneaux de bois, il convient de connaître les classes de bois.

Les 5 classes de résistance des bois à l'humidité

  • Classe 1 : usage en milieu sec, à l'intérieur, taux d'humidité inférieur à 20 %.
  • Classe 2 : utilisation à l'extérieur sous abri, hygrométrie dépassant ponctuellement les 20 %.
  • Classe 3 : usage extérieur sous abri, hygrométrie dépassant régulièrement les 20 %.
  • Classe 4 : utilisation en extérieur en plein air, taux d'humidité supérieur à 20 % en permanence.
  • Classe 5 : usage en contact avec l'eau en permanence.

Le médium ou MDF est un matériau obtenu par pressage de fibres de bois et liants à haute température. Le résultat est un matériau moyennement dense (d’où son nom). Dépourvu de revêtement décoratif, sa texture lisse est facilement reconnaissable.

Les panneaux en médium sont prisés pour la construction de meubles, la réalisation de plans de travail, l’agencement de la maison. Côté esthétique, les panneaux sont disponibles teintés dans la masse et peuvent être peints.

Pour les pièces humides, vous trouverez les panneaux MDF hydrofuges, ils appartiennent aux bois de classe 2.

Les 5 principales classes de panneaux MDF ou médium

Les panneaux MDF répondent à la norme NF EN 622-5 et sont classés comme suit :

  • MDF : panneau standard, utilisable en milieu sec.
  • MDF-H : panneau utilisable en milieu humide.
  • MDF-LA : panneau travaillant (ou structurel) pour milieu sec.
  • MDF-HLS : panneau travaillant (ou structurel) à usage en milieu humide.
  • MDF ignifuge : panneau résistant au feu (classe M1 ou M2).

L’OSB est fabriqué à partir de lamelles de bois collées en couches croisées. Le bois utilisé est dit d’éclaircies, c’est-à-dire d’abattages réalisés en vue de permettre le développement d’autres arbres. Il peut également être issu des résidus de sciage ainsi valorisés.

Côté utilisations, les panneaux en OSB sont largement employés pour la réalisation des structures en isolation, panneaux de rangement d'outils, aménagement, maisons à ossature bois, etc. Normal, car il s’agit d’un matériau stable, résistant et doté de nombreuses qualités.

A noter que les panneaux OSB existent en version emboîtable, ce qui facilite leur assemblage pour réaliser des planchers par exemple.

Panneaux OSB 1, 2, 3 et 4 : quelles différences ?

Il existe 4 types de panneaux OSB en fonction de leur niveau de résistance à l'humidité :

  • L'OSB 1 et 2 : non hydrofuges, ils sont destinés à des milieux secs (bois de classe 1). A fixer à l'intérieur dans des locaux exempts d'humidité.
  • L'OSB 3 et 4 : hydrofuges, ils supportent l'humidité sous abri (bois de classe 2). S'utilisent en intérieur et extérieur : salle de bains, abri de jardin, mais pas en plein air.

Comme le MDF, mais en moins dense, l’aggloméré est constitué de particules de bois liées par une résine incorporée lors de sa fabrication. Le résultat est une plaque similaire au médium mais dont les particules sont assemblées avec une densité moindre.

Les panneaux de bois en aggloméré sont prisés pour la réalisation d’étagères et autres menus travaux. Inesthétiques, on peut les utiliser dans les caves, garages et autres endroits où l’aspect décoratif peut être mis de côté.

Si vous souhaitez poser des panneaux agglomérés dans une pièce humide, c'est possible. A condition qu'ils soient hydrofuges !

Résistance à l'humidité : les classes des panneaux agglomérés

Les panneaux agglomérés sont normés NF EN 312. Selon leur niveau de résistance à l'humidité, ils sont classés :

  • P1 : panneaux utilisables en milieu sec à usage général ;
  • P2 : panneaux utilisables en milieu sec pour agencements divers ;
  • P3 : panneaux non travaillants à usage en milieu humide ;
  • P4 : panneaux travaillants (ou structuraux) à usage en milieu sec ;
  • P5 : panneaux travaillants (ou structuraux) utilisables en milieu humide ;
  • P6 : panneaux travaillants (ou structuraux) sous contrainte élevée en milieu sec ;
  • P7 : panneaux travaillants (ou structuraux) sous contrainte élevée utilisable en milieu humide.

Les 4 principales appellations d'un panneau aggloméré selon ses propriétés spécifiques

Outre le classement vu plus haut, les noms suivants vont vous faciliter la tâche :

  • Standard : utilisation générale en milieu sec.
  • CTBH : utilisable en milieux humides (hydrofuge).
  • CTBS : apte à recevoir des placages.
  • Ignifugé : résiste au feu (suivi de M1 ou M2).
Voir le catalogue ManoMano
Panneaux de bois

Le mélaminé est un panneau d’aggloméré et plus rarement de médium (MDF) auquel des feuilles décoratives sont ajoutées. Elles sont collées avec une résine appelée mélamine qui prête ainsi son nom au panneau.

Largement utilisé en construction de meubles, le mélaminé est à la fois économique et esthétique. Le film décoratif est généralement blanc mais il peut aussi être à motifs, de plusieurs couleurs ou encore imitation bois et autres matériaux. Par contre, il convient de prévoir des bandes de chant pour couvrir les éventuelles découpes.

Les classes d'un panneau mélaminé

Les mélaminés sont régis par la norme NF EN 14322. Ils sont à la base des agglomérés ayant reçu un revêtement ou placage décoratif en surface. Le classement P1 à P7 des agglomérés (voir plus haut) est aussi valable pour les mélaminés. Voici les 3 classes de panneaux mélaminés à retenir :

  • Standard : à usage courant en milieu sec.
  • CTBH : utilisable dans les milieux humides (hydrofuge).
  • Ignifuges : résistance au feu (M1 ou M2)
Voir le catalogue ManoMano
Bandes de chant

Obtenu en juxtaposant des feuilles de papier kraft, plus un film de papier décoratif, le stratifié est enduit de résines phénoliques et recouvert d’une couche de mélanine appelée overlay. Le résultat est un panneau multifonction et décoratif.

Le stratifié a de nombreux usages. Il est utilisé pour fabriquer des meubles, réaliser des plans de travail et dans la fabrication de revêtements de sols et murs. Certains stratifiés à motifs ou avec de légers reliefs sont utilisés en décoration d’intérieur.

De par leur composition, les panneaux stratifiés sont parfaits pour les plans de travail car hydrofuges.

Les panneaux en contreplaqué sont issus du collage de fines feuilles de bois croisées pour renforcer leur résistance mécanique. Les lamelles de bois ainsi assemblées sont pressées à haute température. Le résultat est un panneau rigide et résistant.

Les panneaux contreplaqués s'utilisent généralement en intérieur. Cependant, les contreplaqués en okoumé, ou contreplaqués marins, s'utilisent en plein air.

Les classes des contreplaqués

Les contreplaqués sont normés NF EN 314-2. La classe des contreplaqués dépend de l'essence de bois qui les constituent. Autrement dit, la classe d'un contreplaqué est celle du bois en général -voir plus haut : classes de bois. La raison ? Les contreplaqués sont fabriqués avec des lames de bois pleines et non avec des particules, contrairement au MDF, à l'aggloméré et au mélaminé.

A titre d'exemple, les panneaux contreplaqués 100% Okoumé sont de classe 5. En effet, il s'agit d'un bois exotique de classe 5. Attention cependant, les contreplaqués peuvent mixer ce bois naturellement résistant à l'humidité avec d'autres bois de classe différente. Résultat : vous pouvez trouver sur le marché des panneaux Okoumé de classe 3 ou de classe 4.

Les contreplaqués en bouleau : l'atout déco

Les panneaux contreplaqués sont aussi appréciés par leurs qualités esthétiques. C'est le cas des contreplaqués en bouleau. Ils sont utilisés pour la menuiserie intérieure et la fabrication de meubles. Des classes de qualité permettent de trouver le panneau qui correspond le mieux à votre projet :

  • B/B, c'est la plus haute qualité. Parfaits pour l'aménagement intérieur et la fabrication de meubles.
  • BB/B, une face est de haute qualité, l'autre, sans nœuds, a une finition moins soignée. Adaptés pour ne présenter qu'une face impeccable.
  • BB/BB, deux faces sans nœuds, poncées et planes. Parfaits pour les travaux de menuiserie au style rustique.

Les classes suivantes (BB/C, CP/CP, CP/C, C/C) sont solides mais peu esthétiques. Cependant, de par leur solidité, ils sont une bonne option pour des agencements fonctionnels, des ouvrages structurels non visibles, etc.

Voici un tableau récapitulatif des principaux panneaux de bois, leurs différents usages, atouts et contraintes.

Type de panneau de bois

Usages

Avantages

Inconvénients

Médium (MDF)

Aménagement intérieur - Fabrication de mobilier - Plan de travail - En charpente, pour la réalisation de pièces de structure

Facile à découper et à usiner - Bonne résistance à la compression - Bonne résistance à l’humidité - Bonne résistance aux variations climatiques - Uniforme et homogène sur toute son épaisseur - Peut être teinté dans la masse - Peut être peint avec une peinture adaptée

Utilisation en intérieur exclusivement - Sensibilité à l’eau (malgré sa résistance l’humidité) - Plus lourd que les autres panneaux - Présence de COV (composés organiques volatils)

OSB

En gros œuvre, réalisation de planchers, contreventements de murs en ossature bois - En isolation et couverture pour réaliser le parement mural sur isolant - En agencement pour réaliser des cloisons

Matériau, léger, et durable - Facile à découper et à travailler - Bonne résistance mécanique - Très bonnes performances en isolation phonique et thermique

Présence de substances nocives (traitements reçus en usine contre les nuisibles du bois) - Dégagement de COV (composés organiques volatils) - Peu esthétique - Ne peut pas être peint

Contreplaqué

Revêtement de sols, plafonds et surfaces murales - En aménagement intérieur, pour réaliser des rangements, dressings - Réalisation de cloisons - Agencement en milieu humide pour les contreplaqués en okoumé

Résistance mécanique  - Stabilité dimensionnelle - Matériau prisé également pour la réalisation de coffrages - Facile à travailler, il n’éclate pas lors des découpes ou des perçages

Présence de formaldéhyde, un produit nocif pour la santé - Prix plus élevé par rapport à d’autres panneaux de bois - Les panneaux peu épais sont peu résistants et ont tendance à gondoler 

Mélaminé

Réalisation de mobilier - En aménagement intérieur, pour faire des étagères, des meubles sous escaliers, dressings - Revêtement décoratif de murs

Matériau pas cher - Entretien simplifié - Léger et facile à travailler - Esthétique simple mais à l’aspect agréable

Tendance à s’effriter ou à éclater lors des découpes - Présence de formaldéhyde et dégagement de COV - Faible stabilité dimensionnelle

Stratifié

Réalisation de placages, revêtements décoratifs - Tablettes et plans de travail - Revêtements de sol et murs - En agencement pour réaliser des cloisons

Matériau résistant et léger - Disponible en un grand nombre de coloris et motifs, imite d’autres matériaux - Facile à entretenir - Bonne résistance mécanique

Sensibilité aux chocs et aux rayures - Faible durée de vie - Sensibilité à l’humidité

Aggloméré

Réalisation de rangements, étagères et autres aménagements fonctionnels et non décoratifs

Panneau le moins cher du marché - Léger et facile à assembler

Aspect simpliste - Découpes délicates car il s’éclate facilement - Présence de formaldéhyde et dégagement de COV - Faible résistance - Sensible à l’humidité

Voir le catalogue ManoMano
Panneau de bois

La quasi-totalité des panneaux de bois sont fabriqués avec des colles et autres additifs responsables d’émissions de composés organiques volatils (COV). Il s’agit de produits à base d’urée, de résines phénoliques ou encore de formaldéhyde, un produit nocif. Il en est de même des différents traitements reçus en usine contre les insectes et les champignons.

La présence de ces produits chimiques peut cependant être fortement limitée dans certains produits. En effet, il est possible d’opter pour des panneaux fabriqués avec des additifs naturels à la place des substances synthétiques. Leur prix est plus élevé mais c’est la garantie d’un air plus sain.

Le bois est une ressource renouvelable, à condition que la filière dont il est issu soit écoresponsable. Pour en être sûr, choisissez les bois labellisés FSC et PEFC. Ces labels sont la garantie d'une gestion durable des forêts d'où proviennent les bois. Ils imposent un cahier de charges strict et assurent une parfaite traçabilité des produits que vous achetez.

Voir les panneaux de bois

Guide écrit par:

Albert, Rédacteur, Isère, 109 guides

Albert, Rédacteur, Isère

Le jardinage et le bricolage font partie de mon quotidien depuis longtemps. Aussi bien sur le plan personnel que professionnel. En effet, après des études dans le commerce, j’ai évolué vers les métiers du bâtiment et du paysage : technicien, paysagiste et responsable d’activité. De la maintenance technique d’immeubles à la création des espaces paysagers, en passant par la rénovation de logements, mon expérience m’a permis d’être polyvalent. Les conseils à mes interlocuteurs, particuliers et professionnels, m’ont orienté logiquement vers le métier de rédacteur. C’est donc avec plaisir que je vous apporte mes conseils dans le jardinage et le bricolage. Je sais combien il est utile de savoir choisir ses équipements et de faire ses travaux soi-même. Cela vous permet d’améliorer votre confort à la maison et au jardin, la fierté et les économies en plus !

Le plus grand magasin en ligne d'Europe de brico, maison & jardin

  • Des millions de produits

    62 fois plus qu'en magasin, ça en fait du choix

  • Livraison chez vous ou en point relais

    Ça, c'est vous qui voyez

  • Des centaines d'experts en ligne

    Aussi experts que Macgyver, plus dispos que votre ophtalmo