Mur végétal  : le guide complet pour tout savoir

Mur végétal : le guide complet pour tout savoir

Jean-Marie, Jardinier passionné & auteur, Auvergne

Guide écrit par:

Jean-Marie, Jardinier passionné & auteur, Auvergne

169 guides

Un mur végétal est un assemblage de végétaux qui poussent sur un support plan et vertical, lui-même fixé le plus souvent à un mur. Placé à l'extérieur comme à l'intérieur, il a d'abord un grand intérêt décoratif. Vous pouvez l'installer vous-même, faire appel à un spécialiste ou acheter des éléments en kit.

Caractéristiques importantes

  • Type de murs végétaux
  • Catégories de substrats
  • Végétaux à planter
  • Entretien
Voir la catégorie tableau végétal

Un tableau végétal unique

Un mur végétal apporte un décor unique à une cloison, un mur, à l'intérieur comme à l'extérieur. Son effet décoratif est plus fort que celui émanant des plantes en pot, pouvant revêtir tantôt l'aspect d'un tableau raffiné, tantôt celui d'une végétation exubérante.

Une œuvre vivante et naturelle

On regarde également un mur végétal comme un spectacle ; c'est un élément de décoration qui n'est pas inerte mais qui évolue constamment.Il peut durer de nombreuses années s'il est réalisé et entretenu avec soin. Un mur végétal reproduit ce qui existe en milieu naturel, tel qu'on peut le voir sur des parois rocheuses humides, colonisées par des plantes, mousses, fougères ou autres orchidées.

C'est le concept de départ des murs végétaux, inventé par Patrick Blanc, botaniste au CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique).

Des couches de feutre, type Aquanappe, sont agrafées sur une plaque de PVC ou un panneau de bois rendu étanche. Les panneaux sont fixés au mur par l'intermédiaire de tasseaux en bois ou de profilés métalliques.

Les racines des végétaux sont insérées dans les poches de feutre ou entre deux couches de feutre horticole imputrescible.

Le feutre qui sert de substrat aux plantes est imbibé d'une solution nutritive constituée d'eau et de sels minéraux (culture hydroponique). Cette solution tombe dans un bac de récupération situé à la base du mur, d'où elle est pompée et reconduite sur la partie haute du mur végétal. L'eau est donc en circuit fermé.

Ces contenants ont été copiés sur les cages métalliques ou gabions, remplies de pierres utilisés pour créer des murs de soutènement. Dans le mur végétal, le gabion, réalisé enacier galvanisé ou en inox, mesure en général 40 x 40 cm ou 50 x 50 cm pour une profondeur de 10 à 20 cm, avec une maille de 10 cm de côté.

Disposés côte à côte et l'un sur l'autre, ces gabions forment un mur, érigé à la dimension voulue. Ils sont fixés sur une ossature métallique supportant de lourdes charges. L'arrosage et la fertilisation peuvent être intégrés et automatisés. L'arrosage, souvent en goutte à goutte, est en circuit ouvert.

Le gabion est rempli en tout ou partie d'un substrat qui peut être de la sphaigne ou un substrat de culture conventionnelle type terreau ; dans ce cas, il est nécessaire d'utiliser un géotextile pour le maintenir en place.

Améliorations des gabions, ces modules sont les derniers nés des concepteurs de murs végétaux. Ce sont des modules de plastique injecté, dans lesquels des alvéoles de plantation sont préformées.

Faciles à poser, les modules se juxtaposent les uns aux autres, comme un ensemble de jardinières. Ils sont le plus souvent équipés d'un système de fertilisation et d'irrigation intégré.

Voir le catalogue ManoMano
Gabions

Feutre géotextile

Cages grillagées

Modules plastiques

Avantages

Léger.

Mise en œuvre facile.

Le moins cher des trois.

Mur isolant thermique et phonique.

Pas d'entretien au quotidien.

Grande capacité de rétention en eau.

Bonne résistance des plantes au froid.

Peuvent être pré-plantés.

Pose facile et rapide.

Plantation en motte, rapide.

Pas d'entretien au quotidien.

Racines protégées des températures extrêmes.

Changement de plantes aisé.

Peuvent être pré-plantés.

Inconvénients

Surveillance de la solution nutritive (contrôles réguliers des valeurs du pH et de l'EC).

Faible rétention en eau d'où risques de stress hydrique.

Mis en œuvre assez longue.

Prix d'installation le plus cher.

Poids important par m2.

Plantation peu facile.

Mortalité importante due à plusieurs causes :

•substrat ayant tendance à se tasser avec le temps ;

•plantes  installées à l'horizontale  (non naturel) ;

•la sphaigne, souvent utilisée, a une forte rétention en eau ce qui pose problème en hiver.

Prix d'achat élevé.

Poids important par m2

Le moins esthétique avant colonisation complète par les plantes.

Les substrats se divisent en deux catégories :

  • les substrats pour culture hydroponique ;
  • les substrats pour une culture conventionnelle.

Culture hydroponique

Dans la culture hydroponique, c'est lefeutre lui-même qui fait office de substrat mais il peut être remplacé par d'autres types de substrat non organique comme la laine de roche.

Culture traditionnelle

Dans les substrats plus traditionnels, on trouve des mélanges de plusieurs matériaux : compost, tourbe, fibre de coco...Ils sont largement distribués mais ont tendance à se tasser avec le temps, ce qui crée des zones de vide.

Un type de sphaigne particulière, cultivée au Chili, est souvent employée pour les modèles à gabions. La sphaigne présente l'avantage mais aussi l'inconvénient d'absorber énormément d'eau, conférant un milieu très humide. En hiver, ces conditions peuvent provoquer la mort des plantes.

Zoom sur les points positifs

Hormis l'effet décoratif manifeste, voici d'autres raisons de construire un mur végétal :

  • C'est un isolant phonique. Le mur végétal atténue les bruits extérieurs ou intérieurs. Installé dans une pièce ouverte au public, un mur végétal réduirait l'ambiance sonore de plusieurs décibels.
  • C'est un isolant thermique. En hiver le froid pénètre moins dans la maison, et la chaleur en sort moins facilement. En été, à l'inverse, les végétaux protègent de la chaleur du soleil.
  • Il rafraichit l'air. Par l'humidité qu'ils apportent, les végétaux rafraichissent l'atmosphère, très appréciable par forte chaleur.
  • Il a des effets positifs sur le psychisme et sur le bien-être. Un mur végétal peut être considéré comme une fresque vivante, une œuvre artistique en quelque sorte, et il permet à l'esprit de s'évader. Il apporte un sentiment de sérénité, d'apaisement.

Son effet supposé sur la qualité de l'air est souvent un argument mis en avant par les enseignes commerciales proposant des équipements pour murs végétaux. Elles font référence aux qualités dépolluantes que possèderaient les plantes dans nos espaces intérieurs. Les COV (composés organiques volatils) sont bien présents dans nos habitations, mais ce ne sont pas les plantes elles-mêmes qui assainissent l'air mais principalement les micro-organismes du substrat. Par ailleurs on sait aujourd'hui que cet effet épurateur accrédité aux plantes est très faible.

Zoom sur les points négatifs

L'installation d'un mur végétal est conditionnée par un certain nombre de contraintes :

  • une luminosité suffisante, la source de lumière à l’intérieur doit être placée au-dessus du mur végétal ;
  • un entretien minimum, un mur végétal demande qu'on lui consacre un peu de temps et un peu d'entretien variable selon le type de support ;
  • une arrivée d'eau et parfois une évacuation.

Si vous désirez le monter vous-même, un mur végétal requiert quelques connaissances en jardinage et si vous n'êtes ni jardinier dans l'âme, ni botaniste passionné, il est préférable de faire appel à un jardinier spécialisé. Des sociétés proposent leur service pour la création de tels ouvrages.

Toutes sortes de plantes peuvent y être installées : celles de nos régions tempérées, comme des espèces exotiques : mousse, fougère, plantes à fleurs, plantes grimpantes, rampantes, aromatiques, vivaces...

Les plantes seront choisies en fonction de leurs préférences en matière de température, et d'humidité ambiante. On ne pourra pas faire cohabiter sur un même mur des espèces aux exigences très différentes.

Choisissez un support parmi les multiples possibilités qui existent sur le marché et décrits précédemment :

  • feutre horticole, comportant des cavités ou des emplacements prévus pour y loger les plantes ;
  • modules en plastique, bois ou métal, à fixer sur le mur, de diverses dimensions que l'on peut assembler pour former une composition personnalisé. Chaque module peut recevoir un substrat de type sphaigne, laine de roche, terreau... des ouvertures sont prévues pour faire passer des tuyaux d'irrigation.

L'arrosage est très important, et doit être assuré par un système automatisé. Il est constitué souvent d'un bac de récupération de l'eau en bas du mur, d'une pompe pour acheminer cette eau jusqu'à la partie supérieure du mur, et d'un tuyau d'irrigation sur la partie supérieure du mur, ou d'un système de goutte à goutte au pied de chaque plante.

Il existe aussi des cadres en métal, bois ou plastique destinées à recevoir des pots que l'on dispose côte à côte. Certains sont plus complets, ils comprennent les pots et un système d'irrigation goutte à goutte pour apporter de l'eau dans chaque pot. Les plantes que vous y installerez masqueront le support lorsqu'elles arriveront à leur plein développement, formant aux yeux du visiteur un tableau coloré.

Voir le catalogue ManoMano
Terreau

Le mur végétal ne demande que peu d'entretien. Toutes les 2 semaines ou tous les mois, un contrôle doit être effectué pour vérifier les bons fonctionnements de l'arrosage, et de l'éclairage si votre mur est à l'intérieur. Il faut également apporter des matières fertilisantes et s'assurer qu'il n'y a pas de problèmes phytosanitaires.

Dans les substrats qui font intervenir l'hydroponie, les puristes procèdent à deux contrôles importants :

  • le pH de l'eau, qui mesure l'acidité de l'eau ;
  • l'électro-conductivité (EC) qui donne une idée sur sa richesse en éléments nutritifs.

Sur les plantes elles-mêmes, il faut effectuer au minimum deux interventions annuelles. En effet, il faut tailler les plantes qui le nécessitent, enlever les parties mortes ou les plantes dépérissantes, et les remplacer par d'autres. Par ailleurs, il faut vérifier que l'eau s'écoule bien des goutteurs et nettoyer le bac de récupération de l'eau.

On trouve aussi de nos jours des murs végétaux avec des plantes stabilisées, composés de mousses, de plantes vertes, de fleurs...

La stabilisation végétale est un procédé employé pour conserver les plantes en l'état. Elles ne croissent plus, n'ont plus besoin d'eau mais conservent malgré tout leur couleur. Cette stabilisation consiste à remplacer la sève que l'on retire de la plante par de la glycérine, un produit inoffensif. La durée de vie annoncée est de 10 ans, mais l'hygrométrie doit cependant être relativement élevée (70 %).

Voir la catégorie tableau végétal

Guide écrit par:

Jean-Marie, Jardinier passionné & auteur, Auvergne, 169 guides

Jean-Marie, Jardinier passionné & auteur, Auvergne

Haut comme trois pommes, je travaillais déjà au jardin familial. C'est peut-être de là qu'est né mon intérêt pour les plantes et le jardinage. Il était donc logique pour moi de suivre des études à la fois en biologie végétale et en agronomie.   Accédant à la demande de divers éditeurs, j'ai écrit en 25 ans de nombreux livres sur la thématique des plantes, des champignons (un sujet qui me tient à cœur), essentiellement des guides d'identification dans un premier temps, mais très vite aussi par la suite, sur le jardinage, renouant ainsi avec la première passion de mon enfance.   J'ai aussi collaboré régulièrement à plusieurs magazines spécialisés dans le domaine du jardinage ou plus généralement de la nature. Comme il n'y a pas de jardinier sans jardin, c'est dans un petit coin de l'Auvergne que je cultive le mien depuis 30 ans et où je mets en pratique les méthodes de culture que je vous conseille.

Le plus grand magasin en ligne d'Europe de brico, maison & jardin

  • Des millions de produits

    62 fois plus qu'en magasin, ça en fait du choix

  • Livraison chez vous ou en point relais

    Ça, c'est vous qui voyez

  • Des centaines d'experts en ligne

    Aussi experts que Macgyver, plus dispos que votre ophtalmo