Lavande : tout savoir sur la plante méditerranéenne

Lavande : tout savoir sur la plante méditerranéenne

Jean-Marie, Jardinier passionné & auteur, Auvergne

Guide écrit par:

Jean-Marie, Jardinier passionné & auteur, Auvergne

169 guides

Fleur parmi les plus parfumées, cultivée à grande échelle pour la production d'huile essentielle, de parfums et de très nombreux produits cosmétiques, la lavande est aussi pour le jardinier une merveilleuse plante ornementale très esthétique qui ne demande aucun entretien si ce n'est une taille annuelle bien suivie.
Voir les terreaux

  • Nom commun :  lavande.
  • Nom latin : Lavandula.
  • Type de plante : arbrisseau.
  • Type de culture :  massif, rocaille, bordure, haie basse.
  • Hauteur : 0,30 m à 1 m.
  • Floraison : juin à septembre suivant variétés.
  • Sol : drainé, même caillouteux , de préférence calcaire.
  • Température : résiste jusqu'à -20° C pour les plus rustiques.
  • Exposition : plein soleil.

La lavande est une plante à feuillage persistant qui forme un petit buisson dépassant 1 m de haut si on le laisse livré à lui-même. On peut classer les lavandes cultivées en 3 grands groupes.

La vraie lavande

La « vraie » lavande, ou Lavandula angustifolia, est à l'origine de nombreuses variétés cultivées. C'est la meilleure pour la qualité de l'huile essentielle.

Le lavandin

Le lavandin, ou Lavandula intermedia, est le croisement entre deux espèces de lavande. C'est la plus cultivée en raison de son rendement en huile essentielle.

La lavande à toupet

La lavande à toupet, ou Lavandula stoechas, et surtout la variété 'pedunculata' (la lavande papillon). Elle fleurit plus tôt (dès avril) et est plus sensible au froid. Elle préfère les sols acides.

La lavande est une plante méditerranéenne qui supporte malgré tout assez bien le froid. On peut d'ailleurs la cultiver dans toutes nos régions, les plus rustiques résistant jusqu'à - 20° C.

Elle a besoin d'un sol léger, bien drainé et calcaire (sauf pour la lavande à toupet qui réclame une terre acide), mais n'importe quelle bonne terre de jardin lui conviendra aussi. 

En revanche, ne la plantez pas dans un sol argileux, à moins de l'amender fortement avec un mélange de terreau et de sable. Et surtout plantez-la en plein soleil.

Planter la lavande en pleine terre

On plante la lavande de préférence au printemps, lorsqu'il ne risque plus de geler ; une plantation en automne est également possible en région à climat doux. Il faut espacer les pieds de 40 à 50 cm. Pour obtenir un belle touffe florifère il faut compter environ 3 ans.

Au jardin on l'installe en massif, en bordures, en rocaille. En grosse touffe isolée, elle fait toujours de l'effet. Les lavandes gagnent à être plantées au premier plan des rocailles ou des massifs d'arbustes, car, en plus de leur floraison qui dure un mois complet, la forme sphérique du feuillage bleu gris présente un réel intérêt esthétique.

Planter la lavande en bac

De nombreuses variétés naines donnent de très bons résultats en bac. Choisissez un contenant sans réserve d'eau et dont le volume soit 2 fois supérieur à celui de la motte du plant à repiquer.

Comblez-le avec un terreau allégé avec un tiers de sable grossier ; pour la lavande à toupet, un tiers du substrat sera composé de terre de bruyère.

Le bouturage de la lavande est facile et donne de bon résultats. Il permet de remplacer des pieds vieillissants. Voici comment procéder.

  1. Prélevez 10 à 15 cm de rameau à l'extrémité d'une tige feuillée.
  2. Retirez les feuilles sur la moitié inférieure.
  3. Enfoncez la partie non feuillée dans un pot contenant un substrat (2/3 terreau et 1/3 de sable ou pouzzolane).
  4. Maintenez le substrat humide, et gardez le tout dans un lieu ombragé.

Hormis la taille qui est indispensable si l'on veut conserver à la plante une forme compacte harmonieuse, la lavande demande très peu d’entretien.

La taille de la lavande a pour but de :

  • conserver à la plante une forme globuleuse ;
  • stimuler le développement des jeunes pousses ;
  • assurer une floraison abondante.

Un pied de lavande non taillé lignifie sa souche, autrement dit elle devient du bois. De même, elle se dégarnit à la base, les pousses n'apparaissant pas sur le vieux bois. Il faut donc tailler la lavande dès la première année de plantation.

Première taille

La première année de plantation, en mai, coupez les tiges sans fleur sur environ la moitié de leur longueur, afin de provoquer le départ de nouvelles pousses et d'épaissir la touffe.

Taille d'entretien

La taille d'entretien s'effectue après la floraison, dès que les fleurs ont fané. Les hampes florales sont coupées à leur base, au-dessus des dernières feuilles. Utilisez un sécateur pour un sujet isolé mais une cisaille est souvent nécessaire pour plusieurs plants bien étoffés.

En même temps que la coupe des tiges florales, taillez aussi les extrémités des pousses de l'année en les raccourcissant de 5 à 10 cm.

Apport d'engrais

L'apport d'engrais n'est pas nécessairedans un sol de fertilité moyenne et l'arrosage ne doit se faire que si le sol devient vraiment très sec.

Hivernage de la plante

Il est inutile de protéger les lavandes déjà bien installées durant l’hiver, à l’exception de la lavande à toupet qui supporte difficilement des températures inférieures à -5° C. Les hybrides quant à eux résistent la plupart du temps jusqu'à -15° C, et les variétés les plus rustiques jusqu'à -20° C.

Les plantes en pots sont plus sensibles au froid. Si vous devez les protéger, n'oubliez pas aussi de couvrir le contenant.

Cultivée dans de bonnes conditions, à une exposition ensoleillée, dans un sol bien drainé et pas trop riche, la lavande n'a pas de raison d'être malade. Les champignons pathogènes n'apparaissent que dans un milieu qui ne convient pas à la plante.

Une maladie bactérienne grave toutefois est transmise par la piqûre de la cicadelle : le phytoplasme du stolbur. Il affaiblit la plante et finit par la tuer. On peut envisager la lutte biologique avec l'introduction de coccinelles et de chrysopes, mais si les parties sont trop infestées, il faut les couper. Il existe des variétés de lavande résistantes comme 'Diva' ou 'Rapido'.

La lavande peut aussi être attaquée par divers insectes ou autres ravageurs, comme la cécidomyie et la chrysomèle de la lavande. Pour la combattre, taillez les parties atteintes.

Voir les terreaux

Guide écrit par:

Jean-Marie, Jardinier passionné & auteur, Auvergne, 169 guides

Jean-Marie, Jardinier passionné & auteur, Auvergne

Haut comme trois pommes, je travaillais déjà au jardin familial. C'est peut-être de là qu'est né mon intérêt pour les plantes et le jardinage. Il était donc logique pour moi de suivre des études à la fois en biologie végétale et en agronomie.   Accédant à la demande de divers éditeurs, j'ai écrit en 25 ans de nombreux livres sur la thématique des plantes, des champignons (un sujet qui me tient à cœur), essentiellement des guides d'identification dans un premier temps, mais très vite aussi par la suite, sur le jardinage, renouant ainsi avec la première passion de mon enfance.   J'ai aussi collaboré régulièrement à plusieurs magazines spécialisés dans le domaine du jardinage ou plus généralement de la nature. Comme il n'y a pas de jardinier sans jardin, c'est dans un petit coin de l'Auvergne que je cultive le mien depuis 30 ans et où je mets en pratique les méthodes de culture que je vous conseille.

Le plus grand magasin en ligne d'Europe de brico, maison & jardin

  • Des millions de produits

    62 fois plus qu'en magasin, ça en fait du choix

  • Livraison chez vous ou en point relais

    Ça, c'est vous qui voyez

  • Des centaines d'experts en ligne

    Aussi experts que Macgyver, plus dispos que votre ophtalmo