Cycas ou cycas du Japon : tout savoir

Cycas ou cycas du Japon : tout savoir

Jean-Marie, Jardinier passionné & auteur, Auvergne

Guide écrit par:

Jean-Marie, Jardinier passionné & auteur, Auvergne

169 guides

Avec son allure qui rappelle à la fois un palmier et une fougère arborescente, le cycas est l'exemple même de la plante exotique. Cette plante est d'autant plus appréciée que sa culture est facile et ne réclame que peu de soins : la sortir en été, l'arroser régulièrement, et la tailler seulement une fois par an.

Caractéristiques importantes

  • Aspect
  • Type de culture
  • Entretien
  • Parasites
Voir les terreaux

  • Nom commun : cycas ou cycas du Japon.
  • Nom latin : Cycas revoluta.
  • Type de plante : plante au feuillage persistant.
  • Type de culture : culture en pot, en intérieur ou en extérieur si climat doux.
  • Hauteur : 1 à 2 m.
  • Floraison : rare et sans intérêt.
  • Substrat : drainé, léger et riche.
  • Température : 20 à 22 °C.
  • Exposition : lumière vive, supporte bien le soleil direct.

Les origines de la plante

Découverte au Japon à la fin du XVIIIe siècle, le Cycas est connu sous d’autres nombreuses appellations : sagou du Japon, sagoutier, petit rameau (Antilles). C'est une plante étonnante ressemblant à la fois à une fougère arborescente et à un palmier, sans être ni l'une ni l'autre.

Description du végétal

Cet arbuste qui peut mesurer 5 m de hauteur dans son milieu naturel est en fait un végétal archaïque existant sur terre depuis des millions d'années. Ses feuilles sont disposées en rosette et réunies en couronne au sommet de la plante. Elles apparaissent toutes en même temps. Elles mesurent entre 1 et 2 m de long et sont composées de nombreuses folioles rangées en dents de peigne de chaque côté d'un rachis épineux.

C'est au centre de la touffe de feuilles que se forment les inflorescences mâles ou femelles, sur des pieds différents. Avec un peu de chance, vous pourrez assister à la floraison, mais elle ne présente aucun intérêt esthétique. En revanche, son mode de reproduction très primitif est très original.

Utilisation du cycas du Japon

Le cycas du Japon est aussi appelé « petit rameau » aux Antilles françaises car il remplace les rameaux de buis ou les palmes le dimanche des rameaux. Le cycas du japon est une plante toxique. Malgré cela, certaines parties de la plante sont consommées dans certaines contrées après cuisson.  

Culture en pot du sagoutier

La croissance du cycas est très lente, et il ne mesure au maximum que 1 m de haut lorsqu'il est cultivé en pot, mais il manifeste une grande longévité, jusqu'à 100 ans en conditions optimales. 

Procédé de culture 

  • Disposez un lit de graviers ou de billes d'argile au fond du pot pour assurer un bon drainage.
  • Mélangez du terreau pour plantes vertes ou plantes d'intérieur à 1/3 de compost. Tant que sa taille le permet, il est nécessaire de rempoter la plante tous les 2 ou 3 ans, au printemps.
  • Procédez à un surfaçage, un griffage en surface,  tous les ans.

Exposition 

Les cycas, en général, se plaisent à une température de 20 à 22° C, et à un endroit très bien éclairé, même ensoleillé. N’hésitez pas à le placer en face d’une ouverture orientée au sud ou à l'ouest. 

Pendant la belle saison, mettez le cycas au soleil, dans le jardin, sur le balcon ou la terrasse, et placez le pot sur des cales pour assurer une bonne évacuation de l'eau

Le cycas peut atteindre 2 m de haut en pleine terre, mais sa culture n'y est possible que dans les régions aux hivers doux. Cependant, la plante résiste à un froid sec ponctuel pouvant descendre à - 8° C

Procédé de plantation

  • Plantez-le au printemps.
  • Creusez un trou et, comme pour le pot, disposez une couche de gravier au fond.
  • Plantez-le ensuite dans un mélange de terreau, de terre de jardin et de sable.
  • Arrosez-le abondamment mais sans l’inonder.
Voir le catalogue ManoMano
Terreau

Arrosage de la plante 

L'arrosage doit être régulier ; le substrat doit sécher en surface entre deux arrosages. Un arrosage tous les 2 ou 3 jours est souvent la bonne cadence

En hiver réduisez la fréquence des arrosages : la terre doit être sèche sur plusieurs centimètres. Pensez aussi à humidifier son feuillage en vaporisant de l'eau.

Apport en engrais

Apportez à votre plante un engrais liquide que vous ajouterez à l'eau d'arrosage, tous les 15 jours de mai à fin septembre. Vous pouvez aussi employer de l'engrais à libération lente en granulés ou en bâtonnets.

Le reste du temps, laissez votre plante sans engrais.

Taille du cycas 

Chaque année ou tous les 2 ans, l'arbuste va émettre une nouvelle couronne de feuilles en remplacement de celles qui se trouvent en place et qui finissent par jaunir. Il faut donc couper ces feuilles jaunissantes à la base pour permettre aux nouvelles de se développer et conserver à la plante sa belle prestance. 

Les symptômes de carence de la plante 

Le cycas n'est pas une plante fragile. Si les feuilles jaunissent sans que de nouvelles jeunes feuilles apparaissent à l'intérieur de la couronne, il s'agit souvent d'un problème d'irrigation, de drainage, ou un défaut d'apport d'engrais.

Principaux parasites et traitement à adopter

Les principaux parasites sont les mêmes que pour les autres plantes d'appartement, à savoir araignées rouges, mais surtout les cochenilles farineuses

Traiter les parasites du cycas du Japon

  • Pulvérisez du savon noir ou passez sur la colonie de cochenilles un coton tige imbibé d'alcool à brûler.
  • Bien rincer ensuite les feuilles en vaporisant de l'eau claire.

Il existe aussi des insecticides et traitement, des bâtonnets qui, enfoncés dans le substrat, diffusent à la fois des substances fertilisantes (engrais) et insecticides.

Voir le catalogue ManoMano
Insecticides et traitement

Voir les terreaux

Guide écrit par:

Jean-Marie, Jardinier passionné & auteur, Auvergne, 169 guides

Jean-Marie, Jardinier passionné & auteur, Auvergne

Haut comme trois pommes, je travaillais déjà au jardin familial. C'est peut-être de là qu'est né mon intérêt pour les plantes et le jardinage. Il était donc logique pour moi de suivre des études à la fois en biologie végétale et en agronomie.   Accédant à la demande de divers éditeurs, j'ai écrit en 25 ans de nombreux livres sur la thématique des plantes, des champignons (un sujet qui me tient à cœur), essentiellement des guides d'identification dans un premier temps, mais très vite aussi par la suite, sur le jardinage, renouant ainsi avec la première passion de mon enfance.   J'ai aussi collaboré régulièrement à plusieurs magazines spécialisés dans le domaine du jardinage ou plus généralement de la nature. Comme il n'y a pas de jardinier sans jardin, c'est dans un petit coin de l'Auvergne que je cultive le mien depuis 30 ans et où je mets en pratique les méthodes de culture que je vous conseille.

Le plus grand magasin en ligne d'Europe de brico, maison & jardin

  • Des millions de produits

    62 fois plus qu'en magasin, ça en fait du choix

  • Livraison chez vous ou en point relais

    Ça, c'est vous qui voyez

  • Des centaines d'experts en ligne

    Aussi experts que Macgyver, plus dispos que votre ophtalmo