Comment remplacer  le buis

Comment remplacer le buis

Jean-Marie, Jardinier passionné & auteur, Auvergne

Guide écrit par:

Jean-Marie, Jardinier passionné & auteur, Auvergne

169 guides

L'apparition récente de nouveaux parasites sur le buis contraint souvent d'opter pour d'autres plantes en remplacement. Selon l'effet recherché vous avez le choix entre plusieurs arbustes à feuillage compact et persistant, supportant bien la taille. Pour trouver la bonne alternative au buis, nos conseils dans ce guide.

Caractéristiques importantes

  • Parasites du buis
  • Qualités nécessaires
  • Feuillage
  • Art topiaire
  • Haies et bordures
Découvrez nos arbres et arbustes à feuilles !

Le buis est une plante qui n'a pas son pareil pour donner de la structure à un jardin et en souligner les perspectives, pour encadrer un massif, border un potager, délimiter une allée... On peut le conduire en haie basse, en haie plus haute, faire une bordure, le planter en potée décorative, le sculpter pour lui donner la forme désirée (topiaire). Pour cela, il dispose de nombreuses qualités :

  • un feuillage compact, persistant, vert foncé ;
  • il peut être planté en pleine terre ou en pot ;
  • il supporte très bien les tailles ;
  • on peut le planter au soleil ou à l'ombre ;
  • il s'accommode de tout type de sol, même calcaire.

Il n'est donc pas surprenant qu'il ait été employé depuis très longtemps, et au 17ème siècle, il est un élément indispensable dans les jardins à la française. Hélas, cet arbuste est victime depuis quelques années de deux maladies provoquées par des champignons, ainsi que d'un redoutable papillon nocturne, la pyrale du buis, dont la chenille dévore les feuilles.

Pour faire face à ces nouvelles menaces, on peut choisir de lutter à l'aide de produits phytosanitaires plus ou moins efficaces. On peut aussi envisager de remplacer le buis par des végétaux qui présentent peu ou prou les mêmes qualités que lui, mais surtout qui ne sont pas attaqués par ces parasites.

Trois grands groupes de végétaux pertinents

Les houx japonais, Ilex crenata, sont aussi appelés houx faux-buis, en raison de leur ressemblance avec le buis, particulièrement frappante avec leurs toutes dernières variétés, les Luxus, qui ont beaucoup de succès.Rustiques, ils ont tout du buis : une silhouette compacte se prêtant bien à la taille, et un feuillage décoratif et persistant avec de petites feuilles luisantes et vertes en toute saison. Il faut éviter cependant les sols calcaires.

Les fusains du Japon à petites feuillesEuonymus japonicus 'Microphyllus' ont des feuilles ressemblant beaucoup à celle du buis, et certaines variétés présentent des feuilles panachées de blanc, jaune ou rose.Résistants au froid, à la pollution et aux embruns, ils sont d'un entretien facile. De croissance rapide, ils s’adaptent à tous les styles de jardin, à condition que les sols ne soient pas trop calcaires.

Les chèvrefeuilles arbustifsLonicera nitida sont eux aussi une très bonne alternative au buis, offrant un feuillage persistant compact vert foncé. Taillés au printemps et en automne, ils deviennent de plus en plus denses au fil du temps.Très faciles à tailler, les chèvrefeuilles arbustifs ont des caractéristiques similaires au buis. Ils sont parfaits pour la création de haies basses avec un entretien facile et présentant une bonne résistence à la sécheresse.Le choix de plantes pouvant remplacer le buis est vaste, d'autant plus que de nouvelles variétés sont apparues ces dernières années. Celles qui figurent ci-après sont des exemples retenus, mais bien d'autres plantes peuvent être employées.

Pour une bordure basse de moins de 50 cm

  1. Fusain persistant Emerald Gaiety (Euonymus fortunei ' Emerald Gaiety' ), au joli feuillage panaché vert vif bordé de blanc. C'est une plante rustique, souvent utilisée en couvre-sol. La variété 'Emerald'n Gold' possède un feuillage vert-jaune, plus lumineux.
  2. Chèvrefeuille Maigrün (Lonicera nitida 'Maigrün' ).
  3. Buis africain (Myrsine africana), convient particulièrement pour constituer des haies basses mais uniquement dans les régions aux hivers doux ou les zones littorales, car c'est une plante gélive.

Pour une bordure de hauteur moyenne, de 50 cm à 80 cm

  1. Houx crénelé Stockes (Ilex crenata 'Stokes' ); houx japonais ompact de petite taille aux petites feuilles vert brillantes, très rustique, mais de croissance lente.
  2. Chèvrefeuille Stone green (Lonicera nitida 'Stone green'), feuillage décoratif, jaune panaché. Petites fleurs blanches parfumées au printemps. Bonne résistance à la sécheresse : jusqu'à -15° C.
  3. Santoline verte (Santolina rosmarinifolia) et santoline petit-cyprès (Santolina chamaecyparissus), arbuste au feuillage aromatique, ils se contentent d'un sol pauvre bien drainé, et supportent bien le calcaire. Pour une belle bordure, elles doivent être taillées au début du printemps avant la floraison, et une deuxième fois en été.

Pour une bordure haute, de plus de 80 cm

  1. Fusain du japon Albovariegatus (Euonymus japonicus 'Microphyllus Albovariegatus'), au feuillage brillant panaché de blanc ; il supporte des zones mi-ombragée et un sol légèrement calcaire, mais frais.
  2. Houx crénelé Greenhedge (Ilex crenata 'Green Hedge') ; nouvelle variété aux petites feuilles brillantes ; de croissance vigoureuse, il convient de le tailler plusieurs fois dans la saison afin de garder une belle haie bien compacte. À planter dans des lieux à l'ombre ou mi-ombragés.
  3. Chèvrefeuille à feuilles rouges (Lonicera nitida 'Red Tips') ; de croissance rapide, supportant les tailles répétées. Rustique, il est peu exigeant sur les qualités du sol. Les jeunes feuilles sont rouges pourpre, avant de devenir vertes en été.
  4. Myrte commun(Myrtus communis Tarentina') ; plante aromatique peu exigeante qui peut aussi être plantée à l'ombre,  sur un sol pauvre, bien drainé, mais en régions où la température ne descend pas en dessous de -10° C. 

Pour l'art topiaire

Deux principaux types de végétaux se démarquent :

  1. Les ifs ; seul conifère qui émet des rejets à sa souche, l'if peut aussi former des bordures basses par une taille appropriée.
  2. Les houx crénelés ('Green Hedge', 'Maximo', 'Convexa').

D'autres plantes moins répandues peuvent convenir :

  1. Laurier du Portugal (Prunus lusitanica 'Angustifolia').
  2. Chèvrefeuille arbustif ( Lonicera nitida), notamment la variété' Tidy Tips'.

Pour un port en boule

Quelques arbustes présentent naturellement cette forme :

  • certains pittosporum : Pittosporum tobira 'Nana', ou bien Pittosporum tenuifolium 'Golf Ball' ;
  • l'épine-vinette Berberis thunbergii dont certaines variétés offrent des feuilles pourpres unies ou panachées.

Découvrez nos arbres et arbustes à feuilles !

Guide écrit par:

Jean-Marie, Jardinier passionné & auteur, Auvergne, 169 guides

Jean-Marie, Jardinier passionné & auteur, Auvergne

Haut comme trois pommes, je travaillais déjà au jardin familial. C'est peut-être de là qu'est né mon intérêt pour les plantes et le jardinage. Il était donc logique pour moi de suivre des études à la fois en biologie végétale et en agronomie.   Accédant à la demande de divers éditeurs, j'ai écrit en 25 ans de nombreux livres sur la thématique des plantes, des champignons (un sujet qui me tient à cœur), essentiellement des guides d'identification dans un premier temps, mais très vite aussi par la suite, sur le jardinage, renouant ainsi avec la première passion de mon enfance.   J'ai aussi collaboré régulièrement à plusieurs magazines spécialisés dans le domaine du jardinage ou plus généralement de la nature. Comme il n'y a pas de jardinier sans jardin, c'est dans un petit coin de l'Auvergne que je cultive le mien depuis 30 ans et où je mets en pratique les méthodes de culture que je vous conseille.

Le plus grand magasin en ligne d'Europe de brico, maison & jardin

  • Des millions de produits

    62 fois plus qu'en magasin, ça en fait du choix

  • Livraison chez vous ou en point relais

    Ça, c'est vous qui voyez

  • Des centaines d'experts en ligne

    Aussi experts que Macgyver, plus dispos que votre ophtalmo