Comment nettoyer un pulvérisateur

Comment nettoyer un pulvérisateur

Albert, Rédacteur, Isère

Guide écrit par:

Albert, Rédacteur, Isère

L’utilisation de produits de traitement dans le jardin est risquée. Au-delà de l’entretien de l’outil, le nettoyage du pulvérisateur en fin de traitement est non seulement nécessaire mais doit aussi respecter une procédure spécifique. La sécurité de l’applicateur et la protection de l’environnement en dépendent.

Caractéristiques importantes

  • Protection de l’utilisateur
  • Protection de l’environnement
  • Nettoyage des éléments
Voir les pulvérisateurs !

Pourquoi nettoyer un pulvérisateur ?

Pourquoi nettoyer un pulvérisateur ?

Le nettoyage du pulvérisateur est nécessaire pour son entretien mais pas seulement. Un pulvérisateur est utilisé pour appliquer des produits plus ou moins nocifs. Qu’il s’agisse de désherbants, d’insecticides, ou encore de fongicides, tous ces produits ont comme point commun une certaine toxicité pour l’applicateur et pour l’environnement. Pour cette raison, ils doivent être maniés avec précaution, notamment en nettoyant correctement son pulvérisateur après son utilisation.

Voir le catalogue ManoMano
Désherbants

Sécurité de l’applicateur et protection de l’environnement

Sécurité de l’applicateur et protection de l’environnement

La sécurité de celui qui traite les végétaux au moyen d’un pulvérisateur est garantie par :

  • l’utilisation d’une combinaison jetable, pour les traitements importants, tels que l’application d’insecticides sur une haie ;

  • le port d’un masque et de lunettes de protection, pour les traitements de surfaces moyennes ou grandes ;

  • le port de gants, dans tous les cas, y compris pour les traitements de petites surfaces ;

  • la non consommation d’eau ni d’aliments pendant le traitement ;

  • le nettoyage du pulvérisateur, son rangement dans un lieu spécifique ;

  • la prise d’une douche après l’application ou du moins le lavage minutieux des mains et du visage.

Sécurité de l’applicateur et protection de l’environnement

En ce qui concerne le respect de l’environnement, il faut appliquer certaines règles :

  • respecter scrupuleusement les dosages indiqués par le fabricant, tout surdosage est à proscrire car inutile et dangereux ;

  • pour l’application de désherbants, ne pas traiter en bordure de cours d’eau ou des bassins ;

  • suivre les indications spécifiques à chaque produit données par le fabricant ;

  • ne pas mélanger des produits différents dans une même application ;

  • nettoyer le pulvérisateur après le traitement.

Voir le catalogue ManoMano
Masque

Nettoyer le pulvérisateur : les bons gestes

Nettoyer le pulvérisateur : les bons gestes

L’entretien de son outil de traitement, qu’il s’agisse d’un pulvérisateur à dos, ou en bandoulière ou encore de type spray, le principe de nettoyage reste le même. Voici quelques conseils utiles à tenir en compte :

  • avant l’utilisation de son pulvérisateur un calcul élémentaire s’impose : combien de bouillie, c’est-à-dire de mélange eau-produit de traitement, dois-je préparer ? En effet, un calcul précis évite de préparer une quantité excessive et par conséquent limite la quantité de produit à éliminer en fin de traitement.

  • le produit qui reste dans le pulvérisateur ne doit pas être utilisé une deuxième fois, sous prétexte de l’éliminer : ceci est non seulement inefficace, car un surdosage n’augmente nullement la performance du produit utilisé mais en plus, il est néfaste pour l’environnement, car le surdosage provoque un phénomène de rémanence, c’est-à-dire une persistance du produit dans l’environnement.

Pour l’élimination du reste de bouillie présent dans le pulvérisateur en fin de traitement, voici la démarche à suivre :

  • rajouter de l’eau de manière à diluer la bouillie à hauteur de cinq à dix volumes d’eau par volume de bouillie restante, plus le produit est toxique, plus le volume d'eau est important ;

  • épandre le mélange indiqué précédemment sur une surface dépourvue de végétaux et drainante de type chemin de gravillons ou de terre battue ;

  • l’épandage se fait en pulvérisant, sur une surface et le plus largement possible ;

  • éviter de l’épandre près des cours d’eau, regards d’eaux pluviales, ou encore de chemins goudronnés ;

  • une fois le produit épuisé, procéder à un remplissage en eau à au moins un dixième du réservoir, épandre à nouveau avec le jet de pulvérisation ;

  • pour finir, rincer l’appareil et si besoin, notamment en cas d’utilisation d’un produit en poudre, démonter l’embout du pulvérisateur et le rincer également.

A noter que le port de gants de protection est nécessaire pendant toute l’opération.

Voir le catalogue ManoMano
Pulvérisateur
 
Voir les pulvérisateurs !

Guide écrit par:

Albert, Rédacteur, Isère

Albert, Rédacteur, Isère

Rédacteur spécialisé dans la construction, le bâtiment, l’aménagement extérieur et l’outillage après une carrière sur le terrain, j’ai à mon actif plusieurs années dans la rénovation de logements, la gestion technique de bâtiments et la création d’espaces verts. Attentif aux enjeux liés à la transition énergétique, à l’emploi de techniques respectueuses de l’environnement, aux évolutions de la réglementation, des techniques et des matériaux, je me suis spécialisé au fil des années dans le secteur du BTP. Passionné d’habitat durable, je suis ravi de pouvoir vous apporter des informations utiles et de vous conseiller dans la réalisation de vos travaux et le choix de vos matériels.

  • Des millions de produits

  • Livraison chez vous ou en point relais

  • Des centaines d'experts en ligne