Comment détruire une souche d'arbre

Comment détruire une souche d'arbre

Jean-Marie, Jardinier passionné & auteur, Auvergne

Guide écrit par:

Jean-Marie, Jardinier passionné & auteur, Auvergne

169 guides

Après avoir abattu un arbre, que faire de la souche ? Diverses raisons motivent la volonté de vouloir faire disparaître une souche d'arbre. Si l'extraction à l'aide d'outils, manuels ou motorisés, produit des effets immédiats, il faudra se montrer bien plus patient avec l'emploi de produits chimiques ou du feu.

Caractéristiques importantes

  • Extraire une souche manuellement
  • Utiliser des engins mécaniques
  • Appliquer des produits chimiques
  • Détruire une souche avec la méthode du feu
  • Laisser le temps agir : une technique biologique
  • Employer des gousses d'ail ou du sel
Découvrez nos tronçonneuses !

Faire disparaître la souche d'un gros arbre n'est pas une mince affaire et devant l'ampleur de la tâche à accomplir, demandez-vous d'abord si la souche en question est si gênante que cela… L'arrachage d'une souche demande beaucoup d’effort. Avant de commencer, assurez-vous de la faisabilité de l’opération (pour une souche de petit diamètre). Pour y parvenir procédez comme suit :

  1. Creusez la terre autour de la souche à l'aide d'une pioche. Il s'agit de bien dégager les grosses racines ; l'idéal étant de creuser une tranchée circulaire tout autour de la souche.
  2. Coupez les racines accessibles à la scie ou à la hache, une tronçonneuse étant peu adaptée à cause de la terre et cailloux qui peuvent abîmer la chaîne de tronçonneuse.
  3. Faites levier à l'aide d'une barre à mine en la glissant sous la souche, et en plusieurs endroits pour essayer de la faire bouger.
  4. À l’aide d'un treuil ou d'un tire-fort, si vous en possédez un, finalisez l’extraction de la souche.
Voir le catalogue ManoMano
Pioche

Ces efforts seront bien inutiles si vous voulez dessoucher votre cèdre vieux de 200 ans qui trônait au milieu d'un parc ! En effet, si la souche est vraiment grosse, il vaut mieux faire intervenir les gros moyens.

Vous pouvez pour cela louer une mini pelle ou une dessoucheuse.

La pelle mécanique

Une mini pelle creusera sans que vous ayez à forcer mais elle possède 3 grands défauts :

  • son prix de location ;
  • son poids, environ 1 tonne qui va conditionner son mode de transport et qui risque de laisser des traces visibles longtemps sur une pelouse, une cour pavée ou une allée ;
  • obligation de posséder un diplôme particulier pour se servir d'un tel engin : le CACES

La dessoucheuse

Si la déterrer s'avère impossible, la souche pourra être rabotée par une dessoucheuse ou rogneuse de souche, aussi appelée raboteuse, disponible à la location dans les agences de location de matériel.D'une utilisation plus facile et moins contraignante, les modèles compacts de cet appareil sont plus légers qu'une pelle mécanique (avec un poids d'environ 130 à 150 kg). La dessoucheuse ou rogneuse de souche est équipée d'un disque à dents qui déchiquète le bois en copeaux, jusqu'à la profondeur désirée.

Utilisez des équipements de protection individuelle (EPI) : lunettes protectrices, casque anti bruit, gants de protection et chaussures de sécurité.

Le travail achevé, vous pouvez reboucher le creux avec les copeaux de bois arrachées à la souche et mélangés à la terre ou vous en servir comme matériau de paillage sur vos massifs. Ils se décomposent en moins d'un an.

Dans les campagnes, des produits aujourd’hui proscrits, dangereux et polluants tels que certains acides, du chlorate de soude ou du sulfate d’ammonium étaient utilisés.

On trouve actuellement dans le commerce, des produits à action dite dévitalisante. Ce sont en fait des débroussaillants qui empêchent la pousse de rejets, il est donc inutile de les employer sur des arbres qui n'émettent pas de rejets comme les conifères, à l’exception de l'if.

Les autres produits destructeurs de souche proposés sur le marché sont généralement à base de nitrate de sodium. Même homologués, ces produits sont à la fois très toxiques et très dangereux pour l'utilisateur comme pour l'environnement :

  • combustibles, ils sont parfois explosifs ;
  • toxiques pour les animaux et les humains ;
  • très polluants pour le sol et les nappes phréatiques.

Ils ne sont à utiliser qu'en dernier recours et avec toutes les précautions d'usage. De nombreux pays ont réglementé l'usage des produits de dessouchage chimique.

Procédez en période sèche mais veillez surtout à ce que les feux soient autorisés dans votre commune à l'époque à laquelle vous voulez opérer. Renseignez-vous auprès de votre mairie. Gardez toujours à proximité une alimentation en eau.

À l'aide d'un outil coupant, une hache ou une tronçonneuse, faites des entailles profondes sur la tranche de la souche, ou bien faites des trous larges et profonds avec une perceuse équipée d'un foret à bois. Procédez ensuite comme suit :

  1. Dégagez les contours de la souche de toute source de propagation du feu.
  2. Retirez les feuilles sèches.
  3. Coupez l’herbe autour à l’aide d’une débroussailleuse.
  4. Ratissez méticuleusement les débris, utilisez de préférence un souffleur.
  5. Couvrez la souche de végétation bien sèche, aiguilles, pommes de pin, brindilles... et allumez-la.
  6. Assurez-vous que la plus grande partie possible de la souche se consume dans le sol.
  7. À la fin, arrosez copieusement et assurez-vous que le feu est complètement éteint.
Voir le catalogue ManoMano
Hache

La technique écologique consiste à couvrir la souche d'une bâche et laisser agir le temps. Les champignons, vers et autres micro-organismes vont s'attaquer au bois.Au bout de quelques mois, il sera suffisamment dégradé pour que vous puissiez l'enlever par petits morceaux à la pioche.

On peut aussi favoriser le pourrissement en perçant de larges trous à la perceuse et en laissant la souche exposée au gel et à la pluie.

Vous entendrez autour de vous parler de procédés empiriques ou « de grand-mères ». Un des plus connus fait intervenir des gousses d'ail. Commencez par creuser des trous de 20 cm de profondeur tous les 10 cm. Introduisez dans chacun une gousse d'ail et bouchez ensuite avec de la terre.D’après des postulats purement empiriques, la germination de l'ail génère des substances qui accélèrent la décomposition du bois. À la place de l'ail, certains y introduisent du sel (à déconseiller, car le sel est toxique pour le sol).

Quoiqu'il en soit, qu'ils soient efficaces ou non, ces procédés peuvent éliminer une souche seulement au bout d’une longue période de temps.

Découvrez nos tronçonneuses !

Guide écrit par:

Jean-Marie, Jardinier passionné & auteur, Auvergne, 169 guides

Jean-Marie, Jardinier passionné & auteur, Auvergne

Haut comme trois pommes, je travaillais déjà au jardin familial. C'est peut-être de là qu'est né mon intérêt pour les plantes et le jardinage. Il était donc logique pour moi de suivre des études à la fois en biologie végétale et en agronomie.   Accédant à la demande de divers éditeurs, j'ai écrit en 25 ans de nombreux livres sur la thématique des plantes, des champignons (un sujet qui me tient à cœur), essentiellement des guides d'identification dans un premier temps, mais très vite aussi par la suite, sur le jardinage, renouant ainsi avec la première passion de mon enfance.   J'ai aussi collaboré régulièrement à plusieurs magazines spécialisés dans le domaine du jardinage ou plus généralement de la nature. Comme il n'y a pas de jardinier sans jardin, c'est dans un petit coin de l'Auvergne que je cultive le mien depuis 30 ans et où je mets en pratique les méthodes de culture que je vous conseille.

Le plus grand magasin en ligne d'Europe de brico, maison & jardin

  • Des millions de produits

    62 fois plus qu'en magasin, ça en fait du choix

  • Livraison chez vous ou en point relais

    Ça, c'est vous qui voyez

  • Des centaines d'experts en ligne

    Aussi experts que Macgyver, plus dispos que votre ophtalmo