Comment choisir un rafraîchisseur d’air ?

Comment choisir un rafraîchisseur d’air ?

Sylvie, Ecrivain & journaliste brico/déco, Essonne

Guide écrit par:

Sylvie, Ecrivain & journaliste brico/déco, Essonne

259 guides

Moins cher qu’un climatiseur et plus efficace qu’un ventilateur, le rafraîchisseur d’air permet de faire baisser la température ambiante de plusieurs degrés. Découvrez comment le choisir en fonction de critères comme la surface de la pièce à refroidir, la contenance de son réservoir ou encore le nombre de dB émis.

Caractéristiques importantes

  • Volume à rafraichir
  • Débit d’air
  • Niveau sonore
  • Consommation énergétique
  • Options confort
Voir les rafraîchisseurs d’air

Si vous ne souhaitez pas investir dans un climatiseur, mais que vous entendez faire baisser la température d’une pièce plus efficacement qu’avec un ventilateur (jusqu’à 10° C), le rafraîchisseur d’air est fait pour vous.

Cet appareil compact, conçu comme un ventilateur, mais doté d’un réservoir d’eau, aspire l’air chaud de la pièce qui traverse son filtre humide, s’évapore et libère de l’air froid. Moins onéreux à l’achat et moins gourmand en énergie qu’un climatiseur, particulièrement simple à utiliser puisqu’il suffit de mettre de l’eau dans le réservoir, le rafraichisseur d’air n’utilise pas de gaz nocifs et ne nécessite qu’un minimum d’entretien. Il ne permet cependant pas de régler avec précision la température de la pièce.

Voir le catalogue ManoMano
Rafraîchisseur d'air

De nombreux critères sont à prendre en compte pour être sûr de choisir le rafraîchisseur d’air qui convient parfaitement à vos besoins. Parmi eux, en voici les principaux :

  • la surface de la pièce à rafraîchir ;
  • la capacité de son réservoir d’eau qui influencera son autonomie ;
  • son débit d’air ;
  • ses vitesses de ventilation ;
  • sa consommation d’énergie ;
  • le nombre de décibels émis ;
  • sa mobilité ;
  • ses différentes options comme la purification de l’air, la minuterie ou encore la télécommande.

En considérant ces critères, il vous sera plus aisé de trouver le rafraîchisseur d'air qu'il vous faut. Faisons à présent un zoom sur chacun de ces critères.

La puissance du rafraîchisseur d’air doit être adaptée à la quantité d’air à refroidir. Sous-dimensionnée, cette puissance ne permettra pas au rafraîchisseur d’air de remplir efficacement sa mission et ses performances se réduiront à celles d’un simple ventilateur.

Sur-dimensionnée, le taux d’hydrométrie ambiante augmentera, faisant par la même chuter le rendement de l’appareil. Les caractéristiques du rafraîchisseur mentionnent la surface de la pièce pour laquelle il est conçu, sachant que celle-ci ne dépasse pas les 30 m2.

De la capacité de son réservoir d’eau dépendra l’autonomie de votre rafraîchisseur d’air, puisqu’il doit toujours contenir suffisamment d’eau pour que l’appareil fonctionne. Plus ce réservoir sera petit, plus vous devrez fréquemment le remplir. Il doit également être facilement accessible. Certains réservoirs intègrent également un compartiment à glaçons qui accentue le refroidissement.

Si un débit d’air compris entre 150 m3 et 200 m3 convient à tout type de pièce, sachez que plus il est élevé, plus le rafraîchissement sera efficace.

Un rafraîchisseur d’air dispose souvent de plusieurs vitesses de ventilation afin de s’adapter à vos besoins et rafraîchir la pièce plus ou moins vite. Vérifiez également la possibilité de moduler la direction du flux d’air et de mettre le rafraîchisseur d’air en fonction d’oscillation. Certains modèles offrent même la possibilité de simuler le souffle du vent. Un programme nuit, plus silencieux, est également un plus.

Exprimé en dB (décibels), le bruit émis par le rafraîchisseur d’air en fonctionnement est un critère d’importance si vous l’utilisez régulièrement. En journée, préférez un appareil avec un niveau sonore autour de 50 dB. Pour une utilisation de nuit, ce niveau sonore ne devra idéalement pas dépasser les 40 dB.

Même si le rafraîchisseur d’air est peu gourmand en électricité, sa consommation est malgré tout à prendre en compte. Si elle est généralement inférieure à 100 watts, elle peut baisser jusqu’à 50 watts pour les plus économiques.

Tout dépend bien sûr de l’usage que vous ferez du rafraîchisseur d’air. Des roulettes peuvent être importantes si vous le déplacez régulièrement de pièce en pièce, tandis que des poignées de transport sont idéales pour le transporter à l’étage. Dans ce cas, tenez également compte de son poids.

Certains modèles de rafraîchisseur d’air sont dotés d’options supplémentaires destinées à filtrer, humidifier et/ou purifier l’air ambiant, à l’exemple de l’ionisation qui utilise pour ce faire des ions négatifs.

Le rafraîchisseur d’air peut être doté d’une minuterie afin de programmer le démarrage et l’arrêt de l’appareil.

Une télécommande permet de le piloter sans se déplacer.

Une bonne installation de l’appareil optimisera le rafraîchissement. Posez votre rafraîchisseur d’air sur une surface plane et éloignée de toute source de chaleur. Ce type d’appareil craignant l’humidité, évitez les salles de bains et pensez à aérez régulièrement la pièce.

Ne dirigez pas le flux d’air vers un mur ou du mobilier, mais de préférence vers une porte ou une fenêtre. Une fois l’emplacement choisi, il ne vous reste plus qu’à remplir son bac d’eau et à le brancher.

Même s’il reste simple, un entretien régulier de certains éléments du rafraîchisseur d’air est indispensable.

  • Le tampon humidificateur est à nettoyer environ une fois par mois en fonction de la dureté de votre eau. En effet, le calcaire y dépose une pellicule qui nuit à son rendement. Vous pouvez également être amené à le changer.
  • Le filtre à air doit être régulièrement dépoussiéré et au besoin changé. Vous pouvez également le laver à l’eau tiède et le laisser soigneusement sécher avant de le remettre en place.
  • Le réservoir est également à nettoyer régulièrement. Pensez à le vider lorsque vous ne vous servez plus de votre rafraîchisseur d’air pendant quelques temps. Vous pouvez également le détartrer avec un peu de vinaigre blanc.

Voir les rafraîchisseurs d’air

Guide écrit par:

Sylvie, Ecrivain & journaliste brico/déco, Essonne, 259 guides

Sylvie, Ecrivain & journaliste brico/déco, Essonne

Après avoir travaillé au service de presse de France 2 et de la Cinq, j’ai choisi de laisser parler ma plume en m’orientant vers le journalisme et l’édition. Aussi éclectique dans mes goûts que dans mes écrits, passionnée de décoration et de bricolage comme d’histoire et de sciences, j’écris depuis plus de vingt ans sur ces thématiques. À mon actif : des ouvrages didactiques, romans et nouvelles, et de très nombreux articles brico déco regorgeant de conseils et d’astuces, expérimentés dans la vieille maison que je rénove peu à peu.