15 conseils pour aménager un atelier de bricolage

15 conseils pour aménager un atelier de bricolage

Sébastien, Rédacteur en chef

Guide écrit par:

Sébastien, Rédacteur en chef

354 guides

Si l’on commence une carrière de bricoleur, il est judicieux de réfléchir à comment aménager son atelier pour éviter les frustrations, les accidents, et les heures perdues par défaut d’organisation et d’outillage. S’équiper des bons outils, du bon établi et des meilleurs rangements est impératif, mais pas que. Voici nos conseils éclairés pour se faire un atelier de pro.
Voir le mobilier et l'aménagement d'atelier

Choisir un garage ou choisir un abri de jardin et décider de le transformer en atelier nécessite de bien l'aménager. Et l'aménagement passe par le choix du mobilier et de sa disposition, de l’établi et de sa fonction, de l’éclairage et de sa répartition, mais aussi par le choix des outils à main, des outils électroportatifs, et de tout ce qu’il faut pour bricoler en toute sécurité. Sans compter que l’aménagement d’un atelier est aussi une question de subjectivité : on n’aménage pas un atelier de soudeur comme un atelier de menuisier ou de mécanicien ! Le choix des outils et du matériel qui en découle est forcément différent… 

 Nous vous proposons dans cet article 15 conseils généralistes pour aménager au mieux votre atelier et en faire une pièce tout aussi utile qu’agréable : 

  1. Un revêtement de sol résistant et lessivable
  2. Un éclairage efficace et homogène
  3. Un établi solide avec une surface de travail confortable
  4. S’équiper d’une table d’appoint ou d’un établi pliant 
  5. Du mobilier d’atelier adapté et bien rangé
  6. Les outils à main essentiels sous la main 
  7. Les outils électroportatifs indispensables à avoir 
  8. S’outiller d’un étau et d’un touret 
  9. Un compresseur et son kit d’accessoires  
  10. Un stock de visserie et quincaillerie varié et organisé
  11. Des équipements de protection individuelle pour bricoler en sécurité  
  12. Un aspirateur de chantier et le nécessaire pour maintenir propre l’atelier
  13. Installer un point d’eau dans l’atelier
  14. Un chauffage pour plus de confort et bricoler au chaud
  15. Convertir l’atelier en une “semi-pièce de vie” 

Voir le catalogue ManoMano
Abri de jardin

Le sol d’un atelier est soumis à tout type de salissure (peinture, huile, produits corrosifs, poussières), ainsi qu’au poinçonnement et à l’abrasion. Il doit donc être lessivable et dur, tant pour son entretien que par sécurité. L’atelier étant le plus souvent un espace dédié dans un garage, une grange, ou un abri de jardin, son sol est dans 9 cas sur 10 une dalle en béton. Le mieux et le plus économique est donc de le peindre avec une peinture polyuréthane haute résistance et anti-glissance. Pour les ateliers aménagés dans les combles et ayant pour sol un plancher bois, il est judicieux de le recouvrir de dalles OSB 3 que l’on peint ensuite d’une peinture polyuréthane.

Voir le catalogue ManoMano
Peinture pour sol intérieur

Un atelier doit bénéficier d’un éclairage uniforme, performant, économique, et équipé d’une protection antichoc. L’éclairage répondant le mieux à ses contraintes est la réglette étanche IP65 avec un ou deux néons à lumière du jour. Pour le choix des néons, la valeur en degrés Kelvin correspondant à la lumière du jour est 6500°K ; quant à luminosité, comptez environ 450 lm pour 5 m² répartis uniformément. Vous pouvez en sus prévoir une lampe d’établi directionnelle pour les travaux de précision.

L’établi est au bricoleur ce qu’est le plan de travail au cuisinier. Bien choisir son établi est indispensable, car le menuisier n’a pas les mêmes besoins que le mécanicien et que l’électricien. Pour l’essentiel, votre établi doit être stable, présenter un piètement robuste, et un plateau d'au moins 50 cm de large pour vos activités. Et surtout, sa surface de travail ne doit pas se transformer en étagère de rangement. Si c’est le cas, c’est qu’il vous manque du mobilier d’atelier… et un peu de discipline !

Voir le catalogue ManoMano
Etabli

Les zones de rangement et de travail dans un atelier font souvent défaut, car avec le temps, on est de mieux en mieux outillé, mais aussi, on compte de plus en plus de matériaux et consommables résultant des précédents chantiers. Résultat, il nous manque de l’espace, et quand on bricole, on ne sait pas où mettre ce que nous avons dans les mains. Pour cette raison, choisir un mobilier d’atelier comme un établi pliant ou une table pliante d’appoint, permet d’aménager temporairement un second espace de travail. Une paire de tréteaux avec un panneau de contreplaqué Okoumé peut aussi très bien faire l’affaire.

N’hésitez pas à accrocher vos outils à main sur un panneau mural, à organiser vos tournevis sur un présentoir, vos clés dans une desserte, à installer des étagères ici et là pour ranger vos outils électroportatifs, à suspendre au plafond via des crochets vos outils, équipements et matériaux les plus encombrants comme une échelle, une débroussailleuse, des moulures et tasseaux… Rangez loin de toutes sources de chaleur et en hauteur les produits chimiques, et si vous travaillez longtemps en position debout statique, n’hésitez pas à vous équiper d’un siège d’atelier.

Selon vos activités et vos habitudes de bricolage, avoir sous la main les outils et consommables que l’on utilise régulièrement est indispensable. Par outils à main essentiels et courants, comprenez "caisse à outils de débutant", soit un jeu de tournevis cruciformes, pozidriv, plats, des clés plates et à tube, des pinces à bec court, plat, long, un marteau, une scie à métaux, une scie égoïne, un mètre, du dégrippant, une burette d’huile… encore que, le choix de ces outils est subjectif, un atelier d’électricien est différent d’un atelier de mécanicien ou de menuisier. L’important est d’avoir à disposition tous les outils que l’on utilise couramment sur un panneau mural, des étagères, une caisse à outils compartimentée… et que tous ces outils soient propres, rangés par taille, et toujours au même endroit !

Voir le catalogue ManoMano
Rangement pour atelier

Il y a quelques outils électroportatifs indispensables à avoir dans son atelier, et d’autres plutôt facultatifs. Tout cela est subjectif bien sûr, mais si vous avez pour projet de rénover quelques pièces de la maison, vous aurez très certainement besoin à minima d’une scie sauteuse, d’une scie circulaire, d’une perceuse à percussion, d’une perceuse-visseuse à batterie, d’une ponceuse vibrante ou excentrique et d’une petite disqueuse de 125 mm. Ajoutez à ces outils leurs accessoires respectifs en nombre suffisant pour ne pas être coincé un dimanche après-midi et vous serez un bricoleur heureux. Rien ne sert d’acheter du haut de gamme à chaque fois, et s’il vous reste du budget, choisir un niveau laser ou un outil multifonction est une bonne dépense. L’un et l’autre deviennent rapidement indispensables une fois qu’on les a essayés.  

Choisir un étau de bonne qualité est indispensable pour de nombreuses activités, et un touret avec meule et brosse métallique rend bien des services que ce soit pour ébavurer une coupe, réduire légèrement une pièce ou aiguiser des ciseaux. Positionnés l’un et l’autre à chaque extrémité de l’établi, ces deux auxiliaires sont essentiels, peu chers, et offrent une durée de vie plus ou moins similaire à celle d’un bricoleur alors ne vous en privez pas.

Le compresseur n’est pas indispensable dans l’atelier, mais l’avoir sous la main rend bien des services. Outre de pouvoir souffler ce que vous voulez, vous pourrez l’utiliser pour peindre, faire la pression des roues de la voiture, gonfler un ballon, mais aussi utiliser des outils pneumatiques sous réserve d’un débit d’air suffisant. Sans vous ruiner et pour du petit bricolage, choisir un compresseur de 50 litres, de 15 mètres cubes de débit et de 1.5 ch, offre un bon compromis. Ça suffit pour peindre de petites surfaces au pistolet et pour utiliser les outils pneumatiques de base.

Voir le catalogue ManoMano
Compresseur

Disposer d’un stock de visserie, de boulons, de pointes, de rondelles, de chevilles, de crochets… et avoir le tout rangé par famille et par taille dans des casiers de rangement ou des bocaux en verre vous fera gagner un temps précieux chaque fois que vous bricolerez. Choisir une vis sera un plaisir, car il n’y a rien de pire que de passer plus de temps à chercher une vis ou un outil qu’à bricoler !

On a tendance à bricoler en baskets ou en tongs, avec un vieux survêtement, et à oublier le port d’équipements de protection individuelle… et c’est une bien mauvaise habitude. Découpez un panneau de bois reconstitué sans lunettes de protection, c’est prendre le risque de recevoir un éclat dans l'œil et de passer son samedi après-midi aux Urgences… Un meuble en bois mal calé sur des tréteaux qui vous tombe sur le pied, et c’est un orteil que l'on peut se fracturer... Les mains, c’est pareil, les échardes de bois et les copeaux de fer sont parfois très douloureux et difficiles à enlever, et peuvent provoquer un panaris s’ils ont été mal soignés. Se protéger quand on bricole prend peu de temps, c’est surtout une bonne habitude à prendre alors prenez-la en laissant accessible toutes vos protections.

Voir le catalogue ManoMano
Equipements de protection individuelle

En maintenant votre atelier propre, vous n’aurez pas le désagrément de retrouver des poussières sur des volets fraîchement peints ou sur le filetage d’une vis que vous aurez fait tomber au sol ou sur l’établi. Et si ces derniers doivent être propres, c’est aussi le cas pour les outils : rien n’est plus désagréable que de prendre une clé plate pleine de cambouis, ou un chiffon qui vous salit plus les mains qu’il ne vous les essuie. Nettoyez ce que vous utilisez et le bricolage ne sera jamais une corvée. Choisir un aspirateur de chantier vous permettra de nettoyer en profondeur les poussières de bois sans les faire voler dans tout l’atelier, et le balai de ramasser le plus gros. Pour l'aspirateur, choisissez une puissance autour de 1400 W avec une dépression de 19 à 23 kPa et une cuve inox. Un carton faisant office de poubelle est tout aussi indispensable. Et cela pourrait passer pour de la maniaquerie, mais n’hésitez pas à couvrir d’une bâche de protection vos étagères quand vous poncez, rabotez, ou sciez à la circulaire. Si vous faites le ratio entre le temps que vous perdez pour nettoyer les étagères des copeaux et sciures de bois, et celui que vous prenez pour les couvrir, vous vous rendrez vite compte que finalement, une bâche s’installe vite ! 

Disposer d’un évier ou mieux, d’un bac de lavage dans l’atelier, c’est le top. Outre de se laver les mains sans tâcher l’évier de la cuisine ou le lavabo de la salle de bains, vous pourrez facilement nettoyer vos pinceaux et rouleaux de peinture, dégraisser des pièces mécaniques sans en mettre partout, et nettoyer tout ce qui mérite de l’être dans la plus grande simplicité. Si vous ne voulez pas faire de frais, rien ne sert de partir sur une installation neuve tout confort : un vieil évier inox récupéré et un simple robinet de puisage eau froide feront l’affaire. L’objectif n’est pas de se toiletter dans l’atelier, mais d’avoir un point d’eau !

Voir le catalogue ManoMano
Bac de lavage

Si votre atelier est mal isolé, que vous êtes frileux, et que vous bricolez toutes saisons, ne faites pas l’économie d’un système de chauffage. Sans parler de chauffer votre atelier à 20°C de manière homogène de 8 heures à 18 heures, sentir un peu de chaleur au bas du dos quand on reste debout devant l’établi pendant des heures, c’est tout de même bien agréable. Choisissez votre chauffage selon votre besoin : si vous passez que quelques heures par semaine dans votre atelier, choisir un chauffage d’appoint est suffisant ; si vous y passez tout votre temps libre, pensez à installer un système de chauffage plus performant et moins énergivore comme un petit poêle pour brûler vos chutes de bois, ou à choisir un poêle à granulés pour plus de commodité. 

Au vue des heures que l’on y passe, un atelier peut rapidement se convertir en pièce de vie pour le bricoleur, et y ajouter des accessoires comme une pendule, une radio, une cafetière... le rendra plus chaleureux et plus agréable à vivre. Si vous avez de la place, n’hésitez pas également à y installer un tableau pour y prendre des notes ou y faire des plans, un calendrier, un miroir,… Les puristes iront jusqu'à installer un frigo table top pour avoir de l'eau au frais en été, ou quelque chose à grignoter !

Voir le mobilier et l'aménagement d'atelier

Guide écrit par:

Sébastien, Rédacteur en chef, 354 guides

Sébastien, Rédacteur en chef

A l’issue d’études dans le commerce, j’ai appris par opportunité la profession de charpentier. Noble mais dur métier, les hivers et la pluie m’ont incité à descendre des toits et à pousser les portes d’une quincaillerie où sans grande surprise, je me suis retrouvé quincaillier. Le métier m’a plu et au fil des années, j’ai accumulé les expériences dans plusieurs Grandes Surfaces de Bricolage. Entre deux magasins, je poursuivais mon apprentissage et travaillais en serrurerie, couverture, imprimerie ou dans le secteur industriel pour des sociétés de traitement de surface, de fabrication de vases d’expansion... L’envie de transmettre m’a ensuite conduit à me former au métier d'enseignant de Français Langue Étrangère, puis j’ai commencé d’écrire des articles de voyage, puis de bricolage pour monEchelle.fr. Aujourd’hui Rédacteur en chef de la section Conseil technique de ManoMano, j’ai le plaisir de travailler avec une communauté de vrais experts dont un jardinier hors pairs, un soudeur émérite, un plombier passionné et encore beaucoup d’autres. Restituer un conseil impartial est ce que nous faisons de mieux, et ce que nous continuerons de faire pour vous.

Le plus grand magasin en ligne d'Europe de brico, maison & jardin

  • Des millions de produits

    62 fois plus qu'en magasin, ça en fait du choix

  • Livraison chez vous ou en point relais

    Ça, c'est vous qui voyez

  • Des centaines d'experts en ligne

    Aussi experts que Macgyver, plus dispos que votre ophtalmo