TLD100-XJ Détecteur de fuites thermiques - Idéal pour faire des économies d'énergie et identifier les défauts d'isolation

Voir la description
7 évaluations
64
45
Paiement 100% sécurisé par CB ou virement
  • Paiement en 3x par CB
Mode de livraison
  • À domicile entre le 11/05/2021 et le 13/05/2021 pour toute commande passée avant 17 h (Frais de port à partir de 7,50 €)
Livraison en France uniquement 
Vendu par Mr. Plomberie
Produit disponible chez 1 autre(s) marchand(s)
Voir les offres

Description

Permet d'identifier les fuites thermiques partout dans la maison pour vérifier l'isolation des joints de fenêtre ou de porte, des plaintes entre mur et sol, trappe ou porte d'accès aux combles et grenier, fixation de lampes.

Affichage de la température de référence en C° ou F° et de la zone analysée sur l'écran LCD.

Fonctionnement : Quand vous le mettez en marche, visez une zone neutre, qui servira de température de référence. Le faisceau est alors de couleur verte.
Pointez ensuite le faisceau sur la zone que vous souhaitez analyser. Si le faisceau change de couleur, alors votre isolation peut être améliorée :

– Si le faisceau devient bleu, le détecteur a identifié un courant d'air plus froid que la température de référence
– Si le faisceau devient rouge, le détecteur a identifié un courant d'air plus chaud que la température de référence

Plus produit

Utilisez ce détecteur pour identifier les zones mal isolées dans votre maison Procédez ensuite aux travaux d'isolation et économisez sur votre facture énergétique

Caractéristiques

Détection Infrarouge
Champ de détection A 150 mm de la cible, la zone mesurée est de 25 mm de diamètre
Fonctionnement Pile 9V fournie
Réglage de la sensibilité
+/- 0.5° C
+/- 3° C
+/- 5.5 C

Caractéristiques

  • Réf. ManoMano
    ME62712
  • Réf. fabricant
    TLD100-XJ
Avis des bricoleurs
A propos des avis

Présentation de la marque

BLACK & DECKER
L’histoire de Stanley-Black&Decker nous fait remonter loin en arrière, et c'est l’histoire d’une grande aventure. Tout commence en 1843, quand Frederick Trent Stanley ouvrit un petit atelier à Nouvelle Bretagne, dans l'Etat américain du Connecticut, pour y produire des articles de quincaillerie en fer forgé. Le petit atelier connut une belle réussite, comme celui de son cousin, qui avait lui aussi fondé son entreprise d’outillage ; les deux fusionnèrent. Plus tard en 1910, S. Duncan Black et Alonzo G. Decker, tentèrent leur chance à Baltimore avec un atelier : 6 ans plus tard, ils brevetèrent le premier outil électroportatif. Indépendamment, les deux entreprises centenaires ont développé un savoir-faire propre et complémentaire : première agrafeuse, première perceuse-visseuse sans fils… finalement, en 2010, les deux géants se réunissent au sein du groupe Stanley Black & Decker pour devenir le premier fabricant mondial d'outils et de produits de sécurité. Ils rachetèrent aussi des marques prestigieuses comme Facom, Baldwin, Dewalt, MacTools, Bostitch (fondée en 1986), Porter Cable (fondée en 1906) … Bien que depuis 1843 les ateliers sont devenus un groupe employant 40 000 collaborateurs pour un chiffre d’affaire de 10 milliards de dollars, c’est la même exigence en R&D qui fait avancer l’héritage des 3 entrepreneurs.