Le plus grand choix de bricolage

Conseils live avec nos experts brico

Laine de verre

Filtrer

Prix (€) Effacer

Cette valeur n'est pas valide.

Marques Effacer

  • URSA 178
  • ISOVER 6
  • ISOVER SAINT GOBAIN 6
  • BANYO 4
  • URSA FRANCE 3
  • ROCKWOOL-ISOLATION 1
  • ADNAUTOMID 1

Livraison Effacer

  • Livraison gratuite 75
  • Livraison 24h 0
  • Livraison en point relais 5

Options de paiement Effacer

  • Paiement en 3X sans frais 0

Marchands Effacer

  • Anjou Connectique 172
  • PrixDirect 17
  • Matmax 10
  • Banyo 4
  • MID ADNAuto 1
  • AB2C 1

Type Effacer

  • Rouleau 4

Longueur (m) Effacer

Cette valeur n'est pas valide.

Largeur (m) Effacer

Cette valeur n'est pas valide.

Epaisseur (mm) Effacer

Cette valeur n'est pas valide.

Contenu (Kg) Effacer

Cette valeur n'est pas valide.

Surface couverte (m²) Effacer

Cette valeur n'est pas valide.

Utilisation Effacer

  • Sols 7

196 produits trouvés



La laine de verre est un matériau couramment utilisé comme isolant thermique et phonique dans le bâtiment. De consistance laineuse, elle est obtenue par la fusion de verre recyclé et de sable. Les professionnels s’en servent également dans la protection incendie.

Appartenant à la famille des isolants minéraux, la laine de verre se démarque par :
- son efficacité dans l’isolation acoustique de la maison ;
- ses performances thermiques (à épaisseur égale, ce matériau est notamment plus performant que la laine de roche) ;
- son prix relativement faible ;
- sa légèreté et sa praticité, facilitant le transport, la manipulation et la pose de l’isolant.

En plus de la laine de roche, la laine de verre est un des matériaux à privilégier dans la mise en œuvre d’une isolation thermique par l’extérieur (ITE). Cette technique permet entre autres :
- de réduire significativement la déperdition calorifique (perte de chaleur) à travers les parois du bâtiment ou les objets traversant les cloisons (tuyaux, menuiseries, etc.) ;
- de ne pas affecter l’espace de vie au sein de la maison, contrairement à l’isolation par l’intérieur (qui réduit la surface au sol disponible dans la pièce) ;
- de faire des économies sur le plan énergétique et financier ;
- de préserver l’environnement en contribuant à limiter l’émission de gaz à effet de serre.

L’isolant est commercialisé dans divers conditionnements, mais il est souvent proposé sous forme de rouleaux. Il existe aussi en flocon ou en mousse. La version à souffler s’avère particulièrement efficace pour :
- assurer l’isolation des combles perdus ou inaccessibles ;
- isoler les planchers instables, délicats ou difficiles d’accès ;
- combler les écarts ainsi que les éventuelles brèches présentes sur la couverture ;
- limiter la perte de chaleur au niveau des passages de fils et des trous de canalisation.

Pour garantir l’efficacité de l’isolant contre les ponts thermiques, il est important de réaliser avec précaution et de bien vérifier la mise en œuvre du matériau :
- autour des ouvertures de la maison (portes et fenêtres) ;
- près des trous de canalisation ;
- aux environs de la tuyauterie (d’eau chaude ou froide, arrivée de gaz, etc.) ;
- au niveau des passages de fils électriques ;
- le long de la jonction planchers-murs et murs-plafonds.

La laine de verre est un matériau assez répandu dans l’isolation thermique et phonique des bâtis, en neuf ou en rénovation. Son utilisation est surtout conseillée en ITE, en raison de sa praticité. De plus, elle est efficace dans la protection incendie.