Comment poser une suspension

Comment poser une suspension

Sylvie, Ecrivain & journaliste brico/déco, Essonne

Guide écrit par:

Sylvie, Ecrivain & journaliste brico/déco, Essonne

Incontournable de l’éclairage intérieur, une suspension peut éclairer toutes les pièces du logement. Même si sa ligne est décorative et sa pose assez simple, celle-ci doit cependant respecter des règles précises pour une mise en œuvre sécurisée et durable. Découvrez dans ce pas à pas toutes les étapes de pose.

Caractéristiques importantes

  • Préparer la pose de la suspension
  • Brancher la suspension
Voir les suspensions !

La suspension : un luminaire facile à poser

La

La suspension est, comme son l’indique, suspendue au plafond par un câble. Grâce à sa hauteur réglable, elle s’adapte facilement à vos besoins. Les suspensions se déclinent en un grand nombre de formes et de styles pour se prêter à toutes les décorations, le tout pour un prix d’entrée de gamme tout à fait abordable.

Autre atout : leur pose est à la portée de tout bricoleur amateur, à condition toutefois de respecter les règles de sécurité électrique et de vérifier que la fixation est parfaitement adaptée à la structure du plafond et au poids du luminaire.

Étapes de réalisation

  1. Préparer la pose de la suspension

  2. Brancher la suspension

Voir le catalogue ManoMano
Luminaire

Préparer la pose de la suspension

Préparer la pose de la suspension

Avant d’intervenir sur le réseau électrique, commencez toujours par couper l’alimentation électrique au niveau du disjoncteur principal.

Vérifiez également que vous disposez bien de tout le matériel nécessaire pour poser votre suspension.

En effet, dans les installations anciennes, il vous faudra très probablement fixer un crochet de suspension ou éventuellement poser une boîte DCL (dispositif de connexion de luminaire) au plafond.

Voir le catalogue ManoMano
Disjoncteur

Brancher la suspension

Brancher la suspension

En positionnant l’extrémité des fils au niveau du plafond, testez la longueur de câble qui vous sera nécessaire pour installer la suspension à la bonne hauteur.

Brancher la suspension

Réglez ensuite la longueur de câble jusqu’à atteindre la dimension souhaitée en le faisant coulisser dans la barrette de maintien en plastique.

Brancher la suspension

Accrochez le boîtier de la suspension au crochet, qui doit être parfaitement fixé au plafond puisque c’est lui qui, via le boîtier, supportera tout le poids du luminaire.

Brancher la suspension

À l’aide du tournevis, dévissez le domino électrique pour libérer les fils électriques.

Si besoin, recoupez ces fils et dénudez-les à l’aide de la pince à dénuder. Lorsque le fil de terre n’est pas utile, il suffit de le replier.

Sachez cependant que pour des installations neuves ou en cas de remise aux normes, les suspensions, comme tous les luminaires, doivent obligatoirement être raccordés à la terre, exception faite de ceux de classe II, c’est-à-dire disposant d’une isolation renforcée.

Brancher la suspension

Raccordez les fils électriques au module électrique de la suspension en les glissant dans la partie prévue à cet effet et en les clipsant ou vissant. Attention à respecter le code couleur des fils électriques :

  • bleu : neutre (N) ;

  • marron, rouge : phase (L) ;

  • jaune, rayé vert : terre.

Brancher la suspension

Rassemblez tous les câbles, puis remontez le cache (également appelé pavillon ou embase) de la suspension jusqu’au plafond afin de les masquer, ainsi que le système de fixation.

Astuce : si les fils sont trop volumineux par rapport au cache, il est possible de les resserrer à l’aide d’un collier de serrage.

Brancher la suspension

Vissez l’ampoule à la suspension.

Attention à la puissance (exprimée en Watts) maximale autorisée qui est indiquée sur le luminaire.

Brancher la suspension

Il ne vous reste plus qu’à remettre le courant au disjoncteur principal pour tester votre nouvelle suspension !

Voir le catalogue ManoMano
Luminaires

Ce qu'il faut prévoir pour poser une suspension

Savoir-faire

2019-04-Picto-savoire-faire.png
  • Connaître les postulats de l’électricité

  • Lire des consignes de montage

  • Utiliser des outils à main type tournevis, pince à dénuder, etc.

  • Travailler en hauteur

Durée du chantier

2019-04-Temps-n%C3%A9cessaire.png

1 heure

Nombre de personnes conseillé

2019-04-Picto-nombre-de-personnes-.png

1 personne

Équipements de protection individuelle

2019-04-Picto-EPI.png

Cette liste est non exhaustive, les équipements de protection individuelle sont à adapter à chaque situation de travail.

Voir le catalogue ManoMano
Equipement de protection individuelle
 
Voir les suspensions !

Guide écrit par:

Sylvie, Ecrivain & journaliste brico/déco, Essonne

Sylvie, Ecrivain & journaliste brico/déco, Essonne

Après avoir travaillé au service de presse de France 2 et de la Cinq, j’ai choisi de laisser parler ma plume en m’orientant vers le journalisme et l’édition. Aussi éclectique dans mes goûts que dans mes écrits, passionnée de décoration et de bricolage comme d’histoire et de sciences, j’écris depuis plus de vingt ans sur ces thématiques. À mon actif : des ouvrages didactiques, romans et nouvelles, et de très nombreux articles brico déco regorgeant de conseils et d’astuces, expérimentés dans la vieille maison que je rénove peu à peu.

  • Des millions de produits

  • Livraison chez vous ou en point relais

  • Des centaines d'experts en ligne