Comment choisir une scie à bûches thermique ?

Comment choisir une scie à bûches thermique ?

Michel, Soudeur professionnel passionné, Vendée

Guide écrit par:

Michel, Soudeur professionnel passionné, Vendée

200 guides

La scie à bûches thermique est à la base un outil de forestier permettant de débiter des troncs ou des rondins pour le chauffage ou la construction. Idéale sur un site d'abattage dépourvu d'électricité, compacte et performante, elle se choisit en fonction des besoins de chaque utilisateur.

Caractéristiques importantes

  • Type d’alimentation
  • Puissance
  • Système d'entraînement de la lame
  • Vitesse de rotation
  • Type de lame
  • Structure et forme du chevalet
  • Confort d'usage et sécurité
Voir les scies à bûches thermiques

Principales caractéristiques des scies à bûches thermiques

Cette machine, qui fonctionne de manière autonome, est conçue pour débiter des troncs de tous diamètres et d'essences différentes. Le choix d’une scie à bûches thermique repose principalement sur :

  • le type d’alimentation : essence, moteur de 5 à 13 cv (chevaux) alimenté en "sans plomb 95/98" ;
  • la puissance : de 3 à 9,6 kW pour les moteurs thermiques ;
  • la cylindrée : de 175 à 400 cm3 ;
  • le système d'entraînement de la lame : 2 à 4 courroies trapézoïdales ;
  • la capacité des réservoirs : réservoir essence de 3,5 à 6,5 litres, huile dans le carter de 0,6 à 1,2 litres ;
  • la vitesse de rotation : 2000 à 3600 tr/mn à vide ; 3000 tr/mn en charge ; 1250 à 1800 tr/mn de lame ;
  • le type de lame défini par : sa matière, acier haut carbone ou carbure cémenté ; son diamètre extérieur, de 600 à 700 mm pour la plupart des machines ; son alésage de 30 mm,combiné avec 2 trous pour les ergots de sécurité ; son épaisseur, de 3,5 à 4 mm ; le nombre de dents, de 42 à 56 pour les lames de 600 à 700 mm ;
  • la structure et forme du chevalet : timon d'attelage sur quad ou tondeuse autotractée à faible vitesse ; bascule de chevalet articulée, c'est la bûche qui va à la scie ;
  • les options de confort d'usage :retour automatique de la bascule, par ressort ; galets d'avancement de bûche, facilite la manutention ; butée/pige de coupe réglable, permet d'avoir des bûches égales ; support complémentaire extensible, pour les rondins supérieurs à 1 m ; pince bloque bûche, appelée aussi barbe anti-rotation, très utile dans le cas de coupe d'un court rondin en toute sécurité ; le diamètre des roues, important si l'on circule sur un terrain irrégulier ;
  • les éléments de protection de l'opérateur : carter fixe enveloppant et carter secondaire de lame mobile ne laissant apparaître que la partie de lame en action ; arrêt d'urgence sur la bascule ; frein de sécurité conforme à la norme européenne ; ancrages possibles sur sol irrégulier ; tunnel de chevalet dans lequel on peut grouper 3 ou 4 billes à couper en une fois.
A noter que l’ergonomie et la fiabilité de la scie à bûches thermique est relative à la fabrication et donc par extension à la marque de l’outil en question.
Voir le catalogue ManoMano
Scie à bûches thermique

Les caractéristiques sont à titre indicatif et peuvent varier selon le constructeur.

Scie à bûches thermique usage régulier

Scie à bûches thermique usage intensif et professionnel

Utilisations

Préparation de bois à brûler pour l'hiver. 

Constitution de stock domestiques.

Préparation de poteaux en bois brut non traité.

Machine professionnelle à moteur essence pour débit en série.

Grandes lames pour grands diamètres de bûches.

Puissance en Kilowatt 

3 à 4 kw

4 à 9,6 kw

Puissance en chevaux (CV)

5 à 6,5 CV

6 à 13 CV

Cylindrée moyenne

175 à 200 cm3

200 à 400 cm3

Vitesse de rotation moteur à vide en tr/mn

3600 tr/mn

2000 à 3200 tr/mn

Vitesse de rotation lame en tr/mn

1250 à 1400 tr/mn

1300 à 1800 tr/mn

Capacité réservoir essence 

3, 5 à 4 l

4 à 6,5 l

Capacité en huile du carter

0,6 à 1 l

0,8 à 1,2 l

Diamètre de la lame 

600 à 700 mm

700 mm

Nombre de dents selon diamètre de lame

42 à 64

42 à 64

Diamètre maxi de coupe directe en 1 passe

190 à 250 mm

230 à 270 mm 

Diamètre de coupe maxi demi-buche 

260 à 300 mm

250 à 400 mm

Longueur de coupe maxi

1 à 2 m

1 à 2 m

Système de récupération des copeaux 

Raccord d'aspiration à la base du carter de lame. 

Raccord d'aspiration à la base du carter de lame.

Options à retenir

Coffre de rangement.

Adjonction récupérateur de copeaux.

Montage sur châssis routier (roues gonflables- tête d'attelage).

Démarreur électrique.

Anti-retournement.

Coffre de rangement.

Budget en €

950 à 1100 €

1100 à 2000 €

Il n'est pas raisonnable d'utiliser une tronçonneuse à chaîne pour convertir en bûches les stères de bois que l'on a constituées. Il appartient à la scie à bûches thermique équipée d'un moteur 4 temps d'effectuer cette tâche précise et productive.

Cet outil permet de produire des bûches vite et en sécurité. Sur les bonnes machines au repos, la lame est invisible. Le carter principal de lame, ainsi qu'un carter mobile se déployant au fil de la coupe, préserve votre intégrité de toute approche de la lame lorsqu’elle tourne à grande vitesse.

Une bascule articulée montée sur le chevalet robuste joue le rôle d'intermédiaire entre vos mains et la lame garnie de dents au carbure. Tout est fait sur cette machine pour vous éviter des efforts inutiles : hauteur de coupe idéale ; galets de manutention sur goulotte ; pince bloque bûche et pige réglable vous assurent des coupes propres et de longueur égale.

Le moteur thermique, à lanceur manuel ou à démarrage électrique de cylindrée de 175 à 400 cm3, consomme peu d'essence et d'huile. Une puissance de 3 à 9,6 KW et de 5 à 13 CV assure une pénétration dans le bois sans effort. La lame de 600 ou 700 mm avec ses 42 ou ses 64 dents en carbure tourne à une vitesse de 1250 à 1800 tr/mn.

Le bâti est robuste et intelligemment conçu. Si vous envisagez de l'atteler à votre tracteur ou de l'emmener sur site par la route, un modèle équipé de roues gonflables, feux de route et système d'attelage sur boule est fait pour vous.

Avec une scie à bûches, il est possible de couper en une fois des troncs de diamètre de l'ordre de 250 mm. Pour les plus gros, jusqu'à 400 mm, utilisez un fendeur de bûches.

Il est difficile de ranger la scie à bûche thermique dans une ou plusieurs catégories. On peut néanmoins sélectionner la machine suivant un usage régulier, intensif ou professionnel.

La scie à bûches thermique pour une utilisation régulière

Dans la gamme restreinte des machines thermiques, on peut considérer que les performances des modèles proposés sont un critère de choix déterminant.

Pour une utilisation régulière, le choix se fait essentiellement selon les caractéristiques suivantes :

  • la cylindrée du moteur : de 175 cm3 à 200 cm3 ;
  • la puissance : de 3 à 4 KW et de 5 à 6,5 CV ;
  • le diamètre de la lame : de 600 mm par exemple.

Viennent ensuite d’autre critères tels que la mobilité de la scie, les options que vous jugez utiles ou non d'intégrer dans votre projet. Pensez à la sécurité du chantier à réaliser Imaginez-vous en train de faire fonctionner cet outil avec les sécurités qui vous semblent indispensables.

Considérez également le poids de la machine à déplacer là où se situe le travail à réaliser. Quelles en sont les contraintes ? Un accès difficile ? Un sol irrégulier ou en pente ? Rassurez-vous, les constructeurs ont les réponses à vos attentes. 

La scie à bûches thermique pour une utilisation intensive et professionnelle

Selon la fréquence de coupe, les volumes de bois et l'endroit où se situe le chantier, la scie à bûche doit répondre fidèlement à vos besoins. 

Pour un usage intensif, on doit viser la partie haute de la gamme dont les performances sont en adéquation avec la qualité du bois à scier. Il faut, en sécurité, aller vite et assurer une productivité satisfaisante. La machine qui vous correspond doit donc présenter les performances suivantes :

  • une cylindrée du moteur de 200 à 400 cm3 ;
  • une puissance de 4 à 9,6 KW et de 6 à 13 CV ;
  • une lame de 700 mm carbure, avec un maximum de dents.

Les postes de travail variables exigent une machine facilement déplaçable avec des roues gonflables pour des manœuvres sur terrain irrégulier. La manutention lourde mérite qu'on s'attarde sur les accessoires qui rendent son usage moins contraignant :

  • des galets de manutention robustes en nombre suffisant ;
  • une bascule aisée à manœuvrer ;
  • un système de blocage de bûche ;
  • un démarreur électrique ;
  • 3 ou 4 courroies trapézoïdales.

Pensez également à un réservoir d'essence de contenance suffisante pour de longues séquences de coupe. Le carter d'huile de 0,8 à 1,2 l convient pour lubrifier correctement un moteur 4 temps. La présence d'un filtre à huile est un plus. Vérifiez la conformité CE de l’appareil.

Zoom sur les lames de scie à buches thermiques

Une lame circulaire, aussi performante soit-elle, finit par s'émousser et ne plus couper. Il est essentiel de cibler le type de bois à scier pour ne pas détériorer rapidement votre lame.

S’il s’agit de couper du bois dur, il convient de choisir une lame avec dents carbure pour une coupe de meilleure qualité et une longévité accrue.

Les dentures à biseaux alternés ont un profil anti-recul, gage de sécurité lors de la coupe. Les lames ont généralement un corps en acier tensionné (anti-vibrations) rectifié et traité.

Les lames usées peuvent se faire réaffûter chez un spécialiste. Si vous souhaitez conforter votre autonomie, vous pouvez vous équiper d'une affûteuse électrique pour rectifier votre matériel à moindre coût. Cette machine stationnaire d'atelier est équipée d'une meule diamant de grande longévité.

Son mécanisme possède un séquentiel d'affûtage choisi en fonction du nombre de dents et du diamètre de la lame pour remettre en état chaque dent usagée. Vérifiez que la capacité d'affûtage correspond bien au diamètres de vos lames.

Entretien et pièces de rechange d’une scie à bûches thermique 

Les principaux ennemis de la scie à bûche qui, au fil du temps, altèrent son mécanisme et sa structure sont les suivants : 

  • la sciure qui s'amasse au fil des coupes ;
  • les nombreuses billes de bois manutentionnées.

Un entretien régulier est indispensable si on veut maintenir en état convenable cet outil de coupe du bois. Le moteur doit faire l'objet d'une attention particulière. Respectez les cycles de vidange et de remplacement de filtres à air et à huile.

Dès qu'une campagne de sciage est terminée, un nettoyage en profondeur, en plus du nettoyage journalier, doit être entrepris. Ne laissez aucun copeau humide agresser la structure et les mécanismes de la scie.

Maintenez en bon état les guides et galets de manutention.

Le compresseur d'air équipé d'une soufflette, puis le nettoyeur haute pression sont deux bons outils pour faire ce travail. 

Les carters sont à démonter pour les nettoyer à fond. Graissez tout ce qui est recommandé par le fabricant, remontez le tout et remisez la machine au sec.

Assurez-vous qu'un service après-vente est en mesure de vous fournir les pièces détachées de votre machine.

Voir le catalogue ManoMano
Filtres à air

La norme européenne NF EN 1870-6+A1, récemment revue, prend en compte la sécurité de l'utilisateur de scie à bûches thermique ou électrique mais aussi celle des assistants manutentionnaires en relation directe avec l'opérateur/scieur. C'est dire combien l'utilisation de ce type de machine mérite de se former à minima auprès d'opérateurs avertis.

Avant de démarrer le sciage de stères, il faut :

  • vérifier que la machine est stable et ancrée solidement. Elle est relativement peu lourde et un gros tronc peut la faire basculer accidentellement ;
  • les billes à couper sont à stabiliser et immobiliser sous les griffes avant de les présenter aux dents de la lame en action. Vous évitez ainsi tout blocage de lame, source d'accidents ;
  • dégagez les bûches de la zone de travail. 

Pour l'activité de sciage et de manutention de troncs, il faut impérativement s'équiper de :

Même si c'est par temps ensoleillé, évitez de travailler avec une tenue estivale légère !

N'oubliez pas la trousse de secours multirisques surtout si vous êtes loin de votre domicile !

Voir le catalogue ManoMano
Tablier
Voir les scies à bûches thermiques

Guide écrit par:

Michel, Soudeur professionnel passionné, Vendée, 200 guides

Michel, Soudeur professionnel passionné, Vendée

J’ai acquis une formation de tôlier, de tuyauteur/soudeur et après avoir parcouru pendant trente cinq ans les chantiers de France et du Benelux, je suis devenu responsable d’une chaudronnerie puis projeteur, ingénieur de projets pour finir chef d’établissement ingénierie. Retraité, j’ai aménagé et équipé un atelier où je réalise des sculptures métalliques : j’ai réussi à combiner et aménager un coin de paradis ou j’aime laisser libre cours à mon imagination. Les casses et les vide-greniers n’ont plus de secrets pour moi. J’y trouve des objets insolites et des vieux outils que je collectionne ou que je transforme en objet d’art.J’aime aussi la décoration, la peinture sur toile et le jardinage. Je suis l’évolution des nouvelles technologies concernant les outils. Faire partager ma passion et vous conseiller humblement dans vos choix de matériel est un réel plaisir.

Le plus grand magasin en ligne d'Europe de brico, maison & jardin

  • Des millions de produits

    62 fois plus qu'en magasin, ça en fait du choix

  • Livraison chez vous ou en point relais

    Ça, c'est vous qui voyez

  • Des centaines d'experts en ligne

    Aussi experts que Macgyver, plus dispos que votre ophtalmo