Comment choisir une porte d'intérieur ?

Comment choisir une porte d'intérieur ?

Albert, Rédacteur, Isère

Guide écrit par:

Albert, Rédacteur, Isère

109 guides

A âme pleine ou alvéolaire, post-formée ou isolante, en chêne ou blanc laqué... choisir une porte d’intérieur consiste à définir ses propriétés techniques, mais aussi à bien mesurer l’embrasure où elle est installée, que ce soit en neuf ou en rénovation, et sur-mesure ou en bloc-porte prêt à poser de dimensions standards.

Caractéristiques importantes

  • Type de porte
  • Ouverture
  • Eléments constitutifs
  • Matériaux
  • Dimensions
  • Rapport à la lumière
Voir les portes d'intérieur

Une porte d'intérieur doit être conforme à vos souhaits et au style de votre logement. Mais ce n’est pas tout, car elle doit correspondre à d’autres critères tout aussi déterminants. Ceux-ci sont à considérer en amont. Autrement dit, sélectionnez le type de porte qui correspond techniquement à votre projet avant de considérer son esthétique.

Pour une rénovation, vous pouvez opter pour des portes identiques ou les choisir selon la pièce, tout dépend des préférences et de la créativité de chacun.

Cette sélection prend en compte les critères suivants :

  • Pose à prévoir, celle-ci définit le type de porte.
  • Sens de l’ouverture, pour déterminer le type d’ouvrant.
  • Circulation prévue, afin de bien choisir les bonnes dimensions.
  • Pièces à délimiter, pour prévoir une porte adaptée.
  • Rapport à la lumière, pour opter pour une porte pleine ou vitrée.
  • Isolation phonique et thermique, définit les matériaux des portes intérieures. 

Ces critères déterminent le choix des éléments constitutifs et les caractéristiques techniques pour vos portes d’intérieur.

Voir le catalogue ManoMano
Porte d'intérieur

Une porte est constituée de plusieurs parties, en voici les principales :

  • Bloc porte, c’est l’ensemble porte, quincaillerie (selon les modèles elle est fournie ou pas) et encadrement ou huisserie.
  • Panneaux, posés de part et d’autre de la porte, ils forment sa partie visible.
  • Remplissage, partie située à l’intérieur de la porte, constitué d’alvéoles ou de matériaux isolants.
  • Oculus, partie vitrée d’une porte destinée à laisser passer la lumière pour améliorer l’éclairage d’une pièce.
  • Dispositif d’ouverture/fermeture, ensemble poignée, gâche, dormant, serrure (selon la pièce). 
  • Charnières et gonds, ces sont les éléments qui soutiennent la porte et en constituent l’axe de mouvement.
  • Rail ou mécanisme de galandage, dispositifs permettant l'ouverture/fermeture d’une porte coulissante.

Porte à galandage : une bonne option pour les petits espaces

Vous cherchez à optimiser l’espace d’une pièce ? La porte à galandage est une excellente option ! Avec le système à galandage, la porte coulisse discrètement à l'intérieur de la cloison. De quoi gagner un espace équivalent à 1 m² d’espace en plus dans la pièce concernée.

La porte à galandage convient particulièrement aux petits espaces. Elle permet d’installer facilement un meuble là où une porte classique l’empêche. Contrairement à celle-ci, la porte à galandage n’empiète pas sur l’espace de la pièce en s’ouvrant.

Porte coulissante : une alternative à moindre coût

Comme son homologue à galandage, la porte coulissante est fixée sur un rail, à la différence que celui-ci est posé sur le mur et non à son intérieur. Le gain d’espace est moindre qu’avec une porte à galandage, mais convient pour une petite rénovation.

Porte battante : l'option classique

La porte battante est la plus couramment utilisée. Montée sur des paumelles, son axe se situe sur l’aplomb de celles-ci. Elle peut se situer de part et d’autre de l’encadrement. La porte battante peut être simple ou double. 

Porte pivotante : élégance et praticité

Une porte pivotante surprend par son originalité et praticité. Intégrée dans un style contemporain, elle constitue un élément de décoration à part entière. Sa particularité est de pivoter sur un axe central ou excentré, d’où son nom. Ce type de porte est à poser dans un lieu spacieux, compte tenu de son débattement.

Porte accordéon : la solution gain d'espace à petit prix

Comme son nom l'indique, ce type de porte est formée par un ou deux panneaux qui se plient et se déplient en accordéon en coulissant sur un rail. Lorsqu'elle comporte deux panneaux, ceux-ci se ferment sur l'axe centrale de l'encadrement.

La porte accordéon est une bonne option pour les petits espaces et les petits budgets.

Le sens de l’ouverture est un autre point important à ne pas négliger. En effet, la porte doit s’ouvrir de manière à optimiser l’espace. Pour les portes battantes, un petit lexique est à connaître pour bien désigner l’ouverture de son choix : 

  • Droite poussant : la porte, face à vous, s’ouvre sur la pièce vers le côté droit en la poussant (paumelles à gauche, poignée à droite).
  • Gauche poussant : la porte, face à vous, s’ouvre sur la pièce vers le côté gauche en la poussant (paumelles à droite, poignée à gauche).

La circulation et le passage de la pièce concernée déterminent la largeur de la porte. Pour un salon par exemple, le passage de meubles doit être pris en compte. S’agissant d’un dressing ou d’un WC, la porte peut être légèrement plus étroite.

Pour une personne à mobilité réduite, toutes les portes doivent être suffisamment larges. Les largeurs de porte disponibles sont les suivantes :

  • 63 cm, passage une personne, largeur courante pour les WC ;
  • 73 cm, largeur de porte standard des portes intérieures ;
  • 83 cm, passage large, minimum requis pour les personnes à mobilité réduite ;
  • 93 cm, passage extra large (porte de salon ou cuisine).

Côté hauteur, les portes mesurent généralement 204 cm (hauteur standard). Quant à l'épaisseur, elle est comprise entre 30 et 50 mm. Bien évidemment, d'autres mesures existent et, lorsque ce n'est pas le cas, il est possible de demander à faire des portes sur mesure.

La porte pleine est la plus utilisée pour équiper l’intérieur d’une maison. Cependant, si la pièce a besoin de luminosité, opter pour une porte vitrée est une bonne démarche. En effet, de par la présence d’un matériau transparent ou translucide (verre naturel ou synthétique) la lumière pénètre dans la pièce.

Cette surface est appelée oculus. Les portes vitrées sont courantes pour délimiter les cuisines fermées du salon. La forme de l’oculus a beaucoup évolué, des fameux rectangles au centre de la porte des années 1970 à des formes modernes et design. Cette évolution fait écho aux nouvelles tendances en matière de décoration d’intérieur et de gestion de la luminosité.

Une porte est essentiellement constituée d’une âme et de plaques extérieures. L’âme est la partie centrale de la porte, les plaques ou panneaux sont collés à celle-ci. Ces éléments définissent les types de portes, leurs caractéristiques, utilisations et prix. 

Type de porte

Caractéristiques

Utilisations

Prix

Porte post formée

En matériaux agglomérés avec panneaux décoratifs. Divers coloris, motifs et reliefs.

Alternative économique aux portes en bois massif, destinée à toutes les pièces du logement.

€€

Porte alvéolaire

Structure en « nid d’abeille » recouverte de panneaux décoratifs. Porte assez fragile.

Elle s'utilise dans toutes les pièces, à condition d’en prendre particulièrement soin.

Porte isolante acoustique et/ou thermique

Un isolant est situé dans l’âme de la porte. En fonction de celui-ci, la porte assure l’isolation acoustique, l’isolation thermique ou les deux.

Préserver la température ou éviter la propagation de bruits d’une pièce à une autre. Peut se poser sur toutes les pièces.

€€€€

Porte pleine

L’âme de la porte est en matériau massif. Ce type de porte est particulièrement robuste.

Utilisable dans toutes les pièces. Elle est appréciée pour une déco design ou traditionnelle.

€€€€

Porte vitrée

Présence de verre synthétique en partie ou en totalité. Le verre utilisé est généralement translucide.

Apprécié pour les cuisines, couloirs, salles d’eau ou toilettes, des pièces nécessitant de la clarté.

€€€

Voir le catalogue ManoMano
Porte d'entrée

La solidité des portes dépend du matériau employé dans leur fabrication. Voici les principaux matériaux utilisés pour les portes d’intérieur :

  • Bois : matériau esthétique et robuste, il est naturellement isolant. Il s’intègre harmonieusement avec tous les styles décoratifs.
  • Panneaux de particules : MDF ou aggloméré, ce sont des alternatives au bois à moindre coût. Le MDF étant plus résistant que l’aggloméré.
  • Aluminium : matériau à la fois léger, résistant et esthétique, il s’intègre bien à un style contemporain. Son coût à l’achat est par contre élevé.
  • PVC : utilisé sur plusieurs gammes, il constitue aussi bien les portes à petit budget que celles de milieu de gamme. Associé à d’autres matériaux, comme l’aluminium, il peut intégrer une déco design ou de style industriel.
  • Verre : naturel ou synthétique, ils équipent partiellement les portes, plus rarement leur totalité. Translucide, non transparent, il laisse passer la lumière en préservant l’intimité.

Une fois les caractéristiques techniques de la porte définies, place au choix esthétique. Les goûts de chacun sont la priorité, en fonction du budget disponible, bien évidemment. Voici quelques conseils en matière d’esthétique pour bien choisir votre porte d’intérieur :

  • Couleurs : jouez avec les différents tons et intensités de couleurs pour créer des contrastes. Sur une pièce claire, une porte plus foncée est une bonne option, et inversement. Vous pouvez également opter pour une porte à peindre et la personnaliser.
  • Reliefs : les portes avec des moulures sont sans doute un atout pour votre déco. Le choix concerne un grand nombre de styles. Vous trouverez forcément le modèle qui vous convient !
  • Surfaces vitrées : comme évoqué précédemment, une porte avec un panneau translucide ou transparent en verre synthétique ou naturel est souvent nécessaire. Dans ce cas, osez les modèles innovants, avec plusieurs verres disposés de manière originale, par exemple.
  • Poignées de porte : cet élément est souvent, à tort, négligé. Pour vos portes intérieures, optez pour des poignées de porte de qualité. Les petits prix se révèlent fragiles et sont voués à un remplacement au bout de peu de temps d’utilisation. 
Vous l'aurez compris, pour bien choisir une porte d'intérieur il faut savoir conjuguer aspects techniques et préférences esthétiques. Avec ces éléments en main, à vous de jouer !

Voir les portes d'intérieur

Guide écrit par:

Albert, Rédacteur, Isère, 109 guides

Albert, Rédacteur, Isère

Le jardinage et le bricolage font partie de mon quotidien depuis longtemps. Aussi bien sur le plan personnel que professionnel. En effet, après des études dans le commerce, j’ai évolué vers les métiers du bâtiment et du paysage : technicien, paysagiste et responsable d’activité. De la maintenance technique d’immeubles à la création des espaces paysagers, en passant par la rénovation de logements, mon expérience m’a permis d’être polyvalent. Les conseils à mes interlocuteurs, particuliers et professionnels, m’ont orienté logiquement vers le métier de rédacteur. C’est donc avec plaisir que je vous apporte mes conseils dans le jardinage et le bricolage. Je sais combien il est utile de savoir choisir ses équipements et de faire ses travaux soi-même. Cela vous permet d’améliorer votre confort à la maison et au jardin, la fierté et les économies en plus !

Le plus grand magasin en ligne d'Europe de brico, maison & jardin

  • Des millions de produits

    62 fois plus qu'en magasin, ça en fait du choix

  • Livraison chez vous ou en point relais

    Ça, c'est vous qui voyez

  • Des centaines d'experts en ligne

    Aussi experts que Macgyver, plus dispos que votre ophtalmo