Comment avoir un beau gazon vert

Comment avoir un beau gazon vert

Jean-Marie, Jardinier passionné & auteur, Auvergne

Guide écrit par:

Jean-Marie, Jardinier passionné & auteur, Auvergne

169 guides

Le secret pour avoir un beau gazon, d'une belle couleur verte homogène, avec une herbe drue d'une bonne densité, sans plage dégarnie, avec une bonne résistance au piétinement, réside en un seul mot : l’entretien. Mais tontes et arrosages ne sont pas les seules actions indispensables pour avoir une belle pelouse.

Caractéristiques importantes

  • Passage du rouleau
  • Scarification
  • Fertilisation
  • Arrosage
  • Entretien courant
  • Entretien périodique
Voir les gazons à planter

Passez une première fois le rouleau à la fin de l'hiver pour remettre en place les herbes qui ont été déchaussées par les gels de l'hiver. Ensuite, passez le rouleau une fois par mois après le passage de la tondeuse à gazon. Pensez à croiser les sens du roulage.

Le roulage est une opération qui force les graminées à produire plusieurs tiges à partir d'un plant initial et à occuper l'espace autour d'elles (tallage). On obtient ainsi un tapis végétal plus dense.

Les déchets de tonte et surtout les vieilles racines sèches du gazon forment avec le temps un feutrage épais qui nuit aussi bien à l'aération du sol qu'à l'alimentation du gazon. Il est conseillé de passer le scarificateurau printemps ou en automne quand le gazon est en phase de croissance active pour enlever ce feutre en même temps que les mousses. La scarification facilite l'absorption d'éléments fertilisants par les racines.

  • Commencez à scarifier une pelouse dès la troisième ou la quatrième année après le semis.
  • La scarification terminée, ramassez les parties extraites à l'aide d'un balai à gazon et apportez ces déchets sur votre tas de compost (à condition qu'il n'y ait pas de mousses).
  • Au bout de 3 à 4 semaines, les traces du passage du scarificateur auront complètement disparu et vous pourrez de nouveau passer la tondeuse à gazon.
Voir le catalogue ManoMano
Balai à gazon

Tontes et arrosages répétés compactent la terre, particulièrement si votre pelouse est âgée, et surtout si le sol est lourd et souvent piétiné ; l'air pénètre mal jusqu'aux racines. Il faut passer un aérateur mécanique au printemps pour faciliter la pénétration de l'air et de l'eau dans les racines des herbes. Une deuxième opération peut être nécessaire en automne si la pelouse est très compactée :

  • tondez l'herbe le plus ras possible ;
  • passez l'aérateur sur votre pelouse en passages croisés.

L'aérateur est une sorte de rouleau muni de pointes qui laissent des trous dans le sol. Si vous en avez le courage, utilisez une fourche-bêche que vous enfoncez à intervalles de 15 cm. Si votre pelouse est de faible surface, aérez-la à l'aide de patins aérateurs fixés sous vos chaussures.

Voir le catalogue ManoMano
Aérateur mécanique

Pour rester bien vert, le gazon doit être arrosé en pluie fine deux fois par semaine de juin à septembre, sauf en cas de précipitations. Cependant, il n'est pas rare de devoir commencer les arrosages plus tôt ou les poursuivre plus tard en saison par manque d'eau.

Il faut que la quantité d'eau soit uniformément répartie et être d'au moins 5 à 10 mm à chaque arrosage (vérifiez-le en installant un pluviomètre).

Entre mars et septembre, apportez un fertilisant spécial gazon, en 3 fois. Cet engrais, riche en azote, donne une belle couleur verte aux feuilles, épandez-le le plus uniformément possible car, si des plaques reçoivent plus d'engrais et donc d'azote, la couleur ne sera pas la même partout. L'épandage de l'engrais est à réaliser soit manuellement, en faisant deux passes croisées, soit à l'aide d'un épandeur en une seule passe, car vous pouvez régler le dosage avec précision. Dans tous les cas, suivez les indications du fabriquant.

Arrosez après avoir épandu l'engrais. Si votre pelouse jaunit sans raison apparente, apportez-lui davantage d'engrais, de préférence organique.
Voir le catalogue ManoMano
épandeur

En mai ou en octobre, après avoir ratissé la pelouse pour la débarrasser de tout détritus, terreautez-la, c'est-à-dire,apportez sur toute la surface une mince couche de terreau bien sec. Le terreau enrichit le sol en matière organique et nourrit les vers de terre qui contribuent de façon importante à l'aération du sol. Cette aération facilite le développement et l'ancrage des racines dans le sol.

Une tonte régulière empêche les mauvaises herbes de proliférer et préserve la pelouse en bonne santé. En début de saison ne coupez pas trop court, réglez la hauteur de coupe à environ à 5 cm du sol. Diminuez progressivement jusqu'à atteindre 2 ou 3 cm de hauteur. Ensuite, tondez deux fois par semaine. N'attendez pas que l'herbe soit trop haute pour tondre, car elle risque de jaunir près du sol et elle a tendance à se coucher.

Il est d'usage d'éviter de couper plus de 1/3 de la hauteur de l'herbe. En coupant à chaque tonte 1 ou 2 cm de hauteur d'herbe, il n'est pas nécessaire de ramasser l'herbe coupée. Utilisez de préférence une tondeuse équipée de la fonction mulching ou installez un robot tondeuse si la configuration de votre terrain le permet. En période de fortes chaleurs tondez 1 ou 2 cm plus haut.

On a beaucoup utilisé le sulfate de fer pour détruire la mousse qui envahit les pelouses. Effectivement, sous l'action de ce produit, la mousse noircit et meurt. Mais le sulfate de fer acidifie aussi le sol, ce qui crée des conditions propices pour une réinstallation de la mousse.

Il est préférable de se tourner vers une aération du sol, comme la scarification, qui empêche la mousse de s'installer. Vous pouvez aussi, si votre sol est de tendance acide, chauler le gazon, ou le saupoudrer de cendre de bois ou un autre amendement apportant du calcium dans le sol.

Les taupinières transforment rapidement un beau gazon en un espace parsemé de monticules de terre disgracieux. Ces buttes de terre gênent le passage de la tondeuse, et les taupes coupent les racines des herbes en creusant leurs tunnels.

Pour le jardinier, c'est l'éternelle question : comment se débarrasser des taupes ? Les moyens sont très variés mais ne donnent pas toujours les résultats escomptés : répulsifs, appareils à ultrasons ou à vibrations, pièges mécaniques pour capturer ou tuer et dernièrement les pièges pyrotechniques à pétard.
Voir le catalogue ManoMano
Répulsifs

Griffez la terre aux endroits dénudés, ensemencez avec du gazon de regarnissage, couvrez-le d'une mince couche de terreau, tassez et arrosez. Evitez de marcher sur ces endroits jusqu'à ce que l'herbe ait bien poussé. A la repousse tondez haut les secteurs regarnis (5 ou 6 cm) et ce, sur trois tontes consécutives, ensuite, réduisez la hauteur par paliers de 1 cm jusqu'à la hauteur de coupe habituelle.

Les plantes étrangères aux semences de graminées, appelées adventices ou mauvaises herbes, forment des taches de couleur et d'aspect différents de celui du gazon, ce qui nuit à l'esthétique de votre pelouse. D'autre part, elles fleurissent rapidement. Pour éviter leur prolifération, il est indispensable de les supprimer avant qu'elles ne produisent des graines.

En tondant régulièrement, vous devez éliminer la plus grande partie de ces indésirables, car les passages répétés de la tondeuse embellissent le gazon, mais affaiblissent les autres plantes. Déterrez avec un couteau désherbeur ou une gouge à asperge les mauvaises herbes à longues racines pivotantes (pissenlit, oseille, chardon).

  • Evitez de marcher sur la pelouse en période de gel.
  • Ne piétinez pas exagérément certaines zones de rassemblement, autour d'une table, du barbecue, etc.
  • Ne laissez pas votre chien creuser ou gratter le sol.
  • Soyez attentif à ne pas laisser tomber d'hydrocarbures, d'une débroussailleuse par exemple.
  • Ne stationnez votre voiture sur la pelouse, sauf exceptions.

Janv.

Fév.

Mars

Avril

Mai

Juin

Juil.

Août

Sept.

Oct.

Nov.

Déc.

Rouler

X

Scarifier

X

Aérer

X

X

Tondre

X

X

X

X

X

X

X

Fertiliser

X

X

X

Terreauter

X

X

Arroser

X

X

X

X

Ratisser

X

X

Voir les gazons à planter

Guide écrit par:

Jean-Marie, Jardinier passionné & auteur, Auvergne, 169 guides

Jean-Marie, Jardinier passionné & auteur, Auvergne

Haut comme trois pommes, je travaillais déjà au jardin familial. C'est peut-être de là qu'est né mon intérêt pour les plantes et le jardinage. Il était donc logique pour moi de suivre des études à la fois en biologie végétale et en agronomie.   Accédant à la demande de divers éditeurs, j'ai écrit en 25 ans de nombreux livres sur la thématique des plantes, des champignons (un sujet qui me tient à cœur), essentiellement des guides d'identification dans un premier temps, mais très vite aussi par la suite, sur le jardinage, renouant ainsi avec la première passion de mon enfance.   J'ai aussi collaboré régulièrement à plusieurs magazines spécialisés dans le domaine du jardinage ou plus généralement de la nature. Comme il n'y a pas de jardinier sans jardin, c'est dans un petit coin de l'Auvergne que je cultive le mien depuis 30 ans et où je mets en pratique les méthodes de culture que je vous conseille.

Le plus grand magasin en ligne d'Europe de brico, maison & jardin

  • Des millions de produits

    62 fois plus qu'en magasin, ça en fait du choix

  • Livraison chez vous ou en point relais

    Ça, c'est vous qui voyez

  • Des centaines d'experts en ligne

    Aussi experts que Macgyver, plus dispos que votre ophtalmo