Le plus grand choix de bricolage

Conseils live avec nos experts brico

Alimentation pour chevaux

Filtrer

Filtrer

Prix (€) Effacer

Cette valeur n'est pas valide.

Marques Effacer

  • DISTRI'HORSE33
  • HORSEMASTER
  • FORAN
  • GAMME "HORSE" DISTRI'HORSE33®
  • WALDHAUSEN
  • FARNAM
  • AGECOM
  • BUBIMEX
  • FEDVET

Livraison Effacer

  • Livraison gratuite
  • Livraison en point relais

Marchands Effacer

  • Distrihorse33
  • EQUIDIFFUSION
  • Mon animalerie
  • Vetostore
114 produits trouvés

Alimentation pour chevaux : faire le bon choix

Pour nourrir correctement son cheval, connaître ses besoins en fonction de son métabolisme et de ses activités est primordial. Le propriétaire doit également considérer sa condition de vie. Ainsi, un équidé vivant dans un box ne sera pas nourri de la même manière qu’un autre vivant en pleine nature.
À la base, le cheval est herbivore. Il est ainsi supposé passer le plus clair de son temps à brouter. Néanmoins :
- il a besoin d’une alimentation équilibrée pour répondre aux besoins de son corps liés à son gabarit, son âge et son activité ;
- sa ration quotidienne doit couvrir les apports nécessaires à l’entretien de son corps et à son travail ;
- il est indispensable de prévoir un bol alimentaire suffisant pour garantir le bon fonctionnement de son transit intestinal. Par ailleurs, l’apport en fibres indispensables à son tube digestif est surtout assuré par l’herbe, le foin ou la paille.
Contrairement aux bovidés, le cheval n’est pas un ruminant. Son système digestif est ainsi plus fragile. De plus, son organisme ne lui permet pas de vomir. Par conséquent, il est important de bien rationner son alimentation pour éviter les problèmes gastriques. Les professionnels recommandent généralement de lui préparer 4 à 5 repas par jour dans une quantité raisonnable à chaque prise.
Le cheval se distingue par son dynamisme, sa corpulence et sa prédilection pour les grands espaces ainsi que les environnements naturels. Ainsi, pour répondre à ses besoins énergétiques, il doit notamment se nourrir :
- d’herbes (pour les équidés élevés au pré) ou de fourrages (paille, foin, etc.) ;
- d’aliments transformés et en version concentrée (granulés, céréales sous leurs formes naturelles, produits contenant des tourteaux, des céréales ainsi que des suppléments en vitamines et en minéraux) ;
- de fruits et légumes (carottes, pommes, etc.).
Il est impératif d’adapter l’alimentation de son cheval à ses spécificités et à son mode de vie.
- Les besoins nutritionnels d’un cheval dépendent essentiellement de sa race, de son gabarit, de son âge, de sa physiologie, de son tempérament et du travail effectué au quotidien. Il est ainsi nécessaire de considérer ces différents critères pour déterminer la ration convenable et les aliments requis par son organisme. Logiquement, une jument en lactation et un étalon de sport n’auront pas le même régime alimentaire.
- L’observation de l’état général du cheval permet aussi de réajuster son alimentation au fur et à mesure. En vérifiant régulièrement son état d’engraissement, il est possible de réévaluer sa ration pour l’aider à atteindre son poids optimal.
- Il est impératif d’ ajuster la quantité d’herbe proposée au cheval en fonction de la saison et du milieu où il évolue (paddock, pré, box, etc.). L’apport de fourrage doit, par exemple, être plus régulier et généreux pour un équidé mis sur une litière artificielle.
L’alimentation d’un cheval est dictée par son état de santé global et son rythme de vie. En cas de doute, il vaut mieux s’adresser à un professionnel (vétérinaires, entraineurs, éleveurs, etc.) pour obtenir des conseils pratiques et assurer le bien-être de l’équidé.