Comment faire du lombricompost

Comment faire du lombricompost

Jean-Marie, Jardinier passionné & auteur, Auvergne

Guide écrit par:

Jean-Marie, Jardinier passionné & auteur, Auvergne

169 guides

Le lombricompostage permet aux citadins de produire du compost dans leur appartement, à partir de déchets organiques, les épluchures de fruits et de légumes, qui seront digérés par des vers de terreau. Particulièrement riche, ce lombricompost servira à fertiliser votre jardin ou vos plantes en pot.

Caractéristiques importantes

  • La mise en place
  • La préparation
  • Le démarrage du lombricompost
  • Les déchets lombricompostables
  • Les utilisations du lombricompost
Découvrez nos composteurs !

Né dans les pays anglo-saxons dans les années 1950, le lombricompostage est en plein essor sur tous les continents.

Le lombricompostage se résume à reproduire chez soi l'écosystème qui existe dans la nature, dans lequel le ver a pour fonction, entre autres, de dégrader les matières organiques.Le processus de fabrication de ce lombricompost ne dégage aucune mauvaise odeur lorsqu'il est mené dans de bonnes conditions. Il en résulte ensuite un compost utilisable au jardin et au potager.

Il existe aujourd'hui de nombreux modèles de conteneurs spécialement conçus, en bois ou en plastique, pour la fabrication du lombricompost. Les plus souvent utilisés sont les lombricomposteurs verticaux, à 2, 3 ou 4  bacs (appelés aussi tiroirs ou plateaux) superposés.

Les bacs doivent être opaques car les vers n'aiment pas la lumière et leur fond est percé de trous pour laisser circuler les vers. L'étage le plus bas du lombricomposteur n'est pas troué et est muni d'un robinet permettant de récolter un jus concentré : le « thé des vers » ou « lombrithé ».

Un lombricomposteur avec 3 bacs de 60 x 60 cm est suffisant  pour  valoriser les déchets d'une famille de 4 personnes.

1. Mettre en place le lombricomposteur

Placez votre lombricomposteur dans un endroit calme, bénéficiant d'une température relativement constante comprise entre 15 et 25 °C, (idéalement 20° C) ce qui correspond par chance aux températures habituelles de nos habitations (cuisine, cellier, cave...ou même un placard).

Si vous désirez le placer à l'extérieur, sur un balcon par exemple, évitez absolument les températures dépassant 30° C, ainsi que les températures négatives en hiver.

2. Préparation de la litière du lombricompost

Disposez dans un plateau une litière de 2 ou 3 cm d'épaisseur. Si elle n'est pas proposée par votre fournisseur de vers, faites-en une avec du papier journal ou du carton coupé en morceau, de la fibre de coco que vous aurez préalablement humidifié ; une goutte d'eau doit s'écouler lorsque vous en pressez une poignée.

3. Introduire les vers dans la litière

Installez les vers, avec leur litière de transport, sur cette couche. Le poids des vers apportés doit être le double du poids de déchets déposés dans le bac par jour. Ainsi si vous pensez apporter  300 g de déchets par jour dans votre bac,  600 g de vers seront nécessaire pour débuter votre compostage.

N'utilisez pas les vers de terre du jardin (lombrics) : ils ont leur utilité mais ils ne conviennent pas du tout pour faire du lombricompost. Procurez -vous des vers auprès d'un fournisseur d'appareil à compost, dans un magasin d'articles de pêche, ou dans leur habitat naturel.

4. Attendre quelques jours avant tout premier apport

Les vers mettront plusieurs jours avant de s'habituer à leur nouvel environnement.Ne soyez pas impatient et attendez 3/4 jours avant d’apporter les premières épluchures.

5. Apporter quelques épluchures

Apportez peu de déchets au début : une poignée d'épluchures (une ou deux peaux de bananes découpées en morceaux conviendront parfaitement) et laissez passer quelques jours.

6. Augmenter progressivement les apports

Continuez d'alimenter avec vos déchets de cuisine en petites quantités au début, pour atteindre progressivement la quantité maximale. Il vous restera à doser les apports, en les réduisant si une trop grande quantité se décompose sans être mangée, ce qui sera source de mauvaises odeurs. Il peut aussi s'ensuivre une fermentation et montée en température d'où mortalité des vers. Coupez les morceaux trop gros.

Apportez de temps à autre du papier journal ou du carton coupé en morceaux qui sont une source de carbone. Les vers de terre se reproduisent vite et s'autorégulent. Mais si vous vous absentez pendant une période de plusieurs semaines, demandez à un proche d'alimenter votre compostière.

Le compost est prêt à être récolté à partir de 3 mois lorsque le compost a pris une couleur brune.

Arrêtez d'alimenter le bac, et posez par dessus un nouveau bac dans lequel vous déposerez désormais vos déchets. Les vers, attirés par cette nouvelle nourriture, vont migrer vers l'étage supérieur par les trous.

Lorsque tous les vers auront migré, vous pourrez récolter le compost du bac inférieur.

Procédez de même quelques mois plus tard avec un autre plateau ou celui du dessous que vous aurez vidé de son compost. C'est un système rotatif.

A composter sans restriction

A composter en petite quantités

A ne pas composter

Fruits abîmés, épluchures de fruits

Feuilles d'ananas (trop coriaces)

Agrumes (citrons, orange...) noyaux de fruits

Épluchures et déchets de légumes, de champignons

Peau de l'avocat (trop dure)

feuilles d'artichaut,

épluchures de pommes de terre

Oignon, ail, échalote

Coquilles d'œufs écrasées

Pain, biscuit, pâtisserie

Graisse, huile de friture

Marc de café avec filtre

Reste de pâtes et riz cuits

Viande , poisson, os, arêtes

Boîtes d'œufs en cartons

Carton brut, papier journal

Papier couleur, magazine, papier glacé

Feuilles mortes, mauvaises herbes, déchets des plantes d'intérieur

Tonte de gazon

Particulièrement riche en microorganismes, ce compost doit être employé rapidement, en évitant de le stocker pendant plusieurs mois.

N'utilisez que du lombricompost bien mûr. Le compost est mûr lorsque tous les déchets ont été transformés en un terreau uniforme, de couleur noire ou brune. On l'utilise en le répandant au jardinsur le sol sur un épaisseur de quelques mm, et pour les plantations en pot en mélangeant 1/4 de lombricompost pour 3/4 de terre.

Le lombrithé récupéré de l'étage inférieur, très concentré en éléments nutritifs, est utilisé à la dose de 1/10ème dans l'eau d'arrosage des plantes.

En savoir plus

Découvrez nos composteurs !

Guide écrit par:

Jean-Marie, Jardinier passionné & auteur, Auvergne, 169 guides

Jean-Marie, Jardinier passionné & auteur, Auvergne

Haut comme trois pommes, je travaillais déjà au jardin familial. C'est peut-être de là qu'est né mon intérêt pour les plantes et le jardinage. Il était donc logique pour moi de suivre des études à la fois en biologie végétale et en agronomie.   Accédant à la demande de divers éditeurs, j'ai écrit en 25 ans de nombreux livres sur la thématique des plantes, des champignons (un sujet qui me tient à cœur), essentiellement des guides d'identification dans un premier temps, mais très vite aussi par la suite, sur le jardinage, renouant ainsi avec la première passion de mon enfance.   J'ai aussi collaboré régulièrement à plusieurs magazines spécialisés dans le domaine du jardinage ou plus généralement de la nature. Comme il n'y a pas de jardinier sans jardin, c'est dans un petit coin de l'Auvergne que je cultive le mien depuis 30 ans et où je mets en pratique les méthodes de culture que je vous conseille.

Le plus grand magasin en ligne d'Europe de brico, maison & jardin

  • Des millions de produits

    62 fois plus qu'en magasin, ça en fait du choix

  • Livraison chez vous ou en point relais

    Ça, c'est vous qui voyez

  • Des centaines d'experts en ligne

    Aussi experts que Macgyver, plus dispos que votre ophtalmo