TUBE FLUO 1M50 58W 827 BL.CHAUD BTE (Vendu par 1)

Voir la description
29
33
Dont éco-participation : 0,20 € TTC
Paiement 100% sécurisé par CB ou virement
  • Livraison gratuite
  • Paiement en 3x par CB
Mode de livraison
  • À domicile entre le 20/04/2021 et le 22/04/2021 pour toute commande passée avant 17 h (Frais de port à partir de 8,00 €)
  • À domicile entre le 20/04/2021 et le 22/04/2021 pour toute commande passée avant 17 h (Frais de port offerts)
  • À domicile entre le 19/04/2021 et le 21/04/2021 (Frais de port à partir de 12,00 €)
Livraison en France et en Belgique  
Vendu par Espacelec

Description

TUBE FLUO 1M50 58W 827 BL.CHAUD BTE (Vendu par 1)

Caractéristiques

  • Technologie
    Tube fluorescent
  • Rendu lumineux
    Blanc chaud
  • Puissance restituée
    58 W
  • Couleur
    Blanc
  • Réf. ManoMano
    ME6067454
  • Réf. fabricant
    250031

Présentation de la marque

OSRAM
Osram voit le jour le 17 avril 1906 à Berlin. Le nom d’Osram vient de deux métaux à l’époque nécessaires pour fabriquer les filaments des ampoules à incandescence de l’époque : l’Osmium et le Wolfram (ou tungstène). Elle exportait ses filaments pour l’entreprise britannique General Electric Company. C’est d’abord une filiale, avant de devenir une entreprise à part entière lorsque trois grandes entreprises allemandes, AEG, Auergesellschaft, Siemens s’associent pour produire leurs ampoules électriques en 1919, pour mutualiser leurs moyens dans l’Allemagne d’après-guerre. C’est à ce moment que naît le logo emblématique, l’ampoule sur fond orange. En 1970, Osram crée une révolution en inventant l’ampoule sans filament, la lampe à décharge HMI. Ce sont deux électrodes qui excitent directement les atomes de gaz rares enfermés dans le bulbe. Cette ampoule a un rendement quatre fois supérieur avec une perte d’énergie moindre. C’est la plus grande révolution dans les ampoules après celle d’Edison. Osram devient rapidement un leader dans les ampoules et est le premier à se lancer dans la course aux économies d’énergies. Osram sera néanmoins touchée par la crise de 2008, et sera séparée de Siemens pour être introduite en Bourse. Aujourd’hui, l’entreprise renoue avec les chiffres d’affaire record (5 milliards d’euros) et ses ventes de lampes éco-énergétiques (lampes basse consommation) représentent 66% de ses ventes totales.