Salopette anti-coupures Oregon Yukon | L

Voir la description
1 évaluation
91
88
Livré sous 5 semaines
Paiement 100% sécurisé par CB ou virement
  • Paiement en 3x par CB
Mode de livraison
  • En point relais entre le 05/05/2021 et le 19/05/2021 pour toute commande passée avant 17 h (Frais de port à partir de 3,99 €)
  • En point relais entre le 05/05/2021 et le 19/05/2021 pour toute commande passée avant 17 h (Frais de port à partir de 9,90 €)
  • À domicile entre le 05/05/2021 et le 19/05/2021 (Frais de port à partir de 11,95 €)
  • À domicile entre le 05/05/2021 et le 19/05/2021 pour toute commande passée avant 17 h (Frais de port à partir de 5,90 €)
Livraison en France et en Belgique  
Vendu par Webmotoculture

Description

Salopette anti-coupures Oregon Yukon Type A 
Salopette en tissu polyester extensible "stretch" imperméable, léger et confortable.Pantalon avec deux grandes poches avant à rabat, une poche arrière avec velcro et un bouton à pression.Elle dispose de 5 couches de protection anti coupure.Pour utilisateurs pro et semi-pro
Normes EN 381-5 classe 1 20m/s
Disponible en taille S à 3XL
s.

Caractéristiques

  • Taille
    S
  • Matière
    Polyester
  • Caractéristiques
    Imperméable
  • Réf. ManoMano
    ME421283
  • Réf. fabricant
    295445l

Présentation de la marque

OREGON
"Oregon Cutting Systems est une entreprise fondée en 1947 par Joseph Buford Cox. Cet inventeur de génie, qui pourtant avait arrêté tôt ses études, eut l’idée de s’inspirer de la larve d’un scarabée xylophage (qu’il avait observé un soir d’automne 1946), dont les mandibules en forme de C sont très efficaces. Avec sa femme Alice il fonde donc l’Oregon Saw Chain Co pour fabriquer un unique produit avec l’aide de quatre employés. En 1948, le succès est déjà important, ce qui oblige les 6 personnes à emménager dans un local plus grand et à embaucher plusieurs personnes. Parmi elles, se trouve John D. Gray, un diplômé d’Harvard, qui commencera en ayant pour siège… un tonneau renversé. Malgré ses débuts bohèmes, la société passera de 300.000 à 300 millions de dollars. En 1953, John Gray rachète l’entreprise et poursuit son expansion. En 1959 Oregon met au point un pignon d’entrainement plus sûr, qui diminue le nombre d’accidents de « recul » (le vif mouvement arrière et/ou ascendant du guide-chaîne) parmi les bûcherons. Oregon devient définitivement la référence en matière de chaîne de tronçonneuse. A tel point que la plupart des tronçonneuses Stihl, HUSQVARNA, DOLMAR, MCCULLOCH, Einhell, Bosch sont directement équipées de chaînes OREGON."