Facom Coffret de douilles 1'' - 6 pans métriques, 15 douilles - M.441E

Voir la description
3 570,85 €
3274
90
-
8%
Livré sous 4 semaines
3274
90
3 570,85 €
-
8%
total
3274
90
Paiement sécurisé
Paiement en 3x par CB
Mode de livraison
  • À domicile entre le 23/08/2021 et le 25/08/2021 pour toute commande passée avant 17 h
Livraison en France uniquement 
Vendu par MTS
Détails du produit
Caractéristiques
  • Diamètre douille
    1", 1/2"
  • Conditionnement
    Coffret
  • productRef
    ME3576690
  • manufacturerSKU
    m441e
Description

Contenu

  • 1 x cliquet M.151
  • 15 x douilles 6 pans métriques : M.58HA - M.60HA - M.63HA - M.65HA - M.67HA - M.70HA - M.71HA - M.75HA - M.77HA - M.80HA - M.82HA - M.85HA - M.90HA - M.95HA - M.100HA
  • 1 x poignée coulissante 1/2" - M.120A
  • 1 x rallonge 1/2" - L 130 mm - M.210A
  • 1 x rallonge 1/2" - L 250 mm - M.215A
  • Coffret métallique BT.101, dim. (L. x P. x H.) : 768 x 344 x 158 mm
  • Plateau PL.54

Caractéristiques techniques

  • H: 170 mm
  • L: 800 mm
  • P: 370 mm
  • Poids: 63.1 kg

Présentation de la marque

FACOM
FACOM signifie « Franco-Américaine de Construction d'Outillage à Main » et a été créée en 1918 à Paris par un ingénieur, Louis Mosés. Cet entrepreneur fabrique une clef à molette, la « Lachèze », spécialement courbée pour la pose des voies ferrées. Mosés la baptisera « clef 101 ». FACOM s’est diversifié dans l’outillage à main, la maintenance industrielle, la réparation automobile mais aussi l’aéronautique. Depuis 2006, FACOM est une filiale de Stanley Black & Decker, où elle constitue la marque Premium de la division IAR (réparation automobile) du groupe. Elle emploie 370 collaborateurs et son chiffre d’affaire dépasse les 150 millions d’euros. Elle fabrique toutes sortes d'outils, des clés Torx, plates, multiprises, à chaîne ou à cliquet, son cœur de métier, mais aussi des clés à chocs et leurs douilles, des tournevis, des crics rouleurs, et même des servantes. FACOM est restée fidèle à ses origines d’entreprenariat en soutenant le Team SLR créé en 2011 par Sébastien Loeb et Dominique Heintz, pour aider des jeunes pilotes automobiles à participer à des grands prix de F1 telle la Porsche Carrera Cup ou le championnat de France GT FFSA.