REF 2609256b613165140624541ME34484172

Plateau de ponçage mi-dur pour ponceuse excentrique PEX 300/400 AE - BOSCH

3
En stock
En stock
40,02 €
30
02
-
24%
30
02
40,02 €
-
24%
total
30
02
Paiement sécurisé
Options de livraison
Domicile
  • À domicile entre le 28/10/2021 et le 03/11/2021 pour toute commande passée avant 17 h
En France et en Belgique
Vendu par DANS MON PANIER
Prix, stock et délais ProProduit disponible sur
Détails du produit
Caractéristiques
  • Diamètre
    125 mm
Description
Plateaux de ponçage 125 mm

Questions & réponses

Les experts répondent à vos questions
Ce plateau s'adapte t'il sur une ponceuse excentrique Bosch 400 PEX ?
Oui, il s'adapte.
Oui, il est compatible.
Présentation de la marque
BOSCH
Visiter la boutique BOSCH
En 1886, un jeune ingénieur allemand de 25 ans, Robert Bosch, créa une entreprise d’ingénierie électrique à Stuttgart. Il revenait d’un long voyage professionnel aux Etats-Unis qui l’avait conduit à travailler pour Thomas Edison, l’un des plus grands ingénieurs-entrepreneurs de l’Histoire. Bosch améliora l’année suivante la magnéto d’allumage, pour être le premier à l’adapter à un moteur de voiture. Cette innovation lui permit de développer à un rythme soutenu son entreprise. Dans les années 1920, il convertit son entreprise de fournisseur automobile à fabricant d’électronique. Il fut l’un des premiers à militer pour la création de l’Europe dans l’entre-deux guerres. L’entreprise a ainsi su se démarquer de façon originale des autres marques d’outillage électroportatif de bricolage en visant le long-terme et le haut de gamme, de sa célèbre perceuse verte aux produits complexes comme les défonceuses ou les outils de jardin (sculpte-haies, tronçonneuses...). Ce fut le succès que l’on sait. Bosch emploie aujourd'hui 280 000 personnes dans le monde dont 7 000 en France et réalise 46 milliards d’euros de chiffre d’affaires. Bosch consacre jusqu’à 10% de son chiffre d’affaires en R&D, un effort rare dans l’industrie. 92% du capital de Robert Bosch Gmbh sont détenus par une fondation caritative la Robert Bosch Stiftung GmbH. Ainsi les bénéfices de l’entreprise sont reversés à cette fondation. Les 8 % de capital restant sont détenus par les descendants de la famille de Robert Bosch.