Jusqu'à 120€ de remise immédiate avec le code DIYWEEK120 ! - Voir conditions
Qui sommes-nous

BOOSTER DE DÉMARRAGE 12 V - 24 V | B124.1

Produit épuisé
Paiement sécurisé
Bon à savoir
Retour sous 14 jours
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Détails du produit
Caractéristiques
  • Type
    Démarreur
  • Capacité
    20 Ah
  • Caractéristiques
    Protégé par fusibles
  • productRef
    ME553661
  • manufacturerSKU
    3662424015335
Description

BOOSTER DE DÉMARRAGE 12 V - 24 V | B124.1

Description :

  • Booster de démarrage.
  • Tension d'utilisation 12V - 24V.
  • Interrupteur de puissance et alarme anti-inversion des polarités.
  • Sélection de tension par prise de puissance.
  • Capacité 2 X 20 Ah.
  • Batterie interne AGM étanche.
  • Courant Peak Max : 3700A.
  • Courant de démarrage Max : 1400A.
  • TCFC : 1000A.
  • Câbles en cuivre à double isolation 35 mm² de 1,55 M.
  • Pinces courbés 1000A.
  • Protection par fusible temporisé 300A.
  • Voltmètre analogique de contrôle de charge.
  • Chargeur automatique 4A.

Questions & réponses

Les experts vous éclairent sur ce produit
Présentation de la marque
FACOM
Visiter la boutique FACOM
FACOM signifie « Franco-Américaine de Construction d'Outillage à Main » et a été créée en 1918 à Paris par un ingénieur, Louis Mosés. Cet entrepreneur fabrique une clef à molette, la « Lachèze », spécialement courbée pour la pose des voies ferrées. Mosés la baptisera « clef 101 ». FACOM s’est diversifié dans l’outillage à main, la maintenance industrielle, la réparation automobile mais aussi l’aéronautique. Depuis 2006, FACOM est une filiale de Stanley Black & Decker, où elle constitue la marque Premium de la division IAR (réparation automobile) du groupe. Elle emploie 370 collaborateurs et son chiffre d’affaire dépasse les 150 millions d’euros. Elle fabrique toutes sortes d'outils, des clés Torx, plates, multiprises, à chaîne ou à cliquet, son cœur de métier, mais aussi des clés à chocs et leurs douilles, des tournevis, des crics rouleurs, et même des servantes. FACOM est restée fidèle à ses origines d’entreprenariat en soutenant le Team SLR créé en 2011 par Sébastien Loeb et Dominique Heintz, pour aider des jeunes pilotes automobiles à participer à des grands prix de F1 telle la Porsche Carrera Cup ou le championnat de France GT FFSA.